Le PDL des 145 territoires, pour l’élimination des disparités sociales entre les milieux urbains et ruraux de la Rdc, selon Mwando Nsimba

Read Time:1 Minute

Le ministre du Plan, Christian Mwando Nsimba Kabulo, a affirmé le 5 février que le Programme de développement local (Pdl) des 145 territoires a pour finalité, éliminer les disparités énormes constatées entre les milieux urbains et ruraux qui à la base de l’exode rurale et de la pauvreté en République démocratique du Congo (Rdc).

Ce programme est parti d’un constat observé des inégalités sociales et économiques entre les populations habitants les centres urbains, et celles qui vivent en milieux ruraux. D’où la nécessité de réduire ces inégalités à travers le Programme de développement local qui partira de la base au sommet.

Répondant à une question sur les aspects financiers, le ministre a fait savoir qu’un montant de 400.000.000 (quatre cent millions) Usd est déjà disponible, sur un total de 1.600.000.000 (un milliard six cent millions) Usd  en raison de 10.000.000 (dix millions) Usd par territoire, avant d’ajouter que ce programme sera assuré par 3 (trois) agences d’exécution recrutées par le gouvernement. Il s’agit du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud)), du Bureau central de coordination (Bceco) ainsi que de la Cfef).

« Le gouvernement aura la charge de faire au quotidien le suivi de l’exécution financière et technique du projet. Et un audit permanent sera effectué, en amont, par l’Inspection générale des finances (Igf), afin d’éviter toute dilapidation des fonds mobilisés », a fait savoir Christian Mwando Nsimba Kabulo en saisissant l’occasion pour appeler la population, première bénéficiaire du Pdl à s’en approprier. 

ACP/

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Projet de développement de 145 territoires en RDC: Un autre échec en gestation?
Next post RDC: Alingete a échangé avec Kadima sur les modalités pratiques de l’encadrement financier de la CENI