CACH-FCC: Fatshi et « Kabila » se rendent « coup pour coup »

Plus de soixante-douze heures après l’interpellation de Pascal Mukuna, leader du mouvement « Eveil patriotique » dans une prétendue affaire de viol, on apprenait, samedi 16 mai, l’arrestation, aux allures d’enlèvement, du vice-président de la Ligue des « jeunes » du PPRD, Henri Magie wa Lufetu. Dénonciateur du bilan calamiteux des « années Joseph Kabila« , l’évêque Mukuna était dans le viseur de la mouvance kabiliste. Magie, lui, avait reçu « mission » de « rappeler » à Felix Tshisekedi qu’il a accédé à la tête de l’Etat « par la volonté » de l’ex-président Kabila. « On ne doit pas oublier d’où l’on vient », ironisait-il. Durant plusieurs semaines, Magie a « hué » Fatshi en toute impunité. Que s’est-il passé samedi? D’aucuns laissent entendre qu’un conseiller à la Présidence en l’occurrence Fortunat Biselele aurait menacé ce « griot » de la mouvance kabiliste d’arrestation pour « outrage au chef de l’Etat« . D’autres assurent que Magie serait victime des bisbilles au sein du PPRD. Qui dit vrai?

Henri Magie wa Lufetu

Habitant de la très huppée commune de la Gombe, Henri Magie wa Lufetu s’est rendu samedi 16 mai faire quelques emplettes dans le supermarché « Kin Mart » situé à un jet de pierres de la « Maison Schengen ». L’homme au béret rouge – qui passait pour un « intouchable » – ne pouvait imaginer qu’il allait être « cueilli » juste à la sortie. Ce qui devait arriver arriva: il est encerclé par des « hommes en uniformes ». Des policiers? Des militaires? L’histoire ne donne aucune précision.

Selon diverses sources, avant cet « incident », Magie aurait eu une conversation téléphonique houleuse avec un des conseillers à la Présidence de la République. Celui-ci aurait menacé « de le faire arrêter ». A-t-il été filé? Deux questions restent sans réponses. Qui a ordonné l’arrestation de ce cadre du PPRD? Pourquoi?

En attendant d’y voir clair, deux pistes d’explication semblent sortir du lot. D’une part, des bisbilles au sein du PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie). De l’autre, l’outrage au président Felix Tshisekedi Tshilombo.

BISBILLES AU SEIN DU PPRD

Il y a près de deux semaines, les internautes ont visionné une vidéo dans laquelle Magie était quasiment en pleurs. Il accusait le vice-ministre Papy Pungu – ancien président de la ligue des jeunes du PPRD – d’avoir recruté des « voyous » pour le passer à tabac. « J’ai été tabassé et jeté dehors », déclarait-il. Et d’ajouter avec amertume: « Nous n’avons personne pour plaider notre cause au niveau du bureau politique [du PPRD] où se passe le partage des postes ».

Magie qui milite dans le PPRD depuis une dizaine d’années s’est cru en droit de rappeler à une certaine hiérarchie « l’échec » du candidat du FCC/PPRD à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Selon lui, la mouvance kabiliste a perdu ce scrutin « à cause des coups bas ». Il prévient: « Qu’on ne nous incite pas à entrer en dissidence ».

Pour les observateurs, les états d’âme de cet homme au béret rouge sont révélateurs de sa « marginalisation » au sein du PPRD. Et ce pendant que l’intéressé estime avoir rendu d’éminents services qui méritent une juste rétribution. « Le comportement de Magie trahit l’ambiance de sauve-qui–peut qui règne au sein du part kabiliste. C’est le chacun pour soi, Dieu pour tous qui prévaut », commente un chroniqueur kinois. Un autre d’enchaîner: « Magie a été pressé comme un citron. Il n’intéresse plus les bonzes du FCC/PPRD qui ont désormais d’autres combats à livrer sans son concours ».

Trois questions turlupinent néanmoins les esprits: Qui a ordonné l’arrestation de ce cadre de la ligue des « jeunes » du PPRD? Pourquoi? L’Etat de droit cher à Fatshi n’a-t-il pas été écorné par cette interpellation aux allures d’enlèvement? C’est ici qu’apparaît la thèse de l’outrage au chef de l’Etat.

OUTRAGE AU CHEF DE L’ETAT

Deux mois après l’investiture de Felix Tshisekedi à la tête de l’Etat dans les conditions acrobatiques que l’on sait, « Kabila » et sa mouvance ont commencé à piaffer d’impatience pour la formation du gouvernement.

Néhémie Mwilanya Wilondja et Jean-Marc Kabund-a-Kabund

Néhémie Mwilanya Wilondja (coordonnateur du FCC) et Jean-Marc Kabund-a-Kabund ont signé, le 6 mars 2019, un « communiqué conjoint » dans lequel deux « recommandations » formulées n’avaient pas manqué d’ébahir l’opinion. On pouvait lire notamment qu’il revenait à « l’autorité morale du FCC (…) de procéder à la désignation du formateur du gouvernement ». Le Président de la République, lui, devait « nommer diligemment ledit formateur du gouvernement ». La composition du gouvernement ne sera publiée que le 26 août soit sept mois après la « passation pacifique du pouvoir ».

Furieux de se retrouver en position de « quémandeur » face au leader de l’UDPS à qui il venait de « céder » le pouvoir, « Kabila » a fait appel à Henri Magie et ses bérets rouges pour conspuer « Fatshi ».

En janvier dernier, Magie, en véritable « fou du roi », a sorti « l’orgue de Staline » pour pilonner les « positions » du nouveau chef de l’Etat.

Lors de son adresse aux membres de la diaspora congolaise réunis le 19 janvier 2020 à Londres, Felix Tshisekedi déclarait que ses détracteurs lui prêtent des « mauvaises intentions » dont celles de « dissoudre le parlement ». « Je ne rêve pas pour le moment de le dissoudre pour éviter une crise au pays, précisait-il. Par contre, si vous me poussez ou me mettez dans une situation telle que je ne sois plus en mesure de servir mon peuple comme il se doit (…), je n’aurai pas d’autre choix que de dissoudre le parlement ».

Tel un taureau en face d’un chiffon rouge, Magie s’empressa de rentrer dedans. Il lance sur un ton de défi: « Au lieu de menacer, il doit agir ». Il poursuit: « Felix Tshisekedi était le candidat de rechange de Kabila à l’élection présidentielle ».

D’après lui, le Cap pour le changement (CACH) a été « créé » par « l’autorité morale » du FCC. Celui-ci aurait demandé au Président kényan « d’abriter la naissance de cette coalition dans son pays ». Et de tonner: « Fatshi n’a jamais été élu Président ». Devrait-on parler d’aveu de tripatouillage des résultats électoraux par « Kabila » et la CENI (Commission électorale nationale indépendante)?

Au FCC/PPRD, aucun cacique n’a osé « recadrer » Henri Magie. Qui ne dit mot consent? L’opinion sera stupéfaite par le mutisme assourdissant au niveau du cabinet présidentiel.

Sur ces entrefaites, Pascal Mukuna, évêque de l’église ACK (Assemblée chrétienne de Kinshasa) lance son mouvement dit « d’éveil patriotique ». L’homme commence par reprocher à son ex-mentor « Kabila » d’entraver l’action de son successeur.

Mukuna de dénoncer les dix-huit années de pouvoir de « Joseph Kabila ». Pour lui, celui-ci a « détruit » le Congo-Kinshasa. « Joseph Kabila a reçu mission de mettre notre pays à genoux ». Il poursuit en appuyant là où ça fait mal: « Notre pays est sous domination étrangère. Nous devons connaitre la vérité sur l’assassinat du président Laurent Désiré Kabila ». La suite est connue.

RENDRE « COUP POUR COUP »

Pascal Mukuna

Depuis mercredi 13 mai, Pascal Mukuna est placé sous mandat d’arrestation provisoire. Il est embastillé à Makala. L’acte d’accusation apparent est connue: viol. Problème: la « victime » a pu filmer la scène des ébats.

Cette vidéo a divisé l’opinion. Pour les uns, « l’homme de Dieu » a perdu sa crédibilité. Pour d’autres, « le message véhiculé par Mukuna est plus important que la vie privée du messager ». Pour l’opinion, il ne fait l’ombre d’aucun doute que le magistrat-instructeur, en l’occurrence l’avocat général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, Samy Bunduki Baombolia, a été « instrumentalisé ».

L’arrestation du leader de l’Eveil patriotique a été diversement interprétée. Au total, elle a été perçue comme l’ultime preuve selon laquelle « Kabila » continue à détenir la « réalité du pouvoir ».

Sur les réseaux sociaux, une jeune « maman congolaise » a réalisé une vidéo dans laquelle elle a dénoncé sa désillusion. « Henri Magie vous a insulté impunément. Pasteur Mukuna qui dit la vérité se retrouve en prison ». Après avoir vitupéré contre ce qu’elle appelle la « couardise » de « Felix », la « maman congolaise » conclut en invitant Fatshi à « démissionner pour mettre fin à l’humiliation que Kabila lui fait subir « .

Coup de théâtre. Invité vendredi 15 mai à l’émission, très courue, « Bosolo na Politik », un citoyen congolais se présentant sous le patronyme d’Ibrahim Kabila Tuarik a déclaré qu’il était un des enfants biologiques de LD Kabila. Pour lui, il faudrait procéder au test ADN afin de savoir qui sont les véritables filles et fils de Mzee. Des propos accueillis comme une « déclaration de guerre » au sein du « clan kabiliste ».

A la sortie du bâtiment de cette chaîne de télévision, « Ibrahim » est enlevé par des policiers. Qui a ordonné son arrestation? Qui est le plaignant? Deux questions qui appellent des réponses. On se trouve dans la logique du premier alinéa de l’article 28 de la Constitution: « Nul n’est tenu d’exécuter un ordre manifestement illégal. (…)«  Vers 23 heures, le jeune homme est remis en liberté. Selon ses propos dires, le président Felix Tshisekedi serait intervenu personnellement.

La libération d’Ibrahim sur intervention, vraie ou supposée, du chef de l’Etat, est analysée comme une sorte de « réveil » – tardif ? – d’un Fatshi qui serait désormais décidé à rendre « coup pour coup » à ses « alliés » du FCC. D’aucuns considèrent que l’interpellation du « béret rouge » Henri Magie traduit la volonté de « Felix » d’affirmer la primauté de son autorité. Supputations? L’avenir le dira.

 

Baudouin Amba Wetshi

26 thoughts on “CACH-FCC: Fatshi et « Kabila » se rendent « coup pour coup »

  1. Que Fatshi aille jusqu’au bout de cette logique et fasse ecrouer a Makala le voyou-voleur et tueur (alias autorite immorale du FCC) tapi a Kingakati et ses valets Mwilayna, Shadari, Kikaya binKarubi, et Mova. Ces bandits ont fait pire que les voleurs Kamerhe, Baramos et Sibiya.

  2. Ibrahim Kabila Tuarik est très bien connu dans le milieu des Lushois , lors de l’émission Bosolo na politique il a posé une véritable problématique en disant ceci : En tant que fils de Mzee Kabila comment expliquez vous que vous pouvez passer dix-huit années au pouvoir sans juger les tueurs de votre père biologique ? Il ajoute Georges Mangasa et Eddy Kapend sont de parentés proches de Mzee, ils ne pouvaient pas oser l’éliminer , Kapend est l’oncle maternel de Mzee, vers 10heures GMT, le sieur Ibrahim est enlevé, heureusement pour lui les motocyclistes appelés WeWa , à Kin et Manseba à Lushi, ont pourchassé la Jeep qui a eu honte d’aller à Kingakati, a fait semblant d’aller au parquet général , les prochains jours seront révélateurs de beaucoup d’autres scénarios , c’est qui est vrai ce sont de mauvais signes précurseurs de la chute de l’Empire Kabilie , à lire le tweet de l’ancien journaliste de Canal Afrique Tchikaya wa Kalubi , contre Évêque Mukuna c’est une véritable agitation dans le camp de la Kabilie., Mukuna est consideré dans ce tweet comme grenouille face à la vache FCC, et Makala serait la première étape pour l’éliminer , Hier Mukuna a aussi porté plainte contre Kikaya Barnabé , pour menaces de mort , ambiances ! Nous réiterons notre prière actuelle , que DIEU fasse booster l’état de conscience de Rdcongolais pour que les occupants dégagent le plus rapidement possible Ainsi-soit-il

  3. Il aurait été plus propre de porter plainte pour outrage au chef de l’état au niveau du parquet et puis le parquet enverrait une invitation/ convocation à ce fameux Maggie au lieu de jouer au Zorro pour lui faire gratuitement de la publicité. Cet état de droit est vraiment compliqué. On assiste vraiment à un règlement de compte en règle entre partenaires de la coalition. Je conseillerais tout simplement à ces fameux partenaires: « Le courage serait de quitter manifestement une relation nuisible ». Tout le monde y gagnerait.

  4. Comme d’ habitude, je suis ravi, une fois de plus, de lire cette analyse critique de Baudouin Amba Westhi. Au lieu de se plaindre continuellement, moi je pense que le peuple congolais doit tout faire pour chasser Joseph Kabila de notre territoire national. Ce dernier est une vermine qui continuera à ronger ce pays sans que notre peuple y trouve le bonheur tant attendu . Cet individu aux allures d’un boxeur professionnel n’a pas été capable en dix huit années de règne sans partage de nous rendre le moindre sourire. Bien au contraire , en bon fumeur de la cocaïne, il s’est illustré comme un dangereux personnage et un assassin qui n’a pas froid aux yeux. Le bilan de ses actes criminels est fort lourd, pendant que le même énergumène se prépare pour reprendre le règne du pays de force d’ici là ! Félix Antoine Tshilombo est limité par des moyens . Il demeure incapable avec ses conseillers Baluba pour la plupart, de déboulonner un Joseph Kabila omniprésent et nuisible sur tous les plans ! Suivez mon regard ……….
    J’ai dit !
    Kolomboka

    1. Kolomboka,
      nooooooooooooooon ! Osali yango na nko :
      « Au lieu de se plaindre continuellement… » écrivez-vous. J´ai rempli mon verre pour lire une suite qui logiquement devait être intéressante. Namikosaki ! Vous êtes allé en deçà des plaintes même. Vous vous êtes tout simplement défoulé avec une volonté ferme de paraître ridicule.

  5. Pour moi cet homme pourrait être rendre en justice au lieu d’aller focaliser sur les innocents et les gens qui denoncent les crimes comises par les soit disants politiciens et encien chef de l’etat

  6. Pour une premiere fois je dis bravo. Je felicite la dame qui avait interpelle Felix, lui demandant de demissioner soki akoki te. Cependant, Henri Magie n’est qu’un fretin, un petit poisson dans ce lac nauseabond du fcc-pprd. Nous attendons la peche des gros poissons qui continuent d’avaler le sang des congolais. En plus de cela, pour le programme des 100jours je crois que Kamerhe a ete piege par les baluba pour piloter ce projet. 9 baluba na (zairois) kaka moko? Ata bino moko! Nous attendons les arrestations de tous ces bandits et assassins.

    1. @Raz
      Si quelqu’un est incompetent, ce n’est pas toute sa famille ou toute sa tribu!
      Si vous en ‘etes encore a separer les baluba de zairois, c’est que la RDC n’a pas de chance, et c’est dommage!
      Seigneur! Quand comprendront-ils qu’ils ne sont rien sans les baluba et que les baluba ne sont rien sans eux?

  7. La coalition FCC-CACH aux affaires est une bande dont la soif du pouvoir et l’incompétence sont avérées.Trop d’ambition sans talent.
    Le FCC a eu le pouvoir, tout le pouvoir pendant 18 ans.Mais il se bat pour y revenir. Et pourtant ils n’ont rien fait en près de 20 ans d’exercice de pouvoir. Son bilan est désastreux.
    L’insécurité est chronique. Celle-ci se matérialise par les massacres, les assassinats, les viols, les déplacements massifs des populations à l’Est du Congo, au Katanga, au Kasai. Les victimes des ces tueries et viols quasi quotidiens sont estimées en millions. Les vautours venus du monde entier se sont donnés rendez-vous au pays pour piller systématiquement les ressources naturelles comme des biens sans maîtres, avec la complicité des dignitaires politiques ou militaires du régime Kabila. Le méchant colon belge et le dictateur honni Mobutu nous ont légué une richesse impérissable, éternelle: les parcs nationaux. L’environnement est devenu un enjeu majeur de ce millénaire. Nos parcs nationaux,qui sont un patrimoine national et mondial,sont menacés de disparition. Nos dirigeants font preuve d’une irresponsabilité inimaginable dans ce domaine.
    FATSHI est arrivé au pouvoir de la manière que l’on sait.Si Fayulu avait volé à Félix la victoire,il y aurait eu un bain de sang au Congo. Bien qu’il ne soit pas un homme de la situation,il a suscité un immense espoir chez certains Congolais.Mais hélas,la plus belle femme du monde ne donne que ce qu’elle a. Le changement tant souhaité se fait attendre. Bazopola, bazondima te.Le pays est paralysé. Rien ne bouge. Celui qui n’avance pas, recule,dit-on.
    Au lieu de travailler,FATSHI et son partenaire Kabila,deux hautes personnalités comme Kamerhe les appelle,passent le clair de leur temps à proférer les invectives,l’un contre ‘autre; par leurs petits soldats interposés. Et pourtant au Congo,tout est prioritaire.
    Mukuna et Mgie disent la vérité. Le comportement de Mukuna fait beaucoup plus de bruit à tel point que ces paroles sont inaudibles. Le double massacre de BDK a eu lieu il y a 13 ans,l’assassinat de Chebeya et Bazana et Armand Tungulu s’est passé il y a 10 ans. . Les tueries des manifestations de 2015,27 victimes et des autres marches dont Rossi Mukendi…Mukuna était à Kinshasa. Il léchait les assiettes de Maman Olive à Kingakati.Il n’osait pas affronter Kabila. ceux qui osé,Chebeya et Tungulu sont morts.
    Depuis janvier, 600 congolais sont tués en Ituri,300millions d’autres sont sous les intempéries. Moba occupé par la Zambie, Mukuna n’en parle pas. Ce genre de sujet ne passionne pas le peuple congolais. Ni les médias,ni les réseaux sociaux,encore moins les pouvoirs publics.
    Mukuna, Magie,Ibrahim Kabila sont des distractions pour faire oublier au peuple ses préoccupations majeures: insécurité, misère, chômage, santé, éducation des enfants, électricité,l’eau,logements…
    L’avènement de la coalition FCC-CACH au pouvoir est une calamité pour le Congo.

    1. kolomabele,
      si vous pouvez aller dénoncer toutes ces choses au Congo même comme Mukuna, vous paraiîrez sérieux. Pour le moment, ozosala bilobela.

  8. Cher BAW,
    Excellente analyse! La gue-guerre entre le FCC et le CACH nous annonce l’immince d’une rupture. Je suis heureux que Fatshi ait finalement appris a rendre coup sur coup. Le courage de Mukuna a fait des emules! Je ne pense pas que sans ce courage, Ibrahim Kabila Tuarik serait sorti de dix-neuf ans d’oubli pour exiger un test ADN a l’Imposteur! Aimee Kabila serait morte assassinee a Kinshasa justement pour avoir eu la temerite d’exiger ce test. Etienne Kabila Taratibu, plus prudent, prefere rester en Afrique du Sud.
    Henri Maggie est un emmerdereur qui a trouve le moyen de se faire du fric en monnayant sa capacite d’irriter l’UDPS, et plus farticulierement Fatshi. Si Fatshi pouvait faire enlever quelqu’un pour le punir pour offense a Chef d’Etat, il ya longtemps qu’il serait mis aux frais. Le guignol n’amuse plus ses sponsors, et ils ont trouve le moyen de se debarasser de lui! Exactement comme ils ont failli le faire avec Ibrahim Kabila, si la presence des Wewa n’avait pas fait avorter l’enlevement!
    Les Kikaya, Mova et autres caciques du FCC veulent donner a tout le monde l’illusion qu’ils sont toujours au pouvoir et que leur ‘rais’ reviendra bientot, mais le peuple n’est plus dupe! Si Fatshi peut empecher qu’Ibrahim Kabila ne soit pas achemine a Kingakati d’ou il ne serait probablement revenu vivant, ce que leur ‘rais’ n’est plus le centre du monde politique congolais.
    Le duel au sommet entre JKK et Fatshi ne se terminera pas a l’avantage de leur l’Autorite (Im)morale du FCC, mal gre les apparences. JKK a la majorite parlementaire, mais Fatshi a a majorite populaire. Ne l’oubliez pas!.
    Les menaces de Kikaya contre Mukuna ne lui porteront pas bonheur. L’Etat de Droit est en route!

  9. S’il y a dans cette jungle-là un chef, il est censé être le seul maître à bord. Si Hippolyte Kanambe continue de narguer le pouvoir de Tshilombo, cela prouve à suffisance qu’il n’y a là qu’un semblant de pouvoir au fait. Que dire des vies de nos compatriotes qui continuent d’être décimées en Ituri (20 tués dans la seule journée de samedi)? Qu’on arrête donc de nous endormir par un quelconque réveil (tardif) de Felix.

    1. eKUM
      electronic Kum
      « Si Hippolyte Kanambe continue de narguer le pouvoir de Tshilombo, cela prouve à suffisance… » : Ba logique ango bosala eee hum ! Disons que HYÈNE qui NARGUE le LION autour d´un gibier est maintenant REINE DE LA FORÊT’

  10. @ papa pasteur Bisonji E Madilu,
    Les ban’etu baluba qui ont vecu a kin vont trouver tes ecrits ridicules puisque tous connaissent cette fausse histoire qui avait fait rire tout kin dans les annees 80 ou un enfant, temoin occulaire d’un accident de bus disait ceci: Na accident wana bato misatu bakufi, zairois moko na baluba mibale. Ce n’etait qu’une blague car je trouve injuste que le president nomme dix commissaires pour piloter un projet dont neuf d’entre eux sont baluba. Kamerhe s’est sana doute fait piege. Comment expliquer qu’il se retrouve seul a mwkala? Je me pose seulement des questions. Laissez moi vous dire que je n’ai aucune confiance aux juges, c’est mon droit. Le Dieu que vous invoquez dans votre priere est un Dieu juste qui ne supporte pas les injustes et les manupilateurs. Que le Dieu trinitaire assiste nos pauvres croyances.

    1. @ RAZ
      C’est la premiere fois que j’apprends que Eberande Kolongele, l’un des 9 au Comite de Pilotage de 100 Jours de V. Kamerhe serait un « Muluba ».
      Raz, si seulement tu pouvais te debarasser de ta haine, et tes lunettes tribales qui t’abaissent, tes interventions ici seraient plus credibles.

    2. @Raz,
      Si vous m’ordonniez Pasteur a l’Eglise de l’Unite Nationale, je vous en serais reconnaissant! La boutade des zairois et des baluba date de plus de trente ans. Elle n’etait pas amusante alors, et elle n’est pas amusante aujourd’hui, non plus. N’affirmez pas de contre verites parce que vous voulez stigmatiser une categorie de vos compatriotes. Ce n’est pas Fatshi qui avait nomme des membres de la Commission des travaux de Cent Jours, mais bien Vital Kamerhe. Ce n’est pas evident que s’il n’y avait aucun muluba parmi les dix, le travail serait impeccable. Pour ne rien vous cacher, si j’etais president et pas pasteur; si j’avais a faire face a une epidemie du genre Ebola et que les dix meilleurs Jean Jacques Muyembe du pays etaient tous du Kwilu, je n’hesiterais pas un seul instant a les embaucher tous dans l’equipe de riposte. A l’eglise de l’Unite Nationale nous n’avons pas de place pour les separatistes. Avant que je n’oublie, si quelqu’un vous traite de tribaliste, ce que c’est lui le tribaliste! Il projette sur vous ce qu’il est!.

      1. @binsondji e madilu.
        Pour accéder à un poste de responsabilité des services publics, être membre de l’entourage familial, tribal, régional, amical d’un PR, d’un ministre, d’un PDG, ça ne doit pas constituer un handicap,ni non plus une chance.Mais chez nous, c’est plutôt un atout.
        La présidence de la République, les cabinets des ministres, on y trouve leurs proches. La ministre FATSHI de l’Economie a perdu 2 membres de sa fratrie, son petit-frère et sa grande-soeur. Ils sont morts de covid-19. Les deux étaient membres du cabinet de leur ministre de soeur.
        Dans un pays normal,un service public n’est pas pas une entreprise familiale pour résoudre le problème d’emploi de ses proches.En France,François Fillon a vu sa carrière politique s’arrêter brusquement, après des démêlés judiciaires.
        Au Congo,le népotisme,le tribalisme,le régionalisme comme la corruption et les détournements des deniers publics font partie de la culture. Personne ne s’en offusque. Ces pratiques avilissantes étaient dénoncées avec véhémence par l’ancienne opposition,aujourd’hui aux affaires. Que celle-ci répète les mêmes bêtises, c’est hallucinant.
        Selon moi, quoi.

  11. A l’attention du Peuple congolais,
    On pourra encore attendre un siècle devant nous , avec les traîtres et dé-tourneurs patentés des derniers publics, de la trempe de Félix Antoine Tshilombo, on n’aura rien de bon en perspective. L’avenir de nos enfants est sérieusement entamé avec de tels politiciens affamés et insatiables . C’est ainsi que le Kongo Central a pris toutes les dispositions utiles pour déclarer son autonomie voire son indépendance totale. Comme on le sait tous, la Ville de Kinshasa appartient au Kongo Central et une bonne partie de Kuilu au Bandundu. On perçoit le retour en force de Joseph Kabila selon l’arrangement particulier existant avec le « CACH » . On ne peut donc pas livrer nos enfants dans une confusion sans fin. Peuple Mukongo ce message est une alerte vers la libération totale de notre province de l’occupation Ougando Rwandaise, en collaboration avec des quidams congolais sans culture ni imagination. Ce qui compte pour eux : le « ventre d’abord » ! Suivez mon regard….ainsi soit-il !
    J’ai dit !
    Kolomboka

  12. @ Marcel Bunduki
    Citez moi un autre non muliba a part celui la. Juste un.What a shame! Boyokaka mpe soni. Ezalaka ya baswahili, ekomi ya baluba. Vive l’Etat de droit.

    1. @ Bunduki
      Tu as le dos au mur n’est ce pas? Tu a honte de citer les huit noms luba. Les internautes t’attendent. Moi, je suis vaccine contre les injures venant des gens comme toi. Je t’apprend que sur ce site il y a neuf ans, les congolais avaient reproche a Felix la nomination des membres de son bureau 100% baluba dans l’udps. CI peut nous eclairer la dessus. Nous allons continuer a denoncer le mal. Eberande qui etait l’adjoint de Kamerhe ne pouvait pleinement jouer son role qu’en l’absence de son chef. Tokoloba jusqu’aaaaaaa tii bokoyoka. Tribalism is a wound.

    2. @ Raz
      Avez vous un problème avec les Balubas que vous dénigrez régulièrement dans vos propos, ils ne sont qu’une tribu parmi tant d’autres en RDC. You are the one who should be ashamed and who should learn how to present your arguments without resorting to insults.
      You are so one dimensional It is pathetic.

  13. Alleluia amen papa pasteur Madilu. Je denonce un acte de tribalisme et c’ est moi que les deux baluba taxent de tribaliste. Kokamwa! Si le marechal Mobutu que nous traitons de dictateur avait introduit le systeme de quota regional dans ce pays continent, n’avait il pas raison? Les hommes intelligents sont partout et dans toutes les provinces et pays. Les belles femmes aussi, les assassins et consort. Si ce n’est pas Felix qui avait nomme les membres de la commission des travaux, alors il les a choisi car le directeur ne nomme pas. L’administration ne fonctionne pas ainsi. Je ne suis pas de l’unc mais j’insiste que Vital Kamerhe a ete piege.
    Pasteur de l’Eglise de la verite.

  14. Faute de connaître les véritables raisons de l’arrestation rocambolesque de ce Monsieur nous allons néanmoins considérer que celle-ci trouvent leur origine dans les propos qu’il a tenu à l’égard de Félix TSHISEKEDI qui selon lui était le candidat bis du FCC et qu’ainsi malgré sa défaite électorale celui-ci a tout de même été nommé à la magistrature suprême par la volonté de alias Joseph KABILA !
    Si ces affirmations sont fondés Félix TSHISEKEDI risque de subir les effets pervers de l’activisme débordants de ses proches zélateurs. En effet, imaginons que cette arrestation du sieur Henry MAGIE débouche sur l’ouverture d’un procès celui-ci étant prévenu pour « outrage au Chef de l’Etat » son avocat et lui-même ne manqueraient pas alors de contester le droit de Félix TSHISEKEDI a porté le titre de Président de la République. Il ne s’agirait pas ici de contester les résultats de l’élection présidentielle puisque la messe a déjà été dite à ce sujet par la Cour Constitutionnelle mais bien de démontrer que sa candidature fût injustement validée par la CENI puisque Félix avait introduit un faux diplôme dans son dossier de candidature. Un fait bien connu de tous les kabilistes avant même la tenue de la mascarade électorale du 30 décembre 2018 et confirmé par les autorités judiciaires du Royaume de Belgique. L’arrestation d’Henri MAGIE loin de servir Félix TSHISEKEDI serait en réalité un stratagème du FCC visant à rappeler à l’ordre le Président de la République surtout après les tensions qui sont intervenues entre Alexis THAMBWE MWAMBA et J.-M. KABUND après la déclaration de l’état d’urgence par Félix TSHISEKEDI. D’ailleurs, la pétition qui circule actuellement contre J.-M.KABUND a reccueilli le soutien en majorité d’élus du FCC …
    Les Congolais doivent mettre fin à leur naïveté ! Ils devraient maintenant savoir qu’au sein du pouvoir kabiliste on ne fait jamais rien au hasard !

  15. COUP SUR COUP DIXIT SHADARI
    Quand nous sommes des spectateurs et voici une series des coups..
    1. JOHN NTUMBA
    Un ministre proche de Kamerhe perd l´immunité parlementaire et se retrouve disponible pour la justice.. dans l´affaire de 100 jours où des millions qui devaient aider á la construction des routes au Kasai..n´ont jamais atteint la destination (lire sur Politico.cd)
    2. BAHATI
    Vous vous souvenez de Bahati qui avait pris congé du FCC? Un autre coup de Felix sans doute quand la Cours Constitionnelle fait justice et accorde á Bahati ses droits sur son organisation politique. Ainsi, ceux des parlementaires de Bahati qui avaient fait defection en se retrouvant dans le FCC.. sont notifiés qu´ils perdent leur mandat de parlementaire ..
    3. KABUND
    Il ne perd rien pour attendre la sanction.. lui qui nargue la présidente de l´Assemblée comme il le fait depuis longtemps avec les membres de l´UDPS.. lol

Comments are closed.