Procès Chebeya : le verdict reporté à vendredi 25 mars

Read Time:1 Minute

Mercredi 23 mars 2022

Photo d'illustration/droits tiers

Le verdict en appel sur le double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, prévu pour ce mercredi 23 Mars est reporté à vendredi 25 mars, par la Haute cour militaire qui siège en audience foraine à la prison militaire de Ndolo.

« C’est reporté pour vendredi prochain. Il n’ont pas donné de raisons, juste ils ne sont pas prêts pour aujourd’hui « , a annoncé à ACTUALITE.CD, Me Élie Mbikayi, avocat de la partie civile.

Déjà le 2 Mars dernier, le ministère public avait requis la peine de mort prononcé en première instance contre Christian Ngoy Kenga Kenga, sans circonstances atténuantes “pour refus de coopération avec la justice”. Il avait également requis la peine de 10 ans de servitude principale contre Jacques Mugabo pour association des malfaiteurs ainsi que son arrestation. A l’égard de Paul Mwilambwe, le ministère public requiert son acquittement “faute de preuve”.

Les trois prévenus étaient tous condamnés à la peine capitale en première instance le 23 juin 2011 notamment pour assassinat, détention illégale d’armes et munitions de guerre, terrorisme, désertion, arrestation et détention illégale. Malgré la condamnation de certains exécutants de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, Annie Chebeya a déposé une plainte à la Haute cour militaire contre John Numbi. La veuve invite la justice militaire à fixer l’affaire le plus vite que possible.

Floribert Chebeya avait été convoqué le 1er juin 2010 à l’Inspection générale de la police à Kinshasa pour rencontrer son responsable, le Général John Numbi, selon plusieurs témoignages. Son corps avait été retrouvé le lendemain dans sa voiture, les poignets portant des traces de menottes à Mitendi, périphérie ouest de Kinshasa. Celui de son chauffeur Fidèle Bazana n’a jamais été retrouvé.

Ivan Kasongo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

One thought on “Procès Chebeya : le verdict reporté à vendredi 25 mars

  1. Âprès avoir reporté son verdict au 25 mars, la Cour militaire a ordonné la réouverture des débats pour entendre d’autres personnes « citées »mais n’avaient été entendues et renvoyé l’affaire au 30 mars. Il s’agit en l’occurrence du Général Ponde, auditeur de FARDC, de Douglas Numbi, bourgmestre de la commune de Selembao au moment des faits et actuel bourgmestre de Limete, du Commissaire supérieur Mbayo Walenga, du Consul Numbi, Directeur de cabinet de l’Administrateur Général de l’ANR au moment des faits, de Maître Mike Mike Likombe ainsi que du Général Zalwa Katanda. Quoi à en attendre ? D’un côté certains attendent un verdict incessant, de l’autre on s’attache à en apprendre davantage sur tous les points jusqu’à donner l’impression que des mois d’instruction de cette affaire n’ont pas été concluantes. La Cour militaire n’a-t-elle pas fait du bon travail ? Dans tous les cas aussi longtemps qu’elle n’aura pas réussi à amener à la barre ;JK’ et Numbi, son travail restera mitigé. Attendons la suite…

Comments are closed.

Previous post Appel urgent adressé au président Macky Sall et à l’Union Africaine pour une Mission de Paix Russie-Ukraine
Next post L’insoutenable légèreté de certains pasteurs des églises de réveil