Libération de 237 détenus préventifs à la prison de Makala

Le vice-Premier ministre, ministre de la Justice et garde des sceaux, Me Célestin Tunda ya Kasende a libéré, samedi 19 octobre, 237 détenus préventifs à la prison de Makala.

Selon le ministre de la Justice, cette libération rentre dans le cadre du désengorgement de la prison de Makala et va se poursuivre de manière progressive et de façon certaine.

Selon lui, cette première libération concerne les prisonniers qui étaient à la disposition des parquets et ceux condamnés par les cours et tribunaux qui bénéficient de la libération conditionnelle.

Pour le vice-Premier ministre Tunda ya Kasende, ce programme va se poursuivre sur toute l’étendue de la République dans le cadre de la vision du Président de la République dans le secteur de la justice consistant à humaniser les milieux carcéraux, c’est-à-dire garder les prisonniers dans les conditions idéales.

Il a promis de revenir samedi prochain pour la libération conditionnelle des prisonniers condamnés par les Cours et tribunaux ayant déjà purgé ¾ de leurs peines.

L’inspecteur général des services judiciaires et pénitentiaires, Grégoire Munoko Vunda Mwana Vunda a, pour sa part, souligné que cette cérémonie est la résultante d’une correspondance que le ministre de le Justice avait adressée au procureur général près la Cour de cassation sur le constat désolant de la situation carcérale à la prison de Makala. Cette situation était caractérisée par des détentions irrégulières et l’engorgement des pensionnaires.

ACP/

One thought on “Libération de 237 détenus préventifs à la prison de Makala

  1. La prison centrale de Makala est un authentique mouroir où les détenus en phase finale de processus de mort sont « libérés » juste à la porte d’où ils arrivent à peine à marcher sur 50 mètres avant d’émettre leur dernier soupir de vie. Les 237 détenus qui viennent d’être libérés ne sont tous que de simples cadavres en puissance.

Comments are closed.