AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal

Editorial

Vivement des hommes politiques respectueux de la parole donnée!
A Genval, en Belgique, les représentants des "forces politiques et sociales acquises au changement" ont dit avoir scellé leur unité autour des objectifs communs. Des objectifs dont la noblesse se passe de commentaires. N’en déplaise à Aubin[Lire la suite]


Archives

Nos confrères ont écrit
Ce que Barack Obama a écrit à Joseph Kabila à l’occasion des festivités de l’indépendance de la

Communiqué
"La Constitution de la RD Congo du 18.02.2006 - Risques et Prospectives"

Communication politique
Le "PND" dénonce la condamnation de Moïse Katumbi

Dernières nouvelles
Maniema : Tatu Salumu préoccupé par la non-contribution de Banro à l’économie de sa province

Allocution du 30 juin 2016 : "Kabila" a parlé. Il a esquivé l’essentiel. Son sort.

A l’occasion de la commémoration du 56ème anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Congo-Kinshasa, "Joseph Kabila" a lu, dans la soirée de mercredi 29 juin, son message à la nation. Un discours fade. Sans originalité. Aucune annonce forte. Pas un mot sur l’essentiel, en l’occurrence le sort du locuteur. Bien au contraire. Le message est parsemé des rappels d’une banalité affligeante. Bref, "Joseph Kabila" a parlé mais n’a rien dit. Il a, en revanche, réussi à accentuer l’incertitude ambiante.

Nord Kivu : "Joseph Kabila" lance les "Maï Maï Mazembe"

Sur son compte Twitter, la journaliste Sonia Rolley a publié dimanche 26 juin une photo montrant quelques individus malfamés qui seraient des miliciens d’une toute nouvelle "bande armée" dénommée "Maï Maï Mazembe" dans la localité de Kimaka à quelques kilomètres de Buleusa. D’où sortent-ils? On peut gager que l’utilisation du nom "Mazembe" est faite à dessein par le chef barbouze Kalev Mutondo qui paraît en panne d’imagination. A Lubumbashi, on apprend l’arrestation du "porte-parole" de l’ex-chef milicien en cavale Kyungu Mutanga, alias "Gédéon". L’homme est réputé proche de "Joseph Kabila" et de John Numbi Banza. [Lire la suite]

Le "Rassemblement" tire sur le "pouvoir finissant" de "Kabila"

Dans une déclaration publiée le 25 juin à Lubumbashi, des membres du "Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement" dénonce tant l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire que le détournement de l’Agence nationale de renseignements (ANR) de ses missions. En toile de fond, il y a la récente "condamnation" de l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi Chapwe à 36 mois de prison par le tribunal de paix de Lubumbashi/Kamalondo dans une affaire dite de "spoliation immobilière". [Lire la suite]

Flash : Pas de transactions en dollar pour le général Kanyama

Selon des sources bancaires à Kinshasa, des "institutions bancaires américaines" seraient intervenues auprès de leurs correspondants au Congo-Kinshasa afin de faire bloquer les "comptes en dollar" ouverts en leurs livres au nom du général Célestin Kanyama Cishiku. Selon un analyste financier joint au téléphone dans la soirée de ce mardi 28 juin, la direction de la Rawbank a été contacté dans ce sens. Il en serait de même pour plusieurs autres banques commerciales congolaises. "En clair, les banques américaines ne vont plus honorer les transactions en dollar US effectuer à partir des comptes ayant pour titulaire le général Célestin Kanyama Cishiku, a expliqué l’analyste financier". On rappelle que du mois d’octobre 2013 à février 2014, cet officier a dirigé d’une main de fer l’Opération "Likofi" dont le but initial était de combattre la criminalité à travers les 24 communes de la capitale congolaise. Selon des organisations de défense des droits humains des graves violations des droits de l’homme ont été commises à cette occasion. La très influente organisation non gouvernementale américaine "Human Right Watch" fait état de 51 exécutions extrajudiciaires et de plusieurs disparitions forcées. Selon le colonel Pierre Mwanamputu, porte-parole de la police nationale, cette opération a été ordonnée par "Joseph Kabila". En personne. [Lire la suite]

La Primature qualifie de « montage grossier » la prétendue interpellation de Christian Matata

Dans un communiqué publié lundi 27 juin 2016, le directeur de cabinet du Premier ministre, Sele Yalaghuli, a qualifié de «montage grossier» la "prétendue interpellation" du jeune frère d’Augustin Matata Ponyo.[Lire la suite]

Pitoyable fin de règne pour "Joseph Kabila"

Annus horribilis. L’année 2016 est en passe de devenir une année horrible pour "Joseph Kabila". On pourrait assister dans les semaines et mois à venir à une pitoyable fin de règne de celui-ci. Jeudi 23 juin 2016, deux informations qui ne manqueront pas de "bousculer" la vie politique au Congo-Kinshasa sont tombées. D’abord, la décision du département américain du Trésor de sanctionner le "général" Célestin Kanyama, alias "Esprit de mort". Dans la soirée, on apprenait, c’est la seconde info, que le Parlement européen (PE) considère que "Joseph Kabila" - dont le second et dernier mandat expire le 19 décembre -, "est tenu de démissionner" le 20 décembre 2016. [Lire la suite]

Opinion & débat
Réflexions sur la situation politique en RD Congo (Zaïre)
Autres titres récents
19 Septembre 2016 : la délivrance du peuple congolais ! Jour J – 186 ! Yebela !
Makelele ya fourmi na kati ya zando
L’Occident, le "Congolais alléché par l’odeur" et le "pouvoir"., le maître, le chien et l’os, ma théorie…
 
Tout Kin en parle

Une famille mystérieuse...
Selon mon ami qui sait tout sur tout et presque tout sur rien sur les potins de Kinshasa-lez-immondices, personne ne sait dire quel est le patronyme réel des membres de la fratrie "Kabila". Une famille composée de Joseph, Jaynet, Zoé, Selemani ou[Lire la suite]

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2016                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.