Seule la Vérité libère, non l’illusion, ni le mensonge, ni la trahison

La colère de Dieu s’abattra, non seulement sur les impies, mais aussi sur tous ceux qui détiennent la vérité captive. Romains 1, 18

Dr François Tshipamba Mpuila
Dr François Tshipamba Mpuila

Le Peuple nous fait confiance et nous suit: certains nous suivent par ignorance, les autres nous suivent par fanatisme aveugle, les autres nous suivent par esprit grégaire. Mais nous les Leaders, nous sommes l’Espoir, la Conscience, la Lumière, la Boussole et le Guide du Peuple.

« Vous le saviez, pourquoi ne l’aviez-vous dénoncé et qu’avez-vous fait? »

Telle est la terrible question qui nous sera posée après notre mort par Dieu qui nous a créés en tant que Congolais, les Ancêtres qui nous ont légué en héritage un pays si beau et si riche, les Martyrs connus et anonymes, tous ceux qui ont consenti des sacrifices, déployé des efforts, donné de leur vie pour la dignité humaine, la liberté, l’indépendance, la souveraineté nationale, l’instauration d’un Etat de droit démocratique moderne et prospère en RDC.

Ne nous y trompons pas: chacun de nous aura à répondre à cette question.

Chacun de nous, dit Winston Churchill, a dû trébucher sur la vérité. Certains se redressent et suivent la Lumière, la Voix et la Voie de la Vérité. Ils seront sauvés, eux et tous ceux qui les suivent. C’est une voie où il y a des épines; où il faut les sacrifices, les efforts et la sueur. Mais avec l’aide de Dieu et tout ce qu’il a placé en nous de grand, de beau, d’admirable et de brillant, nous arrivons au bon port, nous et tous ceux qui ont crû en nous et nous ont suivis.

Mais les autres, après avoir trébuché sur la Vérité, poursuivent leur chemin comme s’ils n’avaient rien vu.

Alors le Ciel, toujours généreux, leur envoie la puissance d’égarement. Et la Nature, toujours aussi généreuse, les dope de l’énergie de déperdition. Dans leur course, ils reçoivent plus que ceux qu’ils espéraient: les honneurs, les flatteries… jusqu’à ce que, dans leur course folle, ils découvrent qu’ils ont suivi une route qui ne mène nulle part d’autre qu’à la déperdition, une route de malheurs. Alors ils se retrouvent le dos au mur, sans aucun recours, sans aucun moyen de faire marche arrière.

Leur malheur sera l’équivalent des malheurs de tous ceux qu’ils ont entraînés dans la déperdition.

Fait le 02 10 2018.

 

Par Dr François Tshipamba Mpuila GSM: +32-493-325-104