AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal

Editorial

«Joseph Kabila» doit être poursuivi et destitué pour haute trahison
Les parlementaires burkinabé de transition ont voté jeudi 16 juillet à Ouagadougou la mise en accusation de l’ex-président Blaise Compaoré pour «haute trahison» et «attentat à la Constitution». Une haute cour va statuer sur son cas. Arrivé au[Lire la suite]


Archives

Nos confrères ont écrit
Élections des gouverneurs : le dépôt des candidatures prolongé au 28 août

Communiqué
Grande Marche de Refus : Non au dialogue ! Non au découpage des provinces, Oui à Maluku!

Communication politique
Déclaration du MPR Fait-Privé sur la Violation des dispositions légales en matière d’élections par le Ministre de l’intérieur.

Dernières nouvelles
La deuxième session extraordinaire du Sénat convoquée au 10 août prochain

Afrique du Sud : Des Congolais victimes de la xénophobie lancent un SOS au gouvernement congolais

Le 30 juin 2015, les autorités sud-africaines ont décidé de fermer le camp qui servait de refuge aux victimes de la xénophobie à Chatsworth, un faubourg de Durban (Province de Kwazulu Natal). Craignant pour leur vie, beaucoup de ces migrants ont refusé de regagner les quartiers où ils habitaient redoutant d’être agressés à nouveau. Un total de 138 personnes dont des Congolais et des Burundais sont dans ce cas et livrés à leur triste sort. Les victimes congolaises ne demandent qu’une chose : obtenir une attestation tenant lieu de passeport pour le rapatriement. Problème : l’ambassade de la RDC à Pretoria exige le paiement d’une somme de 650 Rands (+/- 50 USD) à des citoyens qui ont tout perdu.

Sud Kivu : pénurie d’eau courante dans plusieurs quartiers de Bukavu

Plusieurs quartiers de la ville de Bukavu connaissent une pénurie d’eau potable depuis les travaux de réhabilitation de la route nationale n°5 allant de la place de l’Indépendance jusq’à Panzi.[Lire la suite]

Kinshasa/Bandal : Boshab ordonne la fermeture d’une "kermesse"

Sur ordre du ministère de l’Intérieur et de la sécurité, des policiers basés dans la commune de Bandalungwa ont procédé, le week-end dernier, à la fermeture de la kermesse «Molunge», initiée par le bourgmestre Adrien Longange. Motif : prévenir un conflit entre l’autorité municipale et les organisateurs d’une autre kermesse.[Lire la suite]

Flash : Quand le site "Kongo Times" fait la honte du journalisme

Dans sa revue de presse de ce lundi 03 août à 6h30, heure de Paris, Radio France Internationale (RFI) a attribué à "Kongo Times" notre article qui était à la "Une" sur l’assassinat du général Adolphe Nshimirimana. Article que nous avons mis en ligne ce lundi vers 2 heures du matin. Ce "confrère" s’est cru en droit de s’arroger ce "papier" en modifiant juste le titre. Ce n’est pas la première fois que ce pseudo organe de presse - qui se nourrit du "copier-coller" sur le "Net" - s’attribue une de nos productions intellectuelles. La supercherie habituelle consiste à garder la signature de l’auteur comme si celui-ci faisait partie intégrante de sa rédaction. C’est une honte pour le monde médiatique congolais. Un monde qui est en passe de devenir un univers impitoyable. Un univers rempli de pseudo-journalistes dont la paresse intellectuelle incite à prendre des libertés impunément avec des règles de déontologie. Il est vrai que rien n’est plus facile que le plagiat. Les internautes peuvent lire ci-après les deux "textes jumeaux". On imagine que c’est la rédaction de Kongo Times qui a transmis le "sien" au service de revue de presse de RFI. Méprisable! Rédaction Congo Indépendant[Lire la suite]

Sénat : Clôture de la session extraordinaire

Le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo a clôturé, dans la nuit de vendredi 31 juillet à samedi 1er août, la session extraordinaire de la Chambre Haute du parlement ouverte, le 04 juillet dernier à la demande du Président de la République, Joseph Kabila.[Lire la suite]

Goma : Deux mille invités pour les « 40 bougies » de « Mama Olive »

« Il y a une sorte de honte d’être heureux, à la vue de certaines misères », disait le Duc de La Rochefoucauld. «Il est immoral d’être heureux tout seul», enchainait le philosophe grec Sophocle. Durant trois jours, du 30 juillet au 1er août, le champagne a coulé à flots à Goma à l’occasion de la célébration du 40ème anniversaire de l’épouse «Kabila», née Marie-Olive Lembe di Sita. Des avions affrétés aux frais de la République ont déversé leurs «cargaisons» d’invités. Des invités triés sur le volet. Les uns venus de Kinshasa et de quelques villes du pays. Les autres, de l’étranger. Le gotha politique était représenté par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo et plusieurs autres membres du gouvernement. Des mandataires du portefeuille de l’Etat - les fameux Administrateurs délégués généraux - étaient également conviés. Des députés nationaux et provinciaux, mêmement. Pour agrémenter ces journées, rien n’a été laissé au hasard : plusieurs groupes musicaux kinois ont fait le voyage. Qui oserait jeter la première pierre à « Mama Olive » pour avoir soufflé ses 40 bougies avec fracas? Personne. Là où le bât blesse est qu’un banal « événement privé » s’est mué en une «fête officielle» au point de mobiliser les plus hauts responsables du pays et les finances publiques. Combien a pu coûter ce festin au trésor public ? Samedi 1er août, jour de la clôture de ces « festivités », l’ombre de « Joseph Kabila » était introuvable. L’homme serait resté, semble-t-il, à Lubumbashi... [Lire la suite]

Opinion & débat
Lettre ouverte au ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba
Autres titres récents
Au Congo-Kinshasa, ‘’le glissement’’ peut être le nom d’’’un coup d’Etat permanent’’
Quelles sont les intentions réelles de Joseph Kabila ?
Obama pouvait faire mieux à Addis Abeba

Tout Kin en parle

Un super-menteur nommé Julien Paluku
Porte-flingue, pardon, porte-parole des "Gouv", Julien Paluku a déclaré après l’entrevue avec "raïs-président" que 99 % des populations des onze provinces de la République très très démocratique du Congo ont, à l’unanimité - vous avez bien entendu -,[Lire la suite]

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2015                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.