L’Agenda 2023

Après l’Agenda 2063 de l’Union africaine, voilà que les curés nous balancent l’Agenda 2023! Nous sommes vraiment gâtés! Bref, l’Agenda 2063 de l’Union africaine dit qu’à cet horizon l’Afrique sera un continent où coulent le lait et le miel. Sapristi! Le pasteur Ngoy Mulunda avait affirmé que des rivières de lait et de miel coulaient dans le Katanga. Il s’est retrouvé en prison où coulent des rivières de larmes. Enfer et damnation!

Bref, passons! Dans leur Agenda 2023, les Curés cogitent sur une feuille de route pour les élections de 2023 dans notre pays convoité par tous les pays voisins. Ceci expliquant cela, le secrétaire général de la CENCO (Conférence épiscopale nationale du Congo), l’Abbé Donatien Nshole, a remis officiellement à la Commission épiscopale justice et paix (CEJP), le 18 mars, la feuille de route de l’épiscopat congolais pour les élections de 2023. Il paraît que c’est conformément à son rôle prophétique d’ « Eveilleur ». Il est question d’éviter un nouveau glissement comme à l’époque de l’Autorité morale du FCC.

Les curés prévoient toute une série d’activités préélectorales, électorales et post-électorales. Ils cogitent sur la campagne d’éducation civique et électorale, l’élaboration d’un calendrier électoral citoyen et l’observation le jour des scrutins. Cogito ergo sum! Pour ceux qui ne causeraient pas le latin, cela veut tout simplement dire: Je pense donc je suis.

Ils espèrent parvenir à des élections législatives et présidentielle crédibles et transparentes au plus tard décembre 2023. Réponse du berger à la bergère, des réactions fusèrent de toutes parts. On rappela que leur unique mission est de servir Dieu. On argua que la CENCO n’est pas la CENI. D’après mon ami qui sait ce qui se passe dans tous les coins et recoins de Kinshasa, ce fut comme donner un coup de pied dans la fourmilière. Pour ceux qui ne le savent pas, les fourmis de feu provoquent des piqures très douloureuses et des démangeaisons. Certaines victimes en meurent par suite d’un choc anaphylactique. Enfer et damnation!

Ceux qui détestent les curés affirment que c’est de la provocation inutile, pure et simple. Les prêtres ne doivent pas se mêler de politique. « Qui mange du curé en meurt », écrivait Hubert Aquin. Comme les curés sont têtus (ce n’est pas pour rien qu’ils portent des robes ou des soutanes depuis deux mille ans), ils persévèrent dans leur mission « prophétique ».

Les calotins se mirent d’accord, le 20 mars, de ne pas attendre la fin des réformes pour commencer à désigner les membres du bureau de la CENI. Ordre fut donné à chaque confession religieuse de procéder à une présélection des candidatures recueillies pour en retenir trois à présenter à la plénière. Bis repetita! Les religieux furent encore pris à partie. Cette démarche est considérée par certains comme illégale, déstabilisante, paralysante.

Ceci expliquant cela, il faut d’abord réformer la CENI avant de désigner ses membres. Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort, disait Nietzsche. Mon ami qui sait tout affirme qu’il faut supprimer la CENI. Saperlipopette! Elle est budgétivore, inutile, corrompue. Il faut laisser l’organisation des élections à l’administration du ministère de l’Intérieur comme ailleurs. Y-a-t-il des CENI en France, aux USA, en Belgique? Comme on dit chez nous, celui qui veut du miel, doit avoir le courage d’affronter les abeilles.

 

GML

3 Commentaires on “L’Agenda 2023

  1. Il y a une bonne question que les congolais doivent se poser au sujet de l’activisme de l’église catholique dans la vie politique au Congo. Qu’est-ce qui fait courir les clergés catholiques et leurs affidés à l’occurrence : le CLC ou la Conco ? Bien sûr le Congo est une démocratie, chacun à le droit d’émettre une opinion, une réflexion dès lors que cela reste dans le cadre de la loi. Les dignitaires catholiques devraient commencer par respecter les lois de la république avant de se mêler du microcosme politique. Ils font tout pour saborder la gratuité de l’enseignement parce s’ils ne trouvent pas leur compte financièrement parlant. Alors trêve d’hypocrisie et de mauvaise foi.

  2. ARRÊTEZ, CURÉS COMPLICES ET SERVITEURS DE L’INIQUITÉ!
    FELIX TSHILOMBO AKENDA NA RWANDA PE ATIKA CONGO TRANQUILLE.

  3. L’église catholique es la seule institution qui fonctionnel encore dans dans ce pays. Laissons l’église surveiller ces commerçants politicails. Tout le monde veut se nourrir sur la bête. Assez de voire des gens en costume cravate, martin midii et soir dans un pays où les poubelles ont remplacées les jardins de fleurs et les oiseaux. Bon sang! Soyez créateurs d’entreprises.  » Pays eza cop te » ça doit se développer pour que nous soyons respectés dans le monde.

Comments are closed.