Manifeste d’Atlanta

Réunis en conclave à Atlanta, USA, un groupe d’intellectuels congolais s’est penché sur la crise que traverse la République Démocratique du Congo (RDC) depuis deux décennies. Au bout de deux  jours d’intenses débats, ils se sont convenus sur beaucoup de points dont voici les principaux:

CONSTATS

  • La crise en République Démocratique du Congo est une crise à plusieurs facettes: politique, économique, sociale, culturelle, leadership, sécuritaire et éducationnelle;
  • Le pays est occupé par des pays étrangers, spécialement le Rwanda et l’Ouganda;
  • Les occupants sont assistés par des forces extérieures de l’Occident et ailleurs, y compris de certains pays africains qui bénéficient énormément de la crise;
  • Les soi-disant dirigeants sont illégitimes et illégaux car ils gouvernent sans mandat;
  • Bref, dans sa configuration actuelle, la RDC est un pays pris en otage et dont l’existence est sérieusement en danger.

PROPOSITIONS

Face à ces constats, les participants à ce conclave ont proposé quelques actions à prendre:

  • Demander aux pays du monde de ne plus reconnaître le régime en place;
  • Résister, lutter contre l’occupation en solidarité avec les compatriotes qui résistent et luttent pour la même cause, où qu’ils soient;
  • Soutenir et défendre la transition immédiate de l’occupation à un collègue de transition qui sera chargé d’organiser des élections, d’assurer la continuité dans le fonctionnement de l’Etat;
  • La transition devra se faire sans la participation du régime d’occupation;
  • Transformer les forces armées, les services de renseignement et la police nationale;
  • Transformer le système de l’éducation d’avale en amont;
  • Bâtir un Etat de droit dans lequel le peuple sera souverain.

Vous pouvez accéder au rapport entier ici.

 

S.N. Sangmpam © Congoindépendant 2003-2018