RDC: les FARDC dénoncent « l’invasion » de Bunagana par l’armée rwandaise et promettent de reprendre la situation en main

Lundi 13 juin 2022

Sécurité

Illustration

L’armée rwandaise/Ph d’illustration droit tiers

Les Forces armées de la RDC accusent l’armée rwandaise (RDF) d’occuper la cité de Bunagana en RDC depuis la matinée de lundi 13 juin 2022 et permettent d’en tirer toutes les conséquences.

« Après avoir constaté d’énormes revers subis par leurs protégés sur le terrain, les Forces de Défense du Rwanda ont, cette fois et à découvert, décidé de violer l’intangibilité de notre frontière et l’intégrité de notre territoire en occupant la cité frontalière de Bunagana ce lundi 13 juin 2022 aux environs de 07 heures du matin. Ce qui constitue ni plus ni moins une invasion de la RDC et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo tireront toutes les conséquences qui s’imposent et défendront la Patrie », dénonce un communiqué des FARDC.

Pas plus que dimanche dernier, l’armée congolaise annonçait avoir repoussé une attaque de rebelles du M23 près de Bunagana. Elle appelle la population locale au calme et à ne pas céder à la panique.

Lire aussi : Bunagana, la nouvelle cible du M23 et du Rwanda

Auguy Mudiayi/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Kagame et nous: La défiance permanente!
Next post Viktor Rousseau: « Le Congo n’est plus une priorité pour les Belges! »