RDC: le gouvernement annonce pour bientôt le démarrage effectif des opérations communes de cartographie électorale en vue de se doter d’un fichier général de la population utilisable par la CENI, ONIP et INS

Read Time:2 Minute

Samedi 2 avril 2022 –

Liste d'électeurs affichée devant un bureau de vote lors des élections de 2018

Liste d’électeurs affichée devant un bureau de vote lors des élections de 2018

Les travaux de la mutualisation des opérations d’identification de la population, de recensement de la population et de l’habitat ainsi que l’enrôlement des électeurs seront incessamment lancés. Ces opérations, a annoncé le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde lors de la 47ème réunion du conseil des ministres, vont déboucher à la constitution d’un fichier de la population utilisable par les trois structures concernées dans le respect des attributions de chacune.

« Il (Ndrl: le premier ministre) a informé les membres du conseil que pour accélérer le processus de mutualisation des opérations d’identification, de recensement et d’enrôlement de la population après la signature des différents décrets, il a réuni le 28 mars dernier toutes les parties prenantes notamment la commission électorale nationale indépendante, l’office Nationale de l’identification de la population et l’institut national de statistique pour le démarrage effectif des opérations communes de cartographie électorale lesquelles déboucheront sur un fichier général de la population utilisable par toutes les trois structures dans le respect des attributions et de l’indépendance de ces institutions ou structures », dit le compte rendu de la réunion tenue ce vendredi 1er avril 2022 en présentiel à la Cité de l’Union Africaine.

Conformément à la nouvelle feuille de route adoptée, poursuit la source précitée, le gouvernement rassure que toutes ces opérations se termineront avant le début des opérations électorales proprement dites et chaque citoyen disposera bel et bien de sa carte d’identité ainsi que de sa carte électorale.

Le gouvernement avait, lors de la 39e réunion du conseil des ministres, adopté trois projets de décrets après leur présentation par le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Daniel Aselo. Le premier portait sur l’organisation de la mutualisation des activités opérationnelles dans le cadre de l’identification et de l’enrôlement des électeurs, de l’identification de la population et du recensement général de la population et de l’habitat. Le second projet de Décret a concerné la création d’une carte d’identité nationale en République Démocratique du Congo. Il institue un document administratif numérisé à partir des données biométriques, produit et délivré par l’office national de l’identification de la population (ONIP) à tout congolais vivant sur le territoire national ou à l’étranger. La délivrance de cette carte aura l’avantage de certifier et fixer l’identité congolaise de son titulaire, affirmait le gouvernement. Le troisième et dernier projet de Décret a concerné la création d’un fichier général de la population en RDC.

Cet acte réglementaire à prendre par le premier ministre vise à doter le pays d’un système rationnel et intégré de gestion de la population afin d’améliorer la qualité des services publics et de renforcer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.

Lors de la présentation de sa feuille de route, le président de la commission électorale nationale indépendante Denis Kadima Kazadi avait évoqué la question de mutualisation parmi les contraintes à prendre en compte. Denis Kadima avait insisté sur une bonne méthodologie entre l’enrôlement des électeurs, le recensement et l’identification de la population.

Clément Muamba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

One thought on “RDC: le gouvernement annonce pour bientôt le démarrage effectif des opérations communes de cartographie électorale en vue de se doter d’un fichier général de la population utilisable par la CENI, ONIP et INS

  1. Le Gouvernement nous annonce la carte d’identité et d’électeur pour très bientôt, bien à temps pour les prochaines échéances électorales ; espérons que cette fois sera la bonne depuis qu’on attend cette fameuse cartographie qui identifiera tout Congolais et lui servira à tout. Cette fois la bonne parce que des institutions avaient depuis été créées et beaucoup de promesses avaient été faites sans qu’on y arrive. Rappelons quand même que les élections sont prévues pour dans moins deux ans, décembre 2023 ; cette initiative sera-t-elle concluante dans ce laps de temps ?

Comments are closed.

Previous post Haut-Katanga: nouvelle tension à Lubumbashi, les entrées bloquées par la police
Next post RDC. Tant que…