Kinshasa: Thomas Luhaka demande la « désaffectation » de la Gare centrale

Selon notre confrère Eliezer Ntambwe de « Tokomi wapi? », le ministre des Infrastructures, l’ex-opposant Thomas Luhaka Losendjola et son collègue en charge du Portefeuille Wivine Mumba Matipa demandent la « désaffectation » de la Gare centrale afin d’y aménager une zone commerciale.

Dans une correspondance adressée au Premier ministre Bruno Tshibala, en date du 15 décembre dernier, ces deux membres du gouvernement demandent la « désaffectation » de la Gare centrale de la capitale congolaise. Celle-ci est gérée par l’ex-Onatra (SCTP), une entreprise publique.

Les deux ministres seraient en pourparlers avec la société « Africa Mall » qui envisage d’y aménager une zone commerciale comprenant notamment un centre commercial, des hôtels, des bureaux et des appartements. Et ce dans le cadre d’un « partenariat » dans lequel l’investisseur détiendra 70% des parts. L’Etat, 30%.

La « désaffectation » est un acte administratif qui consiste à faire sortir un bien du domaine public d’une personne publique (Etat, province, commune etc.) et de le transférer dans le domaine privé de celle-ci.

La démarche de ces deux ministres n’incite guère à fouetter un chat. Sauf qu’en lisant entre les lignes, on est étonné par l’intrusion du ministre des Infrastructures, des Travaux publics et de la Reconstruction dans un dossier qui concerne en premier lieu le ministère des Transports et voies de communication en sa qualité de tutelle technique. Le Portefeuille, lui, exerce la tutelle financière.

On est également étonné de constater que le ministère des Transports et la direction générale de l’ex-Onatra sont les « grands oubliés ». Ils ne font pas partie des destinataires des copies de cette lettre.

Plus surprenant encore, l’ex-opposant Luhaka et son collègue Mumba demandent au « Premier » Tshibala de faire examiner ce dossier « en urgence » au niveau de la commission économique du gouvernement avant la délibération au conseil des ministres.

En juillet 2016, un certain Hassan Yahfoufi, un Américain d’origine tunisienne, avait lancé un centre commercial dénommé « Shopping Mall ». On imagine que la société « Africa Mall » et « Shoppin Mall » appartiendraient au même groupe.

Ex-secrétaire général du MLC de Jean-Pierre Bemba Gombo, Thomas Luhaka Losendjola fait partie des « opposants armés » qui ont combattu successivement le Mzee et l’imposteur « Joseph Kabila » avant de passer avec armes et bagages dans le « camp » de ce dernier.

Luhaka n’est pas seul dans ce cas. Le drame est que ces ex-contempteurs du « raïs » sont devenus ses plus zélés « défenseurs ». Ne dit-on pas que celui qui paie est le patron? Ce retournement de veste a terni le blason de l’opposition.

Question: est-ce le souci de se faire « un peu de fric » avant les hypothétiques élections qui pousse l’ex-opposant Thomas Luhaka a prié le « doyen des opposants » Tshibala Nzenzhe a accordé le bénéfice de l’urgence pour l’examen de ce dossier? Affaire à suivre.

 

B.A.W.
© Congoindépendant 2003-2018