Qui a « suicidé » le général Delphin Kahimbi?

Il était, avec Kalev Mutond, ancien administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR), les deux « principaux dépositaires » des secrets d’Etat sous le régime despotique de « Joseph Kabila ». « Il », c’est le général Delphin Kahimbi. Issu de la nébuleuse Maï Maï, le patron en titre du Service de renseignements militaires (ex-Demiap), est mort dans la matinée du vendredi 28 février. Le jour même où il devait faire l’objet d’une nouvelle audition au Conseil national de sécurité (CNS). Certains caciques de la mouvance kabiliste pérorent sur l’ « assassinat » et crient « vengeance ». A qui profite le crime? Seul un  rapport d’autopsie pourra fixer l’opinion sur les circonstances exactes du décès. Il semble bien que Kahimbi aurait reçu, la veille, un « visiteur du soir ». Qui? Le général John Numbi Banza? C’est, en tous cas, le nom qui est cité. Sans malice, ce « crime » profite sans conteste à l’ex-président « Joseph Kabila ».

« Delphin Kahimbi est mort ». Cette nouvelle aux allures de plaisanterie de mauvais goût a commencé à circuler, vendredi 28 févier, sur les réseaux sociaux, aux alentours de 12h30, heure de Kinshasa.

On savait qu’après son interpellation le jeudi 20 février au moment où il allait prendre un vol à destination de Johannesburg, en Afrique du Sud, le général Delphin Kahimbi, a été auditionné au moins deux fois au Conseil national de sécurité. On savait également que le patron du Service de renseignements militaires devait être entendu à nouveau le vendredi 28.

Selon des sources concordantes, Kahimbi serait quasiment passé aux aveux lors des précédentes auditions. Il aurait fait des « allusions claires » sur l’existence d’un complot visant à attenter à la vie du président Felix Tshisekedi.

Ancien milicien Maï Maï, l’homme aurait, par ailleurs, admis ses accointances avec certains groupes armés qui sèment la terreur à l’Est. Pire, le patron de Renseignements militaires aurait admis que ses services « écoutaient » l’actuel chef de l’Etat. Et qu’il se rendait en Afrique du Sud pour acheter un équipement d’écoute. Il est trop tôt pour accuser « Joseph Kabila » d’être le « maître d’ouvrage » d’une conspiration dirigée contre son successeur.

« KABILA », « PUR PRODUIT MADE IN INFLUENCE ÉTRANGÈRE »

La sénatrice Francine Muyumba

Irritée par l’interpellation de Kalev Mutond et de Delphin Kahimbi, la sénatrice FCC Francine Muyumba, présidente de la Commission des Relations extérieures à la chambre haute est descendue prudemment dans l’arène en empruntant une citation du tout premier président américain Georges Washington. Sur son compte Twitter, on peut lire: « L’influence étrangère est l’un des plus funestes ennemis ». Une manière indirecte et sans bravoure de clamer son « souverainisme » tout en reprochant à l’actuel ambassadeur américain ses « interférences » dans les affaires congolo-congolaises.

Il importe d’ouvrir la parenthèse à ce stade pour relever, sans faire l’apologie de la dépendance, qu’avant de devenir le héraut autoproclamé du « nationalisme-souverainisme », « Joseph Kabila » a été un « pur produit made in influence étrangère ». Dès son accession au pouvoir le 26 janvier 2001, le successeur de Mzee a été adoubé par le monde occidental. Washington, Paris et Bruxelles sont les premières capitales visitées. Le même monde occidental le porta à bout de bras jusqu’aux élections de 2006.

Ces consultations politiques furent financées à 90% par les « impérialistes ». Les « contrats chinois » signés en 2009 ont été l’élément déclencheur de la rupture lente mais sûre, scellée en 2016. Trois raisons: l’autoritarisme du régime, la répression des manifestations pacifiques et la volonté de « Kabila » de s’accrocher au pouvoir en violation du prescrit constitutionnel. Fermons la parenthèse.

Depuis l’annonce du décès du général Kahimbi, on assiste à un « trop plein » de versions.

DEUX VERSIONS ANTINOMIQUES

Selon l’épouse Kahimbi prénommée Brenda, citée par Baudouin Kamanda wa Kamanda Muzembe, le correspondant de RFI à Kinshasa, son mari « est mort à son domicile » vendredi matin à Kinshasa. Il a été victime d’une crise cardiaque. « Le temps de m’absenter de la pièce, je l’ai trouvé affaler. Toutes les tentatives de le réanimer sont restées vaines », a-t-elle dit. A en croire l’épouse Kahimbi, son mari ne se sentait pas bien. Il aurait expiré à son arrivée à l’hôpital du Cinquantenaire.

Dans la soirée de vendredi 28, un élément audio a été partagé sur les réseaux sociaux. Qui parle? C’est une jeune fille qui est présentée comme étant un des enfants du défunt. Selon cette demoiselle, son père a été trouvé « pendu » dans la chambre. Les draps de lit auraient servi de « corde ». « Hier [jeudi] soir, il nous a dit qu’il devait répondre vendredi à une convocation. (…). Le Président l’avait suspendu. Il n’était plus général. Il nous a demandé de partir. Il est resté seul et s’est pendu ». Quelle est finalement la cause du décès? Crise cardiaque ou suicide par pendaison? Qui dit vrai?

RÉACTIONS

Sur son compte Twitter @ida_sawyer, l’Américaine Ida Sawyer, directrice adjointe de la division Afrique de l’ONG « Human Right Watch » (HRW) écrit: « La mort du général Kahimbi, le lendemain de sa suspension, représente une occasion manquée pour les victimes + familles qui attendent justice. Il est désormais important que les autorités ouvrent une enquête crédible sur les circonstances de sa mort + rendre publique les résultats ».

Felix Kabange Numbi

Adorateur de « Kabila » devant l’Eternel, l’ex-ministre Felix Kabange Numbi estime, pour sa part, que « la disparition brutale du général Delphin Kahimbi met en mal l’équilibre fragile de nos institutions ».

Dans un bel exemple de mauvaise foi teintée de diversion, l’ex-ministre Joseph Kokonyangi, réputé pour son incapacité à peser le poids des mots, est resté égal à lui-même. « Notre ami ne s’est pas suicidé. C’est un assassinat. Il a été assassiné à cause de ses affinités avec notre autorité morale ». Le locuteur ne s’est pas arrêté là. « Malheur aux auteurs de cet ignoble assassinat. Le FCC vengera la mort du général Hakimbi. Si certains croient que c’est de la blague, ils seront surpris ».

« DÉPOSITAIRE » DES SECRETS D’ÉTAT

Le général Kahimbi n’était pas n’importe qui. Natif du Sud-Kivu, issu de la très nébuleuse Maï Maï, l’homme faisait partie de ceux qu’on pourrait appeler les « dépositaires » des secrets d’Etat les mieux gardés du régime de « Joseph Kabila ». Celui-ci lui avait confié le commandement des troupes FARDC au Nord-Kivu.

C’est Kahimbi qui dirigeait les troupes chargées de « combattre » les « rebelles » pro-rwandais du CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) de Laurent Nkunda notamment à Kiwandja, Rutshuru et Mushake. Les forces loyalistes furent hachés menu. Des stocks d’armes et de l’argent en espèces seront abandonnés à l’ennemi. Il va sans dire que le défunt général savaient beaucoup sur la connivence existant entre « Kabila » et l’actuel maître de Kigali.

Selon des sources, Delphin Kahimbi et son collègue Kalev Mutond de l’ANR avaient monté de toutes pièces plusieurs groupes armés. C’est le cas notamment de: Maï Mai Kifuafua, Maï Maï Raia Mutomboki, Maï Maï Lafontaine et Maï Maï Nyatura.

Patron du Service de renseignements militaires, Kahimbi était réputé pour sa cruauté. Il fut l’un des exécuteurs des « basses œuvres » du « raïs ». Bref, un tortionnaire. L’avocat Firmin Yangambi et le colonel John Tshibangu pourraient en témoigner. La famille de l’ex-banquier Jean-Jacques Lumumba a littéralement été « traquée » par les sbires de l’ex-Demiap.

ET MAINTENANT!

La mort de Delphin Kahimbi est un événement aux conséquences difficiles à évaluer à l’instant. Une certitude: l’avenir de la coalition FCC-CACH ne tient plus qu’à un fil. Il ne manque plus qu’une étincelle pour allumer la « mèche » de la dynamite. Kokonyangi a prévenu. Il faut espérer que les « durs des durs » de la mouvance kabiliste autant que ceux de la très remuante « Base » de l’UDPS vont se tenir tranquille jusqu’à la publication du rapport d’autopsie sur les circonstances exactes du décès de cet officier supérieur.

Tout ceci ne donne pas la réponse à une question: Qui est le dernier visiteur qui s’est rendu, dans la soirée de jeudi 27 février, au domicile du général Delphin Kahimbi? Tous les soupçons sont dirigés vers le général John Numbi Banza. Procès d’intention? 

Après la mort de son ancien bras droit, « Kabila », passé maître dans la dissimulation, devrait, en apparence, avoir les nerfs à vif. « L’ex-président Kabila se sait désormais dans le viseur de l’Administration Trump. Pour lui, Felix n’est plus qu’une marionnette entre les mains de l’ambassadeur Mike Hammer. Entre Felix Tshisekedi et Joseph Kabila, la méfiance est désormais de rigueur, commente un observateur. Kabila et Felix savent que le premier qui appuiera sur le bouton nucléaire entraînera le suicide collectif… ». Le climat socio-politique devient morbide.

 

Baudouin Amba Wetshi

36 thoughts on “Qui a « suicidé » le général Delphin Kahimbi?

  1. Les zombies et les loups se mangent enfin entre eux ! Selon des sources sûres, la présence des membres de la Maison Civile du Président Protocolaire a été signalée au domicile dudit défunt général d’opérette… À noter qu’il est extrêmement important de savoir que si feu Delphin Kahimbi, Amisi Tango Faible, Muhindo Mundos, Jonh Numbi [était] sont considéré [considérés] comme des Généraux en RDC (République des Caïds), l’École Royale (Belgique) et Saint Cyr (France) doivent fermer leurs portes car aucune Armée Républicaine ne tue son propre Peuple ou ne peut vendre des armes destinées à ses propres troupes combattantes… Nulle part au Monde, un Général d’Armée est millionnaire en dollars américains ou canadiens, de surcroît par des trafics d’armes… Bref tout initié consacré sait que la Justice Divine est toujours Juste, Irrévocable et Équitable… Nul humain n’est immortel pourvu que l’imposteur Kanambe alias Joseph Kabila et son esclave politique Tshilombo-Pétain wa Banyarwanda ainsi que tous les politichiens-oppochats et leurs nombreux suivistes moutons fanatiques aveugles le sachent… Nul homme ne vivra 969 ans comme Mathusalem, 777 ans comme Lemek, Seth (912 ans), Hénoch (905 ans), 950 ans comme Noé, surtout pas plus de 930 ans comme Adam=Moto, Ève=Muto et leurs fils, filles, petits-fils et petites-filles; les maladies inconnues de nos Ancêtres Patriarches et Matriarches Noirs créées par les laboratoires et industries pharmaceutiques des Nephilim telle que le SIDA, le CORONA VIRUS COVID-19, EBOLA, PARKINSON, ALZHEIMER etc etc auront peut-être leurs peaux… Les 18 millions d’âmes des morts du Grand Kivu, de Tshimbulu, Kimpese, Yumbi, Makabola, Tingi-Tingi, Pweto crient vengeance devant le Véritable Dieu Tout-Puissant qui vit inexplicablement hors du continuum temps-espace… L’Entité des Châtiments du Domaine de la Nature a reçu expressément l’Ordre Divin imminent de frapper l’imposteur alias Kabila, son collistier Tshilombo-Pétain et leurs complices qui participent à l’extermination diabolique du Peuple Kongolais… Ainsi soit-il… Vive les Maï Maï ANPK (Armée Nationale du Peuple Kongo)… INGETA

  2. GENERAL DU « FCC » ?
    Etrange pays où les membres de l´armée nationale peuvent appartenir á un parti politique.. Pire, quand ceux du FCC parlent de « vengeance » lol kie kie..
    DEMIAP
    Les journalistes congolais devraient faire des recherches profondes et historiques quand ils publient les informations..
    La fameuse DEMIAP qui devait prendre la place de « SARM » n´a jamais été une agence de renseignement militaire.. au congolais une police de repression dont l´existence commence avec LD Kabila.
    Sous LD Kabila, la DEMIAP était le bras armé capable de faire fusiler n´importe qui civil ou militaire après un procès bidon… la DEMIAP utilisait les juges militaires pour condamner á mort tous ce le pouvoir voulait liquider.. Ainsi, la DEMIAP possede sa propre prison et ses propres juges.
    L´histoire sombre de la DEMIAP continue sous Kabila junior mais plus discrètement même si le fait d´inventer des milices armées á l´Est afin de destabliser encore plus le pays ne correspond plus au besoin qu´avait LD Kabila d´imposer la terreur pour affermir le « nationalisme » des congolais face aux predateurs rwandais.
    RENSEIGNEMENT MILITAIRE ?
    Ceux qui suivent lucidement les operations militaires contre les ADF constatent que les FARDC ne possedent pas la maîtrise du terrain parce que le renseignement militaire qui devait contribuer á la planification des operations est souvent absent.
    Ce que la DEMIAP qui est une police politique ne possède pas cette expertise militaire qui exige des analystes competants et des connaissances militaires modernes á notre époque de la suveillance électronique et de l´usage des drones.
    Et si sa revocation est avant tout á cause du « bilan » de la DEMIAP pendant les operations en cours á l´Est ?
    FCC?
    C´est vrai que KAHIMBI est l´un des faiseurs du « ROI ».. Ayant été très influent politiquement car étant un proche de Kabila, ce général a de loin ou de près participé aux negociations avec l´UDPS depuis des années. Si ceux du FCC trouve qu´l ya une sorte de « trahison » de la part de Felix.. ils oublient que Felix a grandement besoin de la CIA et d´AFRICOM pour refaire les capacités militaires de la RDC. Peter Pham disait expliquement que les généraux sous sanction internationale sont un obstacle pour obtenir l’aide des USA… Ainsi, KAHIMBI « assassiné » ou « suicidé » n´est que le commencement de l´application de l´option qui doivent radier ces généraux sous sanction internationale de l´armée nationale.

  3. Les complotistes, les adeptes de messes basses, tous ceux qui sont habitués à lire dans la marre du café vont faire preuve d’imagination pour expliquer et nous donner leurs versions sur les circonstances de la mort du dénommé Delphin Kahimbi, général de son état. Tous les faux cul du système Kabila à l’instar du guignol Kokognangi vont se déchaîner pour dénoncer le prétendu complot contre leur chef; balivernes !!. La réalités de mon point de vue se trouve ailleurs: L’homme venu d’ailleurs à tissé sa toile dans tout l’échiquier politico-militaro-économique du pays, depuis son départ du pouvoir, tout commence à se déliter, ça craque de toute part évidemment sous la pression de congolais qui ont subi les affres du système odieux qu’incarnait l’ovni de kingakati. Les plaintes pleuvent contre les anciens tortionnaires qui se croyaient intouchables, c’est la roue qui tourne. C’est quoi le paradoxe dans toute cette histoire ? Il est repris dans un passage de l’analyse de BAW qui subodore que ce qui est arrivé à Kahimbi s’est fait sur l’instigation de l’oncle Sam dont Tshsekedi est la marionnette selon Kabila. La bonne question maintenant est de savoir, de qui Tshisekedi est il vraiment la marionnette ? de Kabila ou de l’oncle Sam ? Allez comprendre quelque chose. Comme l’a dit BAW récemment, le débat en RDC vole très bas, tout le monde est économiste, scientifique, spécialiste des questions militaires de la diplomatie, avec un tel attelage, les combattants d’opérette, les adeptes du génocide, de l’occupation et de la balkanisation ont du vent en poupe et beaux jours devant eux.

  4. Qu’ils rendent les millions détournés pendant les  » 100 jours  » et après, s’ils le souhaitent, qu’ils s’entretuent. On en a rien à foutre !

    1. Bien dit….La (triste) mort de Delphin Kahimbi devient une diversion et distraction « bienvenues » pour le duo FATshi-VKam a la Presidence.
      CASH (tout comme la bande PPRD-FCC et ses 18 ans au sommet) ont encore des comptes a rendre au Peuple sur des detournements en cascades, inclu les $15 Million disparus dans les labyrinthes de la Presidence et de centaines de $$Millions detournes des fonds du Programme de 100 Jours sous gestion directe de Vital Kamerhe.

    2. « On en a rien à foutre ! »
      On, c´est qui ? Après avoir crié ‘infiltration de l´armée, Beni, Minembwe…’, « on » vient nous dire : On s´en fout. L´incohérence, quand tu nous tiens ! Ceux qui sont encore préoccupés par les problèmes de BENI et autres zones de l´Est ne se foutent pas de cette affaire de Kahimbi.

      1. @Prorwanda,
        1. On, c’est tous ceux qui ne se couchent pas devant votre barbarie atavique.
        2. Si j’étais votre chef de bande, Ruberwa, je vous trouverai d’autres taches car votre mission sur ce site a totalement échoué. Totimbela bino !
        3. Depuis que vous intervenez sur ce site en tant que propagandiste de l’imposture rwandaise au Congo, vous n’avez toujours par répondu à ma question : James Kabarebe, est-il congolais ou rwandais ? S’il est rwandais, ce qui semble probable vu qu’il a été ministre de la défense et aujourd’hui conseiller spécial à la présidence rwandaise, expliquez-nous comment a-t-il fait pour être chef des armées congolaises. Et s’il appert qu’il était congolais à cette époque, quand a-t-il été naturalisé rwandais pour devenir ministre au Rwanda ?
        Si vous ne pouvez répondre à cette question, kanga munoko na yo et va manger vos ignames en buvant du thé vert. Oyoki ?

  5. Un niangalakata de moins! C’est en somme une nouvelle positive, que les assaillants rwando-ougandais de notre Congo dont cet actuel pensionnaire de l’enfer, commencent à s’autosaborder et à s’autoéliminer. Tout chemin mène à Rome pour nous congolais. Nous ne pouvons que féliciter cette vermine tutsie de continuer à aplanir notre chemin de leur effacement et éradication sans appel de notre pays.

  6. Dans un Etat normal, quand il y a assassinat, on ne crie pas vengeance comme le fait l’un des membres du Front commun des corrompus (FCC), l’ex-ministre Joseph Kokonyangi. On exige une enquête indépendante pour que justice soit faite. Les propos de Kokonyangi démontrent si besoin en était l’état de médiocrité atteint par le régime Kabila. Quant à la guerre froide entre le FCC et Felix Tshisekedi, il faut bien qu’elle devienne chaude pour qu’éclate cette coalition honteuse. Une chose est certaine, si la guerre doit se terminer par l’élimination politique ou physique de Tshisekedi, cela ne profitera jamais à Kabila qui est effectivement dans le viseur de l’administration américaine. Avoir sa peau n’est qu’une question de temps.

    1. Cher MBTT,
      La RDC n’est pas un etat normal! Les membres du FCC sont d’une arrogance inouie! Les propos du sieur Kokonyangi revelent , comme les propos de Shadary, Dunia, Mova avant lui que le FCC n’en finit pas de torpiller ce qui reste encore de l’Etat. Comment un general d’armee peut-il etre membre d’une plateforme politique et avoir des affinites avec l’autorite (im)morale de cette plateforme? Quand Kokonyangi parle de vengeance, contre qui se vengera-t-il? Puisque lui il est convaincu qu’il s’agit d’un assassinat, pourquoi ne s’empresse-t-il pas de saisir le procureur general de la republique pour que l’auteur et le commanditaire de cet assassinat soient vite arretes?
      M Kokonyangi fait une fuite en avant. Il sait que la justice est a ses trousses. Il devra bien justifier toutes ces proprietes de l’Etat congolais qu’il a vendues aux cadres du PPRD et aux membres de la famille Kabila. l’ACAJ et l’ASADHO ont les listes de toutes ces proprietes ainsi que leurs numeros du plan cadastral. Tot ou tard Kokonyangi devra expliquer pourquoi il a vendu ces proprietes.
      Fatshi n’avait aucune raison de chercher la disparition du general Delphin Kahimbi. Ce dernier avait deja commence a se mettre a table. On n’elimine pas un acteur et un temoin de la trempe de Delphin Kahimbi avant qu’il n’avoue tout ce qu’il sait et tout qu’il a fait. Peut-etre qu’il aurait livre les secrets qu’il gardait encore le jour ou il est mort.
      Les membres du FCC sont dans leurs petits souliers pour le moment. Ils savent tous qui a ‘suicide’ le general Kahimbi. Ils savent tous que tout celui qui trahira leur autorite (im)morale a dessein ou par inadvertance connaitra le sort de Kahimbi. Ils doivent etre en train de se demander a qui le prochain tour. Le fait que la femme et la fille du general donnent deux versions differentes de sa mort confirme que le general a ete bel et bien ‘suicide’. On n’ a pas besoin d’un dessin pour le comprendre. Qui l’a ‘suicide’? Il n’y a que celui qui avait interet a ce qu’il se taise qui l’a ‘suicide’. Kokonyangi a beau essayer de detourner l’attendtion du commandiataire du crime, le peuple congolais le sait.
      Dans leur arrogance, certains membres du FCC ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de commettre des erreurs qui vont pemetrre a la justice de les ramasser un a un comme des vulgaires malfrats. Fort de ses millions et de la peur qu’il a inculque qux membres du FCC, Kabila essaie par tous les moyens d’eliminer physiquement Fatshi. Mais Fatshi a avec lui l’imperium, le peuple congolais, et l’Oncle Sam.
      La guerre froide entre Kabila et Fatshi est entree dans la phase du duel au corps-a-corps. Tous ceux qui continuent a minimiser Fatshi doivent savoir que quand il est question de vie ou de mort, on apprend vite! Fatshi n’a absolument pas l’intention de s’offir pieds et poings lies a Kabila!
      Binsonji E Madilu.

  7. Décès du général Kahimbi, trois choses sont importantes à déblayer pour comprendre où nous en sommes :
    # 1° Que lui reprochait-on lorsque la DGM l’a interpellé le 20 février à l’aéroport et l’a empêché de voyager, c’est la raison de sa suspension et de ses successives auditions par le Conseil National de Sécurité (CNS). En passant ce doit être assez grave pour que ça autorise une suspension d’un officier général.
    Les rumeurs l’accusent d’une possession d’armes, d’un projet de déstabilisation du pays conséquent en intelligence avec des groupes armés rebelles et d’une mise en écoute des autorités au pouvoir. Il était en train d’être entendu sur ces points. Qu’en est-il ? On le saura peut-être dans la suite.
    # 2° Quelles sont les réelles circonstances de sa mort : mort naturelle, suicide ou assassinat déguisé ? Les informations là-dessus sont plutôt confuses, divergentes entre son épouse qui parle d’une mort dans son lit (crise cardiaque fatale !?) et sa fille qui dit qu’il se serait pendu.
    Une mort naturelle surtout dans le cas d’un stress traumatique important à son âge (et il semble qu’il était aussi malade) comme un suicide suggérant un cas de conscience mal digéré sont bien sûr possibles. Un assassinat en douce venant pourquoi pas du côté de son autorité morale pour le faire taire n’est pas à écarter. Il ne serait pas le premier proche collaborateur ainsi sacrifié (Katumba Mwanke, Samba Kaputo… !?).
    La fameuse enquête promise pourra-t-elle balayer son emploi de temps les jours avant sa mort et surtout la veille, ses actes comme ses visites et tout le nécessaire d’une bonne enquête ; on en saura peut-être alors davantage…
    # 3° Tout ceci arrive dans un climat quelque peu tendu qui peut expliqué ce qui arrive. Une compétition politique plutôt trouble avec une coalition au pouvoir toujours conflictuelle, une gestion de plus en plus querellée avec un programme des 100 jours en faillite, vu la lenteur des travaux, l’opacité et les soupçons des détournements à l’encontre de Kamerhe et des opérateurs dont trois sont déjà au gnouf. Il faut y ajouter l’insatisfaction des partenaires Yankees quant à la lutte contre la corruption et la présence d’officiers sanctionnés, dont justement Kahimbi.
    A côté le social se dégrade à vue d’œil, un pouvoir d’achat dans les chaussettes, les prix des denrées de première nécessité en hausse.
    Enfin il est fait état d’une convocation par Tshisekedi de hauts officiers à Kinshasa que certains d’entre eux auraient boudée.
    # Bref ce climat socio-politique morose évoqué ici n’est peut-être pas pour rien dans ce qui nous arrive aujourd’hui même s’agissant d’un cas particulier qui est une surprise inattendue : pourrions nous en effet arriver à bien gérer quoi que ce soit dans cette ambiance ? Pensons- y et faisons en sorte que dans la recherche de la vérité comme ici nous veillons à rester fermes avec les valeurs.
    A bon entendeur…

    1. Qui vivra verra. Que justice soit faite pour tous congolais vivant ou mort. Notre peuple a tant souffert et continue de souffrir comme nulle part ailleurs au monde, de 1885 a ce jour.

  8. MES CHERES ET CHERS COMPATRIOTES,
    A PROPOS DU DEFUNT GENERAL DELPHIN KAHIMBI, LAISSEZ-MOI VOUS INFORMER QUE JE VIENS DE RECEVOIR UNE PHOTO DU DEFUNT LORSQU’IL ETAIT ENCORE JEUNE, UN BEAU GARS, MINCE ET ELANCE EN COMPAGNIE DE VOTRE BIEN AIME TIMONIER-ECLAIREUR RAIS, LE COMMANDANT HYPO ALIAS JOSEPH KABILA.
    D’APRES MES INVESTIGATIONS, LES DEUX HOMMES SE CONNAISSENT TRES BIEN DEPUIS LEUR RWANDA NATAL ET DANS LE MAQUIS QUELQUE PART DANS LA FORET RWANDAISE ET OUGANDAISE, LA BASE ARRIERE DES REBELLES TUTSIS CONTRE LE POUVOIR DU PRESIDENT RWANDAIS HUTU JUVENIL HABYARIMANA.
    CELLES ET CEUX QUI ONT DEJA VU LA PHOTO, NE ME DIRONT PAS QUE LES DEUX HOMMES EN TENUE MILITAIRE, KALASHNIKOV EN MAIN, C’ETAIT LE JOUR DE LA PORTE OUVERTE DE  » CHASSE DES MPUKU ET SIMBILIKI… », N’EST-CE PAS?
    JE ME POSE CETTE QUESTION AU FOND DE MON COEUR: EST-CE QU’A L’EPOQUE DE LA REBELLION TUTSIE CONTRE LE POUVOIR DE JUVENIL ‘HABYARIMANA, Y AVAIT-IL DES KONGOLAIS DANS LE RANG DES REBELLES TUTSI? SI NON, ALORS QUE FAISAIENT OU DU MOINS LE ROLE DE DEUX KONGORAIS CITES ? ETAIENT-ILS RECRUTES COMME MERCENAIRES KONGOLAIS POUR COMBATTRE LE POUVOIR DU DEFUNT PRESIDENT JUVENIL HABYARIMANA? OU BIEN, SONT-ILS LES DEUX TUTSI EN CHAIR ET EN OS DONT LE BUT PRINCIPAL ETAIT DE RENVERSER LE POUVOIR HUTU EN PLACE?
    CHERES ET CHERS COMPATRIOTES, NE SPECULONS PAS, ALLEZ-Y COMPRENDRE, QUI A FAIT SUICIDE LE DEFUNT GENERAL DELPHIN KAHIMBI.
    LE DEFUNT GENERAL EST PARTI AVEC TOUS LES SECRETS DANS SA TOMBE, AINSI AUCUN INDIVIDU NE SAURA LES VRAIS RAISONS DE SA DISPARUTION.
    CA COMMENCE BIEN ET MALEMBE MALEMBE AVEC VOS GENERAUX TRAITRES, COLLABOS. A QUI LE TOUR?
    KALA YI NGANGU, KALA YI TECHNIQUE. QUI TIRE LE PREMIER EST GAGNANT, QUOI. DANS CETTE AFFAIRE LE GRAND MALIN KANAMBE A TOUJOURS ETE GAGNANT ET INVINCIBLE. KIADI KIBENI AUX GENERAUX D’OPERETTES. BOLAMUKA KO, BONI PONGI YA BA BEBE BOYE! BOZALI KOZELA LOKOLA NTABA BAKANGA SINGA NA KINGO NA NZETE YA SIMA LOPANGO PO BA SASA YE PE BATIA YE NA NZUNGU? BAKABAKATA YA MIBALI BOYE SE BORORE NA BORORE NA BONGO ( CERVEAU ).
    ENDE UND KEINE UNNOETIGEN KOMMENTARE, DAS IST KLAR ( FIN ET PAS DES COMMENTAIRES INUTILES, C’EST BIEN CLAIR ).

  9. @Binsonju E Madilu,

    Les contradictions contenues dans votre post nous ont fait mal à la tête, c’est purement de la démagogie fanatisée couplée à de la mauvaise foi, comment faites-vous pour avoir des telles pensées contradictoires ?… En vous lisant entre les lignes, il ressort que vous voulez à tout prix faire croire aux 90 millions des Kongolais que Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda traître collabo président protocolaire nommé par l’imposteur alias Kabila est un saint et a l’Imperium (effectivité du pouvoir)… Nenni ! Tshilombo-Pétain ne dirige rien ne maîtrise rien ne contrôle rien, toute l’équipe du pouvoir d’Occupation Banyarwanda l’accompagne sur tous les plans dans ce quinquennat de la mort et de la Balkanisation du KONGO-Zaïre… La mauvaise foi légendaire des Talibans que vous affichez dure déjà 13 mois depuis le 25 Janvier 2019… Nous vous citons « Les membres du FCC sont dans leurs petits souliers pour le moment. Ils savent tous qui a ‘suicide’ le general Kahimbi. Ils savent tous que tout celui qui trahira leur autorite (im)morale a dessein ou par inadvertance connaitra le sort de Kahimbi »… Tshilombo-Pétain wa Banyarwanda aussi est dans ses mêmes petits souliers car c’est un membre du FCC qui a comme mentor le Cheval de Troie du Rwanda en RDC (République des Caïds), l’imposteur alias Kabila, un certain Henri Magie affirma pince sans rire que CASH (UDPS FAMILIALE, UNC et KABILA DÉSIR) est une plateforme électorale qui a été créée par Kingakati et alias Kabila pour pallier à la défaite du candidat PPRD Emmanuel Shadari le fameux Dauphin, Tshilombo-Pétain était le thon de Kingakati … Plus loin vous (Binsonji E Madilu) écrivez encore « La guerre froide entre Kabila et Fatshi est entree dans la phase du duel au corps-a-corps »… Vous (Binsonji E Madilu) faites exprès ou c’est de la parapsychologie qui guide vos pensées en totale contradiction ? Parlez-vous avec les arbres à Kingakati où c’est simplement de la mauvaise foi de débiter de telles sornettes ? Si guerre froide il y avait réellement, ça prouve que les 90 millions des Kongolais qui sont les dindons de la farce politico-démocratique (1997-2020) assistent impuissants, hagards, béats, abasourdis à la même configuration politique des aventures de Mobutu-Tshisekedi (1982-1997) où le second allait nuitamment à Gbadolité boire du champagne millésimé derrière le dis du Peuple Kongolo-Zaïrois comme son rejeton FATSHI BIDON sacré voyageur, incorrigible jouisseur épicurien le fait aujourd’hui à Kingakati au vu et au su de tous les Kongolais, 37 ans d’opposition bancale de l’Udps familliale pour finir dans une guerre froide avec ses parrains Nomades Occupants Tutsi Banyarwanda, c’est nul… Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda n’a-t-il pas répondu à sa Base fanatisée de Limete Pétunias qu’il ne renoncera au grand jamais à son mariage avec l’imposteur Kanambe alias Joseph Kabila ?… Où avez-vous vu une guerre froide entre les 2 tourtereaux du Deal mafieux satano-occulto-nécromancien de Kingakati ?… Enfin vous (Binsonji E Madilu) osez écrire ceci « Fatshi n’avait aucune raison de chercher la disparition du general Delphin Kahimbi. Ce dernier avait deja commence a se mettre a table. On n’elimine pas un acteur et un temoin de la trempe de Delphin Kahimbi avant qu’il n’avoue tout ce qu’il sait et tout qu’il a fait »… Ce paragraphe est le summum de la manipulation des masses Kongolaises naïves à souhait… D’emblée c’est normal qu’un président protocolaire soit mis sur écoute par les hommes de main de son tout-puissant créateur qui l’a nommé à ce post sans impérium (effectivité du pouvoir) car les services secrets et de renseignement lui échappent, il ne faut pas faire des hautes études militaires à Saint Cyr ou l’École Royale de Belgique pour le savoir… Ensuite vous (Binsonji E Madilu) croyez vraiment nous faire avaler une telle grosse couleuvre dans cette ère du Verseau où tout se sait rien n’est caché que Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda n’a pas des comptes à rendre aux vrais Kongolais pour « Haute Trahison » sur tout ce qui se passe dans le Grand Kivu depuis IBIZA jusqu’aujourd’hui ? Toutes les interviews et déclarations publiques de Tshilombo-Pétain [qui sont des pièces à conviction à charge contre lui] passées en revue démontrent que c’est un traître collabo de grande envergure à la solde du Rwanda de Paul Kagame et de l’Ouganda de Yoweri Museveni qui sont ses parrains politiques… Cette propension maladive qu’ont les « Talibans » de dédouaner Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda doit cesser, ça devient ridicule, le faux pasteur Mukuna fait pareil, Fils Mukoko aussi le faisait jusqu’à ce que Hamida Shatur et son mari Vitalo Kamerhon le corrompent… Bref Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda avait aussi intérêt que le Général d’opérette Delphin Kahimbi soit mis 6 pieds sous terre pour plaire aux Ricains (Pompeo, Pham et Trump) qui n’ont rien à cirer du Bien-être des Kongolais depuis 1885 même avant [Cfr le Livre « Les Fantômes du Roi Léopold, un Holocauste oublié » de l’Américain Adam Hochschild]… Pigé

    1. # J’approuve au moins une parole de notre ‘célèbre Combattant Résistant de l’Ombre’ quant à son avis sur les propos notre ami Binsonji : malgré des jugements parfois indépendants sur Tshisekedi, il ne nous en met pas moins de plus en plus dans la confusion en s’engageant plus inconditionnellement derrière le Président comme si son vœu de le voir réussir le dédouanait à tout prix de toute maladresse ou erreur dans sa gestion. Comme un soupçon de fanatisme courant dans nos jugements. Du coup on ne voit pas toujours bien dans ses avis quoi effectivement mettre à son crédit y compris dans la gestion en cours de la mort de Kahimbi où tout lui semble parfait. Luttera-t-il jusqu’au bout pour toute la vérité même par exemple si elle condamne son partenaire malgré les pressions de ses autres partenaires au-delà des mers, les Yankees (et ses tous derniers amis, les ‘Youpins’ !) ? Attendons voir.
      # Sinon moi aussi je veux que notre nouveau Président réussisse mais ses 13 mois au pouvoir ne me convainquent pas encore qu’il a tous les atouts et agit dans le sens d’y arriver. Malgré quelques attaques réussies contre lui, déjà sa cohabitation au pouvoir avec le FCC peine à rassurer et l’état socio-économique qui empire plutôt qu’il s »améliore depuis son arrivée n’est pas pour nous donner un espoir fou. Répétons au besoin : les bons sentiments d’un PR ne lui garantissent pas à tout prix de bien gérer le pays, hélas et pour moi notre Tshilombo National s’en empare trop pour oublier exprès ou inconscient ses manques comme erreurs et ceux autour de lui trop volontiers laissés sans condamnation.
      (Tenez un exemple qui m’a atterré : J’ai eu il y’a un moment les rumeurs d’une entrée en force de la famille Tshisekedi dans l’exploitation minière au Katanga qui hélas semble se confirmer aujourd’hui. Les sympathisants auront tendance à le relativiser mais c’est condamnable comme les fameuses « rétrocommissions ». Rien de changé donc dans nos mœurs trop byzantines, les mauvaises habitudes de prédation et d’enrichissement personnel à la limite de l’illégalité continuent chez nos ‘potentats’ successifs. De Mobutu à Tshisekedi et rien dans la bouche de la Présidence actuelle pour le justifier faute de s’en disculper, après d’autres griefs équivalents, restés laconiques, hélas…)

      1. @ Nono,
        Je ne sais pas ce que je dois faire pour vous convaincre que je ne suis pas du genre a etre un inconditionnel d’un politicien. Je desapprouve formellement le fait que Fatshi est alle s’aligner sur la position de Trump en ce qui concerne la tentative de solution du conflit israelo-palestinien. C’est une bavure grandeur nature. Une bavure qui l’opposera a nos partenaires occidentaux et africains. J’espere qu’il saura effacer cette bavure des qu’il va rentrer chez nous. Je l’ai dit et je le repete a haute voix que Fatshi ne devrait plus se rendre a Kingakati! Kabila veut l’eliminer physisquement! Les americains lui ont donne des preuves des complots ourdis contre lui par l’homme de Kingakati et ses sbires. Et comme chacun le sait, les israeliens ont les services de renseignements les plus performants de la planete! Alors dites-moi, si Kabila avait gracieusement donne le pouvoir a Fasthi, pourquoi veut-il l’eliminer physiquement alors qu’il n’est meme pas mi-mandat?
        J’ai appris comme tout le monde qu’il ya des membres de la famille de Fatshi qui veulenet se lancer dans les affaires. Je ne commenterai pas parce que je n’ai pas de plus amples informations la-dessus. Tout ce je sais est qu’un de ses freres etait homme d’affaires avant Fatshi ne soit president.
        Voyez-vous, on peut etre sympathisant sans etre fanatique. On peut soutenir Fatshi sans pour autant etre son inconditionnel. Je vois les defauts de l’homme, mais je vois aussi ses qualites.
        Binsonji E Madilu

      2. NONO écrit
        « J’ai eu il y’a un moment les RUMEURS d’une entrée en force de la famille Tshisekedi dans l’exploitation minière au Katanga qui hélas semble se confirmer aujourd’hui. Les sympathisants auront tendance à le relativiser mais c’est condamnable… »
        *****
        Nono, essayez please d´être intellectuel : Un intellectuel argumente, vérifie, prouve, justifie rationnellement… Vous recevez des rumeurs (qui peut-être satisfont vos secrètes convictions), malheureusement sans passer par une démarche sérieuse, rigoureuse…, vous vous mettez déjà à condamner, à radoter (Mobutu, Tshisekedi…), etc. Et tel un « fanatique inconscient », vous anticipez sur les réactions : Les SYMPATHISANTS tenteront de relativiser… Comme s´il y a d´un côté Nono-la-raison-incarnée et de l´autre les sympathisants. NONO, pas besoin de la sympathie, car la rigueur intellectuelle elle-même suffit à relativiser. Légal ou illégal ? La loi a été respectée ou non (la loi qui doit être la même pour tous, famille Tshisekedi ou non) ? Voilà des questions à poser au lieu d´érgoter sur des rumeurs. Et malgré de telles légèretés et votre incapacité à vous interroger sur vous-même, vous vous évertuez à voir en Bisonji un « défenseur inconditionnel de Félix ». Vous admettez qu´il fait des jugements indépendants sur Félix, mais en même temps vous tenez mordicus à l´étiqueter selon une taxonomie brumeuse propre à vous (Alors qu´ailleurs vous n´avez pas voulu qu´on vous étiquete « haineux… »). Démontez le raisonnement de Bisonji par des arguments solides, c´est plus noble. Ce qui est ridicule dans votre démarche – soit dit en passant – est que le Combattant Résistant de l´ombre tient des propos déplacés et très légers (propres à un pourfendeur émotionnel et inconditionnel) sans que cela ne vous dérange (Serait-ce parce que ces/ses propos rencontrent vos sentiments profonds ?). ‘Génialement’ (ironie !), vous avez réussi à n´y voir que ce qui va dans le sens de votre jugement sur Bisonji. En bref, je serai content de vous voir objecter ou réfuter RATIONNELLEMENT une affirmation de Bisonji ou de quelqu´un d´autre (Vous n´aimez pas qu´on vous étiquete, alors ne le faites pas aux autres). C´est simple et noble.

      3. # Je me trompe sans doute mais face àTshisekedi moi je vois des pro-tshisekedistes, des anti-tshisekedistes qui s’opposent et quelques neutres. Je ne sais si c’est aussi passionnel et aussi tranché s’agissant des autres.tout. Bon, on peut ne rien dire et même ne rien penser de son action mais dans la position qui est la nôtre d’une élite intellectuelle même mineure, on se croit investi d’en penser et même d’en dire quelque chose. Fût-ce seulement parce qu’on veut que notre Président réussisse et qu’on se dit que sa critique ou ses conseils l’aideront à mieux faire. On s’en retrouve davantage sensible aux propos des pro-tshisekedistes qui l’applaudissent quoi qu’il fasse comme peiné par les anathèmes gratuits des anti-tshisekedistes. Je ne VOUDRAIS être ni l’un ni l’autre mais les pièges subtils existent comme d’abord celui de croire que soi-même on fait bien, comme celui de croire que les bons sentiments suffiraient à créer un bon PR et comme celui de se dire que voulant que notre homme réussisse en le voyant se démener le laverait de toute erreur. Voilà ce n’est pas aussi évident mais c’est aussi simple dans ma personne…
        # Quant aux rumeurs de l’entrée en force de la famille Tshisekedi dans l’exploitation minière au Katanga ce n’est pas parce qu’il n’existerait aucune preuve démontrée de son existence ou de son illégalité que je ne peux pas en parler. C’est d’ailleurs un exemple que j’ai glané dans la faune politique et particulièrement dans le proche entourage biologique et politique de Tshisekedi dont je vois quelque peu les ravages d’enrichissement personnel. Pour démontrer ainsi que peu de choses ont changé et pourtant le changement est le crédo de la nouvelle administration. Et surtout ne me demandez pas de prouver et son existence et sa légalité (ou illégalité), ça le sera si ça doit l’être par ceux qui en ont l’autorité et le courage mais svp le mal vient d’une conception bien curieuse selon laquelle « les rétrocommissions ne sont pas illégales, elles seraient un dû fruit des ‘coops’ bien acceptés, bien négociés. Qui pourra et voudra aura compris qu’il n’y a pas là l’once d’une quelconque haine, d’une jalousie, nous n’opérons pas exactement dans le même espace où l’on se marcherait sur les pattes…

    2. @ Combattant Resistant de l’Ombre,
      Je prends acte de votre diatribe.
      Mes tres sinceres felicitations!

  10. PAR PLAISIR ? MAIS NON..
    En Russie, c´est le KGB qui est pouvoir depuis que Putine est président.. Ce que le KGB est le service de renseignement militaire depuis l´URSS..
    Le Pentagone aux USA possedent plusieures agences « militaires » qui font ce travail.
    Liquider Kahimbi est (aussi) necessaire.. Les performances douteuses á cause d´une absence d´un bon service de renseignement militaire pouvant apporter des informations precises sur les capacités des ADF.. ajoutons aussi une indication si simple. la DEMIAP doit posseder tous les noms des généraux qui possedent des mines et sont parrains des milices armées au Kivu et en Ituri..sans oublier le Maniema.
    Ces généraux peuvent aussi figurer parmis les auteurs de l´assassinat de Kahimbi quand de plus en plus Felix doit agir pour stabiliser le Kivu.
    PRO JUIF?
    Le speech de Felix devant l´AIPAC est une action diplomatique importante. Ce que Felix qui recherche le back up des USA va aussi obtenir l expertise d´Israel.. pays qui se distingue dans les technologies militaires .. sur la planète.
    Kahimbi c´est la fin d´une histoire qui avait commencée avec l´AFDL. Felix est entrain de faire une autre histoire.. Obtenir le back up des USA sur le plan militaire est l´objectif le plus urgent.. Relisez SUN TZU, les alliances avec des pays puissants est une action offensive necessaire pour obtenir la « victoire sans combattre » !

    1. @GHOST
      # PRO-JUIF juqu’où?
      Le Président Tshisekedi s’est ouvertement affiché à la conférence de l’AIPAC (American Israël Public Affairs Committee), le puissant lobby pro-israélien et y a même prononcé un discours remarqué où il rétablit des relations diplomatiques complètes entre le Congo et Israël (avec envoi prochain d’un ambassadeur). N’avait-il pas besoin de soumettre la question à l’avis national via ses représentants et les autres membres de l’Exécutif ? Plus important et plus grave Tshisekedi y a approuvé le plan Trump pour la Palestine contrairement à la ligne officielle de l’UA.
      Question : on l’aura compris, Tshisekedi veut coller à ce point aux USA qu’il mime et précède même les désirs de l’administration actuelle mais avait-il besoin d’aller jusqu’à l’extrémité de défier l’organisation continentale dont il est d’ailleurs actuellement un des vice-présidents et l’année prochaine le président ? Inconscience ou défiance assumée ?
      # Rappelons que l’AIPAC est un lobby conservateur pro-israélien aligné sans discussion derrière la politique ‘extrémiste’ de Netanyahou en Israël/Palestine et celle de Trump face à Israël mais cette ligne politique n’est ni celle de tous les israéliens ni celle de tous les juifs aux USA et surtout n’a pas toujours été dans le temps celle de toutes les administrations américaines (républicaines ou démocrates). Il y’a toujours eu une frange significative d’israéliens et des juifs américains qui est réservée envers la politique anti-palestinienne du camp Netanyahou. Qu’en sera-t-il de la ligne du Congo dans le long terme où ça changera un jour aux USA et pourquoi pas en Israël ? Tshisekedi ne peut-il pas obtenir des USA (et d’Israël) ce qu’il en attend pour le pays sans s’aliéner autant l’UA et ses frères africains ? Son suivisme quasi-puéril traduit une docilité d’un leader faible sans réflexion avancée et sans puissance géopolitique et économique, obligé de s’aligner soumis sur plus puissants que lui. Peut-on vraiment défendre avec succès et durablement son pays dans ses conditions ?
      Attendons la suite…

      1. PS
        # « RDC: devant l’Aipac, Tshisekedi annonce la reprise des relations avec Israël – 02/03/2020
        (= http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200302-rdc-aipac-tshisekedi-annonce-reprise-relations-isra%C3%ABl )
        Une reprise des relations diplomatiques de haut niveau de son pays avec Israël et l’installation d’une « section économique » de l’ambassade à Jérusalem dont le but est de resserrer les liens avec Israël en particulier dans les domaines, « de l’agriculture et des sciences et technologies » après plus de vingt ans sans représentation de haut niveau en Israël.
        Selon un spécialiste, ces annonces sont faites pour plaire toujours plus à Donald Trump et aux Etats Unis qui soutiennent Félix Tshisekedi depuis son élection et dont il cherche le soutien pour s’émanciper de Joseph Kabila.
        Le discours du président est d’ailleurs mal passé en RDC auprès des proches de son prédécesseur: « La RDC ne peut ignorer la Palestine », a par exemple commenté sur twitter un proche collaborateur de Joseph Kabila, Jean-Pierre Kambila.
        Le discours du président Tshisekedi a aussi été critiqué par une grande partie de l’opinion qui demande de ne pas oublier la cause palestinienne.
        « Jérusalem est, de par son histoire, un lieu qui appartient aux juifs, aux arabes comme aux chrétiens. La considérer comme capitale d’Israël, c’est accepter sa privatisation par les seuls juifs », a réagi le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha).
        Des internautes congolais espéraient, quant à eux, que Félix Tshisekedi n’oublie pas de nommer « dans la foulée » un Haut représentant auprès de l’État palestinien. »
        # A rappeler donc qu’au nom du pays mais sans conseil national préalable Tshisekedi « soutient le plan de Trump pour le Proche Orient, rejeté lui-même par les Palestiniens et l’Union Africaine.
        Le moins qu’on puisse dire est que le passage à l’acte de Tshisekedi s’il apportera quelques bénéfices au pays, risque aussi de lui poser des problèmes comme face à ses frères africains. N’y avait-il pas besoin d’un peu de temps pour trouver une position plus consensuelle ?
        Le lien privilégié que Tshisekedi accepte des USA ne pouvait-il être qu’un ralliement servile ? Ça nous en dessille les yeux sur les thuriféraires trop fanatiques de Tshisekedi qui la veille des élections prenaient son adversaire Fayulu comme l’homme de l’Occident au contraire de lui. Interdit de rire aujourd’hui ; pourvu que l’Amérique nous sauve sans nous acheter devenant carrément leur propriété…

      2. « […]Ces annonces sont faites pour plaire toujours plus à Donald Trump et aux États Unis qui soutiennent Félix Tshisekedi depuis son élection et dont il cherche le soutien pour s’émanciper de Joseph Kabila.[…] » Mais dites-moi aujourd’hui selon ce qu’on voit notamment avec les propos et les voyages intempestifs de P Pham, n’est-ce pas Tshisekedi qui traine les pieds et ne va pas jusqu’au bout dans son ralliement ? Il refuse ou n’a pas le courage de se délester par exemple de généraux honnis de l’Amérique en sachant que celle-ci s’est promise de l’aider pour éliminer l’ancien régime…

      3. NONO@
        Les congolais ne peuvent pas defendre les palestiniens mieux que les arabes.. Vous ne trouverez pas des refugiés palestiniens en Arabie Séoudite,_ Les congolais doivent defendre la cause du Congo quelque soit le prix á payer. Il est question de la survie de notre peuple et de notre pays.
        L´UA qui n´a rien fait pour les congolais depuis 20 ans ne peut pas nous imposer une ligne de conduite dans la diplomatie internationale. Pendant les invasions du Congo, nous n´avons pas eu un back up de l´UA.. Aucun pays membre de l´UA n´a sanctioné le Rwanda et l´Ouganda.. ni coupé ses relations diplomatiques avec ces deux pays. En ce moment precis au Kivu, l´UA n´apporte même pas une aide humanitaire en faveur des congolais.
        FELIX ne fait que reprendre la posture de TSHITSHI qui avait été pro-USA depuis l´indépendance.
        Une fois de plus, le Congo avant tout.. la preference nationale dans tous les domaines.
        Obtenir la protection des USA n´est qu´une option logique et réaliste pour les congolais.
        La Chine ou la Russie ne vont jamais venir se battre pour assurer l´intégrité territoriale du Congo ni stabiliser le Congo sur le plan sécuritaire..
        Sans état d´âme..Congo first !

  11. @GHOST et Nono,
    La diplomatie congolaise se positionne de manière quasi aveugle sur celle du Rwanda ( Kingakati ) et de l’Ouganda, fils chéris des USA. Félix n’a aucune initiative. Il suit… il fait ce qu’on lui demande de faire. Ne cherchez pas loin…

    1. @Ghost
      J »ai du mal à comprendre, cher ami, votre obsessionnel soutien à ce qui est pour moi un nouvel opium pour notre pays : soyez cohérent avec vous-même, en quoi un ralliement servile derrière l’Amérique et Israël serait-il davantage Congo First que derrière l’UA ? N’est-ce pas Tshisekedi qui présentait son poste de Vice-président la première année de son mandat comme un trophée ? Personnellement j’ai un amour très modéré envers les tutelles, qu’elles soient de droite ou de gauche, de l’Ouest ou de l’Est. Bien sûr nous avons besoin de soutiens extérieurs efficaces, de coopérer avec d’autres États, mais contrairement à vous, je ne crois pas que l’Amérique soit cette garantie pour nous, c’est d’abord une bonne aubaine pour elle que d’arracher le riche et bien-placé Congo de la Chine. Je crains même qu’elle devienne à l’allure où je vois Tshisekedi en déclamer béatement les dévotions et revendiquer des accointances spirituelles (Usa, Israël), un nouvel opium, disais-je, un mirage pour le Congo faute de mieux par lui-même. Il s’y appuierait pour excuser ses propres faiblesses. En effet, il n’est pas encore venu le temps où un pays étranger, si puissant soit-il comme Washington, fera le développement d’un autre à moins qu’il en fasse un simple département (un État en Amérique) de son pays. Je maintiens ainsi que sans privilégier nos propres efforts, la dévotion de Tshisekedi envers les Usa (et Israël) est trop naïve pour ne pas dire un leurre. A regarder faire un Tshisekedi, on ne lui voit pas cette lucidité et ce courage indispensables à s’activer à créer par nous-mêmes nos pistes de réussite où viendraient aboucher les aides extérieures qui ne seraient pas des soutiens miraculeux stériles de l’Amérique. Espérons que l’avenir nous démentira et ne confirmera pas ce mauvais présage…

    2. Ndeko Jo Bongos,
      # Permettez que je le voie d’une autre fenêtre !
      Notre ami Ghost s’attarde sur l »UA qui certes n’a rien fait de particulier pour défendre notre pays mais c’est en même temps vite oublier que l’UA est d’abord un syndicat de potentats où chacun joue le jeu de son ami plutôt que ne travaille pour l’intérêt de son pays et celui du continent. Personnellement je ne m’y serais même pas arrêté si Tshisekedi n’avait pas vanté son poste de Vice-président et demain de Président. Fera-t-il alors changer la ligne de l’UA envers Israël et la Palestine ou la sienne ? Pas très cohérent tout ça !
      # Les Usa ne sont pas plus généreux que la Chine et la Russie, seuls les intérêts comptent dans ce genre des relations mais si néanmoins nous convenons qu’ils peuvent consacrer davantage de moyens au Congo, n’oublions pas que pendant les 25 ans passés de grands malheurs pour notre pays, ce sont les mêmes Usa qui ont été les plus fidèles et efficaces parrains de nos principaux envahisseurs, bourreaux et pilleurs, le Rwanda et de l’Ouganda.
      # Serait-il « plus logique et plus réaliste pour les Congolais d’obtenir la protection des USA » parce que « la Chine ou la Russie ne vont jamais venir se battre pour assurer l´intégrité territoriale du Congo ni stabiliser le Congo sur le plan sécuritaire » ? Je ne sais dans quelle mesure tous ses attendus sont toujours vrais, on voit tellement des changements en matière de défense en Afrique, les Français malmenés au Sahel, les Russes nouveaux venus en Centrafrique, les Chinois si pas encore présents opérationnellement sur le terrain n’en deviennent pas moins progressivement dissuasifs géopolitiquement. Pour leurs intérêts respectifs je ne vois donc pas pourquoi Russes et Chinois ne viendraient à la rescousse du Congo où pour le moment on ne trouve pas plus d’Américains que des Chinois et Russes pour protéger le Congo…
      # Voilà une raison de plus de mes réserves quasi idéologiques face aux aides externes, viennent-elles de la puissante Amérique et surtout que Congo First est pour moi davantage l’affaire de nos mains qu’à la portée des armes des étrangers…

  12. Jo Bongo
    Trop simpliste comme explication.. Felix est le fils d´un des membres du Groupe de Binza.. l´organisation mis en place par la CIA pendant la guerre la froide.. Cette organisation a eu le pouvoir pendant plus de 30 ans.. Savez-vous que l´UDPS (comme le G7 ou Lamuka) est une organisation politique qui a été fondée dans l´ambassade des USA á Kin ? Vous croyez que Felix s´affiche pro-USA par hasard ou parce que le Rwanda le demande.. lui qui a eu pour père biologique un membre de la CIA ? Kie kie
    Augmentons notre comprehension et depassons les émotions..
    Mobutu avait obtenue son brevet de parachutiste en Israel.. l´actuel commandant la GR est un ex capitaine de la DSP formé en Israel..Ainsi, Israel possede toujours une influence au Congo. Faire croire que l´ambassadeur des USA à Kin n´est qu´un figurant,, lol recherchez son back grund..

    1. Kiekiekieee, eh ben, ou c’est moi qui n’en sais rien ou c’est vous qui continuez à rêver comme si vous étiez encore dans les années 80 ? Je crains que celui qui fournit ici une explication simpliste ne soit pas celui que vous croyez. Sortir encore des vieilles lunes du groupe de Binza pour dire que vous connaissez un brin de cette histoire ne signifie pas que cette histoire vit encore. Nous sommes aujourd’hui début 2020 càd plus de 30 ans que le groupe de Binza ne représente plus que des souvenirs, liquidé par le temps et la disparition de ses animateurs et enfin soldé par Mobutu lui-même et tous les régimes qui l’ont suivi. Plus grave vous confondez tout : Tshisekedi n’a vraiment jamais été un pilier du groupe de Binza mais accessoire au groupe principal. Il n’était pas vraiment de ceux qui l’ont créé et animé mais dans la mesure où il était de leur côté des pro-occidentaux face à ceux de gauche nationalistes anti-impérialistes il en a été vite un bon soldat vite adoubé par Mobutu. Et enfin vous n’avez pas compris la rupture avec le passé qu’a représenté l’irruption de l’Afdl rwandaise, changement des hommes, de mode de gouvernance jusqu’aux archives qui sont parties à Kigali. Allez vous renseigner auprès d’un ancien agent des ‘services’ et vous en saurez davantage au lieu des seules sources dans les livres d’histoire et de témoignages. Aujourd’hui expliquer les choses par un ancien compagnonnage politique ou militant est un doux rêve, il n’existe d’autant plus que les rares qui sont encore là sont vieux, désargentés et ou opportunistes…

      1. Nono@
        Sauf que vous ne savez pas que GHOST est un ex membre des forces de sécurité du Zaire.. Nous connaissons l´histoire de l´interieur.. Les liens entre Mobutu et Israel commencent dès l´indépendance.. La raison est si simple: les belges affirmaient que les congolais membres de la Force Publique ne possedaient pas assez des reflexes pour sauter en parachute.. Ainsi, Mobutu pourtant chef de la nouvelle armée va faire un stage de parachutiste chez Tsahal.. Quand il retourne au Congo, la caserne des parachutistes de Binza sera l´endroit choisie pour les reunions avec tous ceux que la CIA avait recrutée..
        Ce que Nono devait noter est l´influence des membres du Groupe de Binza pendant le dialogue de Sun City.. et ceux des agents formés par ces gens continuent d´oeuvrer á l´ombre..( Edo Mokolo) ou via leurs descendants ( Kamitatu double agent á cause de son père adoptif Kamitatu et son beau-père Bomboko..)
        L´AFDL n´est pas une « rupture » sinon comment vous expliquez la présence massives des ex agents des tous les services de renseignements du Zaire.. dont Kalev ou l´actuel conseiller en matière de sécurité de Felix?
        Croyez-vous que Edo Mokolo vice-président au Senat est un hasard?
        Quelle est cette rupture quand l´AFDL n´est qu´une operation militaire clandestine de la CIA pour renverser Mobutu et continuer á contrôler la RDC?
        Où se trouve la rupture quand la CENCO qui a toujours été dans le camp de la CIA depuis l´indépendance joue le profil idéal de « faciitateur politique »? En passant, pendant des années la CENCO a fait un lobbying actif aux USA pour qu´un congolais 100 % puisse diriger le Congo.. c´est chose faite.. Ambongo est l´un des parrains de Felix.. lol lol kie kie
        Ne vous faites pas d´illusion.. sur l´influence occulte d´Israel et de la CIA au Congo. Felix doit (aussi) au passé de Tshitshi ce back up de l´ambassade des USA á Kin.. Croyez-vous que les 13 parlementaires du MPR fondateurs de l´UDPS est un hasard de l´histoire ou une action de la CIA exactement comme le G7 de Katumbi et Cie.

      2. Cher Ghost,
        # Je suis quelque peu lassé d’une discussion qui patine et n’a plus de raison de persister tant nous pouvons nous lancer ad nauseam des arguments verbaux historiques, nous ne dialoguerons en fait jamais car la réalité d’aujourd’hui n’est hélas pas celle académique d’un pays normal comme vous le suggérez mais celle d’un pays qui a été profondément déstructuré au point qu’il est presque devenu la « terra incognita » des siècles anciens, très difficile de faire des prévisions valides. Ainsi pour moi un de vos problèmes est que vous croyez en savoir davantage parce que vous avez été dans l’armée ou que connaissant un bout de l’histoire passée dans les livres vous vous assimilez trop rapidement aux « services secrets » ne prenant même pas la peine de savoir qui est votre interlocuteur.
        # Le Groupe de Binza a été le gardien commis du camp pro-occidental, pro-belge, pro-américain face à l’aile nationaliste devenue rapidement gauchiste et révolutionnaire des années des Indépendances dans le Tiers-Monde. D’un coté Mobutu, Bomboko, Nendaka, Ndele, Kandolo…, de l’autre Lumumba et ses adeptes qui pour la plupart vont se replier sur Stanleyville. A noter que « l’esprit de groupe » a surtout prévalu lorsque la situation du pays vite confuse à notre Indépendance a nécessité un pilotage direct par les Belges (et les Américains) et cela grâce à la présence d’un Chef local du groupe par qui tout devrait passer, Mobutu. Un peu en retrait les 5 premières années puis plus directement de fin 1965 au début des années1990.
        Sinon à suivre la trajectoire des différents protagonistes, on voit bien que leur rôle a dépendu des cartes que Mobutu distribuait selon ses bénéfices immédiats plutôt qu’un « esprit de famille » immuable.
        # Le ‘Groupe de Binza’ avait lanterné très vite en termes de représentants pour ne devenir à travers moult secousses que l’esprit pro-occidental qu’il était vs les nationalisme révolutionnaire même à le situer au départ de Mobutu. La fin de ce dernier voulue une transformation formelle de l’esprit et de l’activité pro-occidentaux a connu des revers prévisibles qui continuent et la réalité est qu’elle a quelque peu sonné sans trop le prévoir ce camp. LDK qui a succédé à Mobutu n’était-il pas déjà du camp des nationalistes révolutionnaires marxisants ? Son fils ‘JK’ bien même plus ‘compradore’ que vrai révolutionnaire n’en a pas moins été foncièrement anti- occidental. Les volontés et ambitions d’une CIA en 1996 n’ont pas réussi comme elle le voulait et la rupture provoquée par l’irruption de l’AFDL est bien là : il ne faut jamais avoir approché un Mokolo ou un Atundu après leur service sous Mobutu pour les entendre assumer leur opportunisme de ne vendre aujourd’hui que leur savoir-faire plutôt que de servir le pays et de revivre ou transmettre leurs convictions idéologiques anciennes dans un système dont l’objectif et la destination de leur travail sont ailleurs.
        # Autre chose, comment expliquez-vous le volte-face de Mobutu qui avait quitté Israël pourtant un grand partenaire dans le passé et quoi de la léthargie des relations depuis ? Simplement parce que les relations diplomatiques et dépendantes relèvent aussi de la politique, elles existent lorsqu’elles peuvent servir et s’arrêtent même jusqu’à s’éteindre lorsqu’on n’en a plus besoin. Au lieu de convoquer une realtpolitik de bon aloi, vous magnifiez au contraire trop vite un « esprit de famille » imaginaire né des accointances et services anciens mutuels israélo-zaïrois qui justifierait la reprise de nos relations au haut niveau avec Israël : voilà selon moi une vision simpliste des choses qui nous éloigne davantage de leur compréhension…
        En fait au Congo comme partout ailleurs il reste une marge de manœuvre dévouée à l’imprévisible du prévisible planifié par toute puissance et c’est là où la population et ses fidèles représentants disposent encore de quelque cible où agir et pourquoi pas d’un peu de chances pour réussir. Si Tshisekedi a choisi de convoler en bonnes noces avec Israël et l’Amérique, il y’a encore une frange de la population pas inconditionnellement enthousiaste envers cette coopération massive. Qu’en sera-t-il alors effectivement de ces relations ? Dans une interview de 2018 à JA l’efficace Kagame avait clamé que « l’Afrique n’avait pas besoin de baby-sitters ». Est-ce de ne l’avoir pas pratiqué que nous Congolais échouons et que lui malgré ses outrances anti-démocratiques ne s’en sort pas si mal ? Il n’y a que ce qu’on n’a pas osé faire ou où l’on tente de plaire à tout le monde qui échoue d’avance !

    2. @Ndeko GHOST,
      A mon avis, vous allez chercher trop loin, inutilement. E Tshisekedi, un membre de la CIA. Pourquoi pas. Quelqu’un vient de me dire que Fils Mukoko et Yoka Son sont des membres de la CIA.
      Kie kie kie…

      1. Jo Bongo@
        Pepe Kalle chantait dans une animation « bic oyo bic oyo 100, po na mayele na yo moko 100, ba bondela yo 100″ matala ntumbu 100 po na maladie na yo moko 100 ba bondela yo 100  »
        RESUME SIMPLE
        La RDC est accusée d´aider l´Iran dans ses ambitions d´obtenir la bombe atomique.
        Felix n´avait pas beaucoup de choix.. pour convaincre les USA et Israel, il devait faire ce speech devant l´AIPAC
        L´une des raisons pour laquelle Israel qui formait la DSP avait laissé tomber Mobutu est ces relations entre ses généraux (Baramoto..) et les libanais de Kin. Hezbollah était financé indirectement par les diamants qu´exportaient les libanais du Zaire. Ainsi, Israel qui est en guerre contre Hezbollah ne pouvait que considerer Mobutu comme un « traitre ».
        Felix se retrouve presque dans la même situation et le choix.. son choix est assez explicite. Pas de neutralité dans la question des conflits d´Israel vs Palestine ou Iran.
        ..Ceux qui comparent Tshitshi avec Mukoko ou Yoka Son ne font que démontrer.. leur capacités de comprehension.. lol

  13. A lire tous ces commentaires, on a comme l’impression que les gens (qui se disent pourtant experts) n’ont rien vu des fosses communes, des massacres et tueries à grande échelle qui ont lieu à l’est de la RD-Congo; le dépeuplement en cours du territoire national, invasions et agressions du Congo, pillage et recel des ressources de notre pays par le Rwanda et l’Ouganda, mais aussi la complicité des occultistes multinationaux pillards, etc.

    1. KUM@
      Declarez la guerre contre le Rwanda comme l´affirme Muzito.. avant de declarer cette guerre, commencez par liquider ceux des généraux 100 % proprietaires des mines et parrains des milices armées au Kivu.
      Cette lamentation sur les « multinationaux pillards » qui peuvent s´installer au Congo quand vous le voudrez n´a pas de sens.. Commencez par mettre de l´ordre dans la maison « Congo ».. Les travaux de « 100 jours » ne sont pas une indication que vous avez compris.. Combien des multinationaux pillards ont participés dans le projet des sauts de mouton.. sauts de Mutombo lol..?

  14. La sortie totalement boiteuse de Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda à l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) démontre son incapacité intellectuelle sur tous les plans, son discours devant un parterre des faux Juifs fut déplacé du point de vue Spirituel, Diplomatique, Géopolitique, Géostratégique… En Diplomatie un certain Talleyrand a dit « Tout ce qui est excessif est insignifiant », le fils du feu Sphinx empêtré magistralement dans un Deal mafieux satano-occulto-nécromancien en fait trop sans rien faire car il (Félix Antoine Tshilombo-Kaniki) n’a aucun impérium (effectivité du pouvoir), il ne dirige rien, ne maîtrise, rien ne contrôle rien, ceci dit le discours creux prononcé devant les faux Juifs de l’AIPAC est un camouflet pour la Coalition satano-occulto-nécromancienne FCC-CASH qui navigue à vue au gré des vagues géostratégiques US (Colosse aux pieds d’argile), Russes (Ours Gog), Chinoises (Dragon Magog), un certain Kikaya Bin Karubi Kabiliste-Kanambiste pur jus a réagi contre cette ème bévue diplomatique du président protocolaire et de ses conseillers bras cassés pieds nickelés en béton armé de dalle de WC de Kingakati… Spirituellement ou Bibliquement parlant Tshilombo-Pétain a tout faux, même dans le faux, il a tout faux, ce n’est pas puisque les Talibans le considèrent par atavisme comme feu Étienne Tshisekedi qu’il est où le sera un jour, les Juifs qui occupent actuellement la Palestine sont des imposteurs comme son mentor politique l’imposteur Kanambe alias Kabila l’est en RDC (République des Caïds).. Il est écrit « Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé »; cette Parole Divine Authentique s’adresse aux vrais Hébreux Noirs de l’Afrique Noire Subsaharienne, descendants d’Abraham=Sango en Sawa ancien, petit-fils de HEBER engendré par Schélach aïeux de Terach qui engendra ABRAHAM=SANGO en Afrique Ancestrale avant l’éclatement du Bloc Terre en mini-continents; ces Patriarches qui furent tous des Noirs de peau depuis Adam=Moto et Ève=Muto ne sont pas devenus des Ashkénazes, Khazars, Séfarades et Goyims par miracle du jour au lendemain puisque les Blancs Aryens Indo-européens Nephilim l’ont décrété par le Concile de Nicée…. La Judéo-chrétiennété de l’auditoire de l’AIPAC a jaugé l’inintelligence et le manque de connaissance Divine d’un président protocolaire qui surfe sur la Religiosité imbécilisante pour vendre son pays au référent philosophique et religieux Sionisme-Mondialisme… À propos toujours des faux Juifs, durant la guerre de Kippour, un certain « Anouar El Sadate » Pharaon Blanc Président de l’Égypte=Misraim Arabisée déclara sous forme de boutade « Les Hébreux sont sortis noirs de l’Afrique, et sont devenus Blancs en Palestine »… Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda joue avec le « Feu Sacré » de l’Hymne Nationale « La Zaïroise » autour duquel le Peuple Kongolais vit dans la PAIX, le fruit de sa haute trahison semé dans une Terre fertile à la Balkanisation du KONGO-Zaïre ne peut que engendrer un arbre de la destruction massive de notre Peuple Bantou et Pygmées Kongolais… Sans aucun doute il (Félix Antoine Tshisekedi wa Banyarwanda) le paiera certainement très très cher, n’en déplaise aux fanatiques aveugles Talibans… Qui vivra verra.. Ainsi soit-il… Vive les Maï Maï ANPK (Armée Nationale du Peuple Kongo)… INGETA

Comments are closed.