Mbandaka: La VSV condamne la répression de la marche pacifique des militants pro-démocratie ainsi que la fermeture de la radio-télévision Sarah

Read Time:1 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) est profondément préoccupée par la répression de la marche pacifique organisée, mercredi 17 novembre 2021 à Mbandaka, province de l’Equateur, par des activistes pro-démocratie dont ceux du mouvement citoyen « Génération Consciente » pour exiger la résolution de la crise politique qui sévit dans cette province.

En effet, le 17 novembre, la Police Nationale Congolaise (PNC) a réprimé ladite marche pacifique qui devrait partir du Rond-Point Mabele Elisi à Mbandaka 3 sous prétexte que ladite marche n’a pas été autorisée.

Dès le début de la marche, plusieurs personnes dont l’activiste Joseph Bayoko et le journaliste Chillacy ont été arrêtés et jugés en procédure de flagrance. Cependant, il revient à la VSV que la procédure en flagrance a été suspendue et les cinq personnes arrêtées sont actuellement détenues à la prison centrale de Mbandaka.

Sur un autre volet, la radio-télévision Sarah a été scellée par le gouvernement provincial de l’Equateur.

La VSV demande aux activistes pro-démocratie et aux autorités provinciales de privilégier le dialogue pour la résolution pacifique de tout conflit en lien avec la gestion où la gouvernance de la province de l’Equateur. Elle demande aux uns et aux autres de recourir à l’élégance dans leurs propos et d’éviter toute forme d’incitation à la violence.

La VSV demande aux autorités provinciales de tout mettre en œuvre pour garantir le bon déroulement des manifestations pacifiques à travers un bon encadrement des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC).

Tout compte fait, la VSV demande aux autorités congolaises en général et judiciaires en particulier d’intervenir pour :

  • La libération de tous les militants pro-démocratie arrêtés et jugés en « procédure de flagrance » ;
  • La réouverture de la radio-télévision Sarah en vue de permettre à celle-ci de reprendre ses émissions.

Fait à Kinshasa, le 19 novembre 2021.

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV).

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post « Vu l’urgence » ou le sésame de nombreuses dérives.
Next post Humeur: Le hold-up permanent pour les nuls.