Le gouvernement Sama Lukonde 1er est là! Qui est qui?

Près de deux mois après sa nomination en qualité de Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge (JMSLK), a (enfin) rendu public la composition de la première équipe gouvernementale placée sous sa direction. La « proclamation » a été faite, lundi 12 avril, par le porte-parole du Président de la République, Tharcisse Kasongo Mwema Yamba Y’Amba. Comme il fallait s’y attendre, certains « nominés » suscitent déjà la controverse sur les réseaux sociaux. C’est le cas notamment du ministre de la Défense et de son collègue en charge des Infrastructures (Nous y reviendrons). Dans un prochain article, notre journal s’efforcera de publier des informations disponibles sur chaque membre du gouvernement.

Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus: 4 vice-premiers ministres, 9 ministres d’Etat, 31 ministres, un ministre délégué et 11 vice-ministres soit au total 56 membres du gouvernement. Soit dix de moins que l’équipe précédente. On imagine qu’il y a eu, lundi 12 avril, une explosion de joie dans certaines chaumières; des pleurs et des grincements de dents dans d’autres. A Kinshasa, il se raconte que certains « candidats malheureux » se disent avoir été « trahis ». Trahis par qui?

Le Premier ministre « Sama » et les membres de son équipe seraient mal inspirés de sabler du champagne et de dormir sur leurs lauriers. C’est maintenant que le plus dur va commencer. Après l’oral devant l’Assemblée nationale où rien n’est acquis – avec un personnel politique congolais réputé versatile et corruptible -, le nouveau gouvernement devrait trouver, de toute urgence, des ressources pour financer son programme et passer vite à l’action. Un collectif budgétaire s’impose. Il s’agit de démontrer à l’opinion tant nationale qu’internationale que la coalition « Fcc-Cach » était effectivement la cause de l’immobilisme. Bref, le goulot d’étranglement.

Le gouvernement « Sama Ier » est là! En attendant de juger chaque membre du nouvel exécutif par ses réalisations et non par ses discours, quelques personnalités semblent sortir du lot. Et ce du fait notamment d’une certaine « énergie potentielle » qui s’attache à leurs patronymes. On peut citer en désordre: Nicolas Kazadi Nzuji (Finances/Udps), Eve Bazaïba Masudi (Environnement/MLC), Christophe Lutundula Apala Pen’Apala (Affaires étrangères/Ensemble), Christian Mwando Kabulo/Ensemble), Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda (MLC/Santé, Hygiène), Cherubin Okende Senga (Transports, voies de communications et désenclavement /Ensemble), Muhindo Nzangi Butondo (Ensemble/ESU) Albert-Fabrice Puela (Droits humains/), Patrick Muyaya (Palu/ex-Fcc), Aimé Sakombi-Molendo (Affaires foncières/ UNC) et Julien Paluku Kahongya (Industrie/exFcc).

Sur base des informations disponibles, nous allons tenter de présenter les forces et les faibles de chaque personnalité. Ce sera dans un prochain article. En attendant, une chose parait sûre: la sortie du gouvernement Sama Lukonde scelle peut-être définitivement la fin de la coalition Fcc-Cach.

C’est le 29 juillet 2019, soit six mois après la passation de pouvoir dite pacifique entre « Joseph Kabila » et Felix Tshisekedi Tshilombo, que le Fcc Néhémie Mwilanya Wilondja et l’Udps Jean-Marc Kabund-A-Kabund ont procédé à la « déclaration solennelle  » de la constitution d’une « coalition politique » entre la mouvance kabiliste dite « Front commun pour le Congo » et le Cap pour le changement (Cach) du duo Kamerhe-Fatshi.

Des voix se sont aussitôt élevées, tant au sein de la base de l’Udps que de la société civile, pour chahuter le caractère « contre-nature » de cette union. Une union assimilée par d’autres à un mariage entre l’eau et le feu.

Au fil du temps, des incidents se sont succédé à d’autres incidents jusqu’à la date du 6 décembre 2020. C’est ce jour-là que le président Felix Tshisekedi Tshilombo, tirant les conséquences notamment des « humiliations endurées », a dénoncé la coalition conclue le 29 juillet 2019 avant de lancer une doctrine dénommée « Union sacrée de la nation ». La suite est connue avec le basculement de la majorité tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat dominés par le Fcc. La nomination d’un nouveau Premier ministre est venue boucler la boucle.

Le nouveau gouvernement qui s’est fixé plusieurs priorités (Santé, Justice, Sécurité, Enseignement, Numérique, Agriculture, Pèche, Elevage, Processus électoral et Economie) a un « ennemi » très coriace: le temps. Il y a eu trop de temps perdu. Le chef du gouvernement et « ses » ministres devraient mettre un soin particulier dans le choix des collaborateurs. Ils sont « condamnés » à s’entourer des « meilleurs ». Autrement dit, des spécialistes et des cadres expérimentés. Et non des gens qui doivent apprendre. Ils sont également « condamnés » à s’appuyer sur les Administrations de leurs départements respectifs. Le ministre doit se cantonner dans son rôle de « décideur » qui consiste à « montrer le chemin » en fixant le cap. Et non à s’encombrer des dossiers administratifs ou techniques, rôle dévolu à l’Administration.

On espère que la séparation des pouvoirs sera observée. Et que le Président de la République refrènera les ardeurs de certains membres de son cabinet tentés d’installer un « gouvernement parallèle » au niveau de la Présidence. Politiquement irresponsable, le chef de l’Etat n’est guère habilité à poser des actes de gestion. Le gouvernement conduit la politique de la nation et rend compte devant l’Assemblée nationale, indique notamment l’article 91 de la Constitution.

 

B.A.W.

26 Commentaires on “Le gouvernement Sama Lukonde 1er est là! Qui est qui?

  1. C’est encore et toujours la même ritournelle. Seul celui qui ne connaît pas assez de quel matériau est constitué le microcosme politique congolais peut se mettre à faire des supputations lyriques à faire dormir les gens debout. Mais sans conteste l’avenir nous démontrera encore une fois qu’il ne sortira rien de bon de ce conglomérat de maffieux et véreux « pourri-ti-chiens » qui n’ont goût qu’au gain facile et inique. Le Congo mon pays est encore très loin d’être sorti de l’auberge !

  2. Je constate une abscence quasi-totale des Tshimanga, Kadima, Ntumba, Kalala, Mbuyi… Cela est suspect, et traduit selon moi la volonté de dissimuler l’existence du tout-puissant gouvernement parallèle (que j’appelle le « G1081 ») composé essentiellement d’un bon milliers des cousins présidentiels.

    1. @FUTURISTE,
      Oh la la la la la la….
      Cherchez-vous des problèmes ? Un gouvernement de taille réduite de … 55 warriors pour remplacer 65 pacifists ne vous suffit pas ? Olingi nini lisusu ?

    2. @ Futuriste,
      Le Président avait fixé le cap pour ce nouvel Exécutif dès sa formation :
      Taille réduite
      Participation de la femme
      Participation de la jeunesse
      Représentativité nationale et inclusivité des forces politiques.
      Résultats :
      Représentativité féminine : 27%
      Moyenne d’âge : 47 ans
      Nouvelle figure : 80%
      Toutes les provinces sont là.
      Sachons féliciter ceux qui s’efforcent de faire la différence. Et Fatshi Béton est cet Homme, planant sur vos critiques acerbes.

      1. @Fololo,
        Taille réduite ? Arithmétiquement, oui. Mais peut-on parler de taille réduite quand on sait que le précédent gouvernement comptait 65 membres ? J’en doute.
        Avez-vous constaté qu’il n’y a aucun pygmée ? Quelle place accorde-t-on aux minorités dans ce pays ?
        kie kie kie

      2. @Fololo, et que dites-vous du Groupe de 1081, ce giga-gouvernement parallèle, fonctionnant dans la plus grande opacité, constitué essentiellement des cousins et cousines, beau-frères et belles-soeurs du Béton, tous ayant rang de ministre? Si « Fatshi be´ton » était sage, il ne « planerait » pas sur les critiques, si acerbes soient-elles. Par contre, il les étudierait, et se corrigerait le cas échéant.

    3. Je crains la même chose que vous, Futuriste. Les*cousins * qui étaient omniprésent, disparaissent comme par magie. Les couloirs du Palais risquent d’être embouteiller… C’est mieux si je me trompe !!!

  3. Meme si le Gouvernement Congolais serait venu du Ciel avec Jesus-Christ lui-meme comme Premier Ministre, les chantres de la negation et prophetes du malheur du Congo a tout prix, trouveraient toujours quelquechose de mal a dire la-dessus. Triste pour les pseudo-intellectuels!

    1. @BAKAKENGA En tout cas, après les injures, l’UDPS se spécialise désormais en blasphèmes. En effet, concevoir un exemple, même hypothétique, où Jésus-Christ descendrait du cielcomme Premier Ministre d’un président nommé par fraude (car non élu) et paganisé à outrance, c’est faire pire que s’afficher en pseudo-intellectuel. Merti Merti, kaka bino. Prière au nom du père, ya Tshitshi, kaka bino. Bokosuka wapi?
      En plus, il ne faut pas être prophète du malheur pour voir l’échec cuisant de ce gouvernement sangisa sangisa. Bakosala rien tant que le président nommé aura encore son gouvernement parallèle, le G1081.

  4. @ Le nouveau gouvernement nous a été enfin livré après près de deux mois de longues tribulations. Ne parlons pas pour le moment des dégâts sur la population de cette longue attente pour faire le constat à brûle pourpoint d’un gouvernement qui se défend plutôt bien : un renouvellement des hommes bien visible, moins de dix membres que le dernier, une représentativité géographique et du genre acceptable, un équilibre politique soigné au sein de l’Union sacrée même si la patte du Président et de l’Udps ne manque pas…
    @ Nos attentes c’est son exercice effectif et la future part du gouvernement parallèle toujours nuisible parce qu’opaque et foncièrement budgétivore. Il ne sera véritablement jugé que sur ses résultats socio-économiques, ses capacités sécuritaires notamment à éradiquer l’insécurité de l’Est, ses réformes utiles au niveau juridique, administratif et électoral, sa capacité générale à changer les mentalités, à changer nos modes de gouvernance, à réduire le train encore trop coûteux de l’Etat, dont les caisses restent désespérément vides, etc, etc… Sama Lukonde et son PR ont donc un immense chantier, seront-ils capables d’y faire effectivement face, de faire mieux que leurs défaillants prédécesseurs ? C’est tout le ‘mal’ que tous les Congolais leur souhaitent !
    A plus !!!

  5. Bon vent à ce gouvernement des guerriers.
    Puisse le Seigneur Jésus Christ vous soutenir à relever le défi du développement socio-économique sur les terres de mes ancêtres.

    1. @Armand,
      Laissez le Seigneur Jésus Christ tranquille SVP, il ne faut surtout pas associer le Nom de celui qui est l’essence même de la perfection à une bande de véreux carambouilleurs qui ne sont là que pour essayer de se servir en se taillant une place privilégiée sous le soleil congolais. Le peuple congolais doit résister avec sa plus grande force à ce qui passe pour être la nième escroquerie dans l’histoire de la république.

  6. Ministres Lihau, Mwando Nsimba, Kibassa, Sakombi, Ekila, … sont-ils RESSUSCITÉS ou des HOMONYMES ?;-)__Trop des ministères inutiles. En temps de crise, on aurait pu se passer des futilités tel le Ministère « près le Président de la République »… Signe que l’histoire se répète.

    1. @Kulutu: oui, il y a plein de ministères inutiles, sans compter ceux qui auraient dû fusionner.
      – Ministère de la pêche, ata bino moko!!!
      – Ministère du numérique, oyo likama te?
      – Ministère du Genre, de la Femme, et des Enfants
      – Ministère de l’Intégration Régionale, ya nini?
      – Ministère de la Formation Professionnelle et Métiers
      – Ministre des Relations avec le Parlement
      – Ministre près le Président de la République
      – Ministre délégué près le Ministre des Affaires sociales

      1. @FUTURISTE
        Mais puisqu’on a vu toute une miríade d’aventuriers se bousculant au portillon bétonné, il fallait que chacun trouve son compte !

      2. @FUTURISTE : En effet, les Ministères que vous évoquez ci-haut sont SUPERFLUS. De plus, les autres sont absurdement RAMIFIÉS. Ex : Les 8 Ministères suivants : économie/ Budget/Numérique/Commerce ext./Entrepreneuriat/Plan/Portefeuille/Finances, s’inscrivent de manière complémentaire et indissociable dans le domaine économique. Vu la crise, ils auraient pu fusionner pour ne constituer que 2 ou 3 ministères. __Postes créés : TROP de VICES-1ers ministres, PROFUSION des Ministres d’ÉTAT__ Wait and see___.

  7. EH VOUS LA! TAILLE REDUITE EN POUDRE OU TAILLE AUGMENTEE! C’EST DE N’IMPORTE QUOI MES CHERS COMPATRIOTES.
    MAIS QUI VA PROFITER DE CETTE TAILLE REDUITE? CE N’EST PAS LES COMPATRIOTES DE LA COMMUNE DE PAKADJUMA, DE KIMBANSEKE, MASINA, KISENSO… MAIS BIEN LES MEMBRES DE LA FAMILLE DE LA TAILLE REDUITE BAKOMONA SIKA OYO CLAIR.
    LES MINISTRES DE LA TAILLE REDUITE SONT IMPATIENTS, ILS ET ELLES VEULENT DEJA ENTRER EN FONCTION POUR EXERCER LEURS METIERS FAVORIS “ ZAP ZARAP, AUFWIEDERSEHEN, NICHT OU NIX GESEHEN = DETRUIRE LE TRESOR PUBLIC ET AU REVOIR, ON NE M’A PAS VU, IL EST TEMPS D’EN PROFITER, CIAO! “.
    AH BON! TAILLE REDUITE TANT VANTE PAR LE MUEZIN AVE SON MEGAPHONE SUR LE MINARET DE LA MOSQUEE D’ISOKE! C’EST BIEN CA LE CADEAU OU LE GATEAU DE PAQUES TANT ATTENDU PAR LES KONGOLAISES ET KONGOLAIS?
    C’EST COMME ON A CHANGE LES BIMPUMBULU RECEVEURS ET CHAUFFARDS DE FULA FULA MAIS LES TAPAGES SUR LA CAROSSERIE ET LES CRIS DE “ AMSORIA TICKET TICKET DIRECTION GRAND MARCHE RESTENT LES MEMES, INCHANGEABLES. LES ANCIENS DIGNITAIRES SONT PARTIS AVEC MECONTENTEMENTS POUR Y ALLER CETTE FOIS-CI GONFLER LE CERCLE DE FAUX OPPOSANTS, LE SYSTEME POLITIQUE RESTE LE MEME, AUCUN CHANGEMENT EN VUE, BANDEKO NA NGAI, CROYEZ-MOI.
    ILS SONT LA POUR PRATIQUER CE SALE BOULOT: ARTICLE 15, SALA NGOLO ZAKU COMME DISENT LES NE KONGO POUR SE MOQUER DE L’INCOMPETENCE ET LA DEFFAILLANCE DU GOUVERNEMENT.
    KIADI KIBENI.
    MES COMPATRIOTES EN CHAIR ET EN OS, CE N’EST UN SECRET POUR PERSONNE, VOUS SAVEZ BIEN QUE LE GRAND KONGO EST PLEIN DE PERSONNES EXTREMEMENTS DIFFICILES A CONSEILLER, COMME LE DISAIT UN AMI PHILOSOPHE.
    CES PERSONNES SONT:
    1. UNE FEMME AMOUREUSE
    2. UN RICHE ILLETTRE
    3. UN ASSOIFFE DE POUVOIR
    4. UN BENDSKINEUR OU BENDSKINEUSE: CONDUCTEUR OU CONDUCTRICE DE BENDSKIN, TAXI-MOTO = WEWA, QUOI.
    5. UNE KONGOLAISE OU KONGOLAIS DEPENSE TOUTE SA RICHESSE EN CORRUPTION POUR DEVENIR COUTE COUTE MINISTRE.
    6. UN MILITANT AVEUGLE D’UN PARTI POLITIQUE.
    7. LES NEGRES SERVICES APPELES SEFES, TRAITRES, JUDAS, DES RENEGATS ( UNION SALEE OU SUCREE, PARDON UNION SACREE DE LA NATION ) ET PARTIS POLITIQUES ACOLYTES.
    8. LES ADEPTES OU LES BAKAMBI DES EGLISES DE REVEILS, SURTOUT LES JEUNES FILLES ET FEMMES MARIES LESQUELLES N’ONT DE COMPTES A RENDRE AVEC LEURS PASTEURS.
    QUELQUEFOIS, JE ME DEMANDE MOI-MEME AU FOND DE MON COEUR: TOUTES CES PERSONNES CITEES CI-HAUT, SONT ILS CONSCIENTS, NATIONALISTES, PATRIOTES, COMBATTANTS POUR LA CAUSE NOBLE OU BIEN HOMMES OU FEMMES DE TRIBU, SIMPLE CITOYENS ET CITOYENNES.
    A MON AVIS, TOUTES CES PERSONNES PROVIENNENT DE NULLE PART, SONT DE TRAITRES ET ASSOIFES DE POUVOIR, DANS UN GRAND KONGO, PAYS DE LA MAGOUILLE, LA CORRUPTION, ARRESTATIONS ARBITRAIRES, EMPRISONNEMENTS, MEURTRES…RIEN NE S’Y DEROULE NORMALEMENT DANS CE BEAU PAYS DE NOS ANCETRES.
    EH VOUS LA MILITANT CHEVRONNE ASSIS SUR LE SOLEIL PLOMB 45 DEGRE A L’OMBRE SOUS LE BAOBAH, SI L’EN EST AINSI QUE NOTRE GRAND KONGO EST PLONGE DANS CE CERCLE VICIEUX, ALORS, DITES-NOUS, QUEL EST LE ROLE ET L’IMPORTANCE DES UNIONISTES SACRES, DU PARTI DE L’UNION SACREE OU SUCREE, SALEE ET PARTIS POLITIQUES ACOLYTES CREES EN TOUTE HATE SOUS LE COMMANDEMENT SUPREME DE L’AUTORITE “ NTINU HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA “?
    REPONSE:
    L’ACTIVITE DE L’UNION SACREE EST FONDEE EN TANT QUE PARTI DE LA BOURGEOISIE POUR MATER TOUT UN PEUPLE, TOUTES LES TRIBUS ANTAGONISTES DU GRAND KONGO.
    ACH SO ICH WUSSTE NICHT = AH BON, JE NE SAVAIS PAS.
    EN PLUS, VOUS ALLEZ LE SAVOIR QUE LE ROLE ET L’IMPORTANCE DEU PARTI DE L’UNION SACREE ET PARTIS ACOLYTES, SE BASE SUR LE PROGRAMME SCIENTIFIQUE DE L’EDIFICATION DE LA PHILOSOPHIE
    DU PAUPERISME ET LA MISERE TOTALE S’ACCROISSENT AU SEIN DE LA CLASSE OUVRIERE ET MOYENNE D’OU LE GRAND KONGO AVANCE LENTEMENT VERS SA FIN.
    CE N’EST PAS MOI GERMAIN QUI LE DIT, MAIS BIEN UN MILITANT DU PARTI DE L’UNION SACREE DECU POUR NE PAS AVOIR PROFITE DE PATAGE DE GATEAU OU CADEAU PASCAL.
    KIADI KIBENI KUNA KONGO DIETO.
    JE M’ARRETE ICI.
    PLEASE, RESPECT MY WAY OF THINKING AS I RESPECT YOURS TOO.
    DIE NEUE REGIERUNG, DAS IST NICHT EINFACH KONGO ZU REGIEREN, WA? = LE NOUVEAU GOUVERNEMENT, CE N’EST PAS FACILE DE DIRIGER LE KONGO, N’EST-CE PAS?
    HARTE ARBEIT, IHRE GEWISSEN, KOMPETENZ, AN EUCH WARTEN = UN TRAVAIL DIFFICILE VOUS ATTEND, VOTRE CONSCIENCE, COMPETENCE SONT EXIGEES ABER KEIN TRICKS WIE SAUT-DINDON = MAIS DES TRUQUES COMME CONSTRUCTIONS DES SAUT –DINDON POUR SE REMPLIR LES POCHES, LES KONGOLAIS N’EN VEULENT PLUS.
    PLEASE, BE GENTLEMAN, NO STUPID COMMENTS ARE NEEDED HERE. YOU HAVE THE CHOICE. READ OR NOT READ. THAT’S THE SIMPLE WAY FOR ANYONE, OK!
    SI MES ECRITS BLESSENT, DANS CE CAS JE DEMANDE PARDON A CEUX QUI SONT BLESSES, OK!

  8. Les ministres Gisaro, le fils de l’inventeur du terme « les banyamulenge » et Gilbert Kabanda Kurhenga, ministre de la Défense dont le nom figure dans le Rapport Mapping sont tombés comme un cheveu dans la soupe. Félix aime provoquer les zaïrois congolais. La nomination de cet homme aux origines douteuses à ce ministère régalien ne peut que assurer la mainmise des rwandophones et des rwandais sur les FARDC. TOBEBI NA BISO.

    1. @ Je crois l’avoir déjà dit ici : une recommandation tacite née du laboratoire de l’influent et diabolique potentat rwandais Kagame oblige le pouvoir vassal Congolais à le représenter au haut niveau à Kinshasa, au Gouvernement, au Sénat, à l’Assemblée et ailleurs par au moins un pion rwandophone ou carrément rwandais. Ruberwa dont la famille est entrée au Congo en tant que réfugiée en est la figure emblématique : Vice Président dans le fameux 1+4 puis inamovible Ministre de la Décentralisation. Tshisekedi sans mémoire; léger ou poussé à l’impuissance ne fait qu’obéir à cette injonction et à perpétuer cette mauvaise habitude en nommant Gisaro et plus grave il n’est pas le seul hélas dans ce gouvernement.
      Je ne perdrais pas mon temps à citer les noms des autres mercenaires, ils sont vite repérables à celui qui les recherche.
      @ Lorsqu’on a fréquenté une fois dans sa vie comme moi des Rwandais(es) qui vous confirment leur exploit presqu’en se moquant de notre naïveté, on pleure pour son pays à la vue de notre ignorance crasse et de notre impuissance incommensurablement coupable. A voir notre Président dans des pérégrinations insensées et génocidaires avec Kagame, on se retient à aller l’empêcher physiquement de ses propres mains, on ne peut l’encaisser tant ces info sont connues de nos ‘Services’. Triste pays que le nôtre !!!

      1. @Ndeko Nono,
        Pleure ô mon beau pays, vendu pour des montres de luxe et des steaks dorés du cuisinier turc de Saltbae de Dubai, le temple du bling-bling pour nouveaux riches mais incultes culinaires.
        Pleure ô mon frère !

  9. CHERS ET CHERES COMPATRIOTES,
    NE VOUS EN FETES PAS. FATSHI BETON EST UN GRAND ESSAYISTE ET COPISTE NE AVANT NOTRE PROPHETE SIMON KIMBANGU.
    FATSHI BE EST UN STRATEGE ET TACTICIEN ENDURCI.
    D’ABORD IL LANCE UNE BOMBE ATOMIQUE FACTICE ET ATTEND DES REACTIONS DES DESHONORABLES PETITIONNAIRES ET DE GRANDITIONNAIRES. SI AUCUNE REACTION, IK SE FROTTE LES MAINS, LA SOUPE A ETE BIEN APPRECIEE ET CONSOMMEE SANS ANGOISSE AUX GUEULARDS DESHONORABLES PETITIONNAIRES ET GRANDITIONNAIRES Y COMPRIS A LEURS RESSORTISSANTS DES 6 GRANDES REGIONS DU KONGO A L’EXCEPTION DU KONGO-CENTRAL LEQUEL DEPOURVU DU STATUT DE GRAND.
    SAPRISTI! NE PLEURNICHEZ PAS DESHONORABLES PETITIONNAIRES ET GRANDITIONNAIRES CAR FATSHI BETON EST UN HOMME DE BIEN, DE COEUR, IL N’EST PAS DU TOUT EGOISTE, IL N’EST PAS GOURMAND, IL AIME PARTAGER LE GATEAU AVEC D’AUTRES WARRIORS RENEGATS AUTREFOIS RECRUTES A LA HATE POUR LA CONQUETE SUPREME DU POUVOIR FATSHISTE EN 2023.
    COMME LES REVES DE TOUS GUEULARDS DE LA MANJARE EST DEVENIR MINISTRE, AINSI NOTRE BON FATSHI A ENCORE DANS SA GIBECIERE D’AUTRES POSTES VACANTS A OCTOYER AUX INDISCIPLINES RENEGATS PETITIONNAIRES ET GRANDITIONNAIRES DES 6 GRANDES REGIONS, A SAVOIR:
    – MINISTERE DE DELESTAGE / BOMA COURANT.
    – MINISTERE DE BONGISA COURANT.
    – MINISTERE BOPETO YA BA TELASSE.
    – MINISTERE KANGA MBULA OU MVULA.
    – MINISTERE MADESU YA BANA.
    – MINISTERE DE VIDAGE DES MATIERES FECALES.
    – MINISTERE KANGA NZALA.
    – MINISTERE DE LUVUNU.
    -MINISTERE DE MINZIULA MVUMBI.
    – MINISTERE D’EMBOUTEILLAGE.
    – MINISTERE CONSTRUCTION DE SAUT-DINDONS.
    AINSI, CHACUN DESHONORABLES PETITIONNAIRES ET GRANDITIONNAIRES MECONTENTS SERONT SATISFAITS ET LEURS FAMILLES BAKOMA CLAIRS.
    PENSEZ-Y PR FATSHI, LA BALLE EST MAINTENANT DE VOTRE COTE POUR CALMER LE JEU DES DEHONORABLES RENEGATS PETITIONNAIRES ET GRANDITIONNAIRES DE 6 REGIONS CAR DANS LEURS REGIONS, LEURS RESSORTISSANTS SONT MECONTENTS ET LA CASSE N’EST PAS POUR LONGTEMPS.
    PAPA FATSHI, UN HOMME AVERTIT EN VAUT DEUX.
    JE M’ARRETE ICI.
    PLEASE, RESPECT MY WAY OF THINKING AS I RESPECT YOURS TOO.
    DAS IST NICHT EINFACH KONGO ZU REGIEREN, WA? = CE N’EST PAS FACILE DE DIRIGER LE KONGO, N’EST-CE PAS?
    PLEASE, BE GENTLEMAN, NO STUPID COMMENTS ARE NEEDED HERE. YOU HAVE THE CHOICE. READ OR NOT READ. THAT’S THE SIMPLE WAY FOR ANYONE, OK!
    SI MES ECRITS SONT BLESSANTS, POUR LES CONCERNES, JE DEMANDE D’AVANCE PARDON, ALLES OK?

Comments are closed.