Le lancement de Talatala

Le premier baromètre de l’activité parlementaire et l’action du gouvernement en RDC. Kinshasa, le 26 mars 2021 – En République démocratique du Congo, malgré la première alternance pacifique au sommet de l’État, la redevabilité de l’élite politique demeure une question cruciale de la vie nationale. Au moment où l’échiquier politique se recompose, c’est sans doute une opportunité pour tenter de recréer un pacte social entre la classe dirigeante et la population

Dans le cadre de son nouveau projet « Mukalenga wa bantu » axé sur la politique nationale, qui vise à stimuler le débat national sur la participation citoyenne à la gestion du pays, mais aussi la redevabilité des institutions clés et la vision d’un Congo différent, le GEC lance, ce vendredi 26 mars, Talatata (miroir, en français), le baromètre de l’activité parlementaire et de l’action du gouvernement en RDC.

Imaginé comme un outil de médiation entre les gouvernés et les gouvernants, Talatala voudrait avant tout mettre en lumière le travail parlementaire des députés de l’Assemblée nationale, en attribuant à chacun des 500 élus une fiche individuelle qui recense son activité à partir de la session ordinaire de septembre 2020, date du début de notre première phase de collecte et d’analyse des données.

Sur talatala.cd, les utilisateurs ont également accès aux retranscriptions et/ou synthèses des plénières, aux résumés et statuts de chaque projet ou proposition de loi initié, ainsi qu’à plusieurs autres fonctionnalités conçues pour aider à faire comprendre le travail parlementaire. Dans un avenir proche, la partie du suivi de l’exécutif sera également mise en avant.

Pour mener à bien ce projet, le GEC avait pu obtenir un accord de principe de collaboration avec le bureau de l’Assemblée nationale, alors présidé par la députée Jeanine Mabunda. Depuis la destitution de cette dernière, le GEC a entrepris des contacts avec des animateurs du nouveau bureau que dirige désormais le député Christophe Mboso.

Signalons enfin qu’à cause des difficultés d’accès aux informations censées être publiques à l’Assemblée nationale, certaines données disponibles sur Talatala sont encore en cours de consolidation et d’autres n’ont pas pu, pour l’instant, être mises en ligne.

Pour plus d’informations:

Trésor Kibangula
WhatsApp: +33 613 90 32 00 – Mail: tresor@congoresearchgroup.org
Joshua Walker
WhatsApp: +1 (646) 508-7766 – Mail: jw6379@nyu.edu
Fred Bauma
WhatsApp: +243 971 422 656 – Mail: fb1212@nyu.edu

Sur Twitter @talatalardc

PS: en marge du lancement de Talatala, un webinaire gratuit et public< est prévu ce lundi 29 mars à 15 heures (heure de Kinshasa) sur les défis de la redevabilité à l’Assemblée nationale, avec la participation des députés nationaux et des personnalités de la société civile congolaise. Pour y assister: https://nyu.zoom.us/j/99737536647

1 Commentaire on “Le lancement de Talatala

  1. Très bonne initiative qui veut évaluer l’activité parlementaire et au-delà celle de toutes nos institutions et de leurs animateurs. Je ne comprends pas encore tout et me pose encore des questions : elle vient des observateurs extérieurs et même etrangers, dans quelle mesure peut-elle être exploitée par les citoyens Congolais et par les animateurs institutionnels et sociaux eux-mêmes ? Je m’impatiente de voir ce « talatala » à l’œuvre !

Comments are closed.