Le Président de la CENI sera prisonnier des politiciens

Me Jean-Claude Katende, défenseur des droits humains

Il devient de plus en plus difficile d’écrire ou de parler, actuellement sur un sujet d’intérêt national, sans que vous ne soyez catégorisé soit en fonction d’une province, d’une tribu, d’un parti politique, d’une église ou d’un individu. La place pour des penseurs libres devient de plus en plus restreinte dans notre pays. Ce qui fait que beaucoup de Congolais ont choisi la résignation par peur d’être catalogué, malgré leur bonne foi. Moi, je refuse de me taire face à ce qui se passe dans ce pays, n’en déplaise à ceux qui vont penser que je relaye le message de x ou de y. Je suis un homme totalement libre. Je donnerais toujours mes opinions librement.

Aujourd’hui, le débat se focalise sur le futur Président de la CENI, comme si sa désignation va changer quelque chose au processus électoral actuel. Au regard de la place que la loi organique actuelle lui donne au sein du Bureau de la CENI, le Président sera prisonnier des politiciens. Il est seul au milieu de 6 politiciens (4 de la majorité et 2 de l’opposition) qui vont l’encercler et tout faire pour contrôler les élections. Quel politicien voudra perdre les élections en 2023? Quel politicien ne voudra pas que les décisions du Bureau soit prise en faveur du parti ou groupe dont il est l’émanation?

Qu’est-ce- que le Président de la CENI pourra faire pour contrecarrer ces politiciens? Toutes les décisions qui seront prises au sein de ce bureau de la CENI aura une tendance politique. Ça sera la dictature de la majorité.

Dans un tel contexte, il ne sera pas le Président de la CENI, mais le porte-parole des politiciens.

Que le Président de la CENI vienne de la CENCO, des Kimbanguistes, de l’ECC, de l’église de réveil ou des orthodoxes, il aura peu de marge pour conduire le processus électoral de manière indépendante. Qu’il vienne de l’Est, Ouest, Sud, Nord ou Centre, il sera neutralisé par le système qui est mis en place.

Le vrai combat que nous devons organiser et mener est d’obtenir la dépolitisation de la CENI. Avec une CENI politisée comme cela est prévu dans la loi actuelle, par quelle magie, voulez vous obtenir un processus électoral différent de celui de 2018?

Nous nous trompons nous-mêmes. Le combat doit être orienté vers la loi organique de la CENI.

Qui vivra, verra.

Fait à Kinshasa, le 29 juillet 2021

 

Me Jean Claude Katende (Suivez-moi sur twitter : @jeanclaudekat2)
Le Gardien du Temple (WhatsApp:00243811729908)

9 Commentaires on “Le Président de la CENI sera prisonnier des politiciens

  1. Il est quasiment impossible d’avoir un président de la CENI totalement indépendant et neutre. IMPOSSIBLE !
    Il est autant impossible d’imaginer que le ministère de l’intérieur, dirigé par un ministre à la solde d’un pouvoir qui l’a nommé, puisse organiser des élections crédibles.
    Une solution : recourir à des étrangers. Par exemple, demander l’aide du Botswana ou du Ghana.

    1. Non, cher Jo Bongos. « Recourir à des étrangers. Par exemple, demander l’aide du Botswana ou du Ghana » n’est pas une solution. Les Ghanéens et les Botswanais sont des Africains comme les Congolais. Ce qu’ils ont réussi, les Congolais peuvent le réussir. Si nous sommes tellement désespérés au point de ne pouvoir organiser seuls des élections transparentes prochainement, il conviendrait alors de demander qu’elles soient organisées conjointement avec les Nations Unies, qui sont d’ailleurs encore présentes au Congo, et que celles-ci certifient les résultats.

  2. CETTE SALE METHODE DE CHOIX DU PRESIDENT DE LA CENI ET DE LA TRICHERIE INCESSABLE AU GRAND KONGO S’APPELLE  » TRICHERIE EN PLEINE KIBUISA MPIMPA « , TANDISQUE LA TRICHERIE EN PLEIN JOUR S’APPELLE  » TRICHERIE EN PLEIN KIBUISA MUINI « .
    IL Y A UN PROVERBE FRANCAIS CONNU DE TOUS QUI DIT: L’ARGENT N’A PAS D’ODEUR. CELA SIGNIFIE DANS UNE DE NOS 4 LANGUES VEHICULAIRES:  » NZIMBU KIENA NSUDI KO « .
    JE M’EXPLIQUE: DANS UN PAYS COMME LE GRAND KONGO OU LA MISERE FRAPPE TOUTES LES COUCHES SOCIALES, IL SUFFIT DE JETER DANS UNE FOSSE SEPTIQUE QUELQUES BILLETS VERTS YANKEES DU PAYS DE L’ONCLE SAM, JE VOUS ASSURE ET JE JURE AU NOM DE MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE, QU’IL SOIT FATSHI BEE, KABILA MEE, VITALO KAMEREON, JAMAL L’ORATEUR, SIEUR KAZADI, KABUYA DE MUPOMPA, MFUMU DENIS KADIMA DE NKAMBA, BISHOP MUKUNA DE MIKALAY Y COMPRIS TOUS LES CHEFS COUTUMIERS DE TOUTES LES TRIBUS DU GRAND KONGO, CHEFS DES VILLAGES, TERRITOIRES, SECTEURS, COMMUNES, DES RUES, DES PARCELLES etc. ILS VONT FAIRE DE PLONGEONS PAS FORMIDABLES MAIS BIEN FURMIDABELES JUSQU’EN DESSOUS DES MERDES POUR Y ALLER CHERCHER LES BILLETS DE BANQUE PUANTES VOIRE MEME ENTACHES DE MERDES,
    NO WORRY MY SISTERS AND FRIENDS, ILS FERONT LA QUEUE DEVANT LEDIT W.C. ET SANS HONTE, A CHACUN SON TOUR POUR LE PLONGEON AFIN DE PECHER QUELQUES BILLETS ENFOUIS SOUS TOUTES CATEGORIES DES MERDES.
    C’EST BIEN CA L’IMAGE DE LA PLUPART DES LEADERS KONGOLAIS ET KONGOLAISES DE LA MANGEOIRES, REVEURS ET REVEUSES INVERTEBRES DES 50000 DOLLARS + JEEP DERNIER CRI TOUTES SERIES, OPTIONS PIMPANTS NEUFS AVEC CHAUFFARD AVEC APPLAUDISSEMENT EN TRANSE DES FANATIQUES : AH VIEUX WANA AZALAKA NAYE MPIAKEUR, LELO AKOMI VRAI MOPAO!
    MOPAO ZA MFUATI AVEC L’ARGENT DE LA CORRUPTION, QUOI NGE VERITABLE KIMPUMBULU AU CUBE CORROMPU.
    CETTE SALE SCENE D’HYPNOTISME SE PASSE ET SE REPETE TOUJOURS SUIVANT CE SCENARIO QUE NOS COMPATRIOTES N’ONT PAS ENCORE PIGE JUSQU’ICI:
    1) ACTE: LE DEFUNT MALU MALU HOMME DE DIEU DEVENU PAR DEAL AVEC KINGAKATI THE FIRST BIG BOSS OF CENI SOUS KABILA. COMME NOUS SAVIONS TOUS, CET HOMME DE DIEU PROCLAMMA LES RESULTATS DES ELECTIONS TRANSPARENTES, APAISEES, DEMOCRATIQUES A BORD D’AUTOBLINDE DES OCCUPANTS SOUDARDS ET CELA EN PLEINE KIBUISA MPIMPA, A MINUIT LORSQUE LES EXTRATERRESTRES SONT A TABLE, DINENT TRANQUILLEMENT.
    2) ACTE II: PASTEUR NGOY MULUMBA, HOMME DE DIEU D’OBEDIENCE PROTESTANTE, CE DERNIER COMME SON PREDECESSEUR, PROCLAMMA LES RESULTATS DES ELECTIONS COMME D’HABITUDE TOUJOURS TRANSPARENTES, APAISEES, DEMOCRATIQUES A BORD D’UN SOUS MARIN DANS L’OCEAN ATLANTIQUE SUR LES COTES DE BANANA, MUANDA, VIVI DANS LE KONGO-CENTRAL FIEF DU CHEF SPIRITUEL ET CHARISMATIQUE DES NE-KONGO.
    3) ACTE III: CORNEILLE NAANGA D’OBEDIENCE ATHEE, SATANIQUE DES KIMPUMBULU, CE DERNIER PROCLAMMA LES RESULTATS DES ELECTIONS APAISEES, TRANSPARENTES, DEMOCRATIQUES EN SE TRANSFORMANT EN ROBOT ROBOTNIK ELECTRONIQUE AVEC DES LOGICIELS INFORMATIQUES COMPLIQUEES DANS UN LANGAGE INVENTE A KINGAKATI.
    4) ACTE IV: MFUMU DENIS KADIMA DEVENU PAR BATON MAGIQUE ORIGINAIRE DE KAMBA DANS LE KONGO-CENTRAL, DISAIT IL: SI JE DEVIENS BIG BOSS DE LA CENI, S’EXCLAMANT ET S’EPOUMONANT: I DENIS KADIMA, I HAVE A BIG DREAM, ONE DAY I WILL BE THE CENI BIG BOSS, INDEED, JE PROCLAMERAI LES RESULTATS DES ELECTIONS APAISEES, TRANSPARENTES, DEMOCRATIQUES A BOR DE  » WEWA  » SANS GUIDON ET SANS ROUS.
    5) ACTE V: AU TOUR DE WARRIOR ET DE SON CHEF KABUYA AVEC INTENTION DE DECLENCHER LA GUERRE MONDIAU AU GRAND KONGO SI TOUS ET TOUTES LES OPPOSANTS, COMBATTANTS ET COMBATTANTES JOURNALISTES AUSSI LONGTEMPS N’OBEIRONT PAS AUX ORDRES DE DIEU LE PERE ET DES TALIBANS.
    CES DEUX COPAINS WARRIORS, PROCLAMERONT LES RESULTATS DES ELECTIONS APAISEES, TRANSPARENTES, DEMOCRATIQUES EN VOLANT AU CIEL PENDANT LA FETE D’ASCENSION A BORD DE SPOUTNIK SOVIETIQUE.
    VOILA MES CHERS CHERS FRERES ET SOEURS LES DOSES D’HYPNOTISMES PREPAREES D’AVANCE A KINGAKATI QUE LES LEADERS KONGOLAIS DE LA MANGEOIRES VONT NOUS INJECTER POUR NOUS FAIRE DORMIR COMME DES BEBES DANS UN SOMMEIL PROFOND..
    D’AILLEURS, DANS AUCUN PAYS AFRICAIN A MOINS QUE JE ME TROMPE OU UN PRESIDENT FONDATEUR, TIMONIER, GARANT DE LA NATION, POPULISTE, DICTATEUR, PENSEUR, BIEN AIME, DICTATEUR, TRIBALISTE PERDRE LES ELECTIONS APAISEES, TRANSPARENTES, DEMOCRATIQUES A MOINS QU’IL SOIT DEJA DANS SON CERCUEIL BIEN ENDORMI POUR N’EST PLUS REVENIR SUR CETTE PLANETE TERRE POUR NOUS FOUTRE LA PAGAILLE.
    BREF, CHERS FRERES ET SOEURS, TUZIBULA MESO, TUZIBULA MAKUTU, KATUNIMBA KO. LE GRAND KONGO N’APPARTIENT A PERSONNE ET IL EST UNE PROPRIETE PRIVEE DE PERSONNE.
    LE GRAND KONGO APPARTIENT A NOUS TOUS.
    A BAS LE TRIBALISME. LE REGIONALISME!
    TATA MOKO, MAMA MOKO!
    JE VOIS DEJA LES TALIBANS SOUS LES BAOBAH GRINCER LES DENTS EN ME CONDAMNANT PAR COUTUMACE.
    HE TALIBANS, RESPECTER LES SITES RELIGIEUX. A BAS AUX VENDALISMES DE TOUTES SORTES.
    JE M’ARRETE ICI.
    PLEASE NO STUPID COMMENTS ARE NEEDED HERE. PLEASE BE GENTLEMAN. RESPECT MY WAY OF THINKING AS I RESPECT YOURS TOO.
    IF SOMETHING IS WRONG ON MY WAY OF THINKING, I BEG YOUR PARDON.
    BITTE MEINE DAMEN UND HERREN, AUGEN AUF.
    KAPUTTMACHEN GEHT SCHNELL, AUFBAUEN DAUERT GENERATIONEN.

  3. Mr Katende se trompe de combat. la neutralité dont il parle n’existe pas ici sur terre, même le pape de Rome n’est pas neutre. Il faut faire opreuve d’un peu de modestie. Cette propension à croire qu’on a toujours raison contre tous devient vraiment insupportable. Qui dit démocratie dit choix. Choisir signifie marquer une préférence. Les raisons de cette préférence restent à la discrétion de chaqu’un. Bien sûr dans le respect des critères. Mr Katende n’a pas le monopole de l’honnêteté encore, moins du bon sens. Les motivations de ceux qui embrassent la carrière politique, c’est d’accéder au pouvoir. Pour y arriver, les compétiteurs développent toutes sortes de stratégies. Ceci est d’autant plus vrai que les moyens à la disposition de chacun ne sont pas les mêmes. En terme aussi bien financier que matériels. Dans ces conditions, il est illusoire de croire que la neutralité soit la règle. Les intérêts en jeu sont énormes. Ce qui compte dans une compétition, qu’elle soit politique ou sportive, c’est le respect des lois fixées au préalable. Les catholiques les protestants et leurs supplétifs parlent de politiciens avec mépris, mais quand ils ont besoin des subsides ou aides diverses, ils leur font les yeux doux. Le double langage et l’hypocrisie n’est pas l’apanage des politiciens. A propos de jeeps, on a entendu Ombongo réclamer le jeep en public. D’ailleurs, chaque fois qu’un prince de l’église catholique reçoit une promotion, les mêmes politiciens qui sont vilipendés à longueur des journées dépensent l’argent public pour les installer. Comment appelez-vous cette faveur ? Arrêtons cette mascarade, la neutralité est une vue de l’esprit, elle n’existe pas. Même dans sa famille, Mr Katende n’est neutre.

  4. Non, cher Me Jean Claude Katende. Le vrai combat que nous devons organiser et mener n’est pas d’obtenir la dépolitisation de la CENI. C’est plutôt d’organiser la transparence dans la compilation des résultats des élections. Les résultats des élections ne sont pas falsifiés parce que la CENI est politisée. Ils sont falsifiés parce que compilés à l’abri des regards ; ce qui facilite la corruption des membres de la CENI d’où qu’ils viennent. D’ailleurs, les membres de la CENI représentant les partis politiques de l’opposition n’ont jamais émis un autre son de close chaque fois que le détenteur de l’imperium corrompait pour changer le verdict des urnes. Connaissez-vous beaucoup d’hommes de Dieu ou d’hommes politiques congolais qui résisteraient face aux billets de banque qu’on leur exhiberait pour qu’ils la bouclent et proclament à l’unisson de faux résultats ? Aujourd’hui, rien que pour pousser la candidature d’un luba-kasaïen à la présidence de la présidence de la CENI, Transparency International évoque une corruption des représentants des autres églises que les catholiques et les protestants qui s’élèverait à 85.000 dollars par représentant, selon un message de la bande d’annonce de Télé50. Imaginez alors ce qu’on donnerait pour une cause plus grande telle que la modification de la vérité des urnes.

    1. MAYOYO
      1. TOTALEMENT D’ACCORD que les résultats « sont falsifiés parce que compilés à l’abri des regards ; ce qui facilite la corruption des membres de la CENI d’où qu’ils viennent ».
      C’est pourquoi les confessions religieuses (la CENCO et l’ECC en particulier) ont tort de faire croire que le vrai combat consiste dans le choix du Président de la CENI. (D’ailleurs même Malu Malu a eu besoin du Prof Ndjoli et autres).
      2. TOTALEMENT CONTRE que (« rien que pour pousser la candidature d’un luba-kasaïen à la présidence de la présidence de la CENI » – bilobela mayoyoéen !) Transparency International évoque une quelconque corruption. KEBA NA FAKE ! Nadège BOUQUET de Transparency a contrait Peter TIANI à se dédire. Kolukela manipulation base ezalaka pema. Peter Tiani confondu !

  5. On focalise toute l’attention sur la depolitisation de la CENi. Il y a une dimension
    dont personne ne fait cas à chaque cycle électoral au Congo: la disparité des moyens financiers dont disposent les participants. Les hommes au pouvoir disposent des moyens colossaux de l’Etat: le trésor public, la CC, la territoriale, l’armée, les services de sécurité, les forces de l’ordre. Les hommes au pouvoir ont plus de chance de gagner que les opposants.  » En Afrique, on organise pas les élections pour les perdre », disait Omar Bongo Ondimba, ancien Président gabonais. Pourquoi chez nous, on vote pas une loi pour fixer un plafond du montant à ne pas dépasser par un candidat? Sinon les détenteur de l’imperium font une concurrence déloyale avec les opposants. On va m’évoquer le cas de Shadary qui avait perdu en 2018. Mais son camp avait remporté les législatives.

Comments are closed.