Le Congo a besoin d’une révolution morale et d’un coup de balai

Jean-Claude Katende

A l’époque où le capitaine Jerry Rawlings avait pris le pouvoir au Ghana, le pays était ruiné par la corruption au sein du gouvernement et des affaires. L’élite au pouvoir faisait des dépenses ostentatoires pour des copains, des petites amies et pour les clients politiques du régime en puisant dans les caisses de l’Etat. La médiocrité était partout. C’est pourquoi il avait déclaré que « Le Ghana a besoin d’une révolution morale et d’un coup de balai ». Cette phrase vaut aussi pour la RDCongo.

Grâce à Jerry Rawlings, le Ghana qui était ruiné par la corruption, la mauvaise gouvernance politique, économique et sociale est devenu un modèle dans beaucoup de domaines aujourd’hui. Il a fallu à ce pays un homme qui avait la volonté et qui a posé des actes pour que le changement s’opère.

La révolution morale n’est possible que quand ceux qui en assurent la promotion sont des modèles en discours et en actes. C’est un véritable défi que Jerry Rawlings avait eu le courage de relever en faisant lui-même des sacrifices. Etre un modèle de probité dans un système corrompu exige des sacrifices énormes.

Après avoir fait 18 ans au pouvoir, le président Joseph Kabila avait déclaré que son plus grand regret était de « n’avoir pas réussi à transformer le Congolais. On traîne quelques points négatifs de l’époque Zaïre ». La question que nous devons nous poser est de savoir pourquoi l’ancien Président avait échoué de changer la mentalité du Congolais. Pour moi, la réponse est à situer à deux niveaux : absence de modèle et absence de la sanction (balai). Cette remarque du président Joseph Kabila est un avertissement à nous tous. Que faire alors?

Aujourd’hui, le président Félix Tshisekedi se révèle être une excellente opportunité pour pousser le pays vers la révolution morale. Cette révolution utile à la consolidation de l’Etat de droit et au développement du pays dans tous les domaines. Avoir un Président aussi engagé sur le changement de mentalités me fait penser à Jerry Rawlings. De tels présidents capables de montrer le chemin, on en a une fois tous les 50 ans dans un pays. Alors, souscrivons au changement de mentalités, car c’est toute la nation qui va en bénéficier sur le long terme comme c’est le cas au Ghana.

Mais pour réussir cette entreprise de changement de mentalités, le Président doit exiger des standards moraux très élevés de lui-même et de tous ses collaborateurs. Cela ne sera pas de trop de faire signer un acte d’engagement portant sur les valeurs morales à tous les membres des cabinets du Président, du Premier ministre et de tous les ministres.

Au-delà de son engagement personnel pour le changement des mentalités, le Président devra aussi prendre un balai pour balayer ou sanctionner, selon les procédures des régimes démocratiques, toute personne qui résiste ou qui s’oppose à son appel au changement des mentalités.

Un ami m’a écrit ceci, après avoir suivi le dernier discours du président Félix, je le cite: « Les gens ne peuvent changer que par la menace réelle et prompte de subir les conséquences de leur opposition au changement. Tous n’attendent que cette menace du Président, je veux dire sa marque de fabrique. Et tant que personne (fonctionnaire, magistrat, ministre, mandataire, parlementaire…) ne verra cette menace peser sur lui, le système va continuer. Et le temps va d’ailleurs passer très très vite… 2023, c’est déjà demain ».

Je suis parfaitement d’accord avec cet ami. Jerry Rawlings avait réussi aussi grâce au coup de balai.

J’appelle tous les compatriotes à souscrire à l’appel du Président, mais en veillant à ce que cette politique de changement des mentalités concerne tout le monde et qu’elle produise des résultats comme au Ghana.

Oui, le Congo a besoin de la révolution morale et d’un coup de balai, aujourd’hui et maintenant.

Kinshasa, le 10 septembre 2019

 

Me Jean Claude Katende
Le Gardien du Temple.

12 thoughts on “Le Congo a besoin d’une révolution morale et d’un coup de balai

  1. @ Katende,
    Vous écrivez « La question que nous devons nous poser est de savoir pourquoi l’ancien Président avait échoué de changer la mentalité du Congolais »
    Vous êtes sérieux ? Le semi illettré et génocidaire rwandais surnommé Kabila avait pour mission de changer la mentalité des congolais ? D’où tenez vous cette fausse information ?
    Je suis désolé mais je trouve votre niveau d’analyse et compréhension des faits insuffisant pour nous proposer un papier dans la rubrique opinion et débat sur ce sujet.

    1. @Muana ya mokolo lopango.
      A moins que je me trompe. J’ai l’impression que Maïtre Katende,célèbre défenseur des droits de l’homme (de l’Azadho-Asadho) est devenu gardien de la Pagode de Limete. Son intervention a l’air d’une propagande pour Félix.Pour des raisons faciles à deviner.
      Indigné de la corruption généralisée dans son pays avec comme conséquence la misère du peuple,l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings avait accédé au pouvoir suite à un coup d’Etat.C’est une personnalité charismatique qui a marqué le Ghana. Il est admiré par son peuple jusqu’aujourd’hui. L’homme est resté modeste et refuse qu’un monument national lui soit dédié.
      Félix est arrivé au pouvoir de la manière que l’on sait. Qu’un activiste des droits de l’homme comme Katende ne s’en offusque pas,c’est tout simplement inconcevable.
      En attendant que l’avenir nous prouve le contraire,les débuts de Félix n’ont rien d’une révolution morale et d’un coup de balai. Jerry Rawlings avait exécuté des officiers corrompus. Félix a fait des corrupteurs et corrompus des partenaires. La Présidence de la République sous Félix est éclaboussée par des affaires des détournements des deniers publics. Népotisme, tribalisme, régionalisme, copinage, marchés de gré à gré..y ont élu domicile.
      Le peuple congolais, qui est reconnu comme politiquement nul,regarde et laisse faire. En France, le Président du Parlement est mis en examen pour une affaire de favoritisme,qui date de 2011.
      Félix va-t-il mener une révolution morale et frapper « les frappeurs »?
      L’ avenir nous le dira.

      1. @Kolomabele,
        Effectivement sa propagande pour Félix tombe mal.
        Comment faire confiance à un mec qui claque Plusieurs centaines de millions de dollars dans des contrats de magouille de gré à gré avec des entreprises fantoches ?

  2. Si l’on s’en tient seulement à son mutisme et absence de toute réaction vis-à-vis du dossier des 15 millions,alors le doute est immense quant à sa volonté de combattre la corruption et autres anti-valeurs.

  3. Ceux qui vont donner ce coup de balai sont-ils des références morales pour nous citoyens lambda ? Chez nous en Rdc, le discours n’est pas dans la plupart des cas en adéquation avec les actes. Je reste néanmoins dubitatif sur un éventuel renouveau moral en Rdc.

  4. @Muana ya mokolo lopango,
    Je vous informe que M. Katende est l’un des Talibans et n’a rien à nous proposer de concret pour la sortie de crise.

    1. @KUM
      Je suis aussi surpris que certains juristes aient perdu l’objectivité.
      Me Katende et prof Mbata en font partie.
      Prendre Félix comme référence pour le changement de mentalité… les bras m’en tombent !!!

  5. Me Katende,
    # « Le Congo a besoin d’une révolution morale et d’un coup de balai », au vu de notre faillite quasi permanente, personne de sérieux n’en doute mais que vous la justifiiez à partir d’une digression creuse d’un personnage comme ‘JK’ qui à plus d’un titre a incarné en personne la déchéance morale à la tête de notre pays pose problème au risque d’affaiblir le vœu noble qui est vôtre.
    En effet quand l’ancien président qui a régné pendant 18 ans déclare forcé de quitter « que son plus grand regret était de « n’avoir pas réussi à transformer le Congolais. On traîne quelques points négatifs de l’époque Zaïre » » , la questions à nous poser s’il avait été exemplaire aurait pu être « pourquoi il a échoué de changer la mentalité du Congolais » mais ici « pourquoi il ne pouvait qu’échouer ».
    # Votre réponse le dit d’ailleurs très bien : « absence de modèle et absence de la sanction (balai) ». ‘JK’ n’était ni un modèle, pis, il a assis exprès son pouvoir sur l’impunité de ses collaborateurs pourris qui justement ne suivaient que son mauvais exemple. Le socle quasi structurel de son maintien au pouvoir avait été « d’acheter les consciences et les voix d’abord par des espèces sonnantes et trébuchantes ».
    Parlons du reste comme vous le faites pas si mal bien sauf à ne pas trop s’appuyer sur les « faits accomplis » auxquels notre peuple a trop tendance à s’incliner, à trop se contenter de ce qui existe sans en vouloir davantage et mieux mais surtout pas de ‘JK’ qui a représenté le « mal Congolais » à la tête du pays…

  6. @Katende
    Vous mentionnez « Aujourd’hui, le président Félix Tshisekedi se révèle être une excellente opportunité pour pousser le pays vers la révolution morale. » Connaissez vous qui est Felix Antoine Tshilombo « Tshisekedi »?

  7. Me Katende,
    Si on veut réellement parler de  » révolution morale  »,  » coup de balai  »,  » changement des mentalités  », il y a une chose très simple à exiger de votre président que vous qualifiez de  » excellente opportunité pour pousser le pays vers la révolution morale  ».
    Qu’il démissionne. Il sait qu’il n’a pas été élu par le peuple congolais. Il est le fruit d’une imposture. Il a été nommé par le  » Grand-Prêtre No.1  ». Je n’invente rien du tout. Ce sont les gens du PPRD -qui ont organisé les élections, qui le disent. Publiquement.
    Qu’il démissionne. Au nom de la  » morale  ». Et surtout, s.v.p, ne comparez pas votre président à un Jerry Rawlings. Il y a 4 divisions entre les deux.
    Maître, vous êtes avocat, auxiliaire de la Justice. Vous devez être sérieux.

  8. @ Me Katende,
    Avec tout le respect que vous meritez, vous evitez le fond du probleme qui subsiste depuis le regime du voyou de Kinagakati jusqu’a ce jour, donc a la Presidence de FATshi-Kamerhe.
    Comme illustration, prennons un example qui anime la presse ces jours:
    Selon les elucubrations de Vital Kamerhe (entre autres dans recent Jeune-Afrique), ce mec pretend que 2 fonctionnaires (connus) du Ministere de l’Economie ont pu retirer $15 Million des comptes de l’Etat a RawBank, et que cet argent ensuite a disparu dans la nature.
    Mais, au lieu de poursuivre ces voleurs en Justice, Kamerhe et son patron FATshi eux s’acharnent contre les « IGF » qui font leur travail et les menacent, tout en laissant les « 2 vrais voleurs » tranquiles.
    Alors, comment proposez-vous a FATshi et son majordome au sommet Kamerhe de donner l’example du changement qu’ils prentent proner au dela de leurs (vides) slogans..?

  9. Chers Caompatriotes, Nos frères qui parlent de résultats des élections du 30/12/2018 , libres à eux de s’exprimer , moi j’ai une autre lecture de ces mascarades d’élections ,processus vicié dès le début , fichier corrompu denoncé par MAFA et qui devient victorieux à partir de ce même fichier biaisé ,J’épouse le point de vu du ministre français des affaires étrangères qui avait déclaré haut qu’il n’y avait Pas eu élections mais plutôt un arrangement à l’africaine, dans cette ambiance peut-on polémiquer sur les résultats d’un processus qui n’a part répondu aux normes de standard requis ? la déclaration du ministre français Jean Yves Le Driant est une moquerie voilée à nous peuples congolais incapables de s’organiser ,un peuple enfant à qui on ne peut confier de grandes responsabités , ne nous voilons pas la face ,c’est vrai notre structure mentale pose un sérieu problème qui a besoin d’être réeduquée sinon nous continuerons à être la risée de nos voisins qui s’étonnent de notre médiocrité congénitale.

Comments are closed.