A Propos du Jeune Congolais Innovateur de Génie Auto Mécanique

  1. Tongele N. Tongele
    Tongele N. Tongele

    VOS QUESTIONS

Jeunes filles et jeunes garçons Congolais: vous m’avez inondé avec des messages et des questions concernant l’innovation de Claude Kikunda que vous avez vue dans les réseaux sociaux de communication. Ces réseaux sociaux de communication ont présenté une voiture limousine de luxe que le jeune Claude Kikunda, âgé de 28 ans, a conçu de lui-même et construit sur place à Lubumbashi avec et par les moyens locaux à sa disposition, pendant une année de travail.

La profondeur de vos questions révèle non seulement vos talents, mais aussi et surtout vos aspirations et désirs profonds de montrer au monde ce dont vous êtes capables sur le plan scientifique, technologique et industriel.

  1. ELÉMENTS DE RÉPONSE À VOS QUESTIONS

Premier élément: le régime illégitime en République Démocratique du Congo (RDC) est le plus grand obstacle à vos aspirations. Les acteurs politiques de ce régime illégitime sont des amateurs incompétents qui n’ont autre vision que leur ventre, piller et voler les richesses du pays pour placer dans leurs comptes bancaires en Occident. Habitant de la RDC: jeunes filles et jeunes garçons, hommes et femmes, il faut à tout prix faire dégager ces médiocres illégitimes pilleurs et assassins afin de faire naître un espace nouveau qui permettra aux milliers des jeunes comme Claude Kikunda d’émerger et de transformer les matières premières abondantes en RDC en produits finis sur place pour pouvoir aux besoins locaux, éradiquer la pauvreté et renforcer l’économie mondiale. Le sang et la vie de vos frères et sœurs qui sont tués par ce régime illégitime ne doivent pas demeurer en vain: il vous appartient de leur faire justice, de poursuivre ceux et celles qui ont versé leur sang et ôter leurs vies, afin que les assassins puissent eux aussi subir le même sort tragique qu’ils infligent à vos frères et sœurs avec impunité.

Deuxième élément: Ne perdez pas de vue qui vous êtes; ne vous laissez pas distraire par les médiocres politiciens voleurs et pilleurs qui vivent de luxe imprégné du sang de vos frères et sœurs; ils vont disparaitre très bientôt grâce à votre lutte, à votre courage et détermination. Jeunes filles et jeunes garçons Congolais: vous êtes parmi les meilleurs talents du monde. Vous êtes capable de réaliser le miracle industriel en RDC. Claude Kikunda est le reflet de ce que vous allez réaliser une fois le régime illégitime bouté dehors. Si Claude Kikunda a pu faire ce qu’il a fait dans des conditions de souffrance, de pauvreté, de misère, de médiocrité et d’oppression imposées par le régime illégitime, imaginez ce que vous pouvez faire quand vous allez vaincre les médiocres et les chasser du pays !

Troisième élément: Une fois le régime illégitime bouté dehors, soyez et demeurez vigilants vis-à-vis de ceux et celles qui vont assumer la direction du pays. Ces nouveaux leaders doivent clairement présenter un plan, un programme, un projet à court, moyen et long terme pour la reconstruction nationale. Un tel plan ou programme d’action doit montrer en détail comment, et surtout quels sont les voies et moyens à mettre sur pieds afin de mobiliser, encourager, stimuler et appuyer les jeunes sur toute l’entendue du pays de façon qu’ils puissent acquérir et développer des connaissances, compétences et capacités leur permettant de faire ce que Claude Kikunda a fait dans tous les domaines et secteurs de la vie du pays. Si les nouveaux leaders ne présentent pas un programme/un plan clair dès le début, il faut absolument et immédiatement les combattre et les mettre hors de nuire avant que eux aussi ne puissent devenir sanguinaires, pilleurs et tenter de s’éterniser au pouvoir.

Un exemple concret serait pour le nouveau gouvernement de créer un fond national d’industrialisation et un département uniquement chargé de parcourir les villages, villes et cités afin de mobiliser et susciter des talents, supporter des initiatives afin que les Congolaises et Congolais partout à travers le pays puissent créer des compagnies, des petites et moyennes entreprises dans tous les domaines, capables de travailler en partenariat avec les grandes compagnies internationales qui gagnent des contrats de travail en RDC. Ainsi les compagnies multinationales qui gagnent des contrats miniers, des contrats de construction ou réparation des infrastructures en RDC seront obligées par la loi à travailler avec des petites et moyennes entreprises Congolaises de façon que les compagnes Congolaises puissent apprendre à faire le même travail au fur du temps. Ceci veut dire que les offres et contrats en RDC doivent contenir une clause claire stipulant que la compagnie internationale ou étrangère qui gagne un contrat de travail en RDC doit obligatoirement travailler avec, et/ou former, autant des petites entreprises Congolaises dans le même domaine. Le résultat d’une telle loi sera qu’à la fin d’un contrat de travail par une compagnie étrangère, il y aura des petites et moyennes compagnies Congolaises qui ont appris et maîtriser comment faire ce même travail. Après une décennie, ces petites et moyennes compagnies Congolaises deviendront expérimentées, autonomes, et commenceront à former d’autres compagnies Congolaises, et d’un coup il y aura des millions des compagnies industrielles Congolaises capables de faire des grands travaux de construction en RDC, dans les pays voisins, et à travers le monde.

  1. LES CONGOLAIS SONT DES TALENTUEUX

a) Fonderies et métallurgie

Chacun de vous, ou nombreux parmi vous peuvent témoigner de ce que je vais dire ici. Lorsque j’étais jeune, à partir de l’âge de dix ans, aux fins fonds du village en RDC, j’ai travaillé avec mon père et les hommes du village dans leurs forges. C’est un village des forgerons. Ils ramassaient par-ci par-là des ferrailles et métaux, comme jantes des voitures, amortisseurs et ressorts des véhicules, etc., qu’ils chauffaient à rouge dans leurs forges. Ils découpaient ces morceaux des métaux pour former, modeler et fabriquer des outils de toute sorte: houes, machettes, bèches, haches, marteaux, clous, lances, hameçons, cuillères et fourchettes, etc. Les habitants du village et des villages voisins achetaient ces outils pour faire les travaux de champs, chasse et pêche, et d’autres activités de la vie quotidienne. Mon père me racontait que quand il était jeune, à mon âge, lui aussi travaillait avec son père et les forgerons du village. Mais en ce moment-là, il n’y avait pas des pièces de voiture disponibles, et donc ils allaient loin dans la forêt pour creuser à la pente d’une montagne, et ils faisaient sortir des pierres et cailloux qu’ils transportaient au village. Ils rassemblaient ces pierres et cailloux sous forme d’une colline. Ils enveloppaient cette colline des feuilles et bois secs. Ils creusaient tout au tour de cette colline comme pour créer une ceinture de caniveaux. Ils mettaient du feu à ces feuilles et bois secs qui chauffait cette colline des pierres et cailloux à une température très élevée. Alors, de cette colline chauffée jaillissait du liquide qui coulait dans la ceinture-caniveaux. Après que ce liquide s’était refroidi, cela devenait du métal qu’ils découpaient en morceaux pour fabriquer des outils. J’ai plus tard compris que c’était la pratique de la fonderie/métallurgie que mon père décrivait. Et je crois que cette pratique n’était pas limitée à mon village, mais plutôt une pratique répandue à travers la RDC pendant des siècles comme technique de traitement de minerais de fer pour transformer en lingots utilisable pour fabriquer des produits métalliques. Bref, l’industrie lourde n’est pas étrangère à la culture et mentalité congolaises. Cela fait partie de l’histoire et de la vie des habitants de la RDC.

b) Produits pharmaceutiques

Dans des villages, partout à travers la RDC, il y avait et il y a encore des hommes et femmes renommés guérisseurs. Ceux-ci se rendaient et se rendent encore dans la forêt pour dépister et récolter des feuilles, des racines, des écorces, ou de la sève d’arbres et des plantes. Ces différentes récoltes étaient ou sont transformées soit en les pilant, soit en les découpant en petit morceaux, etc. Ces récoltes transformées étaient ou sont soit chauffées, soit maintenues au froid au clair de lune ou dans le réfrigérateur moderne. C’est là le processus élémentaire de fabrication des produits pharmaceutiques à base des plantes médicinales pour guérir toute sorte de maladies. Le Congo (alors Zaïre) fut parmi les leaders de recherche scientifique dans le domaine de SIDA, et le Congo (Zaïre) fut parmi les tout premiers pays qui ont mis sur pied les tout premiers calmants médicaux contre le SIDA. Aujourd’hui, les médecins Congolais sont respectés au Japon, aux USA, au Canada, en Europe, et dans toute l’Afrique. Les médecins Congolais se sont imposés par leur excellence et par leur performance. Ils sont respectés pour leur capacité intellectuelle et leur ingénuité. Bref, la médecine, les techniques médicales, et la fabrication des produits pharmaceutiques ne sont pas une nouveauté à la culture et mentalité congolaises. La RDC peut devenir le centre mondial de traitement des maladies tropicales et de traitement de toute sorte de maladie.

c) Les arts

Les chercheurs et les musées internationaux reconnaissent aujourd’hui que les arts traditionnels Congolais sont parmi les plus raffinés et les plus précieux du monde. Ce n’est pas sans raison que les artistes modernes Congolais sont parmi les meilleurs du monde contemporain. Les musiques et les danses contemporaines congolaises sont adorées en Afrique et partout dans le monde. Ce qui est remarquable est que les artistes Congolais n’imitent pas; ils créent; ils inventent; ils développent à partir de leur imagination créatrice. Des études dans des universités Occidentales révèlent que les plus de 400 groupes ethniques et tribus de la RDC représentent l’une des plus fortes concentrations de richesse culturelle sur la planète terre. Si donc les Congolais prennent conscience de ce qu’ils sont, arrêtent des guerres et violences destructives inutiles, ils vont conduire le monde dans une révolution culturelle jamais vu avant. Si les leaders politiques de la RDC peuvent retrouver la conscience, comprendre qu’ils ne sont pas nés leaders à vie, et que avant eux il y a eu des leaders, et après eux il y aura des leaders; si les leaders politiques peuvent comprendre qu’il faut faire son temps et laisser la place aux autres, aux jeunes générations, d’appliquer leur idéalisme pour le développement du pays, alors la RDC va se transformer et transformer toute l’Afrique en termes de culture et art, et devenir la destination mondiale de pèlerinage touristique.

Voici un appel urgent pour vous, futurs leaders politiques et militaires Congolais: n’imitez pas l’exemple des médiocres d’aujourd’hui; ne devenez pas un blocage; stimulez plutôt la créativité et l’inventivité de votre peuple; laissez la place aux autres pour bâtir sur ce que vous avez ou n’avez pas réalisé. Ce n’est pas une personne, un règne, ou une génération qui développe un pays; c’est la succession des personnes, des règnes, et des générations qui développent un pays. Car le développement n’est pas un don de quelqu’un, c’est un cheminement continuel qui demande la contribution et l’ingénuité de chaque personne et de chaque génération.

d) Les technologies industrielles

Des Congolaises et Congolais ont inventé des produits chimiques, des robots, des méthodes de transformation des produits industriels. Certains ont tenté de lancer des fusés. Claude Kikunda est le récent exemple de génie auto mécanique. En Occident, nombreux sont les Congolais et ressortissants Congolais qui ont inventé des techniques industrielles qui ont fait avancer les manufactures des voitures et des vaisseaux spatiaux. Des Congolais et ressortissant Congolais en Occident ont mis sur pied des logicielles de control de vibration et de mécanisation automatique des chaines de production industrielle. Dans le domaine d’architecture et bâtiment, des Congolais et ressortissant Congolais aux USA, au Canada, en Australie, en Europe de l’Ouest, ont réalisé des œuvres fantastiques mais qui restent inconnues des Congolais en RDC. Bref, il n’y a rien que les Congolais ne peuvent pas faire dans leur pays par eux-mêmes, car ils le font magnifiquement en dehors de la RDC où ils ne sont pas victimes des tracasseries policières, militaires ou des agents de sécurité; ils le font magnifiquement en dehors de la RDC parce qu’ils vivent en liberté et en paix et se dédient à acquérir et développer des connaissances et capacités techno-professionnelles qui font d’eux des inventeurs et innovateurs respectés et honorés dans les sociétés où ils vivent.

  1. VAINCRE LE RÉGIME ILLÉGITIME: CONDITION D’ÉMERGENCE INDUSTRIELLE EN RDC

Peuple Congolais: vous êtes des héros, mais vous vous ignorez. Vous ne semblez pas connaitre la vérité sur vous-mêmes. Malgré l’oppression du régime illégitime; malgré les tracasseries militaires, policières, et des agents de sécurité, tracasseries des milices et rebelles de toute sorte, vous vivez votre dignité et résistez tout cela. Vous surpassez la peur et réussissez à maintenir vos familles et vos communautés. Vous êtes parmi les habitants les plus courageux sur la planète terre. Ni les guerres, ni les violences et les abus n’ont éteint la chaleur de votre générosité et hospitalité. Malgré les invasions extérieures, malgré les efforts tant internes qu’externes pour la balkanisation de votre pays, vous êtes déterminés à rester unis au sein de la RDC, la terre de vos ancêtres, et à maintenir son unité nationale.

Les multiples guerres et les épreuves de l’histoire ont plutôt formé et renforcé votre caractère national de résistance. Ceux qui vous ont confronté savent que, peu importe combien de temps leur succès, votre détermination les a toujours vaincus: la fin du Congo Indépendant de Léopold II, la fin du Congo-Belge, la fin du Zaïre, la fin de la révolution de Mzee, etc., tous ont été misérablement vaincus. Et maintenant, vous devez vaincre le régime illégitime. Le régime illegime est agonisant. Les dernières manigances, y compris le semblant de calendrier électoral et les machines à voter, vont misérablement échouer devant votre détermination. N’attendez pas que le monde extérieur, la communauté internationale, prenne le devant de votre combat au risque de vous distraire et ralentir votre libération. La communauté internationale n’agira pas à votre place. La communauté internationale sait très bien le drame que vous vivez; et lorsque vous allez prendre de sursaut votre destinée entre vos mains, et faire échec au régime illégitime, vous verrez la communauté internationale se rallier derrière vous.

  1. CONCLUSION

Jeunes filles et jeunes garçons de la RDC:  Claude Kikunda est l’un de vous.  Mais vous êtes tous des Claude Kikunda, et votre renaissance ne peut plus attendre.  C’est vous, et c’est vous seuls, qui pouvez et devez restaurer la promesse d’un avenir meilleur pour vous, vos familles et communautés, et votre nation.  C’est vous, jeunes filles et jeunes garçons Congolais qui transformerez sur place vos immenses ressources naturelles en produits finis: voiture limousine de luxe, bateaux, trains, avions, appareils électromécaniques et électroménagers, appareils électroniques et électriques, bijoux, vêtements, chaussures, boutons et aiguilles, ressorts et tourne-vices, etc.  C’est alors que les richesses de votre pays ne seront plus mesurées en termes de matière première,  mais plutôt en termes de créativité, productions et exportations industrielles et manufacturières.  C’est vous, les jeunes filles et jeunes garçons Congolais qui deviendrez des experts scientifiques, des ingénieurs, des médecins, des pharmaciens, des botanistes, des inventeurs, des innovateurs et entrepreneurs.  Vous allez concevoir, développer et réaliser des choses magnifiques sur place en RDC parce que vous aurez mis fin aux tracasseries policières, militaires, et au régime illégitime qui vous oppriment quotidiennement et bloquent vos talents et créativités. Vous allez émerger comme leaders dans la découverte des mystères de notre univers. Vous allez publier vos découvertes  dans des livres sur toutes les branches de connaissance et dans tous les domaines.

Jeunes filles et jeunes garçons Congolais, vous êtes capables d’exiger et de gagner votre liberté par vous-mêmes pour vous-mêmes. Cela vous permettra de construire par les travaux de votre imagination créatrice et les travaux de vos mains vos routes, vos chemins de fer, vos bâtiments ministériels, vos campus universitaires, vos voitures, vos trains, vos avions, et tout ce dont vous avez besoin. Vous allez  transformer sur place vos énormes ressources naturelles immensément variées en produits finis pour éliminer le chômage et la pauvreté en RDC et en Afrique.  Le temps, c’est maintenant.  Il faut agir. Il ne faut plus attendre. C’est maintenant entre vos mains de faire la différence.

 

Par Tongele N. Tongele, Ph.D.
Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA
tongele@cua.edu
© Congoindépendant 2003-2018

8 réflexions au sujet de « A Propos du Jeune Congolais Innovateur de Génie Auto Mécanique »

  1. oui moi j’acepte mais dire que les kinois sont distrait la non parceque c’est kinoise qui a inventee le robot roulage,un etudiant de ‘ista dabord et son equipe ont lancaient une fusee qui est passer sur tv5 et d’autres chaine de television mondialement reconue katanga et kinshasa sont toutes le deux parties de la rdc arreter des polemiques steril

    1. Arel, ici, il n’est pas question de polémique mais de débat intellectuel. C’est plutôt toi avec ta lecture entre les lignes qui cherches des poux à l’Auteur à la place d’avancer tes arguments pour nuancer ou contredire sa réflexion en insinuant le problème Kinois qui n’a rien avoir avec sa pensée. Donc, c’est tout ce que tu as pigé à tout ce qui est écrit? Evidemment, s’agit-il bien d’un langage ésotherique!

    2. Nulle part dans l’essai de notre compatriote Tongele voyons-nous quelconque denigration de Kinshasa ou Kinois.

      Au contraire de tes reactions paranoiaques, lui exhorte toute la Jeunesse Congolais d’assumer le courage d’arracher son destin des griffes du Voyou illegitmement et illegalement au sommet et sa bande des mediocres, voleurs, tueurs.

      1. Cet exploit de la part de notre compatriote Claude Kikunda a été plus relayé par des médias. Motus et bouche cousue du coté du gouvernement congolais! Et pourtant, un gouvernement responsable qui promeut le bien-être vivant de son peuple aurait réagit ne fût-ce qu’à titre d’un petit geste d’encouragment en faveur de tous ces esprits innovateurs qui, en dépit de la situation que traverse le pays, s’adonnent tout de même ci et là à des recherches et des créativités sans laboratoire ni autres moyens appropriés. Mais, comme ce ne sont pas les armes ces chercheurs tiennent, personne n’en fait cas malgré cet honneur qu’ils font pour leur pays! Pour être reconnu, respecté et récompensé en République Démocratique du Congo, il faut avoir versé les sangs des paisibles Citoyens Congolais. Le cas contraire, rien. Gédeon kyungu a été reҫu en héros après tant de crimes contre l’humanité dans le Katanga pendant que Rossy Tshimanga qui a ramené une medaille d’or en arts martiaux dans son pays en est payé de la manière que nous connaissons tous! C’est ҫa la triste réalité en République de la médiocrité où Presque tout est à l’envers: certaines personnes marchent têtes en bas, les pieds en l’air.
        Je suis également d’avis que, la République Démocratique du Congo, avec sa forêt dense ayant une diverse variété de plantes medécinales, a tous les atouts de pouvoir développer son domaine pharmaceutique. Mais, hélas, le manque d’encadrement et de motivation des gens qui devraient évoluer dans ce domaine ont amené de nos jours les Indiens à inonder le marché pharmaceutique dans le pays. Le centre nucléaire le Cren-K de Mont Amba pourtant ayant le tout premier réacteur nucléaire de recherche d’Afrique constuit pour soutenir les recherches dans ce domaine pharmaco-medicales est en ruine depuis belle lurette et n’attend plus que sa disparition avec les érosions qui le rongent (avec tous les risques que ce la comporte) pour manque de financement d’un modique montant de 3.000.000,00 de dollars américains.
        En bref, un sursaut de conscience patriotique de la part des gestionnaires du pays suffit pour pousser le pays à aider ses talents à aller de l’avant !

  2. Le Kongo n’a jamais eu un problème politique mais une crise identitaire, il suffit de faire un recensement sérieux, une identification nationale poussée pour séparer le blé (Vrais Kongolais Bantous et Pygmées) de l’ivraie (Faux Kongolais de carte d’électeur ou Kongorais Banyarwanda Banyamulenge Tutsi Nilotiques nomades, Banyabembe de la Zambie), tout le théâtre démocratique qui s’y joue deviendra ridicule même s’il ne tue plus au Kongo depuis 1996…

    Le savoir faire, le génie, la technicité, les compétences des vrais Kongolais sont réels, ils n’attendent pas la libération totale du Kongo occupé par les inienzi Tutsi Power pour éclore. La créativité innovatrice des Kongolais va se décupler dès l’aube du départ des inienzi Tutsi mumbafu mutshafu Congorais venus du pays des mille collines avec leur sale culture sanguinaire barbare des tueries par machettes, des viols à outrance des mères, filles, bébés, vieilles Bantous Kongolais avec introduction des objets contondants dans les parties intimes pour humilier la femme Kongolaise porteuse de vie…

    Résultat de cette infamie de l’Occupant Tutsi Power qui souille indéfiniment le sol sacré Kongo, la RDC (République Démocrature du Congo-Kinshasa) est le seul pays au monde qui a un médecin ou docteur spécialiste en réparation des vagins déstructurés primé internationalement…

    La luta continua la Victoria e Certa. Ingeta

    1. Si dans tes complexes tu te crois sous etat d’occupation par une petite nation limitrophe d’a peine10 million habitants et jadis servant d' »Annexe Urwanda-Urundi », cela reflete plutot ton inferiorite et lachete, voire meme, mediocrite..

      Cela ne concerne pas le reste des Congoalsi a qui notre compatriote Tongele s’addresse.

  3. Si dans tes complexes tu te crois sous etat d’occupation par une petite nation limitrophe d’a peine10 million habitants et jadis servant d' »Annexe Urwanda-Urundi » du Congo-Belge au temps des colons, cela reflete plutot ton inferiorite et lachete, voire meme, mediocrite..

    Cela ne concerne pas le reste des Congoalsi a qui notre compatriote Tongele s’addresse.

  4. *Ils (Impérialistes Occidentaux Aryens Indo-européens Anglo-saxons) nous dirigent plus par l’ignorance que par la force* Simon Bolivar… Passé la vingtaine d’âge un arbre tordu ne pourra plus être redressé sinon il se cassera. Un enfant est éduqué dès le bas âge afin qu’il acquiert des valeurs humaines, des bonnes manières, des principes de conduite, des convictions bien encrées sur la vérité, l’équité, la justice divine qui l’accompagneront durant toute sa vie terrestre…

    Le Kongo-Congo-Kinshasa/Zaïre mon pays ma patrie bordé par un majestueux fleuve mystérieux jadis un havre de paix avec une flore une faune insolentes, peuplé par des Bantous-Pygmées accueillants est aujourd’hui occupé par les Tutsi Nilotiques venus du Tigré via le Yémen pour s’y sédentariser de force grâce (avec) une aide logistique aux (des) Occidentaux Anglo-saxons de l’UE, du machin ONU Monusco, Louis Michel qui a intronisé un imposteur Tutsi Rwandais usurpateur d’identité Kongolaise Cheval de Troie du Rwanda au Kongo alias Joseph Kabila soi-disant fils de Mzee…

    *Il y a trois sortes d’esprit. Les uns entendent par eux-mêmes, les autres comprennent tout ce qu’on leur montre et quelques uns n’entendent, ni par eux, ni par autrui. Les premiers sont excellents, les seconds sont bons, et les derniers inutiles. Machiavel

    Le Kongo n’a jamais eu un problème politique mais une crise identitaire et ethnique, il suffit de faire un recensement sérieux, une identification nationale poussée pour séparer le blé (Vrais Kongolais authentiques Bantous et Pygmées) de l’ivraie (les assimilés bi-nationaux moitié Tutsi moitié inconnus,, des faux congolais de carte d’électeur infiltrés ou Kongorais Banyarwanda Banyamulenge Tutsi Nilotiques nomades, Banyabembe de la Zambie), tout le théâtre de Vaudeville soi-disant démocratique qui s’y joue deviendra ridicule même s’il ne tue plus au Kongo depuis 1996…

    Le savoir faire, le génie, la technicité, les compétences des vrais Kongolais sont réels, ils n’attendent pas la libération totale du Kongo occupé par les inienzi Tutsi Power pour éclore. La créativité innovatrice des Kongolais va se décupler dès l’aube du départ des inienzi Tutsi mumbafu mutshafu Congorais venus du pays des mille collines avec leur sale culture sanguinaire barbare des tueries par machettes, des viols à outrance des mères, filles, bébés, vieilles Bantous et Pygmées Kongolais avec introduction des objets contondants dans les parties intimes pour humilier la femme Kongolaise porteuse de vie…

    Résultat de cette infamie de l’Occupant Tutsi Power qui souille indéfiniment le sol sacré Kongo, la RDC (République Démocrature du Congo-Kinshasa) est le seul pays au monde qui a un médecin ou docteur spécialiste en réparation des vagins déstructurés primé internationalement…

    La luta continua la Victoria e Certa. Ingeta

Les commentaires sont fermés