Kikwit: Les refoulés d’Angola sans logement ni nourriture

Les Congolais refoulés d’Angola arrivés à Kikwit, sollicitent l’assistance auprès des autorités provinciales, des ONG humanitaires et d’autres personnes de bonne volonté pour leur subsistance dans cette ville.

Selon la radio Tomisa qui a interviewé certains d’entre eux, ces derniers évoquent les difficultés rencontrées notamment dans le pays où ils ne sont pas encore pris en charge, après avoir abandonné leurs biens en Angola. Ils ont confié avoir parcouru des centaines de kilomètres pour atteindre la ville de Kikwit où ils se retrouvent sans logement ni nourriture.

Parmi ces refoulés, on trouve beaucoup d’enfants, des femmes et des hommes exténués. Ils ont déclaré que d’autres refoulés sont très nombreux au niveau des frontières et tous veulent rentrer dans la ville, à cause des difficultés qu’ils éprouvent sur place.

Le président de la société civile de Kikwit, M. Laurent Bwenia a plaidé pour la prise en charge de ces compatriotes par les pouvoirs publics.

ACP/

Une réflexion au sujet de « Kikwit: Les refoulés d’Angola sans logement ni nourriture »

  1. Bon retour au bercail ! Du moins les refoulés d’Angola sans logement ni nourriture sont sur la Terre sacrée Kongo de leurs aïeux malgré le froid, la faim, la mort, la misère, on est mieux chez soi, pourvu que ça dure. Les faux opposants Kongolais qui s’opposent au Peuple Souverain Primaire rémunérés par les occupants Tutsi Power seront durement jugés par l’histoire du Kongo…

    Les occupants Tutsi Power déguisés en hommes non identifiés (soi-disant ADF-Nalu) à la solde de l’imposteur Joseph Kabila continuent de tuer à Beni-Butembo-Lubero, ils massacrent, chassent, violent au Grand Kasaï dans une indifférence totale des élus locaux. À cette allure il y aura plusieurs hôpitaux Panzi à travers le Kongo ! Si les Résistants Combattants le martèlent pour dénoncer la mollesse de l’opposition factice corrompue, les fanatiques aveugles montent sur leurs chevaux canassons. Un Dr Mukwege du Kasaï ferait bientôt l’affaire… Sic

    Alors que leurs propres compatriotes femmes, filles, vieilles, enfants, bébés, hommes subissent les violences sexuelles à répétition par des éléments étrangers contrôlés par le parrain (alias Joseph Kabila) du dauphin ShadaryKabila. les élus locaux du Grand Kasaï et d’ailleurs assoiffés du pouvoir pour le pouvoir sont-ils des humains, des reptiliens, des Nephilim, des monstres, des immortels ? Pendant qu’ils papotent pour des bêtes élections pièges à con, leur population faible est tuée, violée, massacrée, déplacée à l’intérieur du Kongo… Sic

    Les gesticulations, pitreries, envoûtements, manœuvres politiques dilatoires de l’Udps familiale que leurs fanatiques aveugles appellent diplomatie souterraine sur le terrain sont les signes visibles de la sorcellerie occulte. Kabund, Fayulu, Bazaiba et Tshilombo ressemblent à Gizenga, Tshibala, Badibanga, Mende, Boshab, Atundu, Mwilanya, Bitakwira, Steve Mbikayi et Cie…

    Leurs fanatiques aveugles laxistes, naïfs légendaire pensent bêtement mettre à terre le FCC-PPRD pro Rwanda par la MAV (Machine à Vendre le Kongo), Bemba et Tshisekedi ont bu le calice jusqu’à la lie, ce n’est pas un poids mouche qui fera le contraire sans armée ni charisme. En Afrique nul Président larbin des Blancs militairement élu n’organise un scrutin pour le perdre…

    « Un peuple se libère seul comme nos aïeux l’ont fait le 04 Janvier 1959 en chassant le colon Belge qui fût plus puissant que l’occupant Tutsi Power. Les brimades, les privations, les humiliations conduiront le Peuple Kongo Souverain Primaire à se révolter, à se réapproprier son pays »

    Vive le soulèvement populaire éboulement final à l’improviste pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par les Tutsi Power. La luta continua, la victoria e certa. Ingeta

Les commentaires sont fermés