RDC: Kasonga Tshilunde de nouveau président de l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC)

La commission de la carte professionnelle du journaliste congolais s’est reunie ce lundi pour une mise au point au tour de la révocation de son président Boucard Joseph Kasonga Tshilunde.

A l’issue de cette rencontre, la commission de livraison de carte professionnelle du journaliste congolais a formulé les décisions, notamment le maintien dans l’ordre professionnel des journalistes exerçant en RDC de Monsieur Kasonga Tshilunde.

Dès à présent, il jouit de ses droits et fonctions en qualité du président national de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), affirme-t-elle.

Cette commission demande aux membres de la corporation des journalistes et aux partenaires de l’UNPC de ne pas reconnaître les récentes décisions de la commission de discipline et d’éthique pour son caractère, dit-elle, illégal et intentionnellement motivé.

Boucard Kasonga Tshilunde a été destitué de ses fonctions et radié dans la corporation pour megestion et détournement des biens de la corporation.

Janderson Nyembue (Actu 30 /24.6.2019)

One thought on “RDC: Kasonga Tshilunde de nouveau président de l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC)

  1. Une querelle oiseuse de plus au pays de Lumumba : un soupçon de polémique malvenue entre l’État de droit et la loi de la jungle du plus fort.
    La fameuse « Commission de discipline et d’éthique » avait-elle vue juste en épinglant chez Kasonga et Kasamba un délit de « megestion et détournement des biens de la corporation » ?
    Est-elle habilitée à les radier pour ce motif ?
    Et la « Commission de la carte professionnelle » a-telle la prérogative d’abroger la décision de l’autre commission ?
    Voilà le fond du problème car au vu de ce va-et-vient on se demande où est le bon droit, un risque de querelle opportuniste qui cache mal la loi du plus fort du moment subsiste : Kasonga et Kasamba n’ont-ils pas profité d’une bénédiction plus haut pour faire valoir leurs bons(?) droits, leurs contradicteurs n’ont-ils pas réglé des comptes personnels ?
    Ainsi va hélas notre pauvre « République bananière…

Comments are closed.