Rapport Mapping: Roger Lumbala, coupable ou bouc émissaire?

Homme politique plutôt fantasque, Roger Lumbala Tshitenga, 62 ans, est détenu depuis la nuit de la Saint Sylvestre dans une prison parisienne. La nouvelle a été confirmée lundi 4 janvier par le parquet antiterroriste de Paris. L’homme était, semble-t-il, « traqué » depuis belle lurette alors qu’il passe pour un « Parisien ». L’ex-chef rebelle est suspecté de complicité de crimes contre l’humanité entre 2000 et 2003. Ancien membre de l’UDPS, Lumbala a rejoint l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre), – cette trouvaille du président ougandais Yoweri Museveni et de Paul Kagame, alors vice-président et ministre de la Défense du Rwanda – qui a porté Laurent-Désiré Kabila au pouvoir à Kinshasa un certain 17 mai 1997. Après la rupture entre LD Kabila et ses mentors en juillet 1998, Lumbala adhère à la nouvelle « rébellion congolaise » née en août 1998 à… Kigali, dénommée RCD (Rassemblement congolais pour la démocratie). Après un passage au RCD-K/ML d’Antipas Mbusa Nyamwisi, Lumbala créé, grâce à l’Ouganda, son aile dissidente dite « RCD-National », basé à Bafwasende, dans l’ex-Province Orientale.

Dans un tweet publié sur son compte Twitter @thfessy, l’ancien correspondant de la BBC au Congo-Kinshasa (2008-2010), Thomas Fessy écrit que l’arrestation de Roger Lumbala sous le chef d’inculpation de « complicité de crimes contre l’humanité » constitue l’acte premier des enquêtes fondées sur le Rapport Mapping. Celui-ci a été rédigé par des experts des Nations Unies.

Roger Lumbala lors d’un séjour à Bruxelles

Fessy qui évolue actuellement en tant que chercheur principal de l’ONG Human Right Watch (HRW) pour la RDC estime que c’est un « pas positif » contre l’impunité. Une preuve que l’obligation de rendre compte peut être exigée même plusieurs années plus tard, souligne-t-il.

OPÉRATION « EFFACER LE TABLEAU »

Sans vouloir faire l’avocat du diable, il est symptomatique de constater que les faits reprochés à Lumbala remontent non pas à l’époque où il évoluait au sein du RCD-Goma (1998-2000) mais entre 2000 et 2003. A l’époque, il était à la tête de « son » propre mouvement rebelle dénommé « RCD-National » basé dans les actuelles provinces de l’Ituri et du Haut Uélé.

Selon des observateurs, « Roger » savait qu’il était épinglé dans le rapport de l’Onu sur le pillage des ressources naturelles du Congo. C’est un secret de Polichinelle de souligner que des officiers d’un pays voisin bien connu « rodaient » dans les parages tout en lorgnant sur les ressources minières du coin.

Dans une interview accordée à « Congo Indépendant » en date du 22 avril 2014, Lumbala n’a pas nié son état d’ancien « chef rebelle ». Sur un ton empreint de fermeté, il ajouta: « Personne ne pourrait m’imputer des faits de guerre pour la simple raison que je n’ai jamais fait la guerre contre la République démocratique du Congo ». Le président du RCD-N ne s’est pas arrêté là! Il a mis au défi quiconque de « prouver le contraire ». Ses dénonciateurs, eux, l’impliquent dans une opérée armée dite « Effacer le tableau » au cours de laquelle 173 civils auraient été tués. C’était en octobre 2002 à Mambasa. Cette partie du partie du pays a un sous-sol qui recèle de l’or, du diamant et du coltan.

REACTIONS

Dans un communiqué daté du mardi 5 janvier, le docteur Denis Mukwege a salué l’interpellation du Président du RCD-N en soulignant que cette première inculpation est un premier pas dans le cadre du rapport Mapping. Il s’agit de ce Rapport rédigé par des experts des Nations Unis. Ceux-ci y répertorient les violations graves des droit Humains et du droit international commises au Congo-Kinshasa entre mars 1993 et juin 2003.

Le Prix Nobel de la Paix dit espérer que d’autres pays européens vont emboîter le pas à la France en diligentant « des procédures sur base de la compétence universelle pour des faits documentés dans le rapport Mapping » et en soutenant la démarche de l’Etat congolais « à initier un processus de justice transitionnelle pour garantir aux victimes leurs droits à la justice, à la vérité ».

Le Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege

UNE JUSTICE INTERNATIONALE PARTIALE?

Homme politique plutôt fantasque et versatile, Roger Lumbala Tshitenga semble avoir un « talent » particulier pour se mettre dans le pétrin.

En septembre 2012, il est suspecté d’accointance avec le colonel John Tshibangu. Celui-ci venait d’entrer en dissidence. C’était au lendemain du lancement de la « rébellion » pro-rwandaise du M23. Ecœuré par « l’impassibilité » de « Joseph Kabila », Tshibangu accusait le chef de l’Etat d’alors d’être de connivence avec les « mutins ».

En visite privée à Bujumbura fin août de cette même année, Lumbala, alors député national, est interpellé par les « services » burundais au moment où il allait prendre un vol à destination de Paris. Son passeport diplomatique est confisqué. Il regagne son hôtel. « Tuyauté » par des amis habitants Bujumbura, il apprend l’arrivée dans la ville de Kalev Mutond, le très redouté patron de l’ANR, Lumbala prend ses cliques et ses claques avant de se réfugier à l’ambassade sud-africaine. A Kinshasa, Lambert Mende, alors porte-parole du gouvernement l’accuse de « présomption de haute trahison ». Kalev échoue dans sa mission de prendre possession du « colis ». Grâce à la diplomatie française, Lumbala est exfiltré. Il embarque dans un avion à destination de Paris où il est réputé disposer d’une résidence.

Au mois de mai 2016, on apprenait que l’homme a été arrêté à Moscou dans une nébuleuse affaire. Après sa libération, il vient animer un point de presse à Bruxelles. Interrogé sur le motif de son arrestation, Lumbala lance en lingala: « J’ai été à Moscou pour acheter des pommes de terre ». L’assistance ne savait s’il fallait en rire ou en pleurer.

Tous ces faits ne peuvent éluder la présomption d’innocence dont bénéficie le prévenu Roger Lumbala. Osons espérer qu’il est poursuivi pour des faits matériels qui lui sont imputables et non simplement pour permettre à la justice internationale d’avoir bonne connaissance en se jetant à pieds joints sur des boucs émissaires.

A propos, en dehors de Bosco Ntaganda, la justice internationale ne ferait-elle pas preuve de partialité en s’acharnant sur des Congolais? A quand des poursuites à l’encontre des dirigeants politiques et des officiers ougandais et rwandais suspectés d’avoir commandité des crimes odieux dans les deux provinces du Kivu et dans l’Ituri? « Joseph Kabila » inclus.

 

Baudouin Amba Wetshi

22 thoughts on “Rapport Mapping: Roger Lumbala, coupable ou bouc émissaire?

  1. À quand l’interpellation de Bill Clinton, de Tony Blair et de…Hippolyte Kanambe surnommé faussement “Joseph Kabila “? Les vrais criminels ne sont même pas inquiétés. Quel monde injuste!

  2. MAMMA MIA! MAMMA MIA! MAMMA MIA!
    MENSCH! UNGLUECK UND UNGLAUBLICH, HERR ROGER LUMBALA HINTER GITTERN IN PARIS?
    NICHT NUR HERR ROGER LUMBALA HINTER GITTERN SONDERN WIR WOLLEN ALLE KONGOLESISCHE VERBRECHER UND AUSSLAENDISCHE VERBRECHER HINTER GITTERN SEHEN = OUF! MALHEUR ET INCROYABLE, Mr. ROGER LUMBALA DERRIERE LES BARREAUX A PARIS?
    EN BREF, A CE QUE JE SACHE DE CE FISTON DU KASAI, PENDANT SA JEUNESSE, IL ETAIT MEME BON CHEF D’ORCHESTRE, CHANTEUR MUSICIEN COMPOSITEUR DE MUTUASI, CHA-CHA-CHA, RUMBA, QUATRE COIN, KINTOLOLA…
    COMMENT SE FAIT-IL QUE CE BRILLANT MUSICIEN , TOUT D’UN COUP, JETTE SON MICROPHONE ET SES HABITS DE SHOW A LA JAMES BROWN, DEVIENT SEIGNEUR DE GUERRE A L’EST DU PAYS?
    PEUT-ETRE CHANTER LE MUTUASI, CHA-CHA-CHA , RUMBA etc..Y COMPRIS SON TUBE EN OR SOUS LE TITRE  » NAMONAKI YO NA BUJUMBURA, NA KIGALI, NA KAMPALA, NALINGOMBA YA BA NGANGA  » CHANSON TOP CONNU DANS TOUS LES BARS, DANCINGS, DISCOTHEQUES DE MWEKA SA VILLE NATALE N’AVAIT PAS RAPPORTE GROS D’OU IL FUT PEUT-ETRE TENTE PAR LES MECHANTS COMMANDITAIRES POUR FAIRE DE CET ANCIEN CHARMEUR DES NZELE DU KASAI POUR DEVENIR SEIGNEUR DE GUERRE CAR CE SALE METIER MASSACRER SES PROPRES COMPATRIOTES SOUS LES ORDRES DES MECHANTS COMMANDITEURS RAPPORTE BEAUCOUP DE SOUS, BILLETS VERTS.
    LE VOILA, LE MECHANT SEIGNEUR DE GUERRE ATTRAPE COMME UN CHAT ECHAUDE ET NE SAIS A QUEL SAINT OU AVOCAT SE VOUER.
    FOUILLER! FOUILLER! FOUILLER! LES FLICS FINIRONT A VOUS METTRE LA MAIN.
    Mr. ROGER LUMBALA N’EST PAS LE SEUL KONGOLAIS D’AVOIR EXECUTE CETTE SALE ACTIVITE, BUSINESS DE TUER LES PAISIBLES CITOYENS, DE SURCROIT SES PROPRES COMPATRIOTES.
    EN TANT QUE MECHANT SEIGNEUR DE GUERRE ET SIMPLE EXECUTANT, IL N’A PAS AGIT SEUL A L’EST DU KONGO DANS CETTE GUERRE RACISTE ET D’OCCUPATION IMPOSE PAR CERTAINS COMMANDITAIRES LES 3 K: KAGAME DU RWANDA, KABILA JOSEPH DE SON VRAI NOM HIPPOLYTE KANAMBE PERSONNAGE AUX FAUSSES IDENTITES, PARACHUTE AU GRAND KONGO POUR BIEN SERVIR SON PAYS D’ORIGINE RWANDA-TANZANIE , KAGUTA MUSEVENI DE L’UGANDA.
    TOUS LES MALHEURS DU GRAND KONGO PROVIENNENT DE L’AXE DE CES 3 HOMMES POLITIQUES AVEC LA COMPLICITE DE CERTAINES FORCES ETRANGERES, DONT LE BUT S’ACCAPARER DE NOS RICHESSES DU SOL, DU SOUS SOL ET SURTOUT ANNEXER CETTE PARTIE TRES RICHE EN MINERAIS DE TOUTES SORTES DE L’EST DU KONGO DANS LEURS PAYS.
    COMME JE L’AI DIT PLUS HAUT, Mr. ROGER LUMBALA N’A PAS ETE LE SEUL GENOCIDAIRE TRAVAILLANT SOUS COMMANDEMENT DES MECHANTS 3 K ( KABILA, KAGAME, KAGUTA ) ET SOUS LA COMPLICITE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
    COMMENT SE FAIT-IL QUE LES MASSACRES DE NOS SOEURS, FRERES, PARENTS, AMIS ET PROCHES SE PASSAIENT LES NUITS ET JOURS NON LOIN DES BIVOUACS DE FARDC ET LA MONUSCO.
    PLUS LOIN, ON CITE LE NOM DE Mr. ROGER LUMBALA DANS LE RAPPORT DE MAPPING ALORS QUE LES AUTRES SEIGNEURS DE GUERRE, LES GENOCIDAIRES TELS QUE RUBERWA, MBUSA FULA NYAMUISI, SEFURULI, WAMBA DIA WAMBA ( DECEDE )ET J’EN PASSE VOIRE MEME LES 3 K NE SONT JAMAIS INQUIETES.
    ON A CITE A PLUSIEURS REPRISES LES NOMS DES DIGNITAIRES KONGOLAIS DANS LE RAPPORT MAPPING OU MAPPINGA COMME VOUS LE VOULEZ: DE PANAMA PAPERS ET D’AUTRES BIENS KONGOLAIS TRANSFERES ILLEGALEMENT VERS D’AUTRES CIEUX, TOUJOURS VAINS MOTS.
    LES GENOCIDAIRES SE SENTENT BIEN EN SECURITE SOUS LE SLOGAN: NE TOUCHE PAS A MES POTS.
    CETTE COMUNAUTE INTERNATIONALE FERME TOUJOURS LES YEUX EN CE MOMENT MEME ON TUE ENCORE A BENI, ON TUE ENCORE NOS PILOTES D’HELICOPTERE, TOUS SONT ENTERRES A LA HATE DANS DES FAUSSES COMMUNES SANS HONNEURS ET OUBLIES D’OFFICE.
    TOUT CELA SE PASSA A L’INDIFFERENCE TOTALE DES AUTORITES MILITAIRES ET CIVILES DE KINSHASA.
    PIRE ENCORE EN CE MOIS DE DECEMBRE 31.12.2020, 300 DEPUTES DE LA NOUVELLE MAJORITE PRESIDENTIELLE UNION SACREE ONT ETE INVITE A LA CITE DE L’UA PAR LE COMMANDANT SUPREME DES FARDC FELIX TSHISEKEDI A LA JOURNEE DE PRESENTATION DES NEW COMERS DANS L’UNION SACREE ET EN MEME TEMPS EN CETTE OCCASION A LA JOURNEE DE LA PORTE OUVERTE GRACIEUSE, DES PRISONNIERS CRIMINELS DE TOUTES LES COULEURS FURENT LIBERES ET ONT ETE LIBERE SANS ETRE JUGE.
    DANS CETTE CEREMONIE DE GRACE PRESIDENTIELLE, AUCUNE 1 MINUTE DE SILENCE POUR NOS COMPATRIOTES DE L’EST DU KONGO ASSASSINES SAUVAGEMENT SOUS LES BALLES DES ENNEMIS INVISIBLES. PIRE ENCORE CES ASSASSINATS EURENT LIEU EN CE MOIS DE DECEMBRE, FETE NOEL ET DE LA SAINT SYLVESTRE.
    JE SUIS SUR ET CERTAINS QUE CES CRIMINELS CROIENT EN DIEU.
    COMMENT SE FAIT-IL QUE NOTRE DIEU PUISSANT N’A PAS PU STOPPER CES MACABRES MASSACRES AFIN QUE NOS MALHEUREUX CHRETIENS E CHRETIENNES PUISSENT FETER AVEC JOIE EN FAMILLE CES GRANDES FETES CHRETIENNES?
    OU ETAIT NOTRE TOUT PUISSANT DIEU?
    OU ETAIT EGALEMENT NOTRE COMMANDANT SUPREME DES FARDC, GARANT DE LA NATION? INCAPABLE DE PRENDRE SES RESPONSABILITES VOIRE MEME UNE INDIFFERENCE TOTALE DE TOUTE LA POPULATION KONGOLAISE, AUCUNE MANIF PUBLIQUE ENVERS DE NOS COMPATRIOTES ABANDONNES SEULS A LEURS SORTS.
    COMME TOUJOURS DEVANT CETTE SALE SITUATION, NOS AUTORITES CIVILES, MILITAIRES SONT TOUJOURS TAISEUX, SILENCE RADIO, MANQUE DE BONS SAMARITAINS ENVERS NOS SOEURS, FRERES, AMIS, PROCHES A L’EST DU KONGO.
    D’AILLEURS, L’ABSENCE DE NOS AUTORITES CIVILES ET MILITAIRES DE KINSASA POUR Y ALLER SOULAGER NOS COMPATRIOTES N’A PAS EU LIEU.
    D’OU JE ME POSE CES QUESTIONS SONT-ILS COMPLICES/
    Mr. ROGER LUMBALA SEIGNEUR DE GUERRE EST DERRIERE LES BARREAUX EN FRANCE ET CELA N’EST PAS POUR RIEN.
    IL CONNAIT BIEN SES COMMANDITEURS, IL DOIT COMPARAITRE DEVANT SES JUGES, EN FRANCE COMME DANS TOUS LES PAYS DEMOCRATIQUES, AVANT QU’ON SOIT GRACIE POUR SES CRIMES, D’ABORD LE JUGEMENT ET ENSUITE LA GRACE SEULEMENT LORSQU’ON EST INNOCENT.
    Mr. ROGER LUMBALA, SI JE NE ME TROMPE PAS CET ANCIEN MEMBRE INFLUENT DE L’UDPDS A AUJOURD’HUI 62 ANS.
    S’IL EST COUPABLE, IL RISQUERAIT 30 OU 40 ANS DE PRISON CELA VEUT DIRE CA SERA LA FIN DU MONDE POUR LUI DANS SA CELLULE PARISIENNE AVEC TOUS LES CONFORTS AVEC BONNE BOUFFE, TV, RADIO ET TOUS LES LUXES SEULEMENT SANS TOUCHER LA CHAIRE FEMININE LE MUNIAMU NIAMU, IMENI, IKELE VE, MANIAMU NIAMU NKATU, MANIAMU NIAMU APANA BABA ROGER.
    Mr. ROGER LUMBALA NE SOYEZ PAS UN VOLONTAIRE EN PORTANT SEUL LE CHAPEAU DE MALHEUR, VOUS NE PERDEZ RIEN, DITES LA VERITE ET RIEN QE LA VERITE DE TOUT CE QUE VOUS SAVEZ ET CITER SANS PEUR TOUS CEUX QUI SONT RESPONSABLES DES MALHEURS DE NOS COMPATRIOTES A L’EST DU PAYS AFIN DE METTRE FIN A TOUTES CES BARBARIES QUI DURENT DEPUIS 1994.
    GROSSE MODO, DANS TOUT CELA, IL Y A UNE INJUSTICE SUR LE PLAN DES RESPONSABILITES ET CRIMNINALITES.
    JE ME DEMANDE CETTE QUESTION SIMPLE COMME BONJOUR: LE RAPPORT MAPPING NE CONCERNE QUE LES HOMMES POLITIQUES AFRICAINES CAR DEPUIS LA CREATION DE LA CPI, LES GENOCIDAIRES ET SEIGNEURS DE GUERRE NE SONT QU’AFRICAINS.
    JE VOIS ET COMPRENDS BIEN, L’AUTRE RAPPORT APPELLE  » RAPPORT MAPPINGA  » EST POUR LES EUROPEENS, LES PRIVILLEGIE, LES INTOUCHABLES, QUOI!
    JE COMPRENDS BIEN MAINTENANT, POURQUOI SARKO EST
    INTOUCHABLE POUR LE PROBLEME LYBIEN, BLAISE L’ANGLAIS, GEORGE BUSCH ET J’EN PASSE, LES CRIMES CONTRE L’HUMANITE NE SONT PAS POUR LES MUZUNGU.
    Mr. ROGER LUMBLA, VOUS AVEZ EN CE MOMENT CETTE CONTRIBUTION OU CETTE TACHE NOBLE DE CITER TOUS LES AUTRES GENOCIDAIRES KONGOLAIS CAMOUFLES QUI OPERENT A L’OMBRE POUR QUE LA PAIX REVIENNE A L’EST DU KONGO, NOS COMPATRIOTES A L’EST ET LE PEUPLE KONGOLAIS DANS SON ENSEMBLE SERONT RAVIS DE LA PAIX RETROUVEE NON SEULEMENT A L’EST DU KONGO MAIS AUSSI DANS TOUTES LES PROVINCES DU KONGO.
    ICI, MANQUE DE LA POLITIQUE DE DEUX POIDS DEUX MESURES.
    AFRICA WAKE UP!
    AFRIKA AUFWACHEN! AUFWACHEN! AUFWACHEN!
    JE M’ARRETE ICI MY BROTHERS AND SISTERS.
    QUE ANNEE NOUVELLE 2021 DEJA ENTAME, APPORTE A TOUS LES PERSONNELS DE CIC REDACTION , AUX ANALYSTES POLITIQUES ET ECONOMIQUE ET A TOUS LES INTERNAUTES: ANNEE DE BONHEUR, DE PROSPERITE, DE SUCCES ET SURTOUT DE BONNE SANTE EN CETTE PERIODE TUMULTUEUSE COVID-19.
    SOYEZ PRUDENTS ET PRENEZ SOINS DE VOUS CAR LA MALADIE EXISTE BELLE ET BIEN, FAIT DE VICTIMES HUMAINES.
    PLEASE NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING. PLEASE BE GENTLEMEN. THE CHOICE OR BEST WAY FOR YOU: READ OR NOT READ, OK!
    BITTE, ICH BIN KEIN DUMMY, ICH BIN EIN NORMAL MENSCH WIE SIE bzw WIE ALLE LEUTE.

  3. En effet. Le FPR est à l’évidence à l’origine des 3 génocides du dernier quart de siècle : celui contre les Hutus, celui contre les Tutsis et celui au Congo, qui dure depuis 25 ans. La Cour Internationale de Justice a constaté la responsabilité de l’Ouganda et du Rwanda, quant au dernier génocide, dans sa décision du 19 décembre 2005, soit il y a 15 ans, à la quasi unanimité des 16 juges internationaux. Aucun procureur n’y a donné suite. C’est une responsabilité écrasante. Le parquet fédéral belge continue inlassablement, bien au contraire, à exécuter l’agenda judiciaire d’un bande de génocidaires et de criminels de guerre, au pouvoir à Kigali, en ne poursuivant exclusivement que des Hutus, souvent inniocents, dans des procès préparés et fabriqués par un état totalitaire. C’est révoltant. Aucun membre du FPR n’a jamais été poursuivi par la justice belge, tandis qu’ au moins 15 affaires d’assises sont en attente dans des procès politiques contre des supposés opposants politiques au régime dictatorial de Kigali, qui met toute la région à feux et à sang, depuis plus d’un quart de siècle.

  4. Traque-les tous !
    Lumbala un orgueilleux de sa taille , qui relaye provenir de la Russie cherché soit-disant les pomes-de-terre à la Poutine et Medvedev.
    Pas de quoi.
    Mais içi il est question du Rapport Mapping.
    Kanambe est sans doute inclu, et cette suite est annoncée catastrophique.

  5. Cher BAW,
    Vous voulez savoir pourquoi la justice internationale ne s’intéresse pas aux dirigeants politiques et officiers ougandais et rwandais ?
    Si vous me payez une Primus, je vous le dis.
    Mais je vous donne déjà quelques indices : une pourriture anglaise dont le prénom commence par T et un vomi américain dont le prénom commence par B veillent au grain, soutenus par quelques multinationales…C’est une question de lobbying. Comme les congolais n’ont personne dans ces instances…vous aurez tout compris. Vous allez continuer à mourir comme des chiens pendant que les assassins font les Coqs. Dans l’indifférence totale même de nos propres autorités.

    1. @jo bongo. En Arménie,en Israël et au Rwanda,ce sont les hommes au pouvoir qui dénoncent le génocide. Au Congo,les pouvoirs publics restent silencieux comme une tombe sur le génocide de leur peuple. Et le peuple lui-même reste indifférent. Parce que l’inconscience est génétique et culturelle chez nous. Essayez d’organiser une manifestation contre le génocide à Kinshasa, Lubumbashi,Kisangani…on vous regardera comme un fou. Du coup,les premiers negationnistes du génocide congolais, ce sont les congolais eux-mêmes et leurs dirigeants médiocres

      1. @Kolomabele,
        “…l’inconscience est génétique et culturelle chez nous”.
        Alors faudrait-il donner raison à Pieter Botha qui déclarait en 1988: “Le Noir n’a ni le cerveau ni la capacité mentale à gouverner une société . Donnez-leur les armes ils s’entretueront, donnez-leur l’indépendance ils l’utiliseront pour promouvoir la haine, le tribalisme, le fanatisme,…”.
        VRAI ou FAUX?

  6. Mister BAW
    Nous sommes surpris par votre analyse.. partiale et insufisante.
    PORTE PAROLE DU M23
    Avant de reculer dans l´histoire et même de « sauter » un peu l´histoire en parlant d´un colonel Tshibangu, les congolais du Kivu et surtout ceux de Goma n´oublient pas Roger Lumbala « porte-parole du M23 ».
    Ce que les tirs d´artilleries du M23 sur la ville de Goma est un crime de guerre ! Tirer des obus sur les maisons des civils congolais est un crime de guerre.
    Cette guerre du M23 ne figure certainement pas dans les pages du raport Mapping que vous citez ici. C´était la dernière guerre de Roger Lumbala, qui pourtant avait un mandat de parlementaire quand il fait le choix de rejoindre une rebellion rwandophone qui fait la guerre sur le territoire congolais en massacrant les congolais, en s´attaquant l´État congolais, en faisant la geurre contre l´armée nationale congolaise.
    On ne sait par quel miracle, Lumbala est retourné á Kin où il commence par insulter vertement Felix quand Tshibala devient premier ministre de Kabila, avant.. que tout recement de le retrouver dans l´Union Sucrée entrain d´insulter Fayulu cette fois ici.
    Quand vous soulignez la partialité de la justice internationale, les lecteurs aimeraient savoir si Roger Lumbala ne possede pas la nationalité en France? Ce que c´est le parquet de l´anti-terrorisme qui s´occupe de lui.. Est-il jugé comme un citoyen de France auteur du terrorisme au Kivu ? La France compte-t-elle le transferer á la CPI?
    GHOST est disponible pour financer le voyage de mister BAW á Goma où il peut parler directement avec les congolais de cette ville pour verifier le nombre des maisons bombardées, le nombre des victimes de la dernière guerre de Roger Lumbala « porte parole du M23 ».. et membre de l´Union Sucrée !

  7. En 60 ans d’indépendance, le Congo-Zaire detient le triste record des conflits armés en Afrique subsaharienne. C’est un pays,malgré ses potentialités immenses, dont la population est des plus pauvres du monde.
    Mais pour avoir le pouvoir, le pauvre congolais, peut vendre père et mère.
    Je n’ai pas lu tout le fameux Rapport Mapping. En parcourant en diagonal quelques pages, il y a très peu des noms congolais. On peut conclure qu’il y a une infime minorité des Congolais, assoiffée du pouvoir et manipulée par les étrangers qui ont commis le génocide et les crimes économiques au Congo.
    L’arrestation de Lumbala aidera le peuple congolais. Pour que dans l’avenir, un va-nu-pied congolais qui va se laisser berner par les étrangers pour tuer ses compatriotes et piller son pays,va le payer.
    Merci à la France,impérialiste, mais le berceau des droits humains. Sans elle, le minable prostitué policien congolais Roger Lumbala continuerait à chanter et danser djalelo Molopwe Tshilombo sur les plateaux de télé à Kinshasa. On espère que la série continuera après Lumbala. Du moins pour ceux oseront mettre pied au pays de Macron et ailleurs dans l’hémisphère Nord.

  8. Il n’y a pas lieu de minimiser ce que Lumbala aurait fait ou pas en tant que chef militaire, responsable d’une rébellion dans un coin de la république. Cette démarche est un pas positif contre l’impunité qui a longtemps élu domicile dans notre pays. Certes, ils sont nombreux les présumés criminels, certains se cachant dans les institutions, d’autres dans l’appareil militaire et sécuritaire mais aussi dans le business. Espérons que ce n’est pas l’unique pas. La communauté internationale au nom des intérêts bien sentis des uns et des autres nous a habitué à des fréquents rétropédalages. Le travail consistant à apaiser le cœur de victimes nous revient à nous congolais en priorité. C’est honteux pour nous que des étrangers choisissent qui parmi nous doit être interpellé. Je pense qu’il est possible de faire concomitamment stabiliser le pays, affirmer notre souveraineté sur l’ensemble du territoire national, relancer l’économie, parler développement mais aussi s’occuper des victimes des guerres injustes.

  9. Chers Compatriotes,
    Jo demande une primus à BAW pour lui révéler des secrets que ce dernier ne peut savoir. In Vino Veritas !
    Nous sommes tous intéressés d’entendre ces vérités qui nous libéreront. Que Dieu nous vienne en aide.

  10. En voila un qui devrait se retrouver en prison depuis longtemps. Un vagabon qui a seme la terreur et qui a meurtri les congolais. Membre de la blanchisserie union salee, qu’il demande maintenant a son autorite morale felix, ami du genocideur kagame et de museveni de l’aider pour le sortir de la ou il se trouve maintenant. Son arrestation me rassure de plus en plus que beaucoup vont le suivre, meme les rwandais qui pour le moment sont proteges a cause de nos minerais qui transitent par leur pays a cause de la faiblesse de nos faux dirigeants. Vous etes vous demande pourquoi le mot mapping ne sort pas de la bouche de votre president nomme? c’est tout simplement pour ne pas indisposer ses mentors kagame et museveni. L’unique politicien congolais qui en parle n’est autre que le president elu Fayulu, un esprit libre plein d’amour pour son congo et plein de verite, le soldat du peuple et la nouvelle classe des dirigeants qu’il faut pour notre pays. Je me demande comment un vrai congolais peut etre ami de kagame et de museveni qui ont fait des massacres des MILLIONS des congolais. Faut il etre du grand kivu pour raisonner comme moi? Pourquoi certains congolais ne veulent pas que des vrais et dignes fils de notre pays a l’instar de Fabien Kusuanika de Tshangu tv parlent des tueries qui continuent a se perpetrer au nord kivu dans l’indifference totale de kinshasa? N’est il pas temps de comprendre que le chemin qui mene les congolais pour former une nation est encore tres long?

    1. @raz.
      Depuis plus d’une décennie,les combattants-resistants de la diaspora n’ont jamais cessé de dénoncer avec véhémence les tueries et les pillages des ressources naturelles qui se déroulent à l’Est de notre.
      On les voyait battre les pavé dans les capitales des pays occidentaux. Avec des pancartes »JE SUIS BENI ». Des conférences ont été organisées. Des pages ont été noircies. Résultat des courses: Kabila et ses hommes devaient raser les murs à chaque séjour officiel ou privé dans des pays occidentaux. Interdiction des concerts des musiciens griots congolais, interdiction aux pasteurs congolais de venir prêcher en Europe.
      Chaque fois qu’il venait en Europe, Popol,le strape rwandais était accueilli par la diaspora congolaise avec des tomates et des œufs pourris au visage.
      Pendant ce temps,les congolais restés au pays insultaient leurs frères de la diaspora,les traitant des voyous, des sukola-bibembe, des diaspourris.
      Massacres, tueries, pillages, balkanisation..bc’étaient des mots-tabou au Congo, inconnus de vocabulaire. C’était même pas évoqué pendant la campagne de la présidentielle de 2018 par les 3 candidats en vue: Shadari, Félix, MAFA.
      C’est après avoir été victime du hold up électoral que Fayulu va faire du drame de l’Est son cheval de bataille. Avec des intellectuels comme Ndaywel, le journaliste franco-camerounais Charles Onana, MAFA va parler du drame congolais au Sénat français. Depuis lors Fayulu ne cesse plus de parler de la tragédie de l’Est.
      Qui l’écoute au Congo? Sa voix est inaudible, diluée dans le bruit de l’Union Sacrée.

    1. Kagame?
      Imaginez un parlementaire comme Lumbala qui était payée plus de 5000 dollars chaque mois.. mais decide subitement de rejoindre une rebellion rwandophone qui terrorise le Kivu et s´empare même de la ville de Goma.
      Oui, Lumbala a fait la guerre contre la mission militaire de l´ONU.. ce que sans la brigade africaine de la SADC qui avait aidée activement les FARDC, le M23 serait encore entrain de massacrer les congolais.
      Les autres leaders du M23 roulent calmement au Rwanda et Ouganda sans un mandat d´extradition de la part de Felix !
      Ce n´est pas la faute de Kagame si un congolais parlementaire de son état decide d´agresser son propre pays d´orgine !

    2. @KURUWA : c’est une ERREUR d’écrire que le problème du Congo c’est Kagame. C’est plutôt une petite minorité des congolais qui donnent l’illusion de travailler pour la RDC, alors qu’en réalité ils sont au service des étrangers.

  11. « La boîte de Pandore ». D’après la mythologie grecque, Dame Pandora ouvrit une boîte que le dieu Zeus lui avait offerte avec consigne de ne jamais ouvrir. Il s’en échappa des maux qui rongent encore l’humanité, jusqu’à ce jour. La France vient d’ouvrir la boîte « Rapport Mapping » en ouvrant un dossier judiciaire à charge de Roger Lumbala. La Justice française, grâce à sa compétence universelle, vient de se mettre dans le pétrin. Elle ne devrait point s’arrêter en si bon chemin. Plusieurs centaines de personnes, de différentes nationalités, sont citées dans ce rapport. Cela suppose un budget et personnel adéquats pour mener des enquêtes et lancer des commissions rogatoires en tous sens. S’agissant du Congo particulièrement, il y a lieu d’enquêter dans les villes, villages, montagnes et à travers les forêts congolaises ou ailleurs à travers la planète. Des témoins ou victimes sans identité légale: des Kongomani dont la naissance n’a jamais été actée à l’État civil, nos compatriotes pygmées dans leur campement sous la canopée…Quelle exaltante mission pour la Nation des Droits de l’homme ! Tous les suspects devront « cracher le morceau » et payer. Les grands autant que les petits.

    1. La France, ayant adhéré à la Convention de compétence universelle limitée sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité, ne peut poursuivre que les personnes citées résidant en France. N.B.: la liste des personnes en annexe au Rapport Mapping (couvrant la période de 1993 à 2003) est tenue secrète, et n’a jamais été étalée sur la place publique. La liste en circulation est conçue par déduction sur base des faits dénoncés dans le Rapport.

  12. Sur la liste de 400 criminels du rapport Mapping, Joseph Kabila se trouve au numéro 65, à Lubumbashi, il pourra s’échapper par la Zambie qui a plusieurs sorties-entrées, soit par Kipushi, Mokambo, Sakanya, ou Kasenga,Kilua et Pweto., nous osons dire ensemble avec Victor Hugo : » A chaque fois que l’heure sonne tout ici bas nous dit adieu. L’avenir n’est à personne l’avenir est à Dieu, si puissant qu’on soit. »
    Nous continuons d’implorer le DIEU,de notre nation qu’il intensifie son feu dévorant sur toute l’étendue du territoire national, afin que les pilleurs, violeurs, usurpateurs, prédateurs et charognards dégagent une fois pour toute et le plus rapidement possible Ainsi-soit-il

  13. DANS LES SUITES DU RAPPORT MAPPING, LUMBALA EST-IL COUPABLE OU BOUC ÉMISSAIRE ? POURQUOI PAS LES DEUX MON GENERAL…
    # Lumbala a été bien là en chef de guerre, là où se sont commis les crimes mais aussi aujourd’hui une nouvelle lecture du Rapport Mapping braque davantage les regards sur les présumés coupables.
    Disons vrai, dans l’incandescente problématique du génocide Congolais je ne suis pas certain que le nom de Lumbala aurait été parmi les premiers si on m’avait demandé d’en citer les agents. L’ouverture d’une information judiciaire, la mise en examen et le placement en détention préventive de LUMBALA par le Parquet National Antiterroriste de Paris, pour des Crimes contre l’Humanité, Crimes et Délits de Guerre contre l’humanité et de participation à un groupement formé en vue de la préparation de crimes contre l’humanité commis en RDC entre juillet 2002 et janvier 2003 est elle-même une nouvelle lecture, une attention inédite au Rapport Mapping. Pourquoi ? Essentiellement en raison des pressions renouvelées par les Congolais autour de Dr Mukwege bien aidé par l’UE et d’abord les Belges. Des décryptages sectoriels du Rapport Mapping sont sans doute plus pratiques et judicieux à atteindre tous ces seigneurs de guerre en Afrique coupables et récidivistes à commettre maintes exactions et autres crimes graves.
    # Lumbala est neanmoins un personnage atypique assez fantasque et opportuniste pour s’être trouvé à plus d’un lieu et régulièrement pendant un moment à commettre ses lourds forfaits. Quelle conscience en a-t-il et jusqu’où s’est-il engagé dans ces cas répétitifs ? Il est temps qu’il s’en explique. Il faut enfin rompre avec l’impunité des génocidaires et auteurs des crimes contre l’humanité et crimes de guerre, qu’ils soient congolais ou étrangers.
    Les victimes ont droit à la justice, à des réparations. Osons espérer que d’autres présumés coupables à glaner dans le Mapping Report de l’Onu seront mis en examen et que différentes instances juridico-politiques de par le monde feront leur travail.
    # Quant à Lumbala qu’est- ce donc cette fameuse opération « Effacer le tableau » à Mambasa en 2002 au cours de laquelle 173 civils auraient été tués ? Rappelons-le : le Rapport Mapping est un travail des experts de l’Onu publié en 2010 qui répertorie les violations graves des droit Humains et du droit international commises au Congo-Kinshasa entre mars 1993 et juin 2003.
    Osons espérer qu’un Lumbala ‘est poursuivi pour des faits matériels qui lui sont imputables et non simplement pour permettre à la justice internationale d’avoir bonne conscience en se jetant à pieds joints sur des boucs émissaires. Mais aussi que des poursuites seront lancées à l’encontre des dirigeants politiques et des officiers ougandais et rwandais suspectés d’avoir commandité des crimes odieux dans les deux provinces du Kivu et dans l’Ituri, ‘JK’ inclus’.

  14. TOUJOURS À MA POURSUITE DE L’UNION SACRÉE !
    # Je découvre MATATA qui en dit des vertes et des pas mûres : « il craint que l’Union sacrée ne soit une jumelle du FCC, elle devra éviter les erreurs du FCC en étant une association de tous les groupements et hommes politiques venant de partout dans le but de constituer une majorité parlementaire…, que faire de mieux avec une structure, sans âme et esprit, avec les mêmes acteurs qui ont composé et animé le FCC ?” En place d’une « majorité de rupture, expression du changement radical attendu par la population”. Il rapporte aussi que certains de nouveaux venus déclarent tout haut avoir été débauchés en contrepartie des sommes d’argent alléchantes et d’’autres disent y aller sans y croire, si ce n’est pour chercher des postes ».
    Notre ancien PM se découvre les talents d’un analyste et d’un stratège aguerri et hélas
    son constat n’a rien d’un scoop, c’est du prévisible.
    # MENDE, l’ancien griot de ‘JK’ a été reçu par Tshisekedi, semble-t-il selon JA en prévision de rejoindre l’Union sacrée. Il est parti lui offrir ses services et ses hommes mais en les conditionnant à une certaine immunité. Le président la lui aurait promise. L’Union sacrée un fourre-tout qui blanchit les anciens coupables ou un nouveau regroupement qui ouvre la porte à tous pourvu qu’ils y apportent leur savoir au service du pays ?
    # ACTUALITE.CD A DEMANDÉ LEURS AVIS SUR QUI DOIT FAIRE PARTIE DE L’UNION SACRÉE À DES KINOISES !
    Leurs points de vue parcourent un vaste panel entre ceux qui laissent la responsabilité au président de bien choisir à ceux qui refusent les anciens du Fcc les plus compromis en passant par ceux qui soutiennent l’idée d’un gouvernement composé par des jeunes gens compétents. Une uniformité : personne n’a milité ni recommandé une union sacrée qui serait trop monocolore, pas de militants Udps qui ne voudraient pas irreductiblement de non-Udps, comme un bon sens de l’union dans la diversité qui fait la force…
    # Bref, rappelons encore une fois que la nouvelle majorité prévue avec l’Union sacrée de la Nation ne peut se limiter à un slogan sinon rebonjour les illusions du passé. C’est l’ambition d’un changement de gouvernance qui exige une philosophie, une discipline et un programme de gouvernement de rupture, qui appelle le choix d’une équipe d’hommes experts, responsables et déterminés. Pour le moment nous n’en sommes qu’à un chantier enthousiaste qui attend d’être bâti. Voilà l’exigeant défi auquel Tshisekedi doit se confronter !

    1. ERRATUM
      Désolé, le post ci-dessus n’est pas à sa place, il faisait en fait suite à d’autres sur un autre sujet où je sui plus expressement en quête de notre fameuse ‘union sacrée’.
      Toutes mes excuses !

Comments are closed.