Kwango: la ville de Kenge face au phénomène Kuluna

Le maire adjoint de la ville de Kenge, Marcel Yingi Shamaloba, a dénoncé mercredi 4 mars le nouveau phénomène Kuluna (entendez : la criminalité urbaine) qui prend de plus en plus de l’ampleur dans le chef-lieu de la Province du Kwango.

Il l’a fait savoir lors d’une réunion tenue avec les membres du comité de sécurité de cette ville en présence des chefs des quartiers.

Le maire adjoint Marcel Yingi a lancé une sonnette d’alarme deux parlementaires présents en demandant leur implication afin de lutter contre les auteurs de ce phénomène qui sont pour la plupart des jeunes. « Il est constaté depuis un certain temps que des jeunes gens se regroupent et forment les Bases nommées ‘base Américain, Zaïrois, Rwanda’ et autres, soulignant que ceux-ci s’affrontent dans les différents quartiers de la ville et créent souvent l’insécurité », a-t-il déploré.

Il a, par ailleurs, relevé une autre forme d’insécurité observée dans sa juridiction, à savoir des accidents de circulation qu’on enregistre partout dans la ville et qui sont causés d’une part, par l’excès de vitesse de certains motards et d’autre part, par des bêtes qui sont laissées en
divagation à travers la ville.

Il en a appelé également à la Police National Congolaise à décourager tous ces jeunes gens qui créent des groupes pour s’adonner aux actes de barbaries.

En outre, l’autorité urbaine a responsabilisé les Chefs des quartiers pour sensibiliser leurs populations à l’assainissement de la ville, en organisant chaque samedi le « Salongo » dans chaque quartier de Kenge et voir comment mettre en place des stratégies durables pour maintenir la ville propre.

ACP/

One thought on “Kwango: la ville de Kenge face au phénomène Kuluna

  1. Pendant ce temps le président protocolaire Tshilombo-Pétain nommé par l’imposteur alias Joseph Kabila prie (kobondela) un faux dieu et invoque (kosambela) des dieux étrangers inconnus de ses aïeux Bantous contre les murs des Lamentations de l’Israël terrestre crée par ses nouveaux alliés les Sionistes Judéo-Chrétiens en 1948… FLASHBACK ! Où est passée la Gendarmerie Nationale pour la République du Zaïre créée le 31/Juillet/1972 portant dissolution de la police nationale du Zaïre dirigée par le Général Chef d’Etat Major Singa Boyende Mosambayi qui comprenait 2 forces spéciales : La Gendarmerie Territoriale (G.T) et la Gendarmerie Mobile (G.M) bien équipée en voitures pimpant neuves de marque NOVA, dirigée de mains de maître par Major Bolozi Gbudu Tanikpama, la G.M qui a suscité après les B.S.R.S (Brigade Spéciale de Recherche et de Surveillance) très efficace qui a mis fin aux phénomènes du Banditisme « ANGWALIMA et BALADO » ?… RDC=REPUBLIQUE DES CULUNA ! En RDC (République des Caïds) il y a un phénomène social inquiétant qui s’installe petit à petit, c’est la cohabitation « pacifique » avec les Nomades Occupants Banyarwanda, si l’on n’y prend point garde le KONGO-Zaïre ressemblera à très court terme à l’Érythrée, au Djibouti, au Soudan, à la Somalie, à l’Éthiopie, à l’Ouganda, à la Tanzanie, au Burundi, au Rwanda, à cause des politichiens-oppochats qui ont vendu leurs âmes au Diable Lucifer Satan le Chérubin jadis oint… La RDC (République des Cinglés) a ses particularités complètement loufoques ! Du temps de feu Mobutu qui était un homme fort du Zaïre… Qui osa s’autoproclamer Président durant son règne sans partage (1965-1997) comme l’a fait un certain Zacharie Badiengira aka Ne Muanda Nsemi ?… L’imposteur alias Kabila et son pote Tshilombo-Pétain ont réellement désacralisé la fonction présidentielle… La RDC (République des Corrompus) est un Non-État failli qui est devenue une passoire sous une insécurité caractérisée… Un pays pourtant scandale géologique sans infrastructures hospitalières modernes accessibles à tous… La RDC versus Tshilombo-Pétain et Fratrie Kanambe une grande prison à ciel ouvert devenue un mouroir… Tristounet ! LA RDC (République Démocrature du Congo-Kinshasa) est totalement en « FAILLITE » qui signifie économiquement « Cessation de paiement et ébranlement de crédit. C’est une situation d’un commerçant qui ne peut pas payer ses dettes, tenir ses engagements envers ses créanciers »… La RDC (République à Démocratiser) qui a succédé au Kongo-Zaïre en 1997 a suscité en son propre sein une frange des BANDITS à mains armées « KULUNA » qui sont des GANGS tueurs à gage payés par les dirigeants Occupants Banyarwanda pour traumatiser, tuer, massacrer la population Kongolaise… La RDC (République des Coquilles vides) est un pays où les hommes et femmes marchent à reculons la tête bas, les jambes en l’air… Jusqu’à quand ?… Vive les Maï Maï ANPK (Armée Nationale du Peuple Kongo)… INGETA

Comments are closed.