Manifeste d’Atlanta

Réunis en conclave à Atlanta, USA, un groupe d’intellectuels congolais s’est penché sur la crise que traverse la République Démocratique du Congo (RDC) depuis deux décennies. Au bout de deux  jours d’intenses débats, ils se sont convenus sur beaucoup de points dont voici les principaux:

CONSTATS

  • La crise en République Démocratique du Congo est une crise à plusieurs facettes: politique, économique, sociale, culturelle, leadership, sécuritaire et éducationnelle;
  • Le pays est occupé par des pays étrangers, spécialement le Rwanda et l’Ouganda;
  • Les occupants sont assistés par des forces extérieures de l’Occident et ailleurs, y compris de certains pays africains qui bénéficient énormément de la crise;
  • Les soi-disant dirigeants sont illégitimes et illégaux car ils gouvernent sans mandat;
  • Bref, dans sa configuration actuelle, la RDC est un pays pris en otage et dont l’existence est sérieusement en danger.

PROPOSITIONS

Face à ces constats, les participants à ce conclave ont proposé quelques actions à prendre:

  • Demander aux pays du monde de ne plus reconnaître le régime en place;
  • Résister, lutter contre l’occupation en solidarité avec les compatriotes qui résistent et luttent pour la même cause, où qu’ils soient;
  • Soutenir et défendre la transition immédiate de l’occupation à un collègue de transition qui sera chargé d’organiser des élections, d’assurer la continuité dans le fonctionnement de l’Etat;
  • La transition devra se faire sans la participation du régime d’occupation;
  • Transformer les forces armées, les services de renseignement et la police nationale;
  • Transformer le système de l’éducation d’avale en amont;
  • Bâtir un Etat de droit dans lequel le peuple sera souverain.

Vous pouvez accéder au rapport entier ici.

 

S.N. Sangmpam
© Congoindépendant 2003-2018

24 réflexions au sujet de « Manifeste d’Atlanta »

  1. Cela fait une vingtaine d’année que nous disons ces choses là. Et dire qu’il se trouve toujours quelques crétins qui essaient de les nier.

    1. Ces félins crétins méritent d’ètre bannis du milieu des patriots congolais,
      Ces renégats seront condamnés à quitter le pays, avec interdiction d’y rentrer. Et leurs rejetons seront maudits à tout jamais.

  2. CE « MANIFESTE » SERAIT PLUS CREDIBLE S’IL S’INTITULAIT « MANIFESTE DE KINSHASA ».

    ON PEUT TOUJOURS CONTINUER A JOUER A « L’INTELLECTUEL ET OPPOSANT DE SALON » A L’ETRANGER ET ATTENDRE QUE LES AUITRES SE SACRIFIENT OU MEURENT AFIN QUE CES PRETENDUS OPPOSANTS VIENNENT RECLAMMER DES POSTES DANS LEUR « COLLEGE-DE-TRANSITION » BIDON ( DE « NON-ELUS »).

    1. Cher Vous,

      CIC permettant, je voudrais vous dire à vous, comme à quelques uns d’autres tout nouveaux sur ce site, que vous puez le rwandais. Votre dialectique de génocidaire rwandais arrogant mais vite moucheté dès qu’on parle de votre Rwanda natal, est tout simplement répugnante et facile à repérer. Je vous emmerde et sachez que le Congo ne sera pas toujours faible comme il est aujourd’hui. Un jour, vous quitterez ce pays comme des voleurs des poules, que vous êtes, en fait.

      Mettez-le bien dans votre petite tête de petit rwandais de merde qu’un vrai Muntu n’a aucun complexe à se faire devant un tutsi. Et encore moins un congolais devant un petit voleur, tueur rwandais.

      Allez vous faire foutre !

    2. Ce supposé congolais Mototo Wa Karavia brille singulièrement en ses interventions sur ce site par une intelligence plutôt brute. Outre qu’en boucle il ne va pas au-delà des déclarations superficielles de « voyou de Kingakati », « chauffeur de Dar-es-Salam ». De plus, sa brutesse de raisonnement va jusqu’à demander aux véritables adverssaires matériels des assaillants tutsis, la diaspora, d’aller se jetter sans précaution aucune entre les mains dedits assaillants.

      De ce qui précède, il y a lieu de se demander, partant de la prémisse que toute personne est rationnel, si Monsieur Mototo est congolais ou plutôt si pas rwandais tutsi, un fin collabo. Est-il une difficile équation de se rendre compte que la soi-disant « opposition » en place à Kinshasa est loin d’être une opposition? Faut-il la survenance d’un cataclysme pour comprendre que les « opposants » sont de simples « atalaku » des rwandais malheureusement encore aux rênnes au Congo?

      Par ailleurs ce monsieur Mototo est le grand chantre de minimiser, voire de nier l’occupation tutsie de notre pays. Dans sa légendaire brutesse, il invoque de limiter « l’attaque » à Kanambe qu’il appelle par « Kabila » et à SA VOYOUCRATIE. Que Monsieur Mototo nous précise la signification de ce concept juridique indéterminé. « Sa voyoucratie » faut-il l’entendre comme des wutus qui accompagneraient ce Kanambe, puisque Mototo nie l’infiltation tutsie?

      1. VOILA « L’ART DE BALBUTIER POUR FINALEMENT RIEN DIRE DE SUBSTANTIEL »..DONC, RIEN QUE DIARRHEE VERBALE DIGNE D’UN NGBANDA….

        PAS ETONNANT VENANT D’UN NULLARD PSEUDO-OPPOSANT. LES VRAIS ET VAILLANTS OPPOSANTS SONT SUR PLACE EN RDC ET NON PAS DANS LES JARDINS (DE L’APARECO) A L’ETRANGER EN TRAIN D’Y DIABOLISER LES TUTSIS SANS RIEN CONTRIBUER AU DEPART DE L’IMPOSTEUR TANZANIEN..

  3. HELLO HELLO ATLANTA! DO YOU HEAR ME? YES SIR! VERY WELL! WHAT’S GOING ON?
    KONGO RDC IS CALLING! KONGO IS VERY SEAK. DO YOU UNDERSTAND ME? KONGO IS VERY VERY SEAK AND NEED HELP. WHAT? YOU KNOW SIRS, KONGO OF KIMPA VITA, KIMBANGU, KASAVUBU, LUMUMBA.WHICH KONGO ? DRC!
    BUE BATELE KUNA ATLANTA?
    C’EST DU BOMA L’HEURE! PERTE DE TEMPS! NTANGU ZA FUA! WASTE OF TIME! ZEITVERSCWENDUNG!
    ATLANTA, VOUS SAVEZ, DANS CE PAYS LA KONGO ON A CONNU DES POLITICIENS QUI ONT FREQUENTE ET OBTENU LE BULLETIN DE FREQUENTATION AVEC SUCCES DE L’UNIVERSITE POPULAIRE DE LAVAGE DES CERVEAUX MAKANDA KABOBI, ATUNDU, MOKOLO, PAYI PAYI, KENGO, BOSHAB, MENDE, KYUNGU, KAMERHE, KAMITATU.. OU ILS ONT APPRIS LA COEUR LA MANIFESTE DE NSELE ET LA DOCTRINE MOBUTISTE  » TATA MOKO, MAMA MOKO, KONGO MOKO..  » . OU EN SOMMES-NOUS AVEC CES RENEGATS?
    ILS ONT TRAHI MOBUTU ET SA DOCTRINE ET SURTOUT LE PAYS KONGO. ILS SONT FIERS D’ETRE DU COTE DE L’ENNEMI. ILS SOUTIENNENT L’ENNEMI.
    LE PROBLEME DU KONGO, C’EST LE PROBLEME D’HOMMES. ILS SONT MENTEURS, TRAITRES, ILS N’AIMENT PAS LA TERRE DE LEURS ANCETRES. ILS FONT SOUFFRIR LEURS PROPRES FRERES ET SOEURS.
    PLUS D’UN DEMI SIECLE D’INDEPENDANCE, DEJA PLUS DE 58 ANS RIEN NE VA AU KONGO. C’EST CHACUN POUR SOIT ET DIEU POUR TOUS, EGOISME PUR, MENSONGES.SUR TOUTE L’ECHELLE DE LA VIE POLITIQUE AVEC CETTE DEVISE, SI VOUS NE MENTEZ PAS, VOUS ETES UN HOMME A BATTRE, UN ENNEMI DU REGIME. LE KONGOLAIS EST CHOSIFIE, IL N’EST PLUS CHEZ-LUI, IL EST TRAITE COMME UN ETRANGER DANS SON PROPRE PAYS. CE SONT LES PHRASES QUI SORTENT DANS LES BOUCHES DE TOUS LES KONGOLAIS DEFAVORISES.
    DANS TOUT CELA, QUELLE EST LA SOLUTION ADEQUATE?
    LA SOLUTION A LA SOVIETIQUE, LA TCHECOSLOVAQUIE, LA YOUGOSLAVIE, L’ETHIOPIE, SOUDAN ET BIEN D’AUTRES PAYS QUI SE SONT SEPARES EST PEUT-ETRE LA MEILLEURE. QUE LES INCOSCIENTS AILLENT CHIER DANS LEURS REPUBLIQUETTES SANS QUOI LE KONGO NE MARCHERA JAMAIS. CA C’EST MON IDEE ET MON AVIS A MOI. SOYONS COURAGEUX ET TETE HAUTE, ESSAYONS CETTE VARIANTE DE DIVISION OU SEPARATION A LA DOUCEUR, A L’AMIABLE.
    KONGOLAIS, TROUVEZ-VOUS CA BON, QU’A CHAQUE FOIS QU’ON NOUS IMPOSE UN ETRANGER MEME IDIOT DIRIGER UN GRAND PAYS COMME LE KONGO AUX POTENTIALITES ENORMES? AUCUN PEUPLE DU MONDE NE POURRA ACCEPTER DE TELLES BETISES, MAIS AU GRAND KONGO TOUTE AVENTURE EST BIENVENUE. ON EN A MARRE DE CES POLITICHIENS ET INTELECTUELS TRICHEURS AVEC PLUSIEURS NATIONALITES ET FAUSSES NATIONALITES. CA VOUS PLAISENT DE TELLES CONNERIES? ENSEMBLE POUR LE CHANGEMENT, REVOLUTION DANS LA MODERNITE, 100 CHANTIERS, TOUT CA C’EST QUOI? MENSONGES, DETRUIRE LE GRAND KONGO DE SES RICHESSES EN CONNIVENCE AVEC LES COLLABOS KONGOLAIS.CELUI QUI EST NE MOYIBI, RESTERA TOUJOURS MOYIBI. SOKI CES POLITICHIENS BA NGANZAMI NA POUVOIR DANS LE SEUL BUT A SATISFAIRE LES VISEES DAIABOLIQUES DE L’OCCUPANT ET SE SERVIR EUX-MEMES AVEC DES MIETTES.
    BREF, IL N Y A PAS DES KONGOLAIS CAPABLES POUR LA MAGISTRATURE SUPREME? IL Y EN A QUI SONT CAPABLES, MAIS ILS SONT ECRASES PAR LA MAJORITE D’AVENTURIERS.

  4. Une canadienne vient de publier un livre sur les crimes commis par le FPR de Kagame et en même temps elle dénonce l’attitude de la communauté internationale qui a toujours bloqué toutes les enquêtes qui ont visé à faire éclater la vérité sur le genocide rwandais; notamment sur les crimes de Kagame au Congo.
    Avec tout cela il y a encore des Congolais qui nient l’occupation rwandaise de leur territoire. Amnésie quand tu nous tiens!

    1. @KUM

      Pourriez-vous vous nous donner la référence du livre ? J’ai encore un peu d’espace dans ma bibliothèque.

      Merci d’avance

      1. @Muana ya mokolo lopango
        Cher compatriote,
        Je n’ai pas retenu le titre du Livre mais la dame est passée sur France24 hier soir et a commenté sur sa publication.

      2. @Compatriote Muana ya mokolo lopango…

        Nous nous permettons de vous donner la référence du livre qui est *In Praise of Blood* écrit par Judi Rever journaliste canadienne qui est déjà sous une fatwa des Tutsi Nilotiques peuple nomade sans terre venu du Tigré. L’Empire Hima Tutsi Power et leur lobby aiment le MENSONGE plus que la VERITE qui est inaltérable, s’impose envers tout par devers tout…

        Les âmes fauchées des Bantous Kongolais et Bantous Hutus Rwandais poursuivis jusqu’à Tingi Tingi par un certain Commandant Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila crient sans cesse vengeance devant le Véritable Dieu Créateur Tout-Puissant et Redoutable… La guerre sera longue et populaire, elle retournera au Rwanda d’où elle est venue dixit feu Mzee envoûté…

        La luta continua, la victoria e certa. Ingeta

  5. Chers Compatriotes,
    Je ne doute pas de la valeur de ce travail qui n’a fait que des constats et nous livre un chapelet de bonnes intentions. J’aurai voulu cependant avoir la liste des participants, et savoir comment ils ont été sélectionnés, recrutés, et comment ils ont travaillé. Deux jours de réflexion ne peuvent qu’aboutir à ce qui est dit ci-dessus et qui peut résulter aussi d’une réflexion d’une journée pour un habitué à cet exercice de pensée. Ma question est : « Et après ? ». Rien de neuf n’est dit dans ce rapport pour ne pas reprendre « Jo Bongos ». Quelle est la finalité de cette rencontre ? Comment ce groupe envisage la suite pour ne pas laisser pourrir ces idées en ligne ou dans les rayons de la bibliothèque familiale ? Que Dieu nous vienne en aide.

    1. Les signataires sont:
      – Eyamba Georges Bokamba, Docteur en Philosophie
      – Marcel Eluhu, Docteur en Médecine
      – Mme Christine Iyofe Isasi, Licenciée en Lettres
      – N.J. Makidi Ku-Ntima, Docteur en Philosophie
      – Jules Malonga Miatudila, Docteur en Médecine
      – Vuvu Manseka, Docteur en Philosophie
      – André Mpika, le célèbre « Major Mpika »
      – Tshilemalema Mukenge, Docteur en Philosophie
      – Emmanuel Naniuzeyi, Docteur en Philosophie
      – Georges Nzongola Ntalaja, Docteur en Philosophie
      – S.N. Sangmpam, Docteur en Philosophie

      NOTE: Comme on peut le constater, il ne s’agit pas de n’importe quels cabotins. Ce sont des cerveaux penseurs!

  6. Chers Kum,
    Je vous remercie d’avoir donné suite à ma préoccupation. Mais vos informations manquent d’une colonne importante pour moi. Vous mettez des titres sans mettre de quelle université. Le nom de l’université qui a délivré un titre est un indicateur important pour moi personnellement. Je vous saurais gré de nous l’ajouter. Je vous en remercie d’avance. Que Dieu nous vienne en aide;

  7. Chers Compatriotes,
    La lecture de cette liste montre déjà certaines limites que nous pouvons constater. Ce sont tous les hommes des sciences humaines 7 docteurs en Philosophie, 2 docteurs en médecine (généraliste ou spécialiste ?), 1 licencié en lettres, 1 militaire (Célèbre Major Mpika !). Voilà les cerveaux penseurs qu’Atlanta nous offre. Remarquons que le pays n’est pas dans cet état par manque de penseurs. Mais une observation: ces penseurs qui sont au pays maintenant au service du pouvoir tenaient un discours différent quand ils étaient aux études. Je l’affirme pour les avoir entendus parler. Notre frère Germain affirme : « LE KONGOLAIS EST CHOSIFIE, IL N’EST PLUS CHEZ-LUI, IL EST TRAITE COMME UN ETRANGER DANS SON PROPRE PAYS. CE SONT LES PHRASES QUI SORTENT DANS LES BOUCHES DE TOUS LES KONGOLAIS DEFAVORISES ». Ce constat, c’est ce que j’ai vécu personnellement pendant la deuxième république. Je ne sais pas où était notre compatriote Germain pour ne l’avoir pas dit tôt pendant ce temps là. Nous avions commencé une action pendant la deuxième république contre ceci. Un des avantages de la deuxième république par rapport à ce pouvoir terroriste de sa propre population est la sécurité générale sur toute l’étendue du pays. J’en avais profité pour parcourir le pays du nord au sud et de l’Est à l’Ouest. Le groupe d’Atlanta a au moins le mérite d’avoir montré que les congolais ont parmi eux des personnalités qui, conscientes de ce qui se passe dans leur pays, veulent ouvrir des espaces des discussions théoriques pour chercher des solutions pratiques appropriées à la situation de leur pays. Que Dieu nous vienne en aide.

    1. Cher compatriot Elili,
      Je comprends parfaitement votre souci, qui me paraît tout à fait légitime.
      Quelles surprises désagréables n’avons-nous pas enregistrées dans le chef de nos intellos, qu’ils soient philosophes, ingénieurs, docteurs,….. Et toutes ces reserves sont de mise. Mais vue cette descente aux enfers de notre beau pays, il va falloir que quelqu’un commence quelque chose quelque part.
      Des désappointement, des mésaventures, des erreurs, il y en aura toujours, mais ce que nous devons répugner, c’est plutôt la fourberie, la déloyauté.
      Salutations patriotiques

  8. Cher Compatriote KUM,
    Je vous remercie pour votre prompte réponse qui est celle à laquelle je pouvais m’attendre étant donné la personnalité que reflètent vos écrits. Sans prétendre être ni plus ni moins, autre chose que Congolais, je m’adresse à ceux qui en ont le temps maintenant de continuer cette oeuvre de nos compatriotes d’Atlanta qui se sont limités à des considérations théoriques. Il faut aller de l’avant, constituer des commissions multidisciplinaires pour voir la faisabilité de ce projet. Le militaire ferait d’office partie d’une cellule d’études stratégiques pour tout ce qui est logistique, chronométrage, timing de ce qui peut être pratiquement fait et qui relèverait de ses compétences. Je n’avais pas d’obligations maintenant je chercherais à rejoindre un membre de ce groupe pour voir comment continuer sur base de ce qui est déjà couché sur papier. Que Dieu nous vienne en aide.

  9. Kongolaises et Kongolais surfez sur http://www.congolaisunis.com pour s’enregistrer pour participer au vote de l’élection du Président de la Diaspora afin d’avoir la structure officielle capable qui peut aider le Combat de la Résistance Kongolaise. Un simple enregistrement est un vote. Ingeta

  10. Bonjour tout un chacun a le droit de réfléchir sur la situation et l’avenir de son pays,les insultes ne servent à rien,
    je félicité la tenue de cette réunion des hommes vertueux et responsable;
    il est mieux de donner un commentaire sur ton opinion; Même le village est petit qu’il soit mais le soleil finit toujours de l’éclairer.

Laisser un commentaire