Jean-Jacques Lumumba « traqué » par le « clan des Tanzaniens »

Dans sa rubrique « Confidentiel » (Contre-pouvoir), l’hebdomadaire « Jeune Afrique » (JA) rapporte dans son édition n°3020 datée du 25 novembre que le lanceur d’alerte congolais Jean-Jacques Lumumba a déposé, en date du 2 novembre dernier, une plainte au parquet de Créteil, dans la banlieue parisien. Sa vie serait menacée par des individus en provenance de l’Europe de l’Est.

D’après cet hebdomadaire parisien qui a pu consulter le procès-verbal d’audition, Jean-Jacques Lumumba dit avoir été approché par les « autorités belges ». Celles-ci l’ont prévenu de la présence en France et en Belgique d’individus, non encore identifiés, venant de l’Europe de l’Est. Mission: éliminer un certain nombre de personnes. L’ex-cadre à la BGFI Bank RDC SA, ferait partie des cibles.

Si c’était un roman policier, l’histoire de Jean-Jacques Lumumba aurait eu pour titre: « L’homme qui en savait trop! ». Le 29 octobre 2016, le quotidien bruxellois « Le Soir » créait l’événement en publiant un dossier explosif  intitulé: « La corruption du régime Kabila vue de l’intérieur ».

De quoi s’agissait-il?

Chef du département des « Engagements » à cette banque – dont 40% du capital sont détenus par la fratrie « Kabila » en la personne d’une certaine Gloria Mteyu -, « Jean-Jacques » a vu passer sous yeux des opérations financières qui n’ont rien à envier aux méthodes mafieuses.

Francis Selemani Mtwale, ex-DG de la filiale de BGFI en RDC

Cadre intègre et consciencieux, il a cru qu’il était de son devoir d’en informer le « patron » qui n’est autre qu’un autre membre de la « famille régnante ». Il s’agit de Francis Selemani Mtwale. Des sources proches de la DGM (Immigration) affirment que ce banquier voyage  avec un passeport tanzanien. « Il m’a quasiment menacé de mort, m’a enjoint de me taire », confiait-il au « Soir ». Ce petit-neveu de Patrice-Emery Lumumba a assisté au détournement de l’argent destiné à financer les élections à partir d’un compte de la CENI ouvert à la BGFI.

A titre partir de janvier 2016, relate-t-il, le gouvernement a versé sur l’un des comptes de la CENI à la BGFI six versements d’un montant total de 55 millions de dollars. Bien que ce compte présentait un solde créditeur au mois de mai, la centrale électorale a sollicité l’obtention, sur un autre compte ouvert à la BGFI, d’un crédit de 25 millions de dollars. A partir de ce nouveau compte, la CENI a émis plusieurs chèques d’un montant total de 7,5 millions dollars. « A quoi ont servi ces chèques? », s’interrogeait-il.

LE « CLAN DES TANZANIENS »

Il importe d’ouvrir une parenthèse ici pour rappeler que les « hagiographes » de « Joseph Kabila » assurent la main sur le cœur que celui-ci portait, à l’époque du maquis de LD Kabila, quelques patronymes d’emprunt. Et ce « pour des raisons de clandestinité ». Kabange, Mtwale et Kanambe seraient les noms de « couverture » que le futur « raïs » se serait affublé. (C. Kabuya-Lumuna Sando, « Histoire du Congo, les quatre premiers présidents », Ed. Secco & Cedi, 2002, p. 239; François Soudan en collaboration avec Wilson Omanga, « Le vrai Kabila », La Revue pour l’intelligence du monde, n°3 juillet-août 2006, p. 37).

Dans son ouvrage « Les Nouveaux prédateurs – Politique des puissances en Afrique centrale », publié chez Fayard en 2003, la journaliste belge Colette Braeckman, écrit notamment que l’ancien conseiller spécial Honoré Ngbanda, « spécialiste de la désinformation, affirme que Joseph [Kabila], en réalité serait le fils d’une femme tutsie que LD Kabila aurait recueillie après la mort de son mari, un compagnon de maquis du nom de Kanambe ». La journaliste de poursuivre: « Un soir, cependant, j’ai moi-même rencontré à Kinshasa un jeune homme qui se présentait comme le véritable fils du dénommé Kanambe; il m’a expliqué que son père avait effectivement été l’un des amis de Kabila, et que ce dernier avait aidé la famille après le décès de son père. Le jeune homme, de l’âge de Joseph et avait grandi avec lui, (…)« .

Colette Braeckman, journaliste belge et spécialiste de la RDC (photo RTBF)

La mémoire de « CB » a, sans doute, flanché. La « spécialiste » ès questions zaïro-congolaises a perdu de vue, qu’en dehors de Ngbanda, elle a été la première journaliste à alerter l’opinion que la mère de « Joseph » était une Tutsi. « La nomination de Joseph Kabila a mécontenté de nombreux congolais. (…), le fils du Président défunt est à moitié tutsi, ce qui n’améliore pas sa popularité à Kinshasa (…)« , écrivait-elle dans « Le Soir » daté du 20 janvier 2001. Dans l’édition datée du 26 janvier, elle « rétropédalait » en présentant la Manémienne Sifa Mahanya comme étant la mère du successeur de Mzee.  Question: Et si le jeune Kanambe dont parle Braeckman n’était autre que « Selemani »? Fermons la parenthèse.

Selon diverses sources, la BGFI Bank RDC S.A. serait au centre de plusieurs opérations douteuses. Cet établissement bancaire accorderait des crédits aux entreprises publiques (c’est le cas notamment de la Régie des voies aériennes et de l’ex-Onatra) en pratiquant un taux usuraire entre 10 et 15%. Alors que la Banque centrale du Congo, elle, appliquerait un taux d’intérêt de 3%. Des Kinois clament que « depuis le 26 janvier 2001, le pays est pris en otage par le clan des Tanzaniens ». Jean-Jacques Lumumba est plus que jamais « l’homme qui en savait trop ».

Qui en voudrait à la peau de « Jean-Jacques »? Poser la question c’est y répondre. « Les Congolais de la diaspora auraient tort de penser que ça n’arrive qu’aux autres. Ils seraient, en revanche, bien inspirés d’ouvrir l’œil en suivant avec le plus grand intérêt la suite de cette affaire digne d’un roman d’espionnage », assène un activiste politique congolais qui conclut: « Kanambe n’a plus rien à perdre ».

 

Baudouin Amba Wetshi

9 réflexions au sujet de « Jean-Jacques Lumumba « traqué » par le « clan des Tanzaniens » »

  1. Effectivement Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila Kabange n’a plus rien à perdre mais tout à gagner grâce à ses équipes de lobbying payées à prix d’or pour corrompre ses parrains et marraines imperialistes Anglo-saxons, pour lui le pouvoir est une question de vie et de mort, il ne cédera le tabouret Présidentiel que s’il meurt par une balle sur la tête… Quid des élections pièges à con ? Sic…

    Pendant que par le populisme de l’opposition accompagnatrice créée par lui, payée, coachée par ses officines de l’ANR manipulent les Shegue, Wewa, Ujana, Kuluna, Fanakwiti de leurs bases fanatisées, les nomades occupants Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougandais qui veulent se sédentariser de force au Kongo poursuivre leur ultime but qui est l’éradication du Peuple Kongolais, peaufinent des stratégies machiavéliques pour la Balkanisation du Grand Kongo…

    Les mediamensonges imperialistes (RFI, Jeune Afrique, Le Soir, La libre Belgique…) font l’apologie des élections pièges à con truquées d’avance tout en omettant de critiquer la démocratie des fosses communes, des tueries sauvages, des arrestations arbitraires, emprisonnements des journalistes et opposants républicains…

    Le problème d’occupation étrangère au Kongo par les Tutsi Power met en relief l’épineux problème d’identification nationale. Nulle part ailleurs un pays Souverain, respecté dans le concert des nations civilisées n’a possédé qu’une carte d’électeur sans base des données en lieu et place d’une carte d’identité en bonne et due forme…

    Un certain collabo Emmanuel Luzolo Bambi (Monsieur « Propre » soi-disant du clan Tanzanien) devrait avoir honte de couvrir toute cette mafia au pouvoir au Kongo en faisant semblant de travailler…

    Que la protection divine soit sur notre bien-aimé Frère Jean-Jacques Lumumba, que toute l’Armée céleste soit à votre disposition pour veiller sur votre âme, esprit et corps. Que la multitude d’anges, chérubins protecteurs, ophanim campent autour de vous, de votre refuge car Seul le Véritable Dieu Tout-Puissant gardien de nos âmes (Esprit et Corps) protège par dessus par devers contre tout Ses enfants qui défendent les vertus de la Vérité, du Bien contre les vices du Mensonge, du Mal… Ainsi soit-il…

    Vive le soulèvement populaire éboulement final pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par les Tutsi Power. La Luta continua la Victoria e certa. INGETA

    1. Pendant que par le populisme de l’opposition accompagnatrice créée, payée par Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila, coachée par ses officines de l’ANR manipulent les Shegue, Wewa, Ujana, Kuluna, Fanakwiti des bases fanatisées des faux partis politiques improductifs, les nomades occupants Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougandais qui veulent se sédentariser de force au Kongo poursuivent leur ultime but qui est l’éradication pure et simple du Peuple Kongolais, peaufinent des stratégies machiavéliques pour la Balkanisation du Grand Kongo…

  2. Chers Compatriotes,
    L’argent est un sujet sensible. Je ne sais pas ce que l’on a pu faire des révélations que notre compatriote a eu le courage de révéler. En faisant ces révélations, il devait se préparer à ce que ses propos déclenchent une avalanche contre lui. Il n’y a aucun pouvoir si démocratique soit-il qui n’ait pas de problèmes du genre et ceux qui les révèlent sont toujours des cibles. Notre compatriote doit prendre à son niveau des dispositions qui doivent le protéger. Je crois que c’est le moment aussi de montrer notre solidarité. J’espère que notre compatriote « cible des Tanzaniens » leur échappera, les Tanzaniens ne sont pas de Dieux. Que Dieu nous vienne en aide.

  3. – EXTRÊME URGENT –
    MESSAGE DE SOUTIEN PATRIOTIQUE
    À NOTRE FILS PATRIOTE JEUNE HÉROS :
    JEAN-JACQUES LUMUMBA

    Salut Cher Fils Patriote Héros Jean-Jacques Lumumba,

    A. Je t’envoie ce message pour te soutenir et t’encourager de braver la peur comme ton Oncle Martyr Patriote Héros le Premier 1er Ministre de la R.D.CONGO ÉMERY PATRICE LUMUMBA, Paix à Son Âme Chrétienne et Patriotique.
    B. Bravo cher fils JEAN-JACQUES LUMUMBA, tu as fait un travail patriotique hors du commun, en refusant la corruption et la collaboration criminelle avec des criminels gangsters assassins alcaponiques étrangers, de la haute mafieuse pègre internationale tanzanienne et leurs alliés que nous connaissons, qui pillent à tous les niveaux la richesse de notre NATION-MÈRE la RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, qui est depuis presque deux (2) décennies sous le goulag-démoniaque d’occupation criminelle étrangère.
    C. Cher fils JEAN-JACQUES LUMUMBA, il ne faut pas te limiter seulement aux instances judiciaires de la France, transmettre rapidement la copie de ta plainte à l’INTERPOL pour suivre aux aguets sans frontière ces criminels dangereux et transmettre aussi à tous les réseaux sociaux. Je te conseille d’être prudent comme un serpent, sélectionner et passer au peigne fin toutes tes relations et aussi, où tu vas manger ou consommer de l’eau, du jus ou l’alcool. Mais, DIEU, nos ANCÊTRES et NOUS patriotes autochtones congolais bantous sans aucun antécédent criminel et l’INTERPOL te protègent jour et nuit, où tu vis en France. Courage patriotique, cordialement,
    TON PATRIOTE PAPA ONGOBA TETU-NABU CHRISTIAN A. M.
    Ottawa, Ontario, Canada, Amérique du Nord.

  4. Nous avons un seul pays c’est le Congo en écrivant des bêtises de genre kanambe tsousis power et et autres vous vous faites ridiculiser or nous savons que chacun d’entre vous a fuit le Congo parceque il commis des gars qu’on ne lui pardonnera jamais s’il rentre au Congo ayez le courage de venir dire et prouver vos affirmations parceque les Félix fayoulu kamhere mbemva vivent au pays vous n’êtes pas plus opposant qu’eux ayez les pieds sur terre messieurs les rêveurs

    1. @ ce faux-mec

      Si tu pouvais ne fut-ce que t’exprimer correctement en Francais, on te prendrait peut-etre au serieux.

      Mais helas. Par ton raisonnement et expressions boiteux, tu te reveles ici etre soit un Hypo, Jaynet, Selemani, ou leur tres voyou -frangin Zoe Kanambe-Mtwale.

      Prochainement, mieux vaudra que tu t’elucubres en ton Swahili Tanzanien d’orgine au lieu de te faire ridiculiser.

    2. Allez vous faire soigner, cher fou imbécile.
      Et surtout pensez à écrire en Swahili ou en Kinyarwanda au lieu de massacrer ainsi la langue chère à Molière et à Voltaire qui doivent en ce moment fulminer de colère dans leur tombe où ils se reposent.

  5. AH BON ! ET VOUS LA, C’EST QUOI CA COMME ARGUMENT!
    PAUVRE JEAN-JACQUES LUMUMBA! IL DEVIENT LA CIBLE DE TRACAGE NON SEULEMENT PAR LE CLAN DES TANZANIENS, MAIS AUSSI PAR LE CLAN  » MARCELINO BUNDUKIEM  » MAIS AUSSI DES TALIBANS KONGOLAIS DE LIMETE, LESQUELS SONT CORRECTEURS D’ORTHOGRAPHE, DE PHRASEOLOGIE, CORRECTEUR LAROUSSE ET DE PRONOCIATION DE LANGUE FRANCAISE ET DE SWAHELI TANZANIENNE EN LIGNE. KIADI KIBENI PAPA JEAN-JACQUES LUMUMBA!
    SANS LE SAVOIR L’ON S’AUTOPROCLAME CORRECTEUR , EXHIBITIONNISTE, SURTOUT IMPOLI AVEC  » TU TA TOI , VRAIMENT C’EST DU TU TA TOI TA TU TA TA COMME FEUERWEHR ( SIRENES DE MES BRAVES COMPATRIOTES POMPIERS ALLEMANDS ET YANKEES.
    AH CETTE FRANCOPHONIE NOIRE DE LA GRANDE NATION FRANCAISE IMPOSEE EN AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE OU LES AFRO-FRANCOPHONES SE CROIENT FILS OU COUSIN DE MOLIERE. DANS CETTE AFRIQUE FRANCOPHONE LA DES MOUTONS DE PANURGE OU CETTE ANGLOPHONE MAMA BENZ LUIZA MUSHIKIWABIEM ET SON GRAND TIMONIER  » PAPA PAUL « , MA FOI, PAR QUEL BATON MAGIQUE LES DEUX SONT DEVENUS FRANCOPHONES DE DERNIERE MININUTE? D’AILLEURS, LE PAYS NATAL DE CES DEUX DIRIGEANTS AVAIT BANNI IL Y A LONGTEMPS LA LANGUE DE MOLIERE POUR ENDOSSER NA NKO, NA KO, LA LANGUE DE SHAKESPEARE ET SURTOUT DEPUIS QUE LES DEUX SONT DEVENUS MADAME ET Mr. TOUT LE MONDE SUR L’ECHIQUIER MONDIAL, ET SURTOUT EN OCCCUPANT LE FAUTEUIL DE L’UA ET OIF, N’ONT PAS BOUGE D’UN SEUL IOTA POUR ARRETER LES MASSACRES, VIOLS DE NOS MAMANS, SOEURS, FRERES.. A BENI, L’EST DU PAYS ET DANS TOUT LE RESTE DU GRAND KONGO.
    MA FOI, LOIN DE LA, JE NE SUIS PAS CONTRE LA PERSONNE JEAN-JACQUES LUMUMBA , MAIS JE SUIS CONTRE CE DERNIER POUR SA TRAITRISE D’AVOIR PIETINE L’IDEOLOGIE DE SON DEFUNT PERE OU DE SON ONCLE  » PATRICE EMMERY LUMUMBA  » EN COLLABORANT AVEC L’ENNEMI DU GRAND KONGO, LE REGIME DES SANGUINAIRES ET FLIBUSTIERS VENUS DES PAYS DES MILLES COLLINES QUE NOUS SAVIONS TOUS.
    EN PLUS, JE VOUDRAIS DIRE CECI AU CLAN MARCELINO MBUNDUKIEM ET DES TALIBANS, C’EST PAS MAL PARLER IMPECCABLEMENT LA LANGUE DE MOLIERE, MAIS EST-IL QUE CETTE LANGUE N’A PLUS DE DIMENSION INTERNATIONALE COMME JADIS. EN OUTRE-ATLANTIQUE OU JE SUIS DEBUT NOVEMBRE 2018, SI VOUS AVEZ LA POSSIBLITE DE VENIR VISITER LE PAYS DE L’ONCLE SAM, DE VOS PROPRES YEUX, VOUS SERIEZ EBAHI QUE LA LANGUE DE MOLIERE N’A AUCUNE IMPORTANCE ET PRESQUE PERSONNE NE LA PARLE ICI AU PAYS DE L’ONCLE SAM. VENEZ A MONROE LA GRANDE BANLIEUE DE NEW YORK CITY, VISITEZ LE COMPLEXE COMMERCIAL  » WOODBURY COMMENS  » A PEU PRES 50 MILES DE MANHATTAN, VOUS VERRIEZ LES TOURRISTES JAPONAIS, CHINOIS, RUSSES, VIETNAMIENS, LATINOS ET LES INSCRIPTIONS DANS CE GIGANTESQUE VILLAGE COMMERCIAL, SONT EN ANGLAIS, JAPONAIS, CHINOIS, RUSSE, ESPAGNOL ET JAMAIS EN FRANCAIS.
    PARLEZ LA LANGUE DE MOLIERE, VOUS SERIEZ PERDU, D’AILLEURS, PERSONNE NE VA VOUS COMPRENDRE. CECI DIT, VOUS SEREZ OBLIGE DE CHERCHER UN INTERPRETE ET CELA COUTE TRES CHER AU PAYS DE TRUMP ET CELA EST DE MEME DANS TOUS LES GIGAS COMPLEXES COMMERCIAUX  » MALLS  » AMERICAINS
    MES CHERS COMPATRIOTES, JE NE FAIS PAS LA PUBLICITE DE LA LANGUE SHAKESPEARE, MAIS EST-IL QUE, LADITE LANGUE PLUS LES LANGUES ENUMEREES: ANGLAIS, CHINOIS, RUSSE, ALLEMAND, ESPAGNOL, SONT DES LANGUES D’AVENIR, SOIT POUR VOS ETUDES, RECHERCHES SCIENTIFIQUES ET BUSINESS. AU MOMENT OU, NOUS AFRICAINS NOIRES FRANCOPHONES APPROFONDISSIONS ET ETUDIONS AVEC ASSIDUITE TOUTE LAROUSSE DE LA LANGUE DE NOS COLONIALISTES , EUX-MEMES FRANCAIS DE SOUCHE APPRENNENT D’ARCHE-PIED LA LANGUE DE SHAKESPAERE, DE CONFICIUS, DE GOETHE ET J’EN PASSE.
    VOILA UN BON CONSEIL GRATUIT A TOUS MES COMPATRIOTES D’OU QU’ELLES OU QU’ILS VIENNENT.
    PLEASE, NO COMMENTS NEEDED HERE!

Les commentaires sont fermés