AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal

Editorial

Libérateurs ou pillards?
En septembre 1996, les Zaïrois entendaient parler pour la première fois de la "guerre des Banyamulenge". Il s’agit, disait-on, des Tutsis qui auraient pris des armes contre les autorités de Kinshasa afin de reconquérir leur citoyenneté[Lire la suite]


Archives

Nos confrères ont écrit
Le Front Républicain des Centristes exige la démission du président Kabila au plus tard le 04 décembre prochain

Communiqué
RD Congo : Les États-Unis et l’UE devraient élargir leurs sanctions ciblées. Il faut accroître les pressions sur les individus enrichis illégalement par le régime de Kabila

Communication politique
Le sens d’un serment, la valeur de la parole donnée, la rupture du Pacte Républicain, la faillite d’une Nation et la puissance d’un peuple

Dernières nouvelles
Tenue des jeunes kinoises: Un artiste-musicien interpelle les parents

Kamina : des mercenaires ex-yougoslaves pour "Kabila"

Président hors mandat depuis le 19 décembre 2016, "Joseph Kabila" se prépare à jouer son va-tout. Selon des sources bien informées, le satrape congolais aurait recruté des mercenaires ex-yougoslaves. Certains seraient basés à Kamina, province du Haut Lomami. D’autres seraient déployés à Kalemie, province du Tanganyika. [Lire la suite]

Mende à Bruxelles : une brèche aux sanctions de l’UE?

"Lambert Mende séjourne à Bruxelles. Il a obtenu une dérogation aux sanctions de l’Union Européenne". La nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans les milieux Congolais tant au pays qu’à l’étranger. Chacun y va de son commentaire. Nombreux sont des ex-Zaîrois qui considèrent ce "geste humanitaire" comme une "brèche" ouverte aux mesures de restriction prises le 29 mai dernier à l’encontre d’une dizaine de "pontes" du régime. C’est le cas de l’actuel ministre des Communications et médias. [Lire la suite]

Me Flamme : «Les magistrats de la CPI doivent s’occuper enfin de la Justice! »

L’ex-procureur près la Cour pénale internationale, Luis Moreno-Ocampo, fait l’objet d’un véritable «déballage» de la part des médias et des journalistes conduits par "Mediapart". Des observateurs n’excluent pas que ce scandale annoncé n’épargne guère la Gambienne Fatou Bensouda, l’actuel procureur. Ces "lanceurs d’alerte" ont épluché de milliers de documents touchant au fonctionnement de la Cour pénale internationale (CPI). On apprend que Luis Moreno-Ocampo possédait plusieurs sociétés offshore au Panama et dans les Iles Vierges Britanniques pendant qu’il assumait les fonctions de procureur. « Mon salaire de magistrat à la CPI n’était pas suffisant », a répondu l’intéressé à des journalistes qui l’ont contacté. On apprend également que le magistrat aurait, sans la moindre « base juridique », demandé au chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara de garder en détention son prédécesseur Laurent Gbabgo en attendant son transfert à La Haye. Grâce à des contacts discrets qu’il a gardés au sein de la CPI, l’ancien procureur – qui est devenu avocat et médiateur international - aurait reçu des informations privilégiées concernant ses clients visés par la CPI. Avocat au barreau de Gand, en Belgique, et à la Cour pénale internationale, Jean Flamme répond à quelques questions de Congo Indépendant. Pour la petite histoire, ce juriste a assuré la défense notamment de l’ex-chef milicien Thomas Lubanga et de Jean-Jacques Mangenda Kabongo, membre de l’équipe de Défense de Jean-Pierre Bemba Gombo. Interview.[Lire la suite]

Kinshasa : Zuma au secours du dictateur "Kabila"!

Empêtré dans des affaires de corruption dans son pays, le président sud africain Jacob Zuma qui assure également la présidence en exercice de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) séjourne depuis samedi 14 octobre à Kinshasa dans le cadre d’une "visite de travail". Durée : 48 heures. Affairistes, le successeur de Nelson Mandela et son ex-épouse Nkosazana Dlamini Zuma n’ont jamais fait mystère de leur "sympathie" pour "Joseph Kabila". Et ce en dépit du fait que ce dernier constitue l’épicentre de la crise politique qui secoue le Congo-Kinshasa. [Lire la suite]

Kinshasa: "L’Empire" en feu!

Un incendie d’origine indéterminée a ravagé, vendredi 13 octobre, le très insolent immeuble « Empire » situé au croisement des avenues du 24 novembre et Mont des Arts à Kinshasa. Propriété du très controversé «Groupe Congo Futur» du Libanais Ahmed Tajideen, le bâtiment abritait un centre commercial ultra-moderne, un supermarché et plusieurs appartements de luxe. Selon des témoins, le feu serait parti du premier étage avant d’embraser le niveau supérieur. [Lire la suite]

Opinion & débat
Drapeau de la RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo
Autres titres récents
Aux armes citoyens !
La mort du professeur Gambembo Fumu wa Utadi
Gouvernement de transition pour la RDC maintenant
 
Tout Kin en parle

Monsieur le ministre de la Communication et des…mensonges
Le Tout-Kinshasa politique a suivi, vendredi 1er septembre, les déclarations d’un certain lieutenant Anthony Mualushayi. Ce "sous-off" serait le porte-parole d’un prétendu secteur opérationnel de l’armée congolaise dans le « Grand Kasaï[Lire la suite]

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.