Procès assassinat Floribert Chebeya et Fidèle Bazana: La VSV exige l’audition de toutes les personnes citées par le major Paul Mwilambwe

Read Time:1 Minute

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) informe l’opinion tant nationale qu’internationale que ce mercredi 12 janvier 2022, la haute cour militaire a tenu une audience du procès en appel sur l’assassinat de son ancien directeur exécutif  Floribert Chebeya Bahizire et son chauffeur Fidèle Bazana Edadi.

La VSV félicite les autorités congolaises en général et celles de la haute cour militaire en particulier pour les efforts qu’elles ne cessent de fournir en vue du bon déroulement des audiences. Elle espère que les autorités judiciaires iront jusqu’au bout pour que justice soit rendue à ces deux Défenseurs des Droits Humains. C’est dans cet esprit que la VSV demande à la haute cour militaire de tout mettre en œuvre pour inviter aux fins d’audition toutes les personnes et personnalités citées par le major Paul Mwilambwe dont entre autres l’ancien président Joseph Kabila Kabange, le général Joseph Ponde, alors auditeur-général des FARDC, le  bourgmestre de Limete, M. Douglas Nkulu Numbi, M. Kabeya, directeur de cabinet du général John Numbi, consul Numbi de l’ANR,…afin de les confronter aux différentes dépositions du major précité, et ce, avant d’organiser les audiences de plaidoirie.

La VSV saisit cette occasion pour informer l’opinion publique que la plaidoirie de ce mercredi faite par un des avocats des parties civiles en l’occurrence Me Eley Lofele ne l’engage pas en ce que ladite plaidoirie a été faite contre sa volonté.      

La VSV rappelle qu’elle est partie à ce procès pour la sécurité de tous les Défenseurs des droits humains en République Démocratique du Congo. Cette sécurité doit impérativement passer par la lutte effective contre l’impunité des crimes commis contre les Défenseurs des droits humains en rendant justice à Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana Edadi.

Pour la VSV, il est important que les responsabilités de toutes les personnes impliquées dans cet assassinat  soient bien établies et que les auteurs, commanditaires et exécutants de cet ignoble assassinat répondent de leurs actes conformément à la loi.

Fait à Kinshasa, le 12 janvier 2022.

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

2 thoughts on “Procès assassinat Floribert Chebeya et Fidèle Bazana: La VSV exige l’audition de toutes les personnes citées par le major Paul Mwilambwe

  1. « La VSV exige l’audition de toutes les personnes citées par le major Paul Mwilambwe » y compris ‘JK’ en fait le grand ordonnateur de cet assassinat. La très large majorité des Congolais exigent de même mais dans le fond ce sont les immunités accordées légalement à ‘JK’ avant de quitter le pouvoir qui bloqueront l’instruction complète de ce dossier. Alors quels moyens autres en dehors de leurs souhaits éloquents peuvent se donner la VSV et tous les Congolais épris de justice pour que les responsabilités de toutes les personnes impliquées dans cet assassinat soient bien établies et que les auteurs, commanditaires et exécutants de cet ignoble assassinat répondent de leurs actes conformément à la loi ? Je rêve sans doute, est-il que je me demande si le temps n’est pas venu de solliciter une très large pétition pour une révision constitutionnelle qui comprendra en dehors du retour à deux tours pour l’élection présidentielle d’autres points essentiels comme la révision des larges immunités accordées aux anciens présidents de la Républiques qui font aujourd’hui d’eux des Citoyens hors champ au sein de la Nation non soumis à l’égalité des droits et devoirs de tous ? Si elle en prenait avec d’autres l’initiative, la VSV y ferait sans doute davantage œuvre utile.

Comments are closed.

Previous post RDC-CENI: les trois délégués de l’opposition prêtent serment ce jeudi devant la Cour constitutionnelle
Next post Kinshasa: Silence… les « GR » « attaquent » chez Jean-Marc Kabund