RDC: les FARDC dénoncent « l’invasion » de Bunagana par l’armée rwandaise et promettent de reprendre la situation en main

Lundi 13 juin 2022

Sécurité

Illustration

L’armée rwandaise/Ph d’illustration droit tiers

Les Forces armées de la RDC accusent l’armée rwandaise (RDF) d’occuper la cité de Bunagana en RDC depuis la matinée de lundi 13 juin 2022 et permettent d’en tirer toutes les conséquences.

« Après avoir constaté d’énormes revers subis par leurs protégés sur le terrain, les Forces de Défense du Rwanda ont, cette fois et à découvert, décidé de violer l’intangibilité de notre frontière et l’intégrité de notre territoire en occupant la cité frontalière de Bunagana ce lundi 13 juin 2022 aux environs de 07 heures du matin. Ce qui constitue ni plus ni moins une invasion de la RDC et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo tireront toutes les conséquences qui s’imposent et défendront la Patrie », dénonce un communiqué des FARDC.

Pas plus que dimanche dernier, l’armée congolaise annonçait avoir repoussé une attaque de rebelles du M23 près de Bunagana. Elle appelle la population locale au calme et à ne pas céder à la panique.

Lire aussi : Bunagana, la nouvelle cible du M23 et du Rwanda

Auguy Mudiayi/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

19 thoughts on “RDC: les FARDC dénoncent « l’invasion » de Bunagana par l’armée rwandaise et promettent de reprendre la situation en main

  1. Les Maimai, groupes armees souverainistes du grand kivu devraient se mettre d’accord avec les courageux fardc qui le veulent pour mettre ces rwandais hors d’etat de nuire et ne rien esperer du pouvoir complice de kinshasa. Il y a certainement trahison quelque part, Nous ne savons pas ce que l’homme des promesses a encore signe avec kagame et ce sur quoi ils s’etaient entretenus en Jordanie, deux jours avant que nous soyons attaques par le M23. Ne faites pas confiance a Tshilombo. Qui a bu boira.

    1. J’appuie totalement ton idee, il ya des locaux courageux qui connaisent cet endroit; que l’armee prenne contact avec eux.
      A l’heure actuel, il faut se mefier de « Felix », il ne pas maitre de ce qu’il fait ou signe. Il est dans la politique de desarmement dans l’est dicter par les autres. Betise: on desarment le Maimai pour laisser les armes Rwandais « 23 ». Heuresement que Certains de nos militaires sont au courant de la situation.

  2. « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » dixit Albert Einstein. Depuis quand une Armée infiltrée par des soldats étrangers hostiles envahisseurs a gagné une seule Guerre ? Dans un PAYS NORMAL qui n’est pas Sous-Occupation étrangère comme la RDC l’est, la Population descendra instinctivement dans la rue pour manifester sa colère et exiger des démissions de la présidence protocolaire et du Gouverne et ment d’Occupation Rwandaise rempli des KIMANS et BANYARWANDA, le Traître Tshilombo-Pétain président protocolaire nommé par les Occupants Banyarwanda devrait être arrêté manu militari par les vaillants Officiers Kongolais patriotes s’il en existe encore, le ministre Rwandais de la Défense ainsi que l’Ambassadeur du Rwanda en RDC occupée doivent être défenestrés ainsi que le porte-parole Munyarwanda soi-disant ministre de l’information. « L’erreur est humaine, persévérer [dans son erreur] est diabolique ou Errare humanum est, perseverare diabolicum » Paul Kagame adore du Sang frais innocent Kongolais, il le boit tranquillement accompagné par la Classe Politique RDCIENNE corrompue médiocre spécialement avec Tshilombo-Pétain son Frère Traître👹. Tant que les RDCIENS contemporains de l’actuelle Classe Politique corrompue médiocre n’abandonneront pas la prière inefficace, la bière à gogo et la danse inutile qui les distraient [Cfr Concert Bidon de Wenge Musica du 30 Juin 2022 au Stade des Martyrs de la Pentecôte 1966], Kagame continuera de s’abreuver des litres de sang de nos populations apeurées qui abandonnent et fuient leurs villages dans le Grand Kivu. Pour finir, Feu Général MAHELE déclara ceci « Quand les services secrets (ARMÉE) n’arrivent pas à mettre fin à la criminalité (GUERRE), c’est que les criminels (OCCUPANTS BANYARWANDA) se cachent dans les SERVICES SECRETS (FARDC=Forces Armées Rwandaises Disséminées-Déployées au Congo-Kinshasa) ! Le Traître président protocolaire de l’UDPS FAMILIALE est la continuité de l’imposteur Rwandais alias Kabila (Cheval de Troie du Rwanda au KONGO-ZAÏRE) qui trahissait l’Armée durant 18 ans en donnant le plan d’attaque et de la STRATÉGIE MILITAIRE à l’ennemi Rwandais or la stratégie militaire en soi est l’art de coordonner au plus haut niveau de décision de gagner ou perdre une guerre, c’est l’action de l’ensemble des forces militaires de la Nation pour conduire une guerre, gérer une crise ou préserver la paix. « La stratégie militaire est l’art de faire la guerre intelligemment » sauf en RDC occupée par les Banyarwanda. RÉVEILLEZ-VOUS. INGETA

  3. Les responsables de la tragédie congolaise se trouvent claquemurés à Kinshasa et personne n’ose les inquiéter. Je réitère ici ma question : à quoi joue Félix Tshilombo ?

  4. @ Il semble bien que Kagame a décidé de frapper cette fois un coup fort contre le Congo courroucé par les tentatives répétitives antérieures qu’arrivaient toujours à déjouer les Fardc. Il semblerait même que les troupes ougandaises qui par ailleurs interviennent pour déloger les Adf ont cette fois été mises à contribution pour soutenir l’offensive rwandaise à côté du M23. Que faire ?
    @ D’abord mieux organiser, équiper et motiver les Fardc en en les débarrassant avant des possibles infiltrés à loyauté double.
    Ensuite pourquoi pas entre-temps faire appel à la justice et à la diplomatie internationales via par exemple une demande officielle et solennelle d’une réunion du CS même si on connaît sa relative complaisance face au Rwanda mais cette fois pour présenter toutes les preuves de la présence rwandaise derrière le M23.
    Enfin, tout doit s’organiser à partir de nos autorités centrales civiles et militaires, en l’occurrence le Chef de l’Etat qui doit montrer sa fermeté sans mollesse à contrer l’adversaire. A quoi lui sert-il en effet de crier haut et fort qu’il est convaincu de la présence du Rwanda derrière le M23 s’il ne prend pas des mesures offensives pour le bouter dehors en commençant d’abord par nettoyer le commandement des collabos qui le composent à Kinshasa et sur place d’une façon spectaculaire qui motivera davantage les troupes au front ?

  5. 1.  » Invasion  » ? Pourquoi parle-t-on d’invasion? Cela fait plus de deux décennies qu’on trouve des rwandais généraux dans notre armée, dans notre police, dans nos services spéciaux. Il y en a même dans le gouvernement, au parlement. Ils sont infiltrés partout et tout le monde le sait.
    2. Il a suffit de quelques 500 militaires rwandais et quelques heures pour prendre Bunagana. Ce, pendant qu’un Roi étranger se trouve dans les parages. Si Kagame le souhaite, Goma peut tomber avant vendredi prochain.
    3. Où sont donc les garants de l’intégrité du territoire congolais ? Ces idiots heureux qui bombent les torses dans les rues pourries de Kinshasa en chantant  » Fatshi na Fatshi, Béton na béton  ». Où sont-ils passés ?
    4. Nos vaillants soldats sont humiliés par ces médiocres voleurs de l’argent de l’Etat. Ils n’ont pas des moyens pour se battre alors que le président, des ministres, des députés, les uns aussi incompétents et inutiles que les autres, touchent des milliers de dollars par mois pour ne rien faire…
    5. Il faut un nouveau jeune  » Mobutu  » pour tirer les conséquences de ce désordre rendu possible grâce à la collaboration des imbéciles qui ne pensent qu’à l’argent.
    6. On attend les  » moutons qui sautent  » pour nous expliquer ce qui se passe malgré les efforts diplomatiques et actions stratégiques du génial président Tshilombo.

    1. @Bongos
      Votre « Jeune Mobutu » fut le premier à utiliser le rwandais tutshi Bisengimana comme coupeur d’électricité et de télécommunications pour réussir ses coups d’Etat de 1960 et 1965.
      C’est aussi lui qui utilisa ce tutshi comme directeur de son cabinet avec Rwakabuba comme chargé de discipline au comité central avec toutes les conséquences imaginables sur les secteurs vitaux de notre pays . C’est encore votre « jeune Mobutu » qui par épuration ethnique détruisit l’armée vers les années 1977 – 1980. Il y avait beaucoup d’affairistes au sein d’une armée dominée par les gbandis. Ce passif est lourd quoiqu’en voie d’assainissement, Il continue donc à pèser à ce jour sur l’éthique et la morale de notre armée.
      S’agissant de Bunagaba, ce n’est qu’une bataille d’espace et de temps. D’ores et déjà, les FARDC sont aux manœuvres. Les temps ont changé. Et Kagamé, homme de chair et de sang le sait pertinemment et profondément bien.

      1. « S’agissant de Bunagaba, ce n’est qu’une bataille d’espace et de temps. D’ores et déjà, les FARDC sont aux manœuvres. Les temps ont changé. Et Kagamé, homme de chair et de sang le sait pertinemment et profondément bien. » Que les ‘Genies’ de nos Ancêtres entendent votre opportunisme qui pour le moment patauge dans nos bons vœux
        Demain dans les faits ? Quel patriote ne l’espère pas !?
        Quant au ‘jeune Mobutu’, hélas, beaucoup de Congolais le regrettent comme pour préférer son temps à celui d’aujourd’hui. C’est dire qu’il n’a pas fait que de mauvaises choses ?Méfiez-vous donc que demain les Congolais aient des raisons de professer réellement la religion qui est la vôtre aujourd’hui au sujet de vieux Tshisekedi. Sinon sachez que le ‘jeune Mobutu’ remplit en son temps des conditions de beaucoup d’espoir pour le pays…

  6. @Bongos
    Votre « Jeune Mobutu » fut le premier à utiliser le rwandais tutshi Bisengimana comme coupeur d’électricité et de télécommunications pour réussir ses coups d’Etat de 1960 et 1965.
    C’est aussi lui qui utilisa ce tutshi comme directeur de son cabinet avec Rwakabuba comme chargé de discipline au comité central avec toutes les conséquences imaginables sur les secteurs vitaux de notre pays . C’est encore votre « jeune Mobutu » qui par épuration ethnique détruisit l’armée vers les années 1977 – 1980. Il y avait beaucoup d’affairistes au sein d’une armée dominée par les gbandis. Ce passif est lourd quoiqu’en voie d’assainissement, Il continue donc à pèser à ce jour sur l’éthique et la morale de notre armée.
    S’agissant de Bunagaba, ce n’est qu’une bataille d’espace et de temps. D’ores et déjà, les FARDC sont aux manœuvres. Les temps ont changé. Et Kagamé, homme de chair et de sang le sait pertinemment et profondément bien.

  7. @Bongos
    En panne d’arguments au sujet d’un certain « nouveau jeune Mobutu  » sur un imaginaire « coup d’Etat », Bongos verse dans l’invective .L’ invective avait dit Conficius ne déshonore que son auteur.
    L’invective n’est pas la mesure de l’intelligence mais de la bêtise. L’argument sans invectives est par contre le seul baromètre de la matière grise neuronale; l’intelligence au sens raffiné du terme. C’est ce qui améliore en effet la qualité d’un débat. Je rappelle que nous sommes dans la rubrique « opinion et débat ».Juste un conseil sans amertume.

  8. Avec Bunangana, l’heure est grave, disent les Congolais mais en fait l’heure est grave depuis un quart de siècle que Kagame occupe le Congo, le déstabilise, pille ses richesses et commet un génocide de millions de Congolais. Tant mieux si ces derniers se réveillent aujourd’hui pour bouter dehors l’envahisseur. L’heure est grave mais seuls en témoignent dans les écrits et dans la rue l’opposition politique, la société civile et les Congolais en général. Et un silence assourdissant nous accueille tant du côté de notre mulopwe Tshisekedi, garant de notre Nation et du côté du staff et membres du parti présidentiel l’Udps. Seul un communiqué de l’armée nous a livré un état des lieux qui nous laisse sur notre faim d’en savoir plus.
    Vous aurez compris, on aurait voulu une parole forte et rassurante du PR, d’autant qu’il y’a soupçon d’une collision secrète entre le président Tshisekedi et le M23 avec qui il a pris langue via l’opaque Mécanisme de Nairobi et de Sieur Ibalanky qui le pilote et dont tout le monde connait la proximité avec le Rwanda. Tshisekedi aurait-il fait des promesses au M23 qu’il ne peut tenir et lesquelles ?
    J’ai lu hier qu’il devrait s’exprimer, rien ne s’est fait ; est-ce pour aujourd’hui, demain ou sine die alors que l’heure est grave. Que va-t-il nous dire, que devrait-il nous dire. Cesser pour le moment les relations diplomatiques et arrêter tous les iniques accords économiques et autres avec le Rwanda qui ne mérite plus notre bon voisinage. Kagame n’est ouvert qu’à des rapports de force physiques et militaires ; d’abord cela et on verra après….

  9. Bonne nouvelle ? Le Conseil supérieur de la Défense tenu ce 15 juin sous la direction du Chef de l’État a décidé la suspension de tous les accords et préaccords signés avec le Rwanda (et pas avec l’Ouganda qui est pourtant également dans la combine de Bunangana). On suppose qu’il s’agit notamment du protocole de coopération entre la société aurifère Sakima SA du Kivu&Maniema et la société rwandaise Dither LTD qui prévoyait que l’or extrait par Sakima soit raffiné au Rwanda. Quelle bêtise !
    Il faut que le Congo aille plus loin dans ses sanctions contre le Rwanda agresseur : rompre les relations diplomatiques, renvoyer et rappeler les ambassadeurs respectifs. Il faut aussi que le Congo regarde du côté de l’Ouganda où le fils de Kaguta joue le matador vantard. Kagame lui, a déjà prouvé son immense nocivité.

  10. TSHILOMBO-PÉTAIN EST LA CONTINUITÉ DE L’IMPOSTEUR RWANDAIS KANAMBE ALIAS KABILA ! L’occupation de Bunagana intervient 10 ans après une autre occupation de cette cité par les mêmes Occupants Banyarwanda du M23. Cette région a toujours été une zone de prédilection pour des Groupes Armés étrangers tels que le M23 ou le CNDP tous financés, armés par le RWANDA de Kagame qui a eu le toupet de revendiquer la chute de Bunagana qui est logique
    en soi car les FARDC (Forces Armées Rwandaises Disséminées-Déployées au Congo-Kinshasa) sont infiltrées et commandées par les Officiers et Généraux Banyarwanda de l’Empire Hima. Si le président protocolaire nommé était conscient de sa traîtrise l, il aurait déjà démissionné et serait déjà en exil car le DEAL Mafieux Satano-Occulto-Nécromancien qu’il a signé à KINGAKATI via NAIROBI confère à ses Parrains (Kagame, Museveni et alias Kabila) le droit de revendiquer les termes sataniques dudit CONTRAT INTUITU PERSONAE entre autre le fameux Accord de LEMERA qui creusa la tombe de Mzee Laurent Désiré Kabila. DIPLOMATIE DE PACOTILLE DIGNE D’UNE PRÉSIDENCE PROTOCOLAIRE ! Talleyrand fin Diplomate Sérieux déclarait « Tout ce qui est excessif est insignifiant’. La Trahison de l’Udps Familiale est excessivement insignifiante. Le locataire de l’UA qui tarde toujours de faire devoir d’ingratitude envers ses Maîtres Occupants Banyarwanda et se raccrocher sans conviction à la SADC, CEEAC et CAE sans montrer ses muscles militaires ni hausser le ton, le président protocolaire se tait comme son chef imposteur Rwandais porteur des œufs en son temps, un silence complice qui frise le ridicule alors que l’Ambassadeur du Rwanda en RDC occupée est toujours en place à KINSHASA la poubelle, c’est NUL. Tshilombo-Pétain président protocolaire nommé par les Occupants Banyarwanda n’a pas l’effectivité du pouvoir (IMPERIUM) raison pour laquelle il (Traître de la Nation KONGO-ZAÏRE) tergiverse, balbutie, tâtonne, hésite, se recroqueville, manipule ses Talibans hyper fanatisés. Un VRAI PRÉSIDENT élu qui détient toutes les prérogatives régaliennes agit sans danser ni cosser. «On ne gouverne pas avec des « mais ».» dixit Général De Gaulle. RÉVEILLEZ-VOUS ! INGETA

    1. @Combattant Resistant de l’Ombre. Treve de bavardages! Ou se trouve donc le maquis de reconquete de la RDC anime par le Combattant Resistant de l’Ombre? A Bunangana Nord, a Bunangana Sud? A Bunangana Est, ou a Bunangana Ouest? Seigneur! Qu’il est facile de gagner une guerre sur les reseaux sociaux! Il suffisait d’y penser! Changez de disque, vieux frere! Le votre est aussi raye que le disque FDLR de Kagame. Le drame, ce que vous ne vous en rendez meme pas compte! Kiadi ki beto!

      1. À Bisonji
        Nazalaka moninga na yo te. Avions-nous joué aux billes ou aux cerceaux ensemble dans les tunnels de Matete ? En plus vous (Taliban Fatshigant) faites de la projection psychologique sur autrui ! Si votre disque djaleliste 45 tours qui n’est un tube à Kabeya Kamuanga versus Mupompa datant de 1982 produit à Limete-Pétunias Sous-bois est rayé, ne pensez pas bêtement que le nôtre produit de génération en génération par KIMPA VITA, YAYA MAFUTA, KIMBANGU, LUMUMBA et la RÉSISTANCE KONGOLO-ZAÏROISE MAÏ MAÏ l’est aussi. Si vous (Fanatique aveugle) ne vous rendez pas compte de l’inconsistance intellectuelle de tout ce que vous racontez nuit et jour et que vous ne vous rendez surtout pas pas compte après 1000 posts sur CIC que ce sont des conneries c’est extrêmement grave à votre âge avancé, le monde entier sait et voit que le TRAÎTRE président protocolaire est NUL à chier mais un individu prétendument intellectuel passe son temps à lui trouver des qualités qu’il n’a pas et qu’il n’aura jamais, si c’est cela être sérieux, la seriosité doit être retirée du Dictionnaire Français. Ne pensez surtout pas que vos faux propos politiquement corrects que vous utilisez par pure hypocrisie dans vos niaiseries hebdomadaires nous touchent personnellement, c’est de la bave du crapaud qui n’atteint pas l’aigle en plein vol. C’est de la pure distraction puérile pour justifier vos perdiems insignifiants réguliers immérités. Pigé. Arthur Schopenhauer a dit « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ». Tout ce que les Résistants Combattants Kongolais du Net et sur le Terrain TERRE Sacrée KONGO-ZAÏRE font est une évidence, c’est un DROIT À l’AUTODÉTERMINATION inscrit dans le DROIT INTERNATIONAL. Soki oboyi sala mokili na yo. Ba gagnaka Joker na Kimpuaka te. Vieux Fanakwiti @Bisonji mela biberon batia agene naino okoli te avec des petits arguments faciles à éluder (à demonter) de Limete-Pétunias Sous-bois. Bon débarras. Nazalaka moninga na yo te. Pigé👹

  11. A Combattant Resistant de l’Ombre.
    Okoki kozala moninga na ngai te! Ce serait vous faire trop d’honneur que vous ne meritez pas! Vous etes combattant? Allez donc combattre! Le front est connu, et l’ennemi est connu! Vous parlez d’inconsistance! Ainsi Celui qui est cense avoir mis au pouvoir au Congo-Kin un president protocolaire est aujourd’hui en train de faire la guerre a ce meme president protocolaire. Renversant, vous ne trouvez pas? Je ne suis ni Taliban ni fatshigant, et encore moins un fanakwiti, pendant que vous vous specialisez en l’histoire francaise de l’entre deux guerres, et que vous nous le demontrez avec votre repetition de Tshilombo-Petain, les Talibans sont au pouvoir a Kabul, pas a Kinshasa. Je ne sais pas qui vous avez eu comme prof de geographie, mais Bunangana, Mupompa et Kabeya Kamuanga sont des territoires congolais. Puisque vous etes combattant, vous devriez le savoir! Vous cherchez polemique? je ne suis pas preneur! Je vous invite seulement a aller au front, parce que c’est la que doit se trouver en ce moment les combattants. Un conseil, vieux frere: ne donnez pas de couleurs politiques a des gens que vous ne connaissez pas! Sans rancune!
    Binsonji E Madilu.

Comments are closed.

Previous post Kagame et nous: La défiance permanente!
Next post Viktor Rousseau: « Le Congo n’est plus une priorité pour les Belges! »