Mgr. Daniel Ngoie Mulunda dénonce le « plan machiavélique » de la CENCO

Read Time:1 Minute

Haut Katanga –

Mgr. Daniel Ngoie Mulunda, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et actuellement surintendant de la Nouvelle Église Méthodiste unie, a dénoncé, les démarches de l’église catholique romaine qui invité la population à marcher le 31 décembre pour demander au Président de la République de quitter le pouvoir alors que toutes les dispositions sont déjà prises pour l’organisation des élections a tous les niveaux.

Ngoie Mulunda qui est co-fondateur du PPRD a exprimé cette prise de position à l’occasion d’une audience lui accordée par le gouverneur du Haut Katanga, Célestin Pande Kapopo, vendredi 29 décembre dans son cabinet de travail temporaire de l’avenue Kabalo dans la commune de Lubumbashi.

L’ancien président de la CENI a invité la population congolaise en général et haut katangaise en particulier à ne pas suivre les appels de l’église catholique romaine à participer à une marche le 31 Décembre 2017 qui vise à amener le pays vers le chaos, au trouble, à l’instabilité ainsi qu’aux tueries pour faire endosser cette responsabilité au gouvernement de la RDC. Il a rappelé à la population les tristes événements du 16 février 1992 qui avaient causé la mort d’homme sous le régime de la Deuxième République.

Il a demandé aux responsables de l’église catholique romaine de chercher la paix, l’unité du pays et de ramener les âmes à Dieu, de ne pas s’engager sur la politique. Car ils avaient échoué dans la mission leur confiée par le chef de l’État en 2016, où ils n’avaient pas défendu les intérêts de la population sur les plans social et économique.

Congo Indépendant (avec ACP)/30.12

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Aubin Minaku assimile la marche du 31 décembre à une « tentative de coup d’Etat »
Next post Internet and phone services cut in DRC ahead of anti-government protests