AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal

Editorial

Une "catastrophe nationale" nommée "Joseph Kabila"
Le 26 janvier 2001, "Joseph Kabila", âgé de 29 ans, était investi en qualité de président de l’ex-Zaïre, rebaptisé République démocratique du Congo. Des juristes - c’est le cas notamment du procureur général de la République[Lire la suite]


Archives

Nos confrères ont écrit
B.Tshibala :«un calendrier réaliste dans quelques jours» pour des élections en RDC

Communiqué
Une « transition citoyenne » pour la RD Congo

Communication politique
Manifeste du Citoyen Congolais "Esili"

Dernières nouvelles
Haut-Katanga : Pande Kapopo proclamé gouverneur élu par la Cours d’appel de Lubumbashi

Elections : la « communauté internationale » accule «Joseph Kabila»...

Réunis mercredi 19 septembre en marge de la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, des représentants du Conseil de sécurité de l’ONU, de l’Union Africaine, de l’Union Européenne, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la SADC ont levé l’option pour la «mise en œuvre totale» de l’Accord de la Saint Sylvestre. En clair, l’élection présidentielle et les législatives doivent avoir lieu avant le 31 décembre prochain. Des experts vont être détachés auprès de la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Mission : « appuyer les préparatifs des élections ». Des témoins assurent que le chef de la diplomatie congolaise, Léonard She Okitundu était mercredi dans tous ses états. «Joseph Kabila» n’a sans doute pas encore épuisé son stock de subterfuges. L’homme paraît acculé.

Carbone Beni: "Le Congo-Kinshasa n’est pas la propriété d’une famille"

Carbone Beni est l’avant dernier participant - à la "Rencontre Citoyenne de la Société Civile Congolaise" qui a lieu du 25 au 17 août à Chantilly sur le thème :"Mobilisation citoyenne pout le retour à l’ordre constitutionnel en RD Congo" - à répondre aux questions de Congo Indépendant. La rencontre a abouti par la publication, vendredi 18 août, du "Manifeste du Citoyen Congolais Esili" au siège de la FIDH à Paris, . [Lire la suite]

Ituri : Naguy Godhi parmi les 11 militants de Filimbi arrêtés à Bunia

Mardi 19 septembre, les sbires du régime kabiliste ont frappé en Ituri en procédant à l’arrestation des activistes du Mouvement citoyen "Filimbi". Ceux-ci n’ont violé aucune loi. Ils se préparaient à entamer une marche en mémoire des victimes de la répression du 19 septembre 2016. Parmi les personnes interpellées, on note la présence de Naguy Godhy, coordinatrice provinciale de cette organisation citoyenne. Elle a participé, du 15 au 17 août, à Chantilly, à la rédaction du "Manifeste du Citoyen Congolais, Esili". [Lire la suite]

Kinshasa : Tshibala est de retour...

Le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe a regagné Kinshasa dimanche 17 septembre. L’ex-secrétaire général adjoint de l’UDPS vient de passer près de deux semaines à Paris où il aurait subi une intervention chirurgicale au niveau oculaire dans un hôpital de la place. A en croire le successeur de Samy Badibanga, les relations entre le Congo-Kinshasa et la France "sont excellentes". Et pourtant. Le "Premier" congolais qui est réputé un homme sans pouvoir n’a rencontré aucun officiel français. Dans deux interviews accordées à TV5 Monde et RFI, "Bruno" a profité pour régler ses comptes avec "monsieur Félix". Ceux qui espéraient des clarifications sur les véritables attentes des citoyens ont dû déchanter. De l’avis général, les propos de l’ex-opposant manquaient une certaine "majesté". Bref, ils volaient bas... [Lire la suite]

Rentrée parlementaire : Tshibala sous le coup d’une motion

La rentrée parlementaire qui s’est déroulée, vendredi 15 septembre, s’annonce chaude à l’Assemblée nationale.Une motion contre le Premier ministre, Bruno Tshibala, est déjà en gestation. Son auteur, le député de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Crispin Mbindule, voudrait à travers cette motion obtenir des explications du chef du gouvernement sur la non exécution du budget 2017, adopté pourtant au parlement et promulgué par le chef de l’État. [Lire la suite]

Passeport "semi-bio" : Aggée Matembo commet un excès de pouvoir

Dans un communiqué publié le vendredi 15 septembre, le vice-ministre des Affaires étrangères Aggée Matembo Toto annonce l’invalidation du passeport semi-biométrique. Cette directive qui ne repose sur aucune base légale sortira ses effets dès le 16 octobre prochain, soit dans un mois. [Lire la suite]

Opinion & débat
La mégestion du conflit de nationalité au Kivu
Autres titres récents
MĂ©dias : Le pouvoir doit arrĂŞter le pouvoir
Retour sur la question Tutsi
Ce que faire de la politique devrait signifier en RDC
 
Tout Kin en parle

Monsieur le ministre de la Communication et des…mensonges
Le Tout-Kinshasa politique a suivi, vendredi 1er septembre, les déclarations d’un certain lieutenant Anthony Mualushayi. Ce "sous-off" serait le porte-parole d’un prétendu secteur opérationnel de l’armée congolaise dans le « Grand Kasaï[Lire la suite]

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.