Célébration de l’indépendance du Congo

Read Time:1 Minute

30 JUIN 2022

Date: Jeudi 30 juin 2022
Lieu: Square Lumumba/Porte de Namur, 1000 Bruxelles
Heure: de 10h00 à 14h00

Programme:

10h30 – 11h30: Tam Tam
11h45: minute de silence – on se souvient de nos morts au Kivu
11h40: les hymnes nationaux (Congo et Belge)
11h55: lecture de la déclaration de Bruxelles
12h10: Remise des prix Paul Panda Farnana aux élues d’origine congolaise + un mot
13h50: Hymnes nationaux (Congo et Belge)
14h00: FIN

Objectif: DÉCLARATION DE BRUXELLES + PRIX PAUL PANDA FARNANA

Recommandation des élus belges et européens d’origine congolaise (ayant signé le document) à la Commission spéciale « Congo – Passé colonial », par la remise d’un document intitulé « Déclaration de Bruxelles ».

Remise du prix « Paul Panda Farnana » à toutes les personnes dont le travail a marqué l’histoire du Congo et de sa diaspora, plus précisément pour cette 1ère édition les élus belges et français d’origine congolaise.

Contexte:

Nous sommes devenus belges, français, allemands, hollandais, polonais… Dans tous ces pays, nous y avons étudié, nous y travaillons et nos enfants suivent le même parcours que nous. Nous voulons rendre les générations futures, fiers de leurs parents, de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents. Pour ce faire, nous devons avoir des ancrages solides qui ne peuvent se former que si nous nous reconnaissons dans ceux qui nous dirigent, dans ceux qui nous administrent, dans ceux qui nous enseignent. L’histoire de l’Europe a été marquée par la colonisation et cela est visible. C’est la raison pour laquelle, nous « Bana Mboka », remettons un prix intitulé « Paul Panda Farnana » aux personnes issues de l’immigration congolaise en particulier dans les domaines politiques pour cette 1ère édition et qui ont marqué l’histoire de la Belgique et de la France par leur travail, leur courage et leur ténacité.


Contacts presse
Bienvenu Mondondo Mbutu: 0486.92.45.65
Adèle: 0489.645.906 – Email: Fieresdenous2022@gmail.com

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
100 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

4 thoughts on “Célébration de l’indépendance du Congo

  1. Espérons sincèrement que c’est le dernier 30 Juin des Occupants Banyarwanda en RDC occupée, humiliée, esclavagisée depuis 25 ans (1997-2022) ! Le KONGO-ZAÏRE est devenu la risée en Afrique. Heureusement plusieurs Africains Panafricanistes qui honorent un des Pères du Panafricanisme Paul Panda viennent au secours de la RDC occupée pour donner un coup de main final en ces temps fâcheux où Tshilombo-Pétain a vendu totalement le KONGO-ZAÏRE. C’est honteux pour les Kongolais de fêter cette journée d’e l’indépendance factice alors que leur pays est Sous-Occupation étrangère Rwando-Ougando-Onusienne et que leur Peuple est esclavagisé par Kagame et Cie devant une Classe Politique RDCIENNE corrompue, médiocre, inconsciente congénitale qui accompagne toute honte bue les Occupants Banyarwanda. Ces commémorations à Kinshasa et à l’étranger auront eu un sens si cette journée du 30 Juin aurait été un moment de recueillement, de réflexion, de méditation et de soulèvement populaire pour bouter dehors les Occupants Banyarwanda. La résignation d’un Peuple esclavagisé sans résilience ni indignation devant la fatalité d’assujettissement de l’Empire Hima se confirme aujourd’hui à Kinshasa la poubelle par l’organisation honteuse par Tshilombo-Pétain et sa présidence protocolaire d’un méga concert au Stade des Martyrs [Jérôme Anany, Emmanuel Bamba, Évariste Kimba et Alexandre Mahamba] de la Pentecôte 1966 agrémenté par l’orchestre Wenge Musica simultanément avec l’inhumation de la pseudo « Dent » de l’Héros National LUMUMBA. FÊTE ET DEUIL SONT 2 PHÉNOMÈNES ANTINOMIQUES DANS LA CULTURE BANTOUE ! Le fils maudit d’Étienne Tshisekedi qui n’a jamais présidé une parade militaire conduit notre Beau et Grand vers son INANITION (sa disparition) si l’on n’y prend point garde. Fêter cette journée du 30 Juin c’est attirer le malheur dans sa vie présente et future, alors qu’une grande partie du pays est endeuillée, KINSHASA la poubelle s’enjaille, s’amuse aux sons de NDOMBOLO, cela peut attirer le malheur pour les fêtards Kinois trompés par les Politichiens Collabos Voleurs Escrocs Ésotériciens Satano-Occulto-Nécromanciens qui président aux destinées de leur pays par procuration. « Si tu es insensible aux peines des malheureux, tu ne mérites pas le nom d’homme » Proverbe Persan. RÉVEILLONS-NOUS. INGETA

  2. La 62ème célébration de notre Indépendance a correspondu au deuil et à l’inhumation de notre héros national Patrice Emery Lumumba. Tout avait commencé avec la restitution officielle de sa relique, une dent, par la Belgique à la famille et par ricochet à l’État Congolais, puis a suivi le deuil à travers le pays pour finir avec son enterrement dans un mausolée lui dédié. Certains d’entre nous n’ont pas complètement apprécié la procédure parce que sans doute en l’état des choses nous ne connaissons pas encore la vérité totale sur sa fin tragique et que justice aurait dû passer par là . et pourquoi pas ils craignent aussi la récupération politique. Que dire sinon d’abord que la « question Lumumba » nécessite sans doute d’être revisitée pour combler tous ses manques.
    Cela n’empêche que personnellement je m’oppose aux réticences allant jusqu’au refus de tout ce qui a été fait ; je ne comprends pas en effet qu’on veuille priver la famille du soulagement et de la consolation de voir leur père, grand-père… honoré enfin d’une sépulture, qu’il repose enfin dans la terre de ses ancêtres !
    Maintenant le deuil, l’inhumation et après ? Y’aura-t-il une suite par exemple un procès qui puisse nous en apprendre davantage sur la vérité de sa fin tragique ? Une commission belge a siégé à ce sujet et avait conclu à une responsabilité morale belge. Aujourd’hui Il est un fait que beaucoup de protagonistes impliqués dans le dossier Lumumba sont morts, alors un procès contre l’État belge ? Ça ne pourra être dans ce cas que l’initiative de la famille. Que pense-t-elle pour le moment, a-t-elle déjà tenté une action ? La suite..

  3. Quant à notre chère Indépendance, elle aurait tellement échoué qu’un Collectif de notables demande à Dr Mukwege de se présenter à l’élection présidentielle de 2023. Ils l’appellent à « restauration notre Chère Patrie rongée par le manque de vision et de leadership, le tribalisme, le clientélisme, la tentation séparatiste menaçant la nation jusque dans ses fondements, laminée et écumée par les agressions extérieures… ils en ont assez d’être conduits par des parvenus ou des personnes qui, n’ayant rien réalisé dans leur propre parcours de vie, recherchent le pouvoir pour obtenir, par la corruption, le vol, la ruse et la violence, ce qu’elles n’ont pas réussi à avoir par le travail et par les études … et ont porté leur choix sur le meilleur d’entre nous ».
    Quelle affaire, Denis Mukwege est un illustre notable de notre pays Prix Nobel, il n’est pas un politique, a-t-il envie de le devenir même après cet insistant appel, croit-il en être capable ? Attendons sa réponse s’il nous en donnera une…

  4. PERMETTEZ SVP UN HORS-SUJET RAPIDE QUI NOUS FAIT REVENIR UTILEMENT SUR L’HISTOIRE DU M23 !?
    En effet on apprend que le Représentant permanent du Congo aux NU a exhumé au Conseil de Sécurité une liste de personnalités du M23 non-éligibles à l’intégration dans l’armée et à l’amnistie. Ils sont, ils étaient 78 sur les 1700 recenses, parmi eux les plus sinistres comme Ntaganda, Makenga, Kayina, Manzi, Kahasha, Byamungu, Zimurinda… Ils « étaient » parce qu’il faut rendre justice a l’ancien régime qui avait pris cette décision des 2013 à la suite de leur défaite. Déjà le Congo était donc opposé a une amnistie collective mais a l’examen au cas par cas ; le M23 (et Kagame !) fait aujourd’hui semblant de ne pas connaitre cette décision…
    Malheureusement cette décision n’a pas été gérée avec la rigueur voulue par la suite par le pouvoir ‘JK’ et Tshisekedi ; particulièrement ce dernier semble n’avoir pas pris en compte cette exclusion quand il a eu à traiter ce dossier. Cela valait la peine de rappeler haut et fort cette disposition qui éclaire une fois de plus le statut réel du M23 par ces temps où l’intégration du M23 est devenue le cheval de bataille du Rwanda de Kagame et de la fameuse CI dormante sourde aux agressions répétitives que subit notre pays.

Comments are closed.

Previous post Flash: Première rencontre entre le Président Félix Tshisekedi et son ancien Dircab Vital Kamerhe
Next post Le FMI annonce le décaissement de 203 millions de dollars en faveur du Congo-Kinshasa