Recommandations de l’IRDH au Président réélu, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo

Maître Tshiswaka Masoka Hubert

Lubumbashi, le 22 janvier 2024. L’Institut de recherche en droits humains (IRDH) adresse ses vives félicitations au Président réélu, Son Excellence Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Son Investiture solennelle, du 20 janvier 2024, devant la nation congolaise et la communauté internationale marque une nouvelle ère de l’histoire de la République démocratique du Congo (RDC) que nul ne peut ignorer.

Devant ce fait historique indéniable, l’IRDH recommande au Président de la République d’observer les cinq points ci-dessous. Ils constituent des indicateurs du contrôle citoyen de la gestion de la chose publique et la préservation du patrimoine commun qui englobe l’Etat, les valeurs républicaines et le personnel modèle de la société congolaise.

1. PRÉSIDENCE: Nettoyer, en priorité, le personnel de la Présidence et de la haute sphère de gestion de l’Etat

Au cours de l’investiture du Président, le Pasteur Roland Dalo avait prié à Dieu de lui donner des bons collaborateurs. Car, le peuple est fatigué des « voleurs » qui écumaient la tribune du Stade des martyrs. IRDH estime que cette préoccupation exige qu’elle soit prise au sérieux. Car, la même semaine, répondant aux chefs religieux, le Président de la CENI avait rappelé le fléau de la corruption, des pieds au sommet de l’Etat: ministres, professeurs, parlementaires et agents de la CENI pris en flagrance de fraude. Comme pour dire: « Pères, les corrupteurs et les corrompus sont vos fidèles ». Le président Joseph Kabila l’avait condamné en son temps. N’avait-il pas dit que pendant tout son règne, il n’avait pas quinze collaborateurs méritants? En somme, il est du devoir du Président de la République de chasser toutes ces personnes qui l’entourent dont les visages symbolisent le vol des deniers publics.

2. JUSTICE: Mettre hors d’état de nuire les magistrats civils et militaires qui ont institutionnalisé le monnayage de l’administration de la Justice

A cette étape de la reconstitution de l’Etat, le Pouvoir Judiciaire a l’avantage d’installer les deux autres Pouvoirs: l’Exécutif et le Législatif. Contrairement aux attentes de la population, le Pouvoir Judiciaire est devenu un monstre sans aucune compassion pour le petit peuple. Il y est officialisé, institutionnalisé, imposé le MONNAYAGE ABSOLU de tous les services à rendre au justiciable. Le prix des arrêts et jugements sont négociés dans les offices des magistrats, civils et militaires, du siège ou du parquet. Ici s’impose des mesures drastiques pouvant réanimer cet organe complètement atrophié.

3. SOCIÉTÉ CIVILE ET OPPOSITION: Approcher systématiquement les leaders sociaux et politiques consacrés par la Constitution

Le vote a révélé la dynamique sociale. La population s’était mobilisée pacifiquement, pour élire ses dirigeants. En plus du Président de la République réélu, une grande frange de la population s’était rangée derrière le principal challenger du Président et des figures de la société civile.

L’IRDH recommande au cabinet du Président de la République, de démontrer une bonne foi suffisante dans l’exécution du devoir qu’impose la Constitution d’intégrer des personnalités de la société civile et de l’opposition, dans la gestion de la cohésion nationale. Sans être exhaustif, voici une illustration de quatre personnalités que l’on n’a pas vues à la cérémonie d’investiture:

  • Le Président Honoraire et Sénateur à vie, le président Joseph Kabila Kabange a démontré à la nation congolaise et la communauté internationale qu’il est possible de gérer un Etat et passer le relai, pacifiquement, à un autre citoyen. En plus, pendant le quinquennat de son successeur, il n’a tenu aucun discours, ni commis aucun acte pouvant obstruer la bonne marche des institutions.
  • Le Cardinal de la Sainte Église romaine, Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque de Kinshasa et président du Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar (SCEAM), ses opinions personnelles sont importantes, grâce à sa position dans la plus haute sphère de l’Église catholique et le rôle séculaire que joue celle-ci dans l’Etat.
  • Le Prix Nobel de la Paix, Docteur Denis Mukwege Mukwegere. La personnalité qui a sensiblement contribué à la réduction des peines des femmes violées et porter sur la scène internationale cette barbarie perpétrée par l’armée rwandaise en RDC. Sa reconnaissance internationale corrobore avec son sens de dévouement et de sacrifice de soi. L’Etat devrait exposer son service au public congolais, comme modèle social.
  • Le principal challenger au président réélu, Honorable Moise Katumbi Chapwe est la personnalité politique proclamée deuxième par la CENI et confirmée comme telle par la Cour Constitutionnelle, après le Président de la République. Katumbi a mené une campagne électorale la plus énergétique. Il a fait preuve d’audace politique exceptionnelle, en dépit des discours stigmatisant les origines de ses parents. En meilleur exemple, il est resté lié aux lois et obligations de la République, dans un contexte de sollicitation pressante de la rébellion et des partisans extrémistes du chaos.

4. PRISONNIERS POLITIQUES ET D’OPINION: Cas emblématique de S. Kalonda

L’exploitation du cas de Salomon Kalonda pendant la campagne électorale confirme que cette situation est exclusivement politique. Par voie de conséquences, IRDH estime qu’elle ne peut être résolue que par une décision politique du Président de la République.

5. RÉBELLION: Renforcer la lutte contre le terrorisme du M23 et punir sévèrement toute propagande stigmatisante contre un citoyen ou groupe de citoyens.

La campagne électorale a révélé la banalisation des appels à la rébellion et la mise à mort des citoyens, du simple fait de leur appartenance à un groupe ethnique ou l’origine de leurs parents. Ce comportement, largement impuni, préjudicie l’édification de l’Etat de droit. Afin d’y mettre fin, l’Institut recommande des poursuites judiciaires sévères contre quiconque entreprendrait, en présentielle ou via les médias sociaux, une campagne qui exposerait le pays aux crimes internationaux.

Maître Hubert Tshiswaka Masoka, Directeur Général de l’IRDH
Téléphone: +243851103409, Email: tshiswaka@hotmail.com

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Readers Comments (11)

  1. Mon frère Tshiswaka, j’ai l’habitude de vous lire avec attention soutenue mais aujourd’hui, je me demande si nous avons vécu la même campagne électorale au Congo. Lorsque vous affirmez que Katumbi a mené une campagne énergétique, j’aimerais savoir si vous parlez du contenu de sa campagne ou du tralala qui était autour. J’aimerais savoir en homme averti que vous êtes ceque vous avez retenu de son programme qu’il n’a même pas pris la peine d’exposer et de vulgariser lui même. Tout au long de cette campagne, il n’a pas cessé de fuir les organes de presse. Ses propos simplistes et parfois incompréhensibles ont désorienté même les plus déterminé de son électorat. C’est à se demander par quel miracle il a pu gérer le grand Katanga pendant 9 ans. De toute façon, l’opposition doit se réorganiser, quand aux catholiques , il va falloir qu’ils cessent de tout régenter car, ils n’ont pas la science infuse. Concernant le fléau de la corruption, il faut que les congolais comprennent que les petites ou les grandes corruptions constituent un frein au développement du pays. La répression ne suffit pas, il faut une prise de conscience collective pour endiguer ce phénomène qui gangrène tout le système de gestion du pays. Concernant Kabila, je suis désolé mon frère, il n’est vraiment pas le bon exemple, nous savons tous dans quelles conditions il est arrivé chez nous, aujourd’hui il est multimilliardaire avec des fermés qui ont englouti des centaines de millions de dollars dont nous savons l’origine. C’est lui qui a érigé la corruption en système de gestion.

    • Kabila ayant fait de la corruption mode de gestion de la res-publica, son « eleve » et successeur Felix Tshilejelu en a fait une grande passion depuis 2019. Si Kabila, ses frangins et sa bande pprd-fcc soutiraient quelques dizaines de $Millions « par coup », ton demi-dieu et sa bande eux frappent en centaines de $$Mllions par coup. Les 100- Jours avec son copain V.Kamerhe, RAM avec son beau-f Kibasa et frappeur Guy Kabongo, Jeux de la Francophonie avec plus de $100 Millions en detournements via son planton Kiwanja et recemment plus de $200 Millions disparus a la CENI a travers son son pion Kadima, n’en sont que quelques extraits depassant les vols des Kabila-Matata. Le reste de ton bla…bla anti-Katumbi, anti Kabila, ou meme anti Mukwege, et les vides discours de ton idole-frappeur n’amusent que la chorale sous le manguier a Limete.

  2. Lisez plutôt énergique.

  3. Monsieur le DG,
    Votre président  »réélu » ne devrait-il par chercher à savoir où sont passés les millions de dollars versés à la CENI pour organiser cette mascarade d’élections ?
    Nous savons tous que cet argent provient de la succession familiale léguée par Ya Mukolo. mMis quand même…J’ai cru comprendre que nous avions tous droit à cet héritage. On ne peut donc pas flamber ce portefeuille de la sorte. Ce n’est pas possible !
    Pour le reste, pff…
    Tokomi Royaume, il n’y aura plus d’élections au Congo.  » Tshisekedi » est sacré Roi  ». Ce sont les notables de la Cour de Kasai qui l’ont dit. Ce n’est pas moi. C’est sur la toile.
    …Tokokatisa ebale…Tokozonga Zambie !
    Tosi tomesani !!!

    • Binsonji E Madilu 24 janvier 2024 @ 6 h 42 min

      Notre president reelu va chercher a savoir ou sont passes les millions de dollars verses a la CENI pour organiser les elections. Lui-meme a parle des erreurs du passe qui ne se repeteront pas. Attendez-vous a ce que l’IGF donne encore plus d’insomnies aux detourneurs de deniers publics. Il y a moyen que l’IGF nous attrape tous ceux que lon appelle des ‘frappeurs’, encore faut-il que la justice suive! Beaucoup de juges vont encore se compromettre dans le traitement des dossiers de contentieux electoral, mais Fatshi les a l’oeil. D’aucuns ne savent pas qu’il attend seulement de les attraper la main dans le sac.
      Quand a ces farfelus qui veulent faire de la RDC un royaume et Fatshi un roi, je suis sur que Fatshi lui-meme doit avoir rigole en regardant la video! Ces messieurs la n’ont pas encore compris que Fatshi est un democrate, et un vrai! Bon! On ne peut pas interdire aux reveurs de rever! C’est encore legal. Il ne faut pas en faire une affaire! Si vous voulez remplacer Fatshi en 2029, c’est maintenant qu’il faut commencer a preparer votre campagne! Et ca, ce n’est pas une ‘binsongerie’. Je le dis le plus serieusement du monde!

      • Encore en plein bisonjeries, des délires fanatiques qui prennent les bons enfants du Bon Dieu Congolais patriotes pour des rêveurs alors que le plus grand rêveur de ce pays est un frappeur né. Nous connaissons tous ses hideux actes de services : corruption, impunité, malgouvernance économique, etc, etc. Ce sont donc les Congolais qui le tiennent à l’oeil lorsqu’une fois de plus il lance ses promesses, lui qui n’en a jamais tenues une seule. Élu frauduleusement il promet de gouverner autrement ; sommes-nous si gogos pour croire au quart de tour à sa nouvelle promesse ?
        Non non et non Mr Bisonji, nous savons que même le bon Alingete est un alibi qu’il agite pour se donner bonne conscience, sa Justice est toujours là à le tourner en bourrique,le pauvre…

      • M’enfin, cher Binsonji, pourquoi voulez-vous limiter le mandat du Roi jusqu’en 2029 ? Vous n’aimez pas Fatshi ? Avez-vous une haine contre les kasaïens ? Seriez-vous contre le bonheur du Congo ?
        La constitution doit être révisée. La nouvelle constitution qui sera initiée par les nouveaux godillots de l’assemblée NOMMES par le Kapita Kadima portera le mandat présidentiel à sept au lieu de cinq ans, et de fait, les deux mandats de Mukwantombolo seront caduques. Il pourra se représenter et NOMME de nouveau président…pour deux mandats. Ce qui nous ramène en 2043. Ensuite, ce sera le tour de Fanny ou d’Anthony.
        Mais de grâce, trouvez un autre expert que ce ……. de kadima pour organiser la croisière.

      • @BINSONJI,
        Quand l’IGF aura enquêté sur les millions de rétro-commission ( son ancienne patronne Mme Acacia Bandoloa ), du programme de 100 jours, de Tshilejelu, du RAM et de la Francophonie (liste non exhaustive), on se mettra à imaginer qu’il puisse réellement enquêter sur les millions nous laissés en héritage par notre papa Etienne Tshisekedi et que ce pseudo-expert en culotte courte vient de bouffer, au su et au vu du monde entier.
        Je le dis le plus sérieusement du monde!

  4. Cher Hubert Tshiswaka
    Merci pour vos recommendations au P-R « re-elu ». Esperons qu’il les lira avant de prendre encore son avion pour aller danser avec ses copains et copines a Dubai, Bxlles, ou plages de Marbella. Soyons meme plus clairs, le probleme est bien au sommet, car le poisson commence a pourir a sa tete. F. Tshilejelu est « noeud du marasme ». Son choix de collaborateurs, inclu des voleurs tels qu’un V. Kamerhe, assassins tel qu’un JP Bemba, et des detourneurs de deniers publics et signataires de deals mafieux (avec Dan Gertler) comme ses dir-cab Guy Nyembwe et Andre Wameso, sans parler de la cohorte des frappeurs dans sa Maison Civile inclu les Tshilejelu-Nyakeru, tout decoule du niveau d’education, experience, et references ethico-morales de F. Tshilejelu. Son incompetence et insouciance se manifestent dans le (bas) calibre de collaborateurs qu’il se choisit. Ne soyez pas si naif jusqu’a croire que les prochains 5 ans de ce meme roublard et jouisseur au sommet differeraient de son 1er mandat de kleptocratie et negligence au Social.

  5. Combattant Résistant de l'Ombre 23 janvier 2024 @ 9 h 26 min

    DES RECOMMANDATIONS LOUFOQUES, BLASPHÉMATOIRES ET HÉRÉTIQUES ADRESSÉES AU PRÉSIDENT PROTOCOLAIRE JOUISSEUR TRAÎTRE TSHILOMBO-PÉTAIN NOMMÉ POUR LA SECONDE FOIS PAR L’EMPIRE HIMA (EAC) EN RDC OCCUPÉE ! L’IRDH est le bras propagandiste de la Dictature Tshilombiste juxtaposée sur l’Occupation Rwando-Ougandaise, c’est sans conteste aucune un institut financé par l’argent sale des ennemis extérieurs et intérieurs de notre Grand et Beau Pays KONGO-ZAÏRE pour faire l’apologie du statu quo génocidaire et de la DÉMOCRATIE DES FOSSES COMMUNES. Toutes les atteintes physiques contre le Droit de l’homme que subissent les Vrais Kongolais en RDC occupée par les Banyarwandas ne l’émeuvent point, seules les recommandations hypocrites et dithyrambiques teintées d’une flatterie oiseuse motivent toutes ses déclarations Satano-occulto-nécromanciennes… LE SECOND MANDAT PRESIDENTIEL PROTOCOLAIRE DE FATSHI BIDON NE PEUT QUE RESSEMBLER AU PREMIER COMME DEUX NOURRISSONS SIAMOIS ! En écrivant ceci « La campagne électorale a révélé la banalisation des appels à la rébellion et la mise à mort des citoyens, du simple fait de leur appartenance à un groupe ethnique ou l’origine de leurs parents », que pense réellement l’IRDH ? Que Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a déjà fait ou fera bientôt un DEVOIR D’INGRATITUDE envers ses 3 PARRAINS de l’Empire Hima (EAC) pour changer cette situation malheureuse alors que dans sa propre chambre à coucher à la Cité de l’OUA [et son MANOIR PUTRIDE sous forme de TEMPLE FRANC-MAÇONNIQUE où crèche la SIRÈNE DES EAUX LORETA MERTI MERTURA], l’Hirondelle Rwandaise Denise Nyakeru représente par UBUENGE (RUSE
    MACHIAVÉLIQUE) ses frères et sœurs Nilotiques Banyarwandas ? Arrêtez de rêver cher monsieur de l’IRDH financée par la pute Union européenne, les mêmes causes produisent ou produiront toujours les mêmes effets génocidaires et d’insécurité permanente en RDC occupée. Jusqu’à ce qu’un événement appelé CYGNE NOIR s’y produise enfin. « Le crime de penser n’entraîne pas la mort. » dixit Georges Orwell. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE INSTANTANÉ. A LUTA CONTINUA. VITORIA E CERTA. INGETA

  6. Me Tshiswaka
    Amen ; je n’ai hélas pas votre optimisme mais au moins vous embrayez efficacement sur le titre de JA à propos de l’investiture de Tshisekedi : « Mes chers compatriotes,Je vous ai entendus »
    Pourvu qu’il vous entende mais moi ses nombreuses promesses passées sans lendemains ne me rassurent pas du tout qu’il soit capable d’un changement soudain. La suite…

Comments are closed.