RDC: début ce mercredi de l’enrôlement de la diaspora en France, en Belgique et en Afrique du Sud

Read Time:1 Minute

Dimanche 22 janvier 2023

Politique

CENI

CENI

L’opération d’enrôlement et d’identification des congolais résidant en Afrique du Sud, Belgique et France débute à partir de ce mercredi 25 janvier 2023. D’après la Commission Électorale Nationale Indépendante, les Centres d’inscription (CI) sont implantés au sein des Ambassades de la République Démocratique du Congo dans chaque pays concerné. Pendant toute la durée de ladite opération, les Cl seront ouverts de mardi à dimanche, de 7h à 17h, heures locales.

« Pour participer à cette opération, les Congolaises et Congolais résidant dans les trois pays précités doivent présenter l’une des pièces suivantes : un passeport congolais en cours de validité ou une carte consulaire. Chacune de ces deux pièces est présentée cumulativement avec soit une carte ou attestation de résidence, soit avec une carte de séjour en cours de validité », précise la CENI dans un communiqué rendu public ce dimanche 22 janvier 2023.

S’agissant particulièrement de l’Afrique du Sud, les documents de séjour ci- après seront admis:

– Temporary residence permits (visa de résidence temporaire);

– Study visa (visa d’études);

– Work permit (visa de travail);

– Relative visa (visa pour personne dépendant d’un porteur de résidence permanente);

– Accompany spouse visa (visa pour conjoint (e) d’une personne ayant un visa de travail) ;

– Business visa (visa d’affaires);

– Retirement visa (visa de retraite);

– Permanent residence permit (résidence permanente).

Chaque requérant devra disposer des informations utiles sur son identité et sur ses origines.

« Les procédures de l’identification et de l’enrôlement des électeurs exigent la présence physique du requérant au Centre d’inscription pour la capture de sa photo, le prélèvement de ses empreintes digitales et de l’iris. L’inscription des électeurs au pays et à l’étranger est gratuite », a souligné la commission électorale nationale indépendante.

La Cour constitutionnelle s’etait prononcée sur la possibilité pour la CENI de procéder à l’enrôlement des congolais vivant à l’étranger. D’après l’arrêt rendu mardi 20 décembre 2022, seuls les congolais vivant en Afrique du Sud, en Belgique, au Canada, aux Etats-Unis et en France peuvent se faire enrôler en vue de voter lors des prochains cycles électoraux en RDC.

Cette communication de la commission électorale nationale indépendante intervient à quelques heures de la fin de cette opération à la première aire opérationnelle, toutefois d’après certaines indiscrétions, la CENI réfléchit sur la probabilité de rallonger à nouveau la durée de cette opération.

Clément MUAMBA/ACTUALITE.CD

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

2 thoughts on “RDC: début ce mercredi de l’enrôlement de la diaspora en France, en Belgique et en Afrique du Sud

  1. À QUOI SERVIRONT DANS LA DIASPORA KONGOLAISE LES ÉLECTIONS PIÈGES À CONS D’UN PAYS OCCUPÉ SANS CARTE D’IDENTITÉ NATIONALE ? Si la CUCULTERIE BONDIEUSARDE (RELIGIOSITÉ IMBÉCILISANTE ET FANATISME AVEUGLE) a complètement mangé les cerveaux des RDCIENS vivant au bled les maintenant dans un SOMMEIL LÉTHARGIQUE, par contre dans la Diaspora Kongolaise les Religions dites révélées du Livre spécifiquement les Églises Évangéliques de Sommeil Binzambi Nzambi gardent les millions des Kongolais dans une AGITATION FÉBRILE. L’enrôlement de la Diaspora en France, en Belgique et en Afrique du Sud se fera-t-il avec les mêmes machines du moyen-âge comme à Kinshasa la Poubelle et ses provincettes médiévales ? L’occasion faisant le larron, c’est pour permettre à plusieurs Banyarwanda d’avoir la Nationalité Kongolaise par les cartes d’Électeur qui n’ont aucune tracabilité généalogique avec les 450 tribus qui composaient l’EIC (État Indépendant du Congo) avant 1885. Chaque élection en RDC occupée sans Carte d’Identité Nationale a son lot de surprises. La proximité entre la Teliget la Politique en RDC occupée par les Banyarwanda de l’Empire Hima ou EAC « East African Community » prouve aussi que les Politichiens Collabos RDCIENS participent clairement à maintenir les RDCIENS/KONGOLAIS dans un sommeil léthargique tout en les gardant dans une agitation fébrile. RECENSEMENT ADMINISTRATIF ET SCIENTIFIQUE EN TDC ET DANS LA DIASPORA KONGOLAISE ! Les Ambassades de la RDC occupée à l’étranger ne connaissent même pas le nombre exact des Kongolais vivant dans la Diaspora de la même façon qu’en RDC occupée aucune personnalité politique ne connaît le nombre exact d’habitants (Vrais Kongolais, les Naturalisés RDCIENS et Étrangers) vivant sur le sol KONGO-ZAÏRE, c’est de la folie diabolique. Plusieurs Banyarwanda (Rwandophones et Rwandophiles) RWANDO-OUGANDAIS possèdent des passeports RDCIENS et vont à l’étranger pour étudier avec des noms à consonance Bantoue surtout Luba Kasaïenne et Kivutienne, aucun Ambassadeur du Grand KONGO-ZAÏRE à l’étranger ne peut palier à cet épineux problème d’acquisition frauduleuse de la Nationalité KONGOLAISE car le pays occupé a un État failli, une Souveraineté bradée et une Indépendance inexistante. Tshilombo-Pétain président protocolaire JOUISSEUR TRAÎTRE VOLEUR ESCROC nommé par les OCCUPANTS Banyarwanda facilite toute cette naturalisation frauduleuse avec cet enrôlement claudiquant dans la Diaspora et à l’intérieur de la RDC occupée. Les soldats Rwandophones obtiennent des cartes d’Électeur armes à la mains dans tout le Plateau des Bateke et environs. « Les 3 missions diaboliques de Félix Antoine Tshisekedi sont : 1-Blanchir les Occupants Banyarwanda, 2-Endormir les Kongolais (RDCIENS), 3-Légaliser l’Occupation et la Balkanisation finale du Grand KONGO-ZAÏRE » dixit Honoré Ngbanda Ko Atumba. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. INGETA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Isabel Ruth Tshombe a-t-elle tapé dans la caisse?
Next post Biselele: du Palais présidentiel à la prison de Makala