Kindu: Une candidate députée fait réhabiliter cinq artères

La candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Kindu, membre du PPRD/Maniema, Nafisa Sulah Binti Saidi, a lancé, jeudi 13 décembre, les travaux de réhabilitation de cinq avenues en état de délabrement avancé au quartier Brazza dans la commune de Mikelenge.

Ces travaux, dont le coût global n’a pas été révélé, seront exécutés par l’Office des Voiries et Drainages, grâce au propre financement de l’intéressée.

Candidate n°78, Nafisa Sulah a exhorté la population de cette entité à être derrière elle pour le développement et la modernisation de la ville de Kindu avant de l’inviter à voter massivement pour Emmanuel Ramazani Shadari,

Congo Indépendant/ ACP

6 thoughts on “Kindu: Une candidate députée fait réhabiliter cinq artères

  1. Quelle est la règlementation en la matière? Cette bonne dame intervient financièrement au profit de l’Administration locale de Kindu via une fondation ou assotiation? Quelle typification tributaire est-elle attribuable à l’opération? Quelles sont en somme les délimitations juridiques des droits et obligations liés à l’opération? Si c’est un don, quel en est la régulation, quels en sont les tributs correspondants et les possibles exemptions fiscales? Au moyen de quel acte ou document de cession de droits l’opération s’est-elle réalisée? Où se trouvent les parraît-il grands juristes congolais pour me répondre? Sont-ils en train de manger le kakontwe, le bukari, le kintoka, le nsesa, le ntinga, le ntolola, le bukulu bua nseka, le lituma, le kuanga, ou peut-être le bitoto? Hein?

  2. Cette bonne dame est là pour plonger dans la distraction les Congolais en général, et les populations de KIndu en particulier. Elle tente là de leur faire oublier la misère généralisée qui gangrène toutes nos populations sans exception.
    Peut-on savoir d’où lui viennent ces fonds?

  3. Pauvre congo ! il suffit d’être soit disant du Kindu et sans expérience aucune pour soutenir un assassin aux origines douteuses ce n est pas pour le pauvre peuple qu’on s’ hasarde à devenir député plutôt pour sa poche et accopagner les balkanisateurs.
    Sondez bien vos futurs députés;;;

  4. Elle (Nafisa Sulah Binti Saidi, membre du PPRD-FCC « Front des Cons Congolais ») réhabilite les routes du Kindu (le bastion du Tutsi Rwandais Matata Ponyo) uniquement pour les élections pièges à con truquées d’avance du 23 Décembre 2018… Le vote au Kongo étant régionaliste, il devient absolument l’élément balkanisateur utilisé par les ennemis extérieurs et intérieurs du Kongo pour détruire les Kongolais définitivement…
    À quoi sert le budget annuel en déséquilibre de l’État failli (5 milliards $) RDC (Rép à démocratiser) ? Moindre que celui de la ville de Paris, un budget maigrichon à des années lumières à celui de l’État de Delaware (USA) qui ne sert exclusivement qu’à régler les émoluments réguliers immérités des collabos traîtres du gouvernement inutile, des deputains du Parle ment godillot coopté nommé par les Occupants Tutsi Power… Sic
    La démagogie maladive des candidats collabos à ce scrutin biaisé inquiète, le Kongo est devenu un pays des fous déglingués où les hommes et femmes marchent à reculons la tête en bas les jambes en l’air, ShadaryKabila et sa directrice de campagne Olive Lembe, la femme légitime de l’imposteur alias Joseph Kabila Président illégitime battent campagne na nko avec les fonds publics, ils ciblent les autres tribus sans que le CSAC ne pipe un seul mot…
    Le traître collabo corrompu Félix Tshilombo soi-disant ciblé, menacé par ses frères Mai Mai et son directeur de campagne Kamerheon surfent sur le clivage Est-Ouest pour diviser les Kongolais, le poulain du Tuts Rwandais Azarias Ruberwa soi-disant soldat du peuple Martin Fayulu et Pierre Lumbi son directeur de campagne se ravisent pour se ranger timidement derrière l’imprimante de la MAV (Machine à Vendre le Kongo) tant décriée en faisant mine d’installer un Camp Kokolo à Beni-Lubero… Que des démagogues qui puent la mort, la corruption, tous des hypocrites, races de vipère, sépulcres ou tombeaux blanchis… CV Sic
    Le mot d’ordre libérateur des leaders corrompus Tshilombo et Fayulu pour chasser définitivement les membres éminents du Tutsi Power qui les ont infiltrés à savoir Vital Kamerhe, Pierre Lumbi, Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila, Azarias Ruberwa viendra le jour où la poule aura les dents de sagesse. Un peuple se libère seul mentalement, spirituellement, militairement du joug pesant d’un pouvoir étranger qui le persécute. Ainsi les Français par la société civile ont suscité le mouvement activiste « Les Gilets jaunes » qui exigent à Macron de traîter l’Afrique d’égal à égal dans sa Charte Art 23° « Cesser les pillage et les ingérence politique et militaire, Rendre l’argent des dictatures et les biens mal acquis au peuples africains. Rapatrier immédiatement tous les soldats français . Mettre fin au système du F CFA qui maintient l’Afrique dans la pauvreté. Tisser des rapport d’égal à égal avec les Etats africains ».
    Vive le soulèvement populaire éboulement final à l’improviste pour stopper net la Tutsisation du. La Luta continua la Victoria e Certa. Rdv le 23 Décembre Ingeta*

    1. Le traître collabo corrompu Félix Tshilombo soi-disant ciblé, menacé par ses frères Mai Mai et son directeur de campagne Kamerheon surfent sur le clivage Est-Ouest pour diviser les Kongolais, le poulain du Tutsi Rwandais Azarias Ruberwa soi-disant soldat du peuple Martin Fayulu et Pierre Lumbi son directeur de campagne se ravisent pour se ranger timidement derrière l’imprimante de la MAV (Machine à Vendre le Kongo) tant décriée en faisant mine d’installer un Camp Kokolo à Beni-Lubero… Que des démagogues qui puent la mort, la corruption, tous des hypocrites, races de vipère, sépulcres ou tombeaux blanchis… Sic

Comments are closed.