La VSV demande au FCC de dénoncer la corruption et harmoniser les vues avec le Président de la République

La Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) demeure préoccupée et exprime sa vive indignation consécutive à l’ampleur sans précèdent des allégations de corruption à grande échelle ayant émaillé les élections sénatoriales du 15 mars 2019 en République Démocratique du Congo (RDCongo), déversant ainsi l’opprobre sur la nation rdcongolaise bien que celle-ci soit dores et déjà engagée sur la voie de la lutte contre les antivaleurs.

La VSV salue la décision du Chef de l’Etat en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions de la République et ce, conformément à l’article 69 de la Constitution de la RDCongo. Cette décision prise à l’issue de la réunion interinstitutionnelle se résume en trois (3) points ci-après : la suspension de l’installation des Sénateurs ; la suspension de l’élection des gouverneurs renvoyée à une date ultérieure ; les investigations par le Procureur de la Cour de Cassation pour débusquer les sénateurs corrupteurs et députés provinciaux corrompus à des fins de sanctions sévères.

Cette décision est d’autant plus salutaire en raison non seulement de la capacité incommensurable de nuisance de la corruption, mais également et surtout elle a le mérite de lutter contre la corruption qui ne constitue pas moins un mal et un frein au développement de la RDCongo.

La VSV constate avec regret qu’en lieu et place de soutenir, dans le cadre de leur coalition, la décision du Chef de l’Etat, le FCC s’évertue plus à la critiquer et à prendre des positions susceptibles de menacer la paix et la stabilité des Institutions. D’aucuns se demandent si le FCC ne cherche pas à engager un conflit ou un bras de fer qui friserait un agenda caché après la passation pacifique du pouvoir pour plonger toute la nation dans le chao.

Pour la VSV, le comportement du FCC donne raison à ceux qui pensent que la Coalition FCC-CACH est une vraie fausse coalition dans la mesure où l’une de deux forces coalisées en l’occurrence le FCC tient coûte que coûte à tout prendre, à tout contrôler et à ne rien laisser à l’autre (CACH).
La décision prise par le Président Félix Antoine Tshisekedi, quelles que soient les critiques et ce qu’on peut lui reprocher quant à la légalité ou pas de ladite décision, mérite tout de même d’être soutenue car il est inadmissible que l’on trouve au Sénat, chambre haute du Parlement, des personnes ayant été élues moyennant corruption des députés provinciaux. Cet état de choses, quels que soient les raisons et calculs politiques devrait être dénoncé pacifiquement par toutes les Institutions, tous les partis et plateforme politiques y compris le FCC.

C’est ici l’occasion pour la VSV de condamner avec véhémence les actes de violence enregistrés à Kinshasa et dans certaines provinces au cours des manifestations des combattants de l’UDPS sur leur passage dans la journée du samedi 16 mars 2019. Ces actes qui ont occasionnés des atteintes aux droits humains doivent également être condamnés par tout le monde y compris l’Institution Président de la République. Aucun motif ne peut justifier la destruction des biens des personnes en portant ainsi atteinte au droit de chacun à la propriété et le non-respect du droit à la vie du policier tué à Mbuji Mayi.

Dans le cadre de la lutte contre la corruption, la VSV encourage toute initiative visant à poursuivre en justice les députés provinciaux corrompus ainsi que les corrupteurs quelle que soit leur appartenance politique.
Aussi, la VSV salue-t-elle les enquêtes menées par les différents Parquets congolais et le début des auditions sur les allégations de corruption des députés provinciaux et des sénateurs nouvellement élus.

Tout compte fait, la VSV:

  • Exhorte toutes les Institutions et leurs animateurs à soutenir toute initiative prise en vue de stopper le règne de la corruption et de l’impunité en RDCongo;
  • Invite tous les acteurs politiques quelle que soit leur appartenance politique à cultiver l’esprit de l’excellence et à œuvrer positivement pour le changement des mentalités sans lequel aucun développement n’est possible;
  • Invite la coalition FCC et CACH à travailler d’une manière constructive pour la prise en compte effective des aspirations de la population congolaise et non pour servir des intérêts partisans de leurs partis politiques respectifs et moins encore de leurs autorités morales.

Fait à Kinshasa, le 21 mars 2019

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

4 thoughts on “La VSV demande au FCC de dénoncer la corruption et harmoniser les vues avec le Président de la République

  1. DENONCER LA CORRUPTION ?
    Les sanctions des USA contre les dirigeants de la CENI sont plus precises cette fois ici. On decouvre comment Nangaa et son gang ont retardés volontairement les élections afin de s´enrichir en detournant le budget de la CENI. On apprend comment Nangaa et son gang ont financés la campagne de Shadary et pire utilisés la « corruption » pour faire accepter les résultats des élections. Ainsi la sanction contre un juge de la cour constitutionnelle s´explique implicitement..
    Alors comment le FCC peut dénoncer une corruption dont ses membres sont les auteurs et les beneficiaires?
    JUSTICE ET NATION BUILDING
    Nous saluons (quand même) l´action de Felix.. Ce que l´institution de la justice sur laquelle doit reposer la démocratie et l´État de droit est si faible qu´il faut qu´un president passe á l´action quelque soit le Prix á payer, pour mettre de l´ordre.

  2. Chers Compatriotes, comme vous le savez la corruption constitue un fléau dans notre beau pays , imaginez vous que même le sommet de l’Etat réclamait le  » Nusu yangu » c.à.d ma commission aux investisseurs siderés pour apposer sa signature sur différents documents de création d’entité commerciale ou industrielle. devant cette réalité il est plus qu’important que quelque chose soit fait , dans le sens de décourager cette pratique devenue un mode de gestion dans tous les secteurs de la vie nationale , aussi que ces mesures du nouveau président contre la corruption ne soient pas justes pour calmer sa base du parti lésé, ou pour la propagande à vendre à l’extérieur , je sens que comme Jkk est un grand dribbler , il peut s’en servir pour se debarrasser de menus frétins devenus encombrants , et se blanchir, ces frétins sont tous distraits et sans le savoir dans une prison à ciel ouvert , au besoin ils seront cueillis pour couvrir le dégât de leur autorité morale c’est triste avec la conscience des congolais.

  3. A mon avis le FCC et le  » Président de la République  » ne font qu’un.
    Quid de LAMUKA, MLC, PALU et les autres ligablos ? Ne doivent-ils pas eux aussi dénoncer la corruption ?

  4. Je serais le dernier à ne pas reconnaître la contribution citoyenne de VSV. N’empêche qu’ill ne faut pas non plus que ses bons sentiments et recommandations confinent à quelque naïveté et donc à l’inefficacité qui s’en suivrait.
    Bien d’accord de louer l’initiative forte du PR pour une lutte déterminée contre la corruption dans notre pays. Utile d’inviter les animateurs de nos institutions à ce combat crucial. Néanmoins si on n’en affronte pas complétement la réalité d’aujourd’hui, on risque fort de ne pas atteindre le but poursuivi.
    Et la réalité ici est que non seulement ce n’est pas le seul FCC qui est en cause mais aussi CACH dont le même PR s’est empressé de recevoir les membres avec leurs revendications qui doit être dénoncé.
    Or c’est avec ce FCC que F Tshisekedi assume le partenariat et la cogestion.
    Sans souhaiter une rupture explosive lourde de risques d’embrasement du pays qui ne sied pas à une VSV de principe pacifiste, elle devrait de temps à autre quitter le langage diplomatique et trancher pour une vérité complète.
    C’est dire, dénoncer plus qu’elle le fait ici, aussi pacifiquement mais clairement le pacte inique que le PR a signé avec ce FCC rejeté massivement par le peuple dans les urnes. C’est pour l’heure une des sources des maux qui accablent le pays.
    Comment ? C’est à la VSV de trouver l’intelligence et le courage de le faire. Un acte citoyen vital pour le pays de sa part selon moi par ces temps de confusion !

Comments are closed.