RDC: aux membres du gouvernement, Félix Tshisekedi dit n’avoir subi aucune intervention chirurgicale et annonce son retour au pays la semaine prochaine

Read Time:1 Minute

 Samedi 12 mars 2022 – Politique

Félix Tshisekedi à Bruxelles

Félix Tshisekedi à Bruxelles

Le chef de l’État Félix Tshisekedi est intervenu “par surprise” au conseil des ministres vendredi 11 mars depuis Bruxelles. Selon le compte-rendu de la réunion, il a martelé auprès des membres du gouvernement, qu’il n’a subi aucune intervention chirurgicale comme cela se dit à travers les réseaux sociaux, mais confirme avoir passé quelques examens médet annonce son retour au pays la semaine prochaineicaux. Félix Tshisekedi retourne au pays la semaine prochaine, d’après le compte-rendu du conseil des ministres.

“Le Président de la République a informé les membres du gouvernement qu’après s’être fait examiner dans un hôpital spécialisé d’une hernie discale au niveau de vertèbre cervicale a été diagnostiquée et qu’il bénéficie d’une prise en charge médicamenteuse, il n’a donc subi aucune intervention chirurgicale. Il a annoncé son retour au pays la semaine prochaine et il présidera en présentiel le 18 mars prochain le conseil des ministres”, a rapporté le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

Le gouvernement qualifie “d’incongruités et autres manipulations de certains médias et laboratoires mal intentionnés”, les rumeurs sur l’état de santé de M. Tshisekedi.

Félix Tshisekedi séjourne toujours à Bruxelles depuis quelques jours dans le cadre d’une visite privée accompagnée notamment de son épouse. Après les premières rumeurs sur son état de santé et les premières réserves de la présidence de la République, finalement c’est ce vendredi que le cabinet du Chef de l’Etat a publié les premières photos de ce séjour bruxellois et surtout a communiqué sur ce qui semble être la vraie raison pour laquelle Félix Tshisekedi est dans la capitale belge. 

« Le Président de la République séjourne actuellement en Belgique où il est venu se faire soigner d’une hernie discale. Le Chef de l’État en a profité pour réaliser son check-up médical annuel et il se porte bien. Après quelques jours de repos en famille et des visites privées, le Président de la République va regagner Kinshasa très prochainement », disait un Tweet de la Présidence de la République.

Clément Muamba/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %

11 thoughts on “RDC: aux membres du gouvernement, Félix Tshisekedi dit n’avoir subi aucune intervention chirurgicale et annonce son retour au pays la semaine prochaine

  1. Connu pour sa roublardise, Tshilejelu peine de convaincre les Congolais… meme sur son etat de sante. Mais, on lui souhaite bonne convalescence; et surtout de songer a « bouffer moins » (aller au regime alimentaire) pour son bien etre, et de « jouir moins » (aller au regime financier) et de travailler plus pour le bien-etre de ce Pays vivant des « mendicites » aupres du FMI, B-M et BAD, U-E et USA.

  2. Il semble qu’il n’y a plus de polémique autour de la santé du PR et de ce qui lui a été fait à l’hôpital à Bruxelles. Question : la Communication de la Présidence n’a-t-elle pas failli avec des versions successives pas toujours concordantes dont elle nous a abreuvées ? Aujourd’hui il semble établi que le Président n’a pas été opéré à cœur ouvert, qu’il aurait été soigné médicalement(?!) d’une hernie discale cervicale ; n’empêche que le nœud de l’imbroglio qui a eu cours, s’il est parti des informations belges approximatives voire fausses, il a bel et bien été favorisé par une communication chaotique. C’est le Porte-parole du PR Kasongo Mwema (et d’autres à sa suite) qui ont commencé par nous vendre la version d’un séjour privé qui interdisait tout commentaire et un Président qui allait à merveille, le(s) même(s) confirmeront plus tard qu’il s’est fait soigner d’une hernie discale et même qu’il aurait besoin d’un bref repos avant de regagner le pays (on a même parlé d’un repos mérité à Dubai). Des versions quasi contradictoires même si c’est vrai l’état de santé d’un Président ne peut être divulgué n’importe comment, n’était-il pas plus indiqué pour la Communication de la Présidence de dire dès le début la vérité policée des soins presque banals d’une hernie discale ?
    Attendons la suite : dans quel état se présentera-t-il en public les jours qui viennent ?

  3. Merci beaucoup M. jacquenry, vous avez tout dit et j’espere que l’un de ses milliers des conseillers vous lira.

  4. Non, mais franchement…
    60 ans après les indépendances, les présidents africains ont encore besoin d’aller se faire soigner en Europe pour une cause aussi banale, aussi ridicule qu’une hernie discale, où qu’elle soit située. Ils touchent des millions de $/mois, portent des montres de luxe, leurs enfants immatures se comportent en princes mais ils sont incapables de construire un centre d’imagerie diagnostique dans leurs pays. C’est pathétique, pitoyable !!
    Je suis curieux de connaitre le montant facturé pour cet examen dans un  » hôpital spécialisé  ».
    J’ai honte d’être un nègre.

  5. Cette agitation me rappelle le maréchal Moutu, vivsiblement amaigri, qui niait n’avoir jamais passé une nuit dans un lit d’hôpital. Personne ne pouvait le croire, tellement les choses étaient claires. Pour Tshilombo, c’est pareil. L’homme a été opéré, c’est clair, et ce n’est pas un crime, qu’on se le dise. Ainsi, je conseillerais à ses conseillers tribalisés de ne pas se ridiculiser avec des démentis « kadiochatisés. » Après tout, ce n’est pas un crime de se faire opérer…

  6. Il est tout simplement misérable de gloser sur la santé des autres. Nous sommes tous sujets aux petits pépins de santé, donc, il est stupide de faire des commentaires désobligeants à ce sujet, je n’en dirai pas plus pour ne par valoriser la bêtise.

    1. Mais qui donc glose sur la santé des autres, pourquoi croyez-vous que la Présidence et ensuite le PR ont fini par en informer officiellement eux-même le peuple ? Décidément noir c’est noir point d’espoir d’en colorer certains accrochés à leurs sempiternels djalelos. Moi qui croyais que le bon peuple Congolais était préoccupé par le bon état de santé de son PR et venait aux nouvelles pour en savoir davantage devant des versions pas toujours concordantes de la Présidence. Zut alors ; heureusement qu’il se porte comme un charme…

    2. Qu’y a-t-il de mal de souhaiter un « amaigrissement salutaire » a ton idole visiblement jouissant a outrance depuis 2019, et ce a son propre detriment et celui du pays)? Le seul commentaire stupide (et tres puerile) sur ce debat en reaction provient d’un fanatique de bas- etage, pathologiquement allergique aux critiques – meme constructives.

  7. Tout est bien qui finit bien, le Chef de l’Etat est sans doute déjà à Kinshasa prêt à s’occuper du pays. En effet nous avons vu des images du PR qui recevait le corps diplomatique à l’ambassade du Congo à Bruxelles, bien debout mais sanglé d’une minerve au cou. Il a vraisemblablement bénéficie d’un traitement millimétré numérique de hernie cervicale comme on peut en faire maintenant et dont le service de Neurochirurgie de l’hôpital St Luc à Bruxelles avec son chef Pr Raftapoulos sont aujourd’hui maîtres. Paradoxalement cela veut dire aussi qu’il n’était pas parti en villégiature en Belgique comme sa communication nous l’a serine mais devait subir cette opération pour le débarrasser d’un problème de santé qui commençait à bien le gener.
    Il aurait été catastrophique pour le pays en ce moment que le Président Tshisekedi subisse comme on nous a désinforme une opération à cœur ouvert, un changement aussi brusque à la tête du pays aurait été malvenu, nous avons besoin d’un Chef de l’État avec tous ses moyens pour affronter les nombreux défis devant nous…

  8. Il est écrit « Quand les justes sont heureux, la ville exulte ; Et quand les méchants périssent, c’est un triomphe » (Proverbes 11 : 10 ; Bible de la Colombe) ! Personne en RDC occupée par les Banyarwanda ne trouve anormal que leur pseudo président aille se faire soigner à l’étranger alors que la population RDCIENNE très pauvre est privée des soins adéquats et d’hôpitaux modernes. Le personnel médical est remplacé carrément par une bande de médecins tueurs non qualifiés, incompétents sans que les Dirigeants Politiques s’en émeuvent, le pays déjà une Prison à ciel ouvert en plus d’être capitale de viol devient un Mouroir implacable… En RDC occupée par les Banyarwanda dirigée par un président protocolaire [qui a été se faire soigner à l’étranger vantant les prouesses des médecins Belges] les hommes et femmes marchent à reculons la tête en bas les jambes en l’air; Il y a 3000 Églises de Sommeil, 800 Partis Politiques, 99,99% des CHÔMEURS sont soit des FAUX PASTEURS jadis Féticheurs, Médiums, Diseurs de bonnes aventures qui ont séparé des familles tirées du Véritable Dieu Tout-Puissant ou des KULUNAS, des GENS du Théâtre, des Musiciens ou des Choniqueurs sur YouTube… L’État failli (déjà mort selon le président protocolaire ressuscité) ne crée jamais d’emplois durables, par clientélisme politique, les jeunes désœuvrés recourent à des quidams manipulés sponsorisés par des Polichiens pour les parrainer dans des projets économiques éphémères… l n’y a plus d’ESPOIR pour ce PEUPLE RDCIEN clochardisé, paupérisé, humilié, esclavagisé qui vit des miettes alors que leur pays est un scandale géologique. L’ESPOIR s’est envolé, c’est fini pour les KINOIS car un président protocolaire les corrompt pour qu’ils viennent l’applaudir après avoir ressuscité des morts alors que tous ceux qui sont morts depuis sa TRAHISON de 2019 ne reviendront plus jamais… RÉVEILLEZ-VOUS… Ainsi soit-il… A LUTA CONTINUA VITORIA E CERTA… INGETA

Comments are closed.

Previous post RDC: plusieurs dizaines de morts dans un déraillement de train au Lualaba, selon les autorités
Next post L’improbable retour de Kabila