Bras de fer Cach-Fcc: Que reste-t-il de la loi portant statut des anciens Présidents?

Depuis que le président Felix Tshisekedi a lancé, dans son allocution du 23 octobre, l’idée d’une « consultation » des personnalités politiques et sociales les plus représentatives, « Joseph Kabila » et sa mouvance dite « Front commun pour le Congo » sont en émoi. Des réunions s’enchainent à un rythme effréné à Kingakati où réside l’ancien Président. Les vidéos de ces rencontres sont disponibles sur les réseaux sociaux. Samedi 31 octobre, les internautes ont découvert sur la toile un document non-authentifié intitulé: « Accord pour la stabilité et la paix au Congo ». Il s’agirait de l’instrumentum du fameux « deal » passé entre « Felix » et « Kabila ». Aveuglé par l’ambition de redevenir calife à la place du calife, l’ancien Président semble perdre de vue que son statut d’ancien chef d’Etat lui confère non seulement des droits mais aussi des obligations. C’est le cas notamment de « l’obligation de réserve ». Celle-ci est foulée aux pieds.

Une semaine après l’allocution prononcée par le président Felix Tshisekedi, le mercredi 23 octobre dernier, l’ex-président « Joseph Kabila » et ses caudataires du « Front commun pour le Congo » manifestent une agitation autant délirante qu’inaccoutumée. Une agitation qui parait injustifiée dans la mesure où le chef de l’Etat avait, dans son speech, relevé des « divergences » majeures entre les « coalisés » sans décréter de manière formelle la fin de ce « mariage » qualifié de contre-nature.

Des observateurs ont regretté que Fatshi n’ait pas été jusqu’au bout de sa logique en dénonçant la coalition Cach-Fcc. Les premiers « sondages » ne devraient commencer que le lundi 2 novembre. Toute personne sensée aurait évité de tirer des conclusions hâtives.

Au lieu « d’attendre et voir » comme disent les Anglo-Saxons, le Fcc/Pprd a perdu sa sérénité. Cette mouvance kabiliste ressemble de plus en plus à ce chasseur qui a vidé toutes ses cartouches sans avoir vu l’ombre d’un gibier.

RENOUVELLEMENT D’ALLEGEANCE

A Kingakati, les réunions s’enchainent sous la présidence du sénateur à vie « Kabila », l’ « autorité morale » de ce cartel. L’ex-président suspecte « Fatshi » de vouloir rompre, de manière unilatérale, le « deal » conclu à la veille de la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle. Il le suspecte également de vouloir « débaucher » quelques députés de « sa majorité ». Celle-ci serait estimée actuellement à 336 élus nationaux.

Mercredi 28 octobre, tels des enfants d’une école maternelle, les 336 députés nationaux – 200, selon d’autres sources – se sont rendus à Kingakati où réside « Kabila ». Objet de la réunion: renouvellement de leur allégeance ainsi que de leur fidélité à l’autorité morale.

Au cours de cette rencontre, une députée non identifiée s’est adressée à « Kabila » en déclarant notamment: « Face au climat politique actuel, nous sommes sereins et déterminés à rester unis au sein de notre famille politique en tant que Fcc ». Selon des sources concordantes, l’ex-Président a promis à l’assistance de leur distribuer prochainement l’accord de coalition signé entre lui et Felix Tshisekedi, alors président de l’Udps. Il a invité les députés et sénateurs à opter pour la « résistance ». Vous avez bien entendu.

« ACCORD POUR LA STABILITE ET LA PAIX »

Samedi 31, un document, non-authentifié, intitulé « Accord pour la stabilité et la paix au Congo » circulait déjà sur les réseaux sociaux. S’agit-il du document promis par « Kabila »? Nul ne peut le certifier? Et ce en dépit du fait que ledit document est revêtu de ce qui apparaît comme étant les « signatures » de Felix Tshisekedi et de « Joseph Kabila ».

D’après cet écrit qui s’articule sur trois articles, « Felix » aurait, dans l’article 1er, pris l’engagement d’accorder une « immunité totale au clan Kabila » (famille et dignitaires de son régime) (sic!). « Pas de poursuites pénales pour tous les crimes possibles commis » (crimes de sang, crimes économiques et autres) (re-sic!).

Dans l’article 2, il est question de « concertation entre les deux leaders » (Tshisekedi-Kabila), lors de chaque nomination dans la force publique (services de renseignements, armée et police) ainsi que dans la magistrature, le portefeuille de l’Etat et la Territoriale. L’article 3 est stipulé comme suit: « Soutien lors de la présidentielle de 2023 par la famille politique Tshisekedi de la candidature Fcc, famille politique de Kabila ».

« LE MANDAT IMPERATIF EST NUL »

Uhuru Kenyatta, Président du Kenya
Uhuru Kenyatta, Président du Kenya

Autres détails, les présidents Uhuru Kenyatta (Kenya), Al-Sissi d’Egypte et Cyril Ramaphosa sont mentionnés dans cet écrit au titre de « témoins internationaux » sans apposer leurs signatures. Les généraux Delphin Kahimbi, Célestin Mbala, John Numbi, Amisi Kumba et Jean-Claude Yav Kabey seraient les « témoins nationaux ». Ici aussi, pas de traces de signatures.

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, on voit « Kabila » debout sur une petite estrade. Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur du Fcc et flagorneur devant l’Eternel, prend la parole: « La majorité parlementaire est aujourd’hui convoitée, courtisée. On la veut à n’importe quel prix. Fort heureusement, elle n’est pas à vendre. La majorité parlementaire qui est devant est venue pour vous écouter et recevoir des conseils ».

Mwilanya est suivi par Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée nationale. Sur un ton obséquieux, elle dit: « Je voudrais rassurer le camarade sénateur à vie que ce sont ces 337 députés ici présents qui ont rendu service à notre famille politique en gagnant certaines batailles ». Elle cite notamment l’adoption du programme du gouvernement du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avec 300 votes et l’adoption du budget estimé initialement à 11 milliards USD.

« RÉUNION CABALLISTIQUE »

Juristes de formation, Mabunda et Mwilanya ont violé sciemment les alinéas 3 et 4 de l’article 102 de la Constitution. Ils ne peuvent ignorer que le député national est au service de toute la nation et non d’un parti ou d’un clan. Et que « Tout mandat impératif est nul ». Le comportement de ces deux caciques du Fcc frise l’inconscience.

En invitant les 336 députés à la « résistance », « Joseph Kabila » ne viole-t-il pas la législation nationale spécialement « l’obligation de réserve » que lui impose l’article 5 de la loi n°18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République? « Tout ancien Président de la République élu est soumis à une obligation générale de réserve, de dignité, de patriotisme et de loyauté envers l’Etat (…)« , stipule notamment cette disposition. Cette obligation implique notamment la non-divulgation des « secrets d’Etat ».

Après les « réunions cabalistiques » tenues à Kingakati, n’est-on pas en droit de s’interroger franchement si l’ex-président « Kabila » réunit encore les conditions légales pour bénéficier des avantages et immunités accordés aux anciens Présidents de la Républiques élus?

 

Baudouin Amba Wetshi

21 thoughts on “Bras de fer Cach-Fcc: Que reste-t-il de la loi portant statut des anciens Présidents?

  1. Au dela des declarations honteuses inbues d' »obeissance absolue » par ses lecheurs de bottes dont Mwilanya et Mabunda et autres jouisseurs de sa bande FCC, Hypo Kanambe alias « Jo Kabila » se comporte en veritable hors-la-loi qu’il est d’ailleurs. En exhortant sa bande FCC a la « resistance », ce voleur et bandit-sanguinaire se sent finalement dos-au-mur, en risque d’affronter les roues de la Justice.
    Nous ne sommes pas du tout fanatiques de Fatshi et son chapelet de vides promesses et maigres resultats, encore moins approvons-nous de son « deal secret » (si c’est vrai) promettant protection contre poursuites judiciaires au voyou de Kingakati et sa bande FCC, mais nous saluons le debut du « deboulonnement » de la Mafia Kanambiste.
    En bref, il est inacceptable qu’un vulgaire ex-maquisard Tanzanien venu pieds-nus chez nous en 1997 puisse s’accaparer de tout de ce qui a quelconque valeur en RDC, inclu patrimoine minier et controle des regies financieres via ses traitres-pions dont les Yuma, Sele et Mutombo, sans parler de son controle de nos institutions via ses plantons Mabunda, Thambwe et Ilunga. Comble d’arrogance et d’insulte aux Congolais, ce bandit tient a revenir au sommet d’ici 2023 pour parachever son oeuvre de destruction de notre pays!

  2. « avantages et immunités accordés aux anciens présidents de la République élus »!
    Encore faut-il être sûr que celui qu’on désigne sous le pseudonyme de « Joseph Kabila » a été effectivement élu! En 2006? En 2011?
    Elu en 2006 par la « Communauté internationale » oui! Elu en 2011 par les canons et les mitraillettes oui!
    Il est plus que temps d’en finir avec ces mascarades mortifères pour le Congo!

      1. Fololo,
        Reponse: Les Congolais (donc, les vrais) s’attendent a rien de moins que la fin de l’imposture du chef de bande PPRD-FCC et ses acolytes leur traduction en justice pour ses 18 ans de crimes sanguinaires et economiques. Bref, justice inbue de fin a la corruption, I’impunite et l’arbitraire comme gages de la relance (de l’essor) socio-economique de notre pays. Donc, ce qui est contraire a la voyoucratie PPRD-FCC.

  3. Chers compatriotes ,je demande Où est parti le calme légendaire de Joseph Kabila, jusqu’à s’agiter de la sorte ?
    Nous sentons qu’il y a un tsunami qui s’annonce que lui même JKK semble connaître, et il distrait ses ouilles , entretemps ses de putains sont appelés à simuler l’attachement et fidelité à un individu de cette trempe d’éthique,afin qu’il soit surpris
    Un ami qui vit à Lubumbashi m’a dit qu’on a remarqué un remue-ménage à la ferme de Kashamata à 15 km sur la route Kasumbalesa , la semaine qui vient de s’achever, les employés ont été envoyé en congé technique hormis quelques agents commis au gardiennage, tout compte fait nous disons que ce sont des signes qui ne trompent pas.
    Nous réiterons notre prière au Grand DIEU , de notre grand Pays qu’il accroisse son feu dévorant sur toute l’étendue du territoire national , afin que les médiocres usurpateurs , violeurs et pilleurs dégagent de notre beau et hospitalier Pays, Ainsi-soit-il

    1. Jo Bongos
      asalisa ya ye SOULÈVEMENT. Atikela vie ya youtube na ba ba petits. Depuis a prometta que nde azongaka na ndaku tard après ses coups criminels na libanda, akokangela famille muyibi na lupangu tiiiiiiiiiiiiiii LELO.

  4. @Baudouin Amba Wetshi
    Constatant une « violation » deliberee des alineas 3 et 4 de l’article 102 de ce document reconnu a, a tort, comme « Constitution » de la « Republique democratique » du Congo par deux juristes de formation, en l’occurrence Jeanine Mabunda et Nehemie Mwilanya, vous ecrivez: « Ils ne peuvent ignorer que le député national est au service de toute la nation et non d’un parti ou d’un clan. » Et d’ajouter: « Tout mandat impératif est nul ». Je crois que vous vouliez faire reference plutot aux alineas 4 et 5 de l’article 101. Toujours est-il que vous avez raison dans le fond!
    Mais, incidemment, que prevoit l’article 96 par rapport aux incompatibilites liees aux fonctions et/ou mandat du president de la « Republique ». N’y a-t-il pas violation deliberee de la « loi » en ce qui concerne Tshilombo et son parti l’Udps?
    Une autre observation: Etant donne que vous etes parmi les 4 journalistes acquis a la cause de Tshilombo, dont un certain « Maitre Donat » – tres curieusement, que vous n »identifiez pas par son nom de famille dans un article precedent » – , pourquoi n’avoir pas pris le temps, vous, justement, de « certifier » ce fameux « Accord pour la stabilite et la paix » en contactant tout simplement la presidence de la « Republique » au lieu de vous limiter a poser la question de savoir si c’est le document que l’imposteur rwandais « Joseph Kabila » aurait promis de mettre a la disposition du public? Surtout qu’il s’agit, de toute evidence, de surcroit d’un document « self incriminating » ou « auto-incriminant » par rapport aux crimes specifies! Juste un coup de fil n’aurait-il pas suffi? Negligence? « Tala ku tseki, tala ku mamba! »

    1. Cet « Accord pour la stabilite et la paix au Congo » est un FAUX document divulge sur internet par l’Udps avec comme intention malicieuse de presenter Tshilombo comme une « victime » qui, avec la « presence » de 3 chefs d’Etat comme « temoins », aurait compris la necessite ou senti la pression de cautionner toute impunite pour tous les crimes commis (une auto-incrimination) par le clan « Kabila » au nom d’une « alternance civilisee »! Les noms des 3 chefs d’Etat y sont mentionnes afin de rendre le document credible! « Signe » le 08 janvier a Kingakati, le president egyptien recevait une delegation americaine conduite par le secretaire d’Etat Mike Pompeo au Caire. Quant aux presidents kenyan et sud-africain, leur presence n’est signalee nullepart sur le territoire congolais a ce moment precis!

      1. Une autre precision: a cette meme date du 8 janvier 2019 mentionnee dans le faux document produit par le laboratoire de l’Udps, le president Ramaphosa celebrait le 107eme anniversaire de l’ANC au Ohlange Institute en Afrique du Sud!
        Voila donc une autre procedure simple ou demarche elementaire (Journalism 101) pour independamment verifier une information!
        Incidemment. Hier, c’etait le faux diplome en « Marketing et communications » – une faculte inexistante a l’ICC a Bruxelles! Aujourd’hui, c’est un faux document d' »Accord pour la stabilite et la paix pour le Congo »! Et demain, que decouvriront les Congolais, peut-etre trop tard, de ce chekuliste qu’on tente ne nous presenter ici comme « Saint Tshilombo » alors qu’il est, lui, une fraude que son lobby (dont des journalistes acquis a sa cause) tente d’imposer comme « choix » aux congolais vraisemblablement consideres comme des « moutons de panurge?

      2. chryso45
        – « … un FAUX document divulge sur internet par l’Udps » : Donnez des PREUVES et on vous prendra pour un intellectuel.
        – « … avec comme intention malicieuse de presenter Tshilombo comme une « victime » »: des BLABLABLA ya wenze.
        Si c´est votre enfant qui a écrit tous ces propos – ce qui ne m´étonnerait pas au regard de leur impertinence -, alors sorry !

  5. HUM! LA PHOTO AFFICHEE MONTRE BIEN LES DEUX EXCELLENCES DEALERS ENTRAIN DE PENSER SERIEUSEMENT LEUR PROCHAIN COOP  » DEAL « . KAMUA VE MY FRIENDS.
    CHER COMPATRIOTE BAUDOUIN AMBA WETSHI,
    A CE QUE JE SACHE, DANS LA VIE DES COUPLES, IL Y A TOUJOURS DES MALENTENDUS. MAIS DANS LE COUPLE ENTRE KABILA ET FELIX BETON , IL N Y A PAS DE SEPARATION OU DIVORCE EN VUE ET D’AILLEURS CELA N’EST PAS DANS LES TETES DE RAIS ALIAS JOSEPH KABILA ET DE SON FATSHI BETON.
    POUR CETTE FAMEUSE RENCONTRE DE TOUS LES FIDELES FCC A KINGAKATI FIEF DE RAIS, COMME VOUS LE DITES POUR LE RENOUVELLEMENT DE LEUR ALLEGEANCE ET LEUR FIDELITE A L’AUTORITE MORALE C’EST DU QUATSCH = RADOTAGE , LUVUNU KIBENI = VRAIS MENSONGES.
    COMME L’ A CHANTE Dr. SAKIS DANS SA CHANSON DE LA COMEDIE MUSICALE INTITULEE:  » DUR DUR LA VIE « , EST-IL QUE LES PROBLEMES ENTRE LES DEUX COUPLES NE MANQUENT PAS MAIS POUR NOS DEUX EXCELLENCES C’EST DE LA DISTRACTION VISANT A ROULER LES NAIFS ET NAIVES KONGOLAISES DANS LA FARINE Y COMPRIS LAMUKA.
    C’EST COMME UN INDIVIDU EN ETAT DE NOYADE DEMANDE AU SECOURS, DONC POUR LE SAUVER IL FAUT BIEN FAIRE ATTENTION, BIEN CONNAITRE LA TECHNIQUE DE SECOURS, DE SAUVETAGE SINON MON VIEUX, LE NOYE RISQUE DE VOUS EMPORTER AVEC LUI AU FIN FOND DE L’EAU DANS SA NOYADE.
    LE SCENARIO DE DEUX EMINENCES EST FABRIQUE DE TOUTES PIECES DANS LE LABORATOIRE DE KINGAKATI POUR TROMPER LA VIGILANCE DES KONGOLAISES ET KONGOLAIS.
    ILS VEULENT TROMPER LES KONGOLAIS COMME DANS LE JEU DE BONNETEAU, JEU DE CARTES TRUQUE?
    BONNETEAU = KUEMMELBLAETTCHEN EN ALLEMAND, EN KIKONGO = TALA MBOTE ZIBULA MESO, EN LINGALA = FUNGOLA MISO, EN TSHILUBA = MFWADI MIBELE, SWAHELI = MCHEZO WA KUDANGAYA PESA, EN RUSSE = CHIT IGRA
    Y-A-T-IL UN COMPATRIOTE SUR CE SITE CONGOINDEPENDANT .COM AVOIR DEJA ESSAYE DE JOUER CE SALE JEU DE CARTES TRUQUE?
    MOI GERMAIN , JE JURE SUR LA TETE DE MA MERE, JE N’AI JAMAIS ESSAYE JOUER CE SALE JEU , ASSISTER AU JEU, OUI UNE SEULE FOIS COMME UN GOSSE BADAUD ET CURIEUX QUI VEUT TOUT SAVOIR.
    SI VOUS ME PERMETTEZ, LAISSEZ-MOI VOUS EXPLIQUER CE JEU TRUQUE DES FILOUS ET LEURS ACTEURS:
    1. UN MANIPULATEUR APPELLE MAITRE DE JEU, BONNETEUR, UN CHARLATAN
    2. LES LARRONS cad COMPLICES APPELES AUSSI BARONS
    3. DES BADAUDS ET JOUEURS NAIFS.
    MATERIEL DE TRAVAIL:
    1. TROIS CARTES , DEUX CARTES ROIS NOIRS ET UNE DAME REINE.
    2. UNE TABLETTE BRICOLEE A LA HATE OU UNE COUVERTURE ALLONGEE AU SOL.
    C’EST COMME VENTE AUX ENCHERES QUOI .
    LORSQUE L’ASSISTENCE EST NOMBREUSE, LE MAITRE DU JEU, LE MANIPULATEUR DONNE LE COUP D’ENVOI EN CRIANT: ELLE EST OU LA REINE? ELLE EST OU LA REINE? ELLE EST OU LA REINE? LE MAITRE DU JEU POUR ATTIRER LES NAIFS, MET EN JEU UNE SOMME IMPORTANTE DISONS 100 EUROS, ET LE JOUEUR DOIT AUSSI METTRE EN JEU 100 EUROS cad LE JOUEUR QUI EST CAPABLE TROUVER LA REINE CARTE A DROIT A 200 EUROS. C’EST UNE TRICHE ORGANISEE, UN JEU D’ARGENT D’ESCROQUERIE JOUE SUR LES MARCHES ET LIEUX PUBLICS. LA VICTIME EST CE NAIF-LA ATTIRE PAR L’ARGENT FACILE.
    MES CHERS ET CHERES COMPATRIOTES, UN BON CONSEIL: EVITER A JOUER CE SALE JEU CAR EN JOUANT CE JEU VOUS RISQUER DE LAISSER TOUTE VOTRE REVENU ET RENTRER POCHE VIDE CHEZ-VOUS A LA MAISON ETRE TABASSE PAR VOTRE EPOUSE ET VOS ENFANTS AFFAMES ET EN PLEURS.
    DONC LES DEUX EXCELLENCES DE LA SCENE POLITIQUE KONGOLAISE: LE RAIS ALIAS JOSEPH KABILA ET FELIX TSHESEKEDI ALIAS FATSHI BETON SONT ENTRAIN EN CHERCHANT A MANIPULER LES LEADERS KONGOLAIS DANS UNE CONCERTATION LAQUELLE N’A AUCUN SENS.
    QU’IL TERMINE SEUL LES SOI-DISANTES QUERELLES ENTRE LES DEUX cad ENTRE SON BOSS D’EPOUX LE RAIS ET LUI MEME L’EPOUSE FATSHI BETON.
    TANGO BA FETAKI LIBALA NABANGO BANGISAKI PEUPLE KONGOLAIS NA CEREMONIE?
    ET VOILA, AUX GUELARDS TALIBANS QUI NIENT UNE TELLE UNION ENTRE LES DEUX EXCELLENCES, LES SECRETS DE L’ACCORD POUR LA STABILITE ET LA PAIX AU KONGO COMMENCENT A PEU A PEU ETRE DEVOILE SUR LES RESEAUX SOCIAUX.
    LA SIGNATURE DU DEAL DE SIECLE A ETE BEL ET BIEN SIGNE EN PRESENCE DES TEMOINS NATIONAUX QUI SONT LES TRAITRES KONGOLAIS ET TEMOINS INTERNATIONAUX DON’T LES PRESIDENTS AFRICAINS.
    D’AILLEURS, LES TEMOINS INTERNATIONAUX NE SONT PAS VENUS POUR RIEN ASSISTER A LA SIGNATURE DE DEUX EXCELLENCES, ILS SONT RENTRES CHEZ EUX TRES RAVIS CAR RAIS ASAKANAKA TE NA LIKAMBO YA MADESO YA BANA. ET SURTOUT LA PRESENCE DU PR KENYAN N’EST PAS UNE BLAGUE EZALI MASEKI TE. SOUVENEZ-VOUS DU DEPOT D’UN GRAND FONDS KONGOLAIS DANS UNE BANQUE KENYANE , FONDS KONGOLAIS EN MILLIONS DES DOLLARS DISPARUS DIRECTION INCONUE.
    LISONS BIEN LE FAMEUX DEAL DE LA HONTE: ACCORD DE STABILITE ET LA PAIX AU KONGO.
    MY FRIENDS, VOUS VOUS SOUVENEZ ENCORE DES COMMENTAIRES DE NOTRE TCHAKOU ET VUVUZELA LAMBERT OMALANGA MENDE LEQUEL NOUS AVAIT FAIT CROIRE QU’IL Y AURA UNE PASSATION PACIFIQUE DE FLAMBEAU ENTRE UN PRESIDENT QUI SORT ET UN PRESIDENT QUI ENTRE?
    LE FIN MALIN LAMBERT OMALANGA MENDE VOULAIT DIRE IRONIQUEMENT FAISANT ALLUSION AU FLAMBEAU DES JEUX OLYMPIQUES , FLAMME OLYMPIQUE OU TORCHE OLYMPIQUE DES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER OU D’ETE, EVENEMENT SPORTIF INTERNATIONAL ORGANISE TOUS LES 4 ANS cad LE PAYS GAGNANT DES JEUX OBTIENT LA FLAMME OU LE FLAMBEAU EN VUE DE TRANSMETTRE LEDIT OU LA DITE FLAMME PACIFIQUEMENT AUX PROCHAINS JEUX OLYMPIQUES AU PAYS ORGANISATEURS.
    INDIRECTEMENT, MENDE LAMBERT ET SA CLIQUE VOULAIT BIEN DIRE QU’APRES CHAQUE 5 ANS , IL Y AURA LE PASSAGE DE FLAMBEAU ENTRE LES DEUX HOMMES: HIPPOLYTE KANAMBE ET LE KONGOLAIS FATSHI BETON, COPIE CONFORME A LA RUSSE DE VLADMIR ET MEDVEDED, OK?
    KAMERHEON A ETE DEJA ECARTE DE LA COURSE, IL A ETE ARNAQUE PAR LES DEUX COUPLES. DONC MAINS LIBRES POUR LES DEUX COUPLES A DIRIGER LE GRAND KONGO SEKO NA SEKO, A VIE QUOI!
    LE DEAL PASSE BIEN, N’EST-CE PAS? LE PROCHAIN PR DU GRAND KONGO EST HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA ET CELA 2023.
    EN 2028 CA SERA LE TOUR DE FATSHI BETON. TOKOMESANA DISENT LES TALIBANS. KIADI KIBENI KUNA KONGO NABISO
    SYSTEME POLITIQUE A LA RUSSE DE WUMELA LIBELA DE PARTAGE DE POUVOIR SE PASSE TRES BIEN AU GRAND KONGO .
    JE M’ARRETE ICI.
    PLEASE NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING.
    PLEASE, BE GENTLEMAN! YOU HAVE THE CHOICE: READ OR NOT READ.
    BITTE SEHR, AN ALLE, NICHT VERGESSEN DAS VATERLAND ZU VERTEIDIGEN. VERRAETER UND LUEGNERN RAUS!

  6. @Bonjos,
    Jai toujours ete un legaliste , le mal c est lorsqu’on s’ acharne a toute une communaute , generalisation des choses , c est absurde , faut appeler un chat un chat , pas tout le monde comme ca , voici ma vision de chose , biso toza ba debrouillard , et on ne se mele pas dans la politique , bo tika biso malamu

    1. @Mopape,
      Je ne suis pas certain d’avoir tout compris. Vous voulez parler de quelle communauté ? Qui s’acharne contre cette communauté ? A propos, qui fait des généralisations ?
      Relisez-vous :  » Bo tika biso malamu  ». C’est qui ce  » biso  » ? Et qui seraient les  » Bo  » ? Pourquoi cette forme de séparation revient toujours quand VOUS, Mopape, intervenez ici ? J’aimerai juste comprendre.

  7. @ Petit Bongos,
    cette communaute vous la connaissez je suis convaincu , il ne se passe pas un jour sans la nommer , que c’est elle qui est a l ‘origine de tout le mal du congo , alors qu’elle s ‘est sacrifiee pour te liberer , toi Bongos , si pas toi? alors tes freres , tes soeurs , ceux la qui bavardent chaque jour au parlement , au a l’assemblee apres avoir eu de gros ventre ,
    il y a eu sacrifice enormes pour que tu sois libere , nabanzi ozoyo ka ngaa malamu , seulement la reconnaisance et non l’ingratitude..Deux mots cles, Nous ne sommes pas les demandeurs d’une Nationnalite , jamais au grand jamais , Avait-il martele un jour Notre Grand PDG , la RDC , mabele ya bakoko , si je pars alors je partirai avec ma terre , De deux choses l’une, le reste c’est du bla bla bla bla bla bla bla bla sans effet , maloba ya pamba pamba

  8. Bandeko,
    Le journal « le Monde » du 2 novembre 2020 rapporte, sous le titre de “En RDC, le pari risqué de la diplomatie americaine”, que Felix Tshisekedi s’est retrouve au sommet de l’Etat suite a un “accord confidentiel signe avec « Joseph Kabila” et “un processus electoral manipule mais pacifique”. Sans se faire d’illusions sur le rapport de force entre le “nouveau allie” des Etats-Unis, Felix Tshisekedi, et son predecesseur ,“Joseph Kabila”, qui a non seulement toujours le controle des institutions, notamment le parlement et les ministeres cles, mais aussi de l’appareil securitaire, souligne le journal, l’ambassadeur des USA a Kinshasa, Mike Hammer dit “Nzita” que Tshilombo consulte plusieurs fois par semaine, reve quand meme d’une “opportunite unique d’obtenir des avancees pour la RDC et pour les interests americains” avec lui au « pouvoir ». Une declaration certes diplomatique!
    Mais l’espoir s’est envole avec une realite basee sur la difficulte – si pas impossibilite – de lutter contre la corruption. Une realite manifeste dans la declaration d’un des conseillers de Tshilombo qui affirme que “le president a des lignes rouges a ne pas franchir et il le sait”. Au fait, les americains visaient, avec la promesse faite par Tshilombo durant la “campagne” de lutter contre la corruption, fragiliser “Joseph Kabila”. Ce dernier ayant privilege les Chinois, les Americains semblent ne plus avoir aucune influence surtout au niveau du Conseil de Securite des Nations Unies. Et en perspective des prochaines elections, Tshilombo n’est donc considere que comme un “president de transition”.

  9. @Grand Mopape,
    Une  » communauté  » qui m’aurait libéré, moi ou mes frères, soeurs…? En clinique de psychiatrie, on qualifierait ce type de discours de psittacisme névrotique.
    Je ne sais pas qui est votre  » PDG  ». Mais n’avez-vous pas honte de parler d’un  » PDG  » pour une communauté ? Ata yo moko vraiment vieux na ngai ? Si j’étais ce  » PDG  », je ne serai pas content de vous, Grand Mopape. Soyez humble !!!

Comments are closed.