Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets

En RD Congo, nous avons des sources d’eau, des ruisseaux, des rivières, un fleuve et des lacs. Il pleut aussi abondamment. Mais l’eau au robinet est rare. Enfer et damnation!

Quand j’étais tout jeune, notre enseignant nous parla d’une antilope qui mourait de soif au bord d’une rivière. Nous faillîmes mourir de rire. Cet enseignement prophétique se réalise aujourd’hui. D’après mon ami qui sait ce qui se passe dans tous les coins et recoins de Kinshasa la pourrie, des communes entières ne sont pas desservies par l’eau potable. Ceux qui sont frappés par ce mal terrible circulent à pied ou en voiture avec des bidons orange de 25 litres pour faire le plein d’eau là où c’est possible. Stupeur et tremblements!

D’après les dirigeants de la REGIDESO, la société qui fait semblant de distribuer de l’eau potable, la ville de Kinshasa ou ce qu’il en reste, a besoin de 1 million de m³ d’eau chaque jour. Or, la capacité théorique de production d’eau est de 550 mille m³ par jour. Quand on y ajoute la vétusté des équipements et les coupures d’électricité qui mettent à l’arrêt les usines d’eau, c’est finalement très peu d’eau qui arrive à destination.

Bref, passons. Toute action appelle réaction. C’est la mécanique newtonienne. Ceux qui disposent de moyens et qui ne disposent pas d’eau ont commencé à recourir au forage d’eau potable. C’est comme l’œuf de Christophe Colomb, il fallait y songer! Régulièrement, on voit les fameux bidons jaunes alignés devant une résidence afin de puiser l’eau potable provenant d’un forage. Certains distribuent cette eau gratuitement alors que d’autres facturent 200 francs le bidon.

Malins comme des rats ou des cancrelats, les pompiers avaient trouvé là un moyen de se faire du fric. Ils remplissaient leur citerne d’eau qu’ils allaient revendre. Ce qui ne devait pas arriver, arriva. Une nuit, leur caserne prit feu. Mais comme les citernes étaient vides après des affaires fructueuses de la journée, il n’y eut pas assez d’eau pour éteindre l’incendie. La caserne brûla entièrement ainsi que les camions qui s’y trouvaient. Enfer et damnation!

Voilà les tribulations d’un Kinois à Kinshasa. Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir.

 

Gaston Mutamba Lukusa

3 thoughts on “Quand l’eau potable ne coule plus aux robinets

  1. Cher Gaston, vous restez droit dans vos souliers de grand satiriste politique mais qui aussi dit vrai. La RDC avec son « Peuple abord » de la misere inbue de vides promesses continue sa descente aux enfers, tandis que Fatshi et son partenaire mafieux tapis a Kingakati eux continuent a nous distraire avec leurs querelles aritifielles sur base de « lutte de postes » inbue des retraires et consultations bidons.
    Permettez-nous de citer un passage de votre article qui illustre bien (et tragiquement) la culture de corruption de haut en bas en RDC:
    « …Malins comme des rats ou des cancrelats, les pompiers avaient trouvé là un moyen de se faire du fric. Ils remplissaient leur citerne d’eau qu’ils allaient revendre. Ce qui ne devait pas arriver, arriva. Une nuit, leur caserne prit feu. Mais comme les citernes étaient vides après des affaires fructueuses de la journée, il n’y eut pas assez d’eau pour éteindre l’incendie. La caserne brûla entièrement ainsi que les camions qui s’y trouvaient. Enfer et damnation ! Voilà les tribulations d’un Kinois à Kinshasa. Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir… » Tres marrant si ce n’etait pas si triste et tragique !

  2. Cher Gaston,
    Tout a été dit sur la situation de ce pays qui, béni par la Nature, continue, 60 ans après sa prétendue indépendance, à être la risée de l’Humanité devant la criminelle indifférence de sa prétendue classe politique (que j’ai toujours qualifiée comme la plus imbécile de la Terre), qui ne pense qu’à s’en mettre plein les poches. Ce ne sont pas les prétendus « honorables » députés et sénateurs ni les présendus « excellences » du gouvernement qui me contrediront.
    Ayons le courage de faire le constat de notre épouvantable échec et d’en tirer les conséquences!

  3. *****QU’EST-CE QUE LE PRESIDENT FELIX ATTEND POUR METTRE FIN AUX DESORDRES DES MANQUES D’EAUX AUX ROBINETS PARTOUT AU CONGO? C’est quoi au juste? Pourquoi et pourquoi??
    ******QU’EST- CE QUI EMPECHE OU QUI MANQUE REELLEMENT POUR RESOUDRE LE PROBLEME D’EAU AUX ROBINETS AU CONGO?
    *****POURQUOI NE PAS CHANGER TOUS LES PERSONNELS QUI NE VEULENT PAS AIDER LE PRESIDENT DE RESOUDRE LE PROBLEME D’EAU??

Comments are closed.