Situation politique et sécuritaire au Katanga

A Messieurs les Éditeurs Responsables de:

  • ACTUALITE.CD
  • AFRICA NEWS
  • CAS-INFO
  • MEDIACONGO
  • POTENTIEL
  • le PHARE
  • POLITICO CD
  • la REPUBLIQUE
  • le SOFT INTERNATIONAL
  • ZOOM ECO.NET
  • 7 sur 7 CD

Messieurs les Éditeurs,

« Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité monte par les escaliers » dit-on! C’est en vertu de cette maxime reprise avec talent par Koffi Olomide, que j’ai décidé de rompre avec le silence que m’impose mes fonctions au sein des services de renseignements afin de vous faire part de ce qui se trame à Lubumbashi dans les officines qui ont récemment conduit à l’organisation chaotique des élections de décembre 2018 et à l’une des situations chaotiques les plus dangereuses que le pays n’ai jamais traversée.

Si en possession, vous comprendrez que je ne peux vous révéler mon identité au risque de mettre ma vie et celle de ma famille en danger. Je suis Congolais et je ne suis pas d’accord de faire porter à un compatriote des choses qu’il ne connaît. Je refuse également d’endosser la moindre part de responsabilité dans un nouveau complot qui risque caser et d’abîmer définitivement la cohésion nationale.

Au cours des dernières semaines, plusieurs réunions ont été organisées sous la direction des responsables des services afin de neutraliser les personnalités politiques susceptibles de ruiner le projet de retour de l’ancien président au pouvoir. Sous couvert d’une réconciliation entre les fils du Katanga, se trame en réalité un complot ourdi par ceux qui ont monté de faux dossiers contre Moïse Katumbi afin de l’écarter de la course à la présidentielle. Aujourd’hui, les mêmes individus préparent un scénario identique à celui des faux mercenaires qui avait obligé l’ancien gouverneur du Katanga à quitter le pays pour vivre en exil forcé pendant plusieurs années.

Je vous informe que dans les tout prochains jours, il est prévu de présenter à la presse des hommes appartenant soi-disant à un groupe armé qui serait aux ordres de Moïse Katumbi. Ces individus ont déjà été sélectionnés afin de faire de faux témoignages. Il leur a été demandé de dire que leur action est en coordination avec les forces armées de Zambie afin de déstabiliser le Katanga en confirmant les relations étroites de Moïse Katumbi avec le président zambien Lungu.

En vous révélant la nature de ce complot, je vais être court. A l’époque, j’avais demandé au Président Joseph Kabila de ne pas monter de faux dossiers contre son ancien gouverneur. Je lui avais dit qu’il allait le regretter toute sa vie, car il n’était pas bon d’éliminer de cette manière un candidat potentiel, les risques de division étaient trop grands. Aujourd’hui n’eurent été le caractère pacifique et la retenue de Moïse Katumbi, il n’y aurait jamais eu de passage apaisé de pouvoir entre l’ancien et le nouveau président.

Aujourd’hui, sous couvert d’une fausse réconciliation, les mêmes apprentis-sorciers sont en train de fourbir les mêmes dossiers pour éliminer Moïse Katumbi. Au lieu de s’occuper du développement de la population qui souffre, ils n’ont en tête que de revenir au pouvoir. Le complot en préparation est d’une extrême gravité, car il met à nouveau la paix du pays en danger. Ceux qui sont chargés de la besogne ont été instruits de passer à la grande vitesse. Dès lors que Moïse Katumbi a fait rentrer sa famille au pays, les services ont pris la décision d’accélérer les fausses arrestations, les faux témoignages, les fausses révélations accusant Moïse Katumbi de vouloir porter atteinte à la sécurité de l’Etat afin d’engager immédiatement des poursuites judiciaires et le contraindre à nouveau, lui et les siens, à quitter le pays.

Par ce courrier, je vous saisis, car vous devez les premiers être au courant de ce qui se trame dans le pays. A travers vous, j’appelle tous les Congolais à la plus grande vigilance. Face au danger qui guette le pays, personne n’a le droit de garder silence. Il y va de notre avenir et de celui de nos enfants. A titre personnel, en vous écrivant, je dégage ma conscience d’un poids trop lourd, car le peuple congolais a trop souffert des querelles et des divisions fabriquées par une poignée d’individus qui rêvent de diriger à nouveau le pays au mépris de la volonté de toute la population qui n’attend rien d’autre que la paix, la sécurité et le bonheur.

Je vous prie, Messieurs les Éditeurs responsables, de croire en l’assurance de mes sentiments patriotiques,

 

Achille Masudi

6 thoughts on “Situation politique et sécuritaire au Katanga

  1. Une histoire a dormir debout….Un canular digne de poisson d’Avril
    Si le danger decrit etait si imminent non seulement pour Moise Katumbi mais aussi pour la securite de la republique, pourquoi ce pretendu-specialiste en renseignements ne contacterait–il pas le Conseil National de Securite ou FATshi directement au lieu d’une lettre ouverte a la presse?

  2. C’EST QUOI CA COMME CARRICATURE DE MAUVAIS GOUT? C’EST DU TINTIN YA BANGANGA AU KONGO!
    PARLEZ-NOUS D’AUTRES BONNES CHOSES CONSTRUCTIVES POUR L’AMELIORATION DE NOS VIES: DE NOS ENFANTS, PARENTS, SOEURS, FRERES, AMIS ET PROCHES QUE VENIR SUR CE RUBRIQUE NOUS RADOTER N’IMPORTE QUOI DANS LE BUT DE BIEN DEMONIAQUE CASSER NOS TYMPANS HEIN! ASSEZ CHER MONSIEUR PETER MICHAEL FALK DES NIAISERIES MONTEES DE TOUTES PIECES DANS LE LABO DE KINGAKATI EN CONNIVENCE AVEC LA MAUVAISE INTELLIGEANCE EXTERIEURE.
    NOUS NE SOMMES PLUS LES GARDES ROUGES DE MAO TSE TOUNG DONT LA TACHE CONSISTAIT A PROTEGER LE GUIDE SUPREME, GUIDE ECLAIRE, LE TIMONIER.
    C’EST DU PASSE CHER COMPATRIOTE, LES KONGOLAISES ET KONGOLAIS ONT FAIM. LA MISERE FRAPPE TOUTES LES COUCHES SOCIALES: CIVILS, POLICIERS, MILITAIRES ET AGENTS DE SECURITE COMME VOUS. DONC PERSONNE N’Y ECHAPPE A LA MISERE TOTALE LAQUELLE EST DEVENUE UN VIRUS DANGEREUX. .
    MONSIEUR COLUMBO ET CIE, VOUS ETES TOUJOURS DU COTE DE CEUX LA QUI PILLENT DE FOND EN COMBLE LES RICHESSES DU PAYS, VOIRE MEME VOUS LES PROTEGER Y COMPRIS VOS POTES: LES JAMAL, MASSARIO, LES INDO-PAKISTANAIS, LES LIBANAIS, LES CHINOIS DE KINSHASA TOWN.
    LES SIMPLES KONGOLAIS DE LA BASSE CLASSE SOCIALE SONT VOS ENNEMIS. D’AILLEURS, VOUS AVEZ TOUJOURS LA GACHETTE FACILE CONTRE VOS PROPRES SOEURS, FRERES.. QUI REVENDIQUENT LEURS DROITS ABSOLUS.
    D’APRES-MOI, UN AGENT DE SECURITE EST CELUI QUI PROTEGE SON PAYS ET SES COMPATRIOTES. AU KONGO, C’EST BIEN CONNU QUE VOUS PROTEGEZ LES ETRANGERS ET MATRAQUER SANS PITIE VOS COMPATRIOTES, N’EST-CE PAS VRAI MISTER MICHAEL PETER FALK ALIAS COLUMBO?
    LES FILS DU KATANGA WETU, LUNGU WETU WA ZAMBIA, KATUMBI MTOTO WA KATANGA, KYUNGU WA ANKORO, MALEMBA WA EQUATELE, MFUMBWA WA KONGO-CENTRAL, NZOMBO WA KISANGANI, MUTEKETE = FUFU WA KASAI, LOSO = RIZ WA SANKURU etc. etceteri… TOUT CELA POUR NOUS FAIRE ENDORMIR. C’EST RIGOLO MISTER PETER MICHAEL FALK KONGORAIS YA BA NGANGA.
    MISTER PETER FALK ALIAS COLUMBO, DANS VOTRE COMEDIE A FAIRE DORMIR LES KONGOLAIS ET KONGOLAISES DEBOUT, D’APRES-VOUS, QUELLE EST LA SOLUTION FINAL DANS TOUT CELA? MISTER FALK, AVEC TOUS LES RESPECTS QUE LES COMPATRIOTES VOUS DOIVENT, D’ABORD MOBILISEZ TOUS ET TOUTES VOS COLLEGUES POUR CHASSER TOUS CES FAINEANTS ET FAINEANTES QUI FONT LA HONTE DE NOTRE GRAND KONGO ENSUITE LES KONGOLAISES ET KONGOLAIS VIENDRONT VOUS PORTER MAINS FORTES.
    KONGOLESE NOT NEED LIES, FALSE REPORTS EVEN FALSE COMEDIES, OK! PLEASE, NO JOKE HERE!
    PLEASE, KONGOLESE ARE MORE UNFORTUNATE HEARING SUCH COMEDIES.
    PLEASE, NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING.
    PLEASE, BE GENTLEMAN, NO WRONG COMMENTS ARE NEED HERE.
    BITTE MEINE LANDSLEUTE, AUGEN AUF UND SEHR VORSICHT SEIN. FALLE! FALLE! FALLE!

  3. Ceux qui ont crée le mythe autour de Katumbi ne manquent pas d’imagination. Ils ont entrepris une véritable oeuvre de mystification qui consiste à nous présenter Katumbi comme un chevalier blanc qui viendrait sauver le Congo en perdition. L’histoire de Katumbi ou plutôt son ascension dans les sphères du pouvoir kabiliste est connue de beaucoup de congolais. Cet ancien vendeur des poissons devenu millionnaire grâce au feu Katumba Mwanke, homme lige du système Kabila à l’époque a réussi le tour de force d’hypnotiser pratiquement tous ceux le côtoient. Katumbi qui a compris trop tôt qu’au Congo la  » chance esali eloko pamba  » dixt Shungu ( Papa Wemba ) a abandonné les études pour se lancer dans des activités plus au moins louches pour faire fortune. avec le concours de son frère et par la volonté de Kabila, il a réussi à s’installer dans le Katanga jusqu’à devenir gouverneur à coup de billets vert. Profitant de la mansuétude de Katumba Mwanke et de Kabila lui même, il a crée une société de transport de minerais. Comme les congolais sont fascinés par l’argent, le Katanga était devenu un lieu de pèlerinage pour tous les politiciens qui voulaient savoir comment s’enrichir rapidement et surtout au détriment de l’Etat congolais ? Il est de notoriété publique qu’Ils revenaient du Katanga avec des enveloppes. Je signale au passage que c’est Katumbi qui a mis par terre le chemin de fer au Katanga en imposant sa noria de camion pour transporter le minerais vers la Zambie où il avait des relations dans les milieux des affaires. Pour revenir à son parcours politique, nous savons tous que c’est Kabila qui l’a placé dans la province cuprifère pour opérer en toute quiétude dans l’intérêt de sa fratrie. Katumbi n’avait aucune ambition politique, encore moins une compétence en matière de gestion des affaires publiques. Entouré des courtisans et des béni oui oui, il s’est fabriqué indûment une réputation de bon gestionnaire. Avec l’achat du club de foot  » Tout puissant Mazembe  » il a réussi à détourner l’attention des Lushois et de tous les congolais qui l’ont pris un pour faiseur de miracle. Quelle naïveté !!!. Comme l’appétit vient en mangeant, et surtout profitant de la volonté des congolais de se débarrasser de l’homme venu d’ailleurs, il a cédé aux sirènes des certains petits malins qui lui ont fait comprendre qu’avec son argent, il pouvait tout acheter en jouer sa propre partition. Il donc trouvé un cris simpliste emprunté au milieu du foot: pas de troisième penalty, et les congolais sont tombés dans le panneau. Aujourd’hui, un pseudo agent de service des renseignement vient nous raconter une fable pour redorer le blason de Katumbi en perte de vitesse. Foutaise. Les congolais doivent se réveiller, notre pays ne doit plus tomber dans le piège d’un illusionniste qui va leur miroiter des lendemains qui chantent. Katumbi n’a pas quitté Kabila parce qu’il était en désaccord avec lui sur la gestion du pays, mais plutôt par la volonté de déserter un bateau en perdition. Ceux qui croient au miroir aux alouettes doivent se réveiller dès maintenant dans l’intérêt du Congo. Ceux qui espèrent que Katumbi est une alternative au système actuel se trompent lourdement. A bon entendeur salut.

  4. Qu’est ce que kanambe et ses partisans qui ont tout fait pour que katumbi ne rentre pas au congo pour s’enroler en 2018 ne sont pas capable de faire? La coalition au pouvoir a PEUR des elections car elle n’a pas de poids, voila pourquoi partout ou on parlera de Katumbi, Fayulu, Muzito, Bemba, ces adetpes de Honore Mvula vont vous abreuver des mensonges, leur seule arme. Deja sur la biographie de Katumbi et son parcours politique il y a 99% des mensonges sur ce que l’un d’eux vient d’etaler. Ceux qui vont le lire a lubumbashi vont eclater de rire. Cela indique une seule chose, « la peur ». ne les suivez pas. FCC-CACH, YEBELA, YEBELA LISUSU.

  5. Les dindons de la farce Katumbiste ont mordu à l’hameçon. Il faut vraiment faire preuve de mauvaise foi pour contester les détails connus de tous sur le parcours de cet ancien Kabiliste inconditionnel devenu opposant par opportunisme. Mais hélas, à chacun sa chapelle. Qui sait, peut être que les billets verts de Katumbi ont produit leurs effets même sur ce site. C’est trop facile de cataloguer les autres sans arguments valables, moi, j’ai tracé avec force détails les étapes de l’enrichissement de Katumbi qui n’était qu’un petit vendeur de poisson. Le fanatisme peut se présenter sous plusieurs formes.

  6. # Que dire de cette lettre, qui accuser ici ? L’auteur qui ne manque pas d’avoir des liens avec Katumbi et nier le récit qu’il nous soumet et/ou la réalité d’une crise quelconque au Katanga ou un danger réel pour le pays tel que décrit ? Personnellement si je prends mes distances vu surtout les confidences trop carrées de l’auteur et l’expérience des entourloupe de ce genre, en même temps que je me dis que presque tout est possible chez nous, que ce Katanga m’inquiète, attendons d’y voir plus clair. Je ne veux pas aller dans une litanie d’accusations définitives contre Katumbi : ce n’est pas un ange mais pas non plus un nul qui n’aurait eu aucun mérite dans les affaires et l’administration pour arriver là où il était à part avoir été pistonne et aidé par d’autres. Ce dont je suis presque sur c’est de lui dénier un savoir-faire politique enviable à même de le qualifier au poste de PR comme lui-même l’a cru un certain moment. Il est nettement meilleur commerçant que politique.
    # En attendant, le marigot du Katanga et de tout le pays est pollué partout, comment y faire la part du mauvais génie de gros puissants par positionnement politique
    comme la fratrie ‘Kabila’ et comme les anciennes gloires en perte de vitesse comme Katumbi de celle du menu fretin mais pas si innocent de ceux qui les secondent ? Il me semble qu’au Katanga une guéguerre de positionnement s’est installée entre anciens et prétendants barons y compris les nouveaux-venus du tshisekedisme. Et Katumbi n’y est pas le mieux placé politiquement et économiquement comme hier, beaucoup d’autres veulent le déloger, resistera-t-il grâce à son heritage et son savoir-faire ? Pour moi, il n’est pas le premier criminel du coin, quitte à se méfier de la politique trop politicienne, que le meilleur gagne dans le respect de la loi.
    A suivre…

Comments are closed.